topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales des mardi 15 et mercredi 16 février 2011 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 16/02/2011

● Politique

- La commune de Kanyosha de la province de Bujumbura a eu son nouvel administrateur ce mardi en présence du gouverneur de la province de Bujumbura rural, Ir. Jacques Minani. Selon l’administrateur sortant, M. Ndabakeneye, il faut que la commune ait des instances avec de nouvelles visions pour développer la commune. Selon le nouvel administrateur issu de FNL Icanzo, il faut travailler sans crainte pour rétablir de l’ordre dans Kanyosha, la seule commune qui était restée sans administrateur depuis les dernières élections. (Rtr/Rpa/Rtnb/Isanganiro)

- Selon le gouverneur de la province de Bujumbura Rural, M. Minani Jacques, le mandat de cette autorité est de 30 jours et aura pour rôle de diriger la commune en attendant que le conseil communal actuellement suspendu élise son nouvel administrateur communal. Si le Conseil ne se ressaisi pas pour élire un administrateur communal, il va rester jusqu’à la fin du mandat de 5 ans, a souligné le gouverneur de la province de Bujumbura. (Rtnb/Isanganiro/Rpa/Rtr)

- Le deuxième vice-président a appelé des investisseurs belges à apporter leurs capitaux au Burundi. Selon M. gervais Rufyikiri, le Burundi possède beaucoup de potentialités qui ne sont malheureusement pas exploitées par les gens. « Nous demandons à tous ceux qui veulent à investir d’une façon ou d’une autre au Burundi », a déclaré le deuxième vice président de la république, monsieur Rufyikiri. (Rtnb)

- Lors de cette semaine dédiée à la Belgique, le premier vice-président de la République a participé à une soirée de gala offerte par l’ambassadeur de la Belgique, Jozef Smetz. Dans son allocution, l’ambassadeur de la Belgique au Burundi a fait savoir que son pays est un ami de longue date du Burundi, raison pour laquelle son pays a songé à organiser une semaine dédiée à la Belgique au Burundi en présence des hommes d’affaire de son pays. (Rtnb)

- L’ancien président de la République Sylvestre Ntibantunganya appelle les Burundais à nouer le dialogue. Selon le sénateur Ntibantunganya, il y a des questions qui demande que les gens se mettent ensemble pour trouver une solution durable. « Si le président de la République a déclaré "tolérance zéro" contre la corruption, c’est parce qu’il y a ce problème de la corruption », a déclaré Ntibantunganya appelant les politiciens à résoudre les problèmes politiques actuels par une voie de dialogue. (Rtr)

- Le porte-parole du Frodebu, Pancrace Cimpaye, se dit étonné par les propos du porte-parole du gouvernement burundais Phillippe Nzobonariba sur les motifs qui ont poussé certains politiciens à fuir le pays. Selon Pancrace Cimpaye, Phillippe Nzobonariba oublie que des mandats d’arrêts avaient été signés par le procureur de la mairie de Bujumbura pour arrêter les leaders des partis d’opposition burundaise. « C’est une façon de montrer que le pouvoir actuel est correcte alors qu’il ne l’est pas du tout » a laissé entendre le porte-parole du parti Sahwanya Frodebu, exilé en Belgique depuis près d’un an. (Rpa)

- Le porte-parole du gouvernement burundais avait signalé que les leaders de l’opposition qui avait foui le pays après les communales de juin dernier l’ont fait par leur propre volonté, car il n’y avait pas de cause d’insécurité pour quitter le pays et opter pour la clandestinité comme ils l’ont fait. (Rpa)

● Sécurité

- Une fille a été tuée ce mardi soir dans un bistrot de Ngangara au Nord de la ville de Bujumbura. Cette fille venait de rentrer du même bistrot et a décidé d’y retourner tard la nuit. Vers 23h, un groupe d’hommes armés a fait éruption dans ce bistrot et a intimé l’ordre aux clients de se coucher par terre. Ils ont pris tous les téléphones qu’ils ont trouvés et en partant, ils ont tiré à bout portant contre cette fille qui demandait ce qui se passait. (Rtnb)

- L’administrateur communal de Ngagara, qui avait promis dès son élection de ramener la sécurité dans cette commune, s’est montré inquiet par la présence des groupes de bandits qui sèment la pagaille dans cette commune de la ville de Bujumbura.  Il demande la population de sa commune de signaler à la police chaque fois qu’il y a des inconnus qui se manifestent dans cette commune. Il demande aussi à la police de multiplier des patrouilles nocturnes en collaboration avec la population. (Rtnb)

- Le gouverneur de la province de Bujumbura Rural, Jacques Minani, souligne que la sécurité est totale dans cette province. Dans un entretien des médias, Minani souligne que seuls quelques cas isolés sont signalés dans les montagnes surplombent la ville de Bujumbura. (Rtr/isanganiro)

- Jacques Minani a fait savoir que des coups de feu qui se font entendre dans plusieurs parties de cette province sont dus à des bandes de fous qui tirent. « Ceux qui tirent ne sont que des fous » a laissé entendre le gouverneur de la province de Bujumbura. Il a fait savoir que la population vit dans leurs ménages sauf qu’il y a des medias qui veulent grossir les faits en parlant d’insécurité dans la province de Bujumbura, pour des raisons inconnues, a –t-il précisé. (Rtr/Rpa)

- Pour la population de Kiyenzi les propos du gouverneur qui qualifie les attaques et les coups de feux de chaque jour comme émanant des fous, sont une façon de masquer la réalité. Selon une personne qui a requit l’anonymat, la population souffre énormément suite à cette situation d’insécurité qui devient persistante dans cette partie du Burundi. (Isanganiro/Rpa)

- Des coups de feu se sont fait entendre lundi et mardi sur certaines collines de la zone KIyenzi de la commune de Kanyosha dans la province de Bujumbura Rural. Des contingents militaires avaient encerclés certaines contrées à la recherche des malfaiteurs. Cette situation cause un malaise au sein de la population de Bujumbura qui trouve du mal à comprendre ce qui leur arrive car, selon elle, la guerre n’est pas près de finir. (Rpa)

● Santé

- La population de la ville de Bujumbura est menacée par des immondices de déchets qui sont versés la nuit par des restaurateurs et autres. Selon une personne qui garde le stade FFB, il y a des personnes qui viennent faires leurs besoins sur le lieu, ce qui fait que des maladies se multiplient pour ceux qui y travaillent ou ceux qui y passent souvent. (Isanganiro)

- Selon une fille qui tient un restaurant près de stade entre l’hôtel le Doyen et Source du Nil, c’est une honte que cet endroit soit plein d’excréments humains alors qu’il est près de grands hôtels visités par de grandes personnalités. Elle déplore que même les clients de ces restaurants ne sont pas nombreux sauf en cas de matchs au stade tout cela par crainte d’attraper des maladies liées au manque d’hygiène. (Isanganiro)

● Medias

- Le Conseil national de la communication sortant a procédé à la remise et reprise avec le nouvelle équipe nommée par décret présidentiel. Selon Pierre Bambasi, nouveau président de la CNC, il y a espoir que grâce à la composition de son équipe les choses se passeront très bien. Se basant sur sa simplicité et son ancienneté dans le domaine du journalisme, Pierre Bambasi estime que le résultat du travail de son équipe sera efficace. (Rtnb)

- Selon la présidente sortante du CNC Vestine Nahimana, parmi les grands dossiers inachevés, il faut citer par exemple le projet de carte de presse, le dossier de la RPA qui a besoin  de renouvellement de sa licence, et autres. Elle trouve que lors de son mandat qui vient de  se terminer, elle a eu des difficultés liés aux problèmes logistiques pour bien mener à terme les projets entamés. (Rpa/Rtnb)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher