topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Breaking News : LA BURUNDAISE FRANCINE NIYONSABA A BATTU LE RECORD DU MONDE DU 2000 M EN 5 MIN 21 SEC 56, MARDI LORS DU MEETING DE ZAGREB. [@rib News, 14/09/2021] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Affaire Manirumva : Un grain de sable pour certains Officiers burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

@rib News, 13/02/2011

Ernest ManirumvaLa Société civile burundaise continue à faire pression sur le pouvoir de Bujumbura pour que lumière soit faite autour des circonstances de la mort d’un activiste de lutte contre la corruption Ernest Manirumva, assassiné en avril 2009 par arme blanche.

Dans un communiqué de presse rendu publique le 9 février, une dizaine d’organisations de la société civile demandent au gouvernement de faciliter l’audition de Gabriel Nduwayo, alias Sésé, qui est exilé au Canada depuis la mort de Manirumva. Le communiqué de mercredi déplore que le gouvernement burundais n’ait rien fait pour que Sésé soit auditionné.

« Il convient de rappeler que les autorités canadiennes ont invité les autorités burundaises à venir au Canada dans le cadre d’une commission rogatoire internationale pour auditionner cette personne, mais les autorités burundaises n’ont, à ce jour, donné aucune suite à cette invitation », lit-on dans ce communiqué.

Les autres personnes à auditionner sont le colonel Nikiza David, Bisaganya Albert et Barampanze Godefroid, qui, d’après la Commission d’enquêtes, « pourraient permettre de déterminer la responsabilité de chacun au regard de leurs déclarations contradictoires », souligne le communiqué

Les signataires demandent aussi le prélèvement des échantillons d’ADN pour les certains hauts gradés de la police et de l’armée. Il s’agit, entre autres, du Général Adolphe Nshimirimana, directeur des services nationales des Renseignements, la Police présidentielle.

Outre le patron des Services secrets burundais, sont cités : Gervais Ndirakobuca, Général (PNB) ; David Nikiza , Colonel ; Désiré Uwamahoro , Major ; Pacifique Ndikuriyo, Capitaine ; Nininahazwe, Commissaire municipal adjoint : Nkundimana, Adjudant-major ; Jean Marie Niyonzima, Officier de police ; Nzisabira, Officier de police ; et tous les membres de l’Unité de police dirigée par le général Gervais Ndirakobuca.

La société civile semble plus déterminée que jamais pour que la vérité éclate autour de l’assassinat de Manirumva. La famille de la victime se fait assisté par quatre avocats dont un Belge, Me Alexis Deswaef.

Me Deswaef avait déploré le manque de la volonté du gouvernement pour effectuer des auditions afin d’entendre Nduwayo exilé au Canada. Au cours d’une conférence le mois dernier à Bujumbura, Me Deswaef s’était demandé pourquoi de hauts cadres de la police et de l’armée, cités dans cette affaire, ont peur de faire des tests ADN.

« S’ils sont innocents, pourquoi ont-ils peur de faire des test ADN pour mettre les choses au clair », s’était interrogé Me Deswaef.

Pour rappel, Ernest Manirumva, combattant anticorruption, a été sauvagement tué par arme blanche le 9 avril 2009 par des inconnus. Il effectuait des enquêtes sur un commerce illicite qui proviendrait de la Malaisie vers la Région des Grands Lacs, un commerce qui allait grossir les comptes de certains hauts cadres de la police et de l’armée.

Après sa mort, plusieurs témoins sont morts de façons mystérieuses sans que personne ne fasse un geste pour les protéger. C’est ainsi que le Capitaine Pacifique Ndikuriyo a été assassiné et aucune enquête n’a été réalisée pour élucider les circonstances de cette mort. [ND]

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher