topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
L'Afrique invitée à corriger ses faiblesses électorales Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

PANA, 27 janvier 2011

Addis-Abeba, Ethiopie - Les ministres africains des Affaires étrangères réunis ce jeudi dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, font l'objet de pression de la part de leurs partenaires étrangers sur la nécessité de corriger les faiblesses électorales sur le continent à l'origine du genre de la crise post-électorale en Côte d'Ivoire.

Le chef de la diplomatie danoise, Lene Espersen, a déclaré lors de la session d'ouverture de la réunion du Conseil exécutif de l'UA que malgré les progrès faits dans le domaine de la démocratisation, les difficultés à organiser des élections libres et justes et l'absence d'institutions étatiques convenables constituaient une tendance préoccupante en Afrique.

"C'est malheureux d'avoir vu récemment un certain nombre de remises en question des processus et institutions électorales, la Côte d'Ivoire est la dernière en date", a-t-il observé.

Toutefois,  selon M. Espersen bien que ces incidents soient décevants, "la réponse ferme du continent a monté que l'Afrique possède un ensemble de normes démocratiques définies et d'institutions bien développées pour faire face à ce genre de défis".

Le sous-Secrétaire général de l'ONU, Abdoulie Janneh, a, quant à lui, dit que l'adoption d'idéaux démocratiques forts par l'UA, visant à améliorer la Bonne gouvernance en Afrique, était en bonne voie.

"L'adoption de la Charte sur la démocratie, les élections et la Bonne gouvernance atteste davantage de la ferme conviction et engagement de l'Afrique à établir une architecture de gouvernance pour renforcer son agenda", a noté M. Janneh.

Cependant, l'officiel de l'ONU a invité les dirigeants africains à reconnaître que la vision d'un continent totalement démocratique restait un rêve.

"Nous devons accepter qu'il existe toujours un fossé entre notre vision en matière de gouvernance et les réalités complexes et difficiles de notre vaste continent", a rappelé M. Janneh. "Indéniablement, les processus électoraux dans certains de nos pays se sont heurtés à des défis qui doivent être mieux compris et traités".

Pour sa part, le ministre japonais des Affaires étrangères, Takeaki Matsumoto, a annoncé que son pays était disposé à développer des relations plus fortes avec l'Union africaine dans trois domaines.

"Le premier pilier de la politique japonaise envers l'Afrique est de contribuer à la paix et la stabilité", a dit le ministre.

Le deuxième pilier consiste à améliorer les contributions du Japon au développement de l'Afrique à travers l'aide, ajoutant que, en ce sens, le Japon offre à l'Afrique 380 millions de dollars pour mettre en place des mesures de préparation aux catastrophes et contre les catastrophes et que le Japon veut améliorer ses relations commerciales avec l'Afrique à travers l'accroissement des investissements et l'amélioration des services de soins de santé.

Le troisième pilier, selon M. Matsumoto, porte sur la coopération avec l'Afrique dans la distribution de l'aide promise à l'Afrique pour faire face aux problèmes liés au changement climatique et la coopération avec l'Afrique sur des questions d'ordre global.

Les ministres des Affaires étrangères de l'UA, réunis pour proposer un agenda fort au sommet des dirigeants africains prévu ce week-end à Addis-Abeba, doivent faire ressortir l'importance de mettre en application les différentes chartes relatives aux élections et à la démocratie.

La Charte africaine sur la démocratie, les élections et la gouvernance, adoptée lors de la 8ème session ordinaire de l'Assemblée de l'UA en janvier 2007, reste dans une large mesure non appliquée faute d'avoir été ratifiée par la majorité des 53 Etats africains.

La Charte a reçu 29 signatures et seuls quatre pays, dont l'Ethiopie, le Ghana et la Mauritanie, l'ont ratifiée. Il faut au moins 15 ratifications pour qu'elle entre en vigueur.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher