topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Breaking News : LA BURUNDAISE FRANCINE NIYONSABA A BATTU LE RECORD DU MONDE DU 2000 M EN 5 MIN 21 SEC 56, MARDI LORS DU MEETING DE ZAGREB. [@rib News, 14/09/2021] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Elections sans grand suspense en Ouganda Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 18/02/2011 - Source Reuters

Les Ougandais ont commencé à voter vendredi pour une élection présidentielle au terme de laquelle le chef de l'Etat sortant Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 25 ans, a de bonnes chances d'obtenir un nouveau mandat de cinq ans.

Son principal adversaire, Kizza Besigye, a déjà perdu à deux reprises face à Museveni par le passé et il a répété ces derniers jours que des troubles pourraient éclater comme cela s'est produit en Egypte si le scrutin n'était pas équitable.

Ancien médecin personnel de Museveni, Besigye a déclaré à Reuters qu'une révolte populaire était "encore plus probable" en Ouganda qu'en Egypte ou en Tunisie, en raison de la corruption du pouvoir en place.

Les bureaux de vote ont ouvert à 04h00 GMT. Quatorze millions d'électeurs étaient appelés aux urnes dans près de 24.000 bureaux de vote. La commission électorale indique qu'elle annoncera les résultats dans les 48 heures suivant la clôture du scrutin.

Selon la législation électorale ougandaise, un second tour est prévu si aucun candidat n'obtient d'emblée la majorité absolue des suffrages exprimés, mais la plupart des analystes prédisent que Museveni l'obtiendra, bien qu'avec un pourcentage encore réduit par rapport aux trois scrutins précédents.

Si le premier tour ne départage pas Museveni et Besigye, les chances de ce dernier seraient accrues car il est susceptible de rallier au second tour les suffrages s'étant portés sur les six autres candidats d'opposition. Mais les risques de trucage du scrutin, que Besigye dénonce par avance, seraient alors forts.

"Il n'y aura pas ici de révolution à l'Egyptienne", a averti Museveni, dont Besigye est un ancien compagnon d'armes durant la guérilla de l'Armée de résistance nationale contre les anciens régimes dictatoriaux.

Yoweri Museveni, qui, à 67 ans, est de 13 ans l'aîné de son rival, est crédité d'avoir relevé l'économie et stabilisé un pays surtout connu avant lui pour son chaos et ses dictateurs. Toutefois, sa popularité a décliné depuis dix ans et l'Occident se méfie de ses velléités de devenir président à vie de ce pays d'Afrique de l'Est.

S'affirmant "certain" d'obtenir vendredi "une majorité écrasante", Museveni s'en remet déjà à son Mouvement national de résistance pour décider s'il doit se présenter à l'élection présidentielle de 2016.

Les perspectives de violences en cas de victoire contestée de Museveni ont fait chuter le cours de la monnaie nationale et poussé les investisseurs à différer leurs décisions.

Mais un diplomate occidental en poste à Kampala a déclaré avoir confiance que toute flambée de violence pourra être contenue.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher