topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Breaking News : LA BURUNDAISE FRANCINE NIYONSABA A BATTU LE RECORD DU MONDE DU 2000 M EN 5 MIN 21 SEC 56, MARDI LORS DU MEETING DE ZAGREB. [@rib News, 14/09/2021] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
A Bujumbura, les moto-taxis défient les autorités au péril de leur vie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

@rib News, 20/01/2011 – Source Angop

Taxis-moto en circulation dans le centre-ville de BujumburaDéfiant la mort à chaque instant, la majorité des 4.000 moto-taxis de la capitale burundaise continuent de travailler dans le centre de Bujumbura, malgré l'interdiction de circuler les concernant, décidée fin décembre par les autorités.

"Je voulais passer le pont de la Ntahangwa. Un policier a levé le fil qui lui sert de barrière et qui m'a pris à la gorge. Je me suis retrouvé par terre", raconte Alexis, un taxi-moto de 24 ans, exhibant la marque rosée et nette de la corde qui a failli le tuer.

Alexis qui venait du quartier populaire de Kamenge, dans le nord de la capitale, voulait forcer le barrage de police alors qu'il se dirigeait vers le centre-ville, interdit aux taxis-motos et aux vélos-taxis depuis le 24 décembre.

"Si je ne travaille pas, mon fils de trois ans et ma femme vont mourir de faim, et si je travaille, je risque de mourir à tout moment comme cela est déjà arrivé à d'autres motards", analyse froidement Alexis. "Ce que fait la police est une violation de nos droits, à nous les petites gens", affirme un autre taxi-moto qui refuse de donner son nom.

Le secrétaire général et porte-parole du gouvernement, Philippe Nzobonariba, rétorque que cette mesure a permis de diminuer de 80% le nombre d'accidents dans le centre de Bujumbura et d'y réduire la criminalité.

Ne sachant ni lire ni écrire, la majorité des conducteurs de taxis-motos ont été poussés vers la capitale par l'exode rural. Ils circulent souvent avec des permis de conduire frauduleux et sont à l'origine de nombreux accidents de la circulation.

Lors de l'adoption de la mesure d'interdiction, le gouvernement avait également avancé des raisons de sécurité, évoquant la menace d'attentats par des islamistes somaliens. Ces derniers ont à plusieurs reprises promis des représailles contre le Burundi pour sa participation à la force de l'Union africaine en Somalie.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher