topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Breaking News : LA BURUNDAISE FRANCINE NIYONSABA A BATTU LE RECORD DU MONDE DU 2000 M EN 5 MIN 21 SEC 56, MARDI LORS DU MEETING DE ZAGREB. [@rib News, 14/09/2021] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : lancement officiel des activités de l'Ombudsman Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 12/02/2011 – Source Xinhua

Mohamed Rukara, Ombudsman du BurundiLes activités de l'Ombudsman burundais ont été lancées officiellement dans la soirée de ce vendredi 11 février 2011 à l'hôtel Source du Nil de Bujumbura en présence des hautes autorités du pays ainsi que des représentants des corps diplomatiques et consulaires accrédités à Bujumbura.

Outre la principale mission qui lui est confiée par la Constitution, à savoir celle d'assurer la médiation entre l'administration et la population, l'Ombudsman Mohamed Rukara a annoncé une série d'autres missions pour, dit-il « apporter un soutien indéfectible au Président de la République dans sa politique de Tolérance Zéro et à tous ceux qui œuvrent pour l'éradication de la corruption et des malversations économiques ».

Il a notamment annoncé qu'il va mener une lutte sans merci contre ceux qui s'adonnent à la corruption, aux malversations économiques, au non respect des heures de travail, à l'ingérence abusive dans l'appareil judiciaire, au licenciement abusif dans des services publics suite aux conflits personnels qui font perdre beaucoup d'argent à l'Etat et à la dilapidation des biens de l'Etat.

Le locataire de l'ex-hôtel Iteka sis avenue des paysans au centre ville de Bujumbura a appelé tous les burundais à adopter un changement de comportement en vue d'instaurer un développement économique et social durable car, a-t-il dit, « c'est de nous tous que dépend l'instauration d'une justice sociale équitable ».

Un numéro vert a pour cela été ouvert pour recueillir le maximum de doléances de la population en vue de bien remplir les missions qui lui sont confiées par la Constitution.

Prévu par les Accords d'Arusha pour la paix et la réconciliation de 2000 et la Constitution qui en est issue, l’Ombudsman a été élu par la chambre basse du Parlement au mois de novembre 2010 et les hauts cadres qui collaborent avec lui ont été nommés par décret présidentiel le 25 janvier 2011.

Le bureau de l'Ombudsman a déjà reçu plus d'une dizaine de dossiers de la part de la société civile en rapport avec la corruption et les malversations économiques, les droits de l'homme et les malaises créés par l'opération de redéploiement des enseignants.

Il a également déjà reçu en audience les représentants des chauffeurs de taxi motos et de taxi vélos à qui il est interdit depuis la fin du mois de décembre d'accéder au centre ville de Bujumbura. Des commissions ont été mises en place par ce bureau pour résoudre ce problème.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher