topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Breaking News : LA BURUNDAISE FRANCINE NIYONSABA A BATTU LE RECORD DU MONDE DU 2000 M EN 5 MIN 21 SEC 56, MARDI LORS DU MEETING DE ZAGREB. [@rib News, 14/09/2021] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Pourquoi et comment le Chef du Protocole d'Etat est tombé en disgrâce Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opinion

@rib News, 24/02/2011

L’Ambassadeur Général de Brigade Moïse Nzeyimana éjecté du Palais présidentiel : Les Raisons...

Par Pancrace Cimpaye

Il s'appelle Moïse Nzeyimana. Il était jusque récemment un homme fort du pouvoir. Inutile de rappeler qu'il était le chef du protocole d'Etat. Un homme qui organisait l'agenda du Président Nkurunziza. Tout et Tous passaient par lui, spécialement les audiences auprès du numéro Un burundais. Il était plus fort que les ministres, plus fort que les sénateurs et les députés, plus forts que certains officiers généraux. Pourtant il avait pendant longtemps le grade de colonel ; ce n'est qu'à la faveur de la fièvre de la période préélectorale de 2010 qu'il a monté de grade devenant ainsi Général de Brigade.

Pourquoi et comment ce Général de Brigade a-t-il été éjecté du jet présidentiel ? Pourquoi s'est il retrouvé sur la liste des hommes politiques qui doivent servir la Nation à l'étranger comme Ambassadeur ? Sans nul doute cette nomination au poste d'ambassadeur à Dar-Es-Salaam était loin d'être une promotion. C'était une manœuvre de l'exfiltrer du palais présidentiel en douceur. Moise Nzeyimana est tombé en disgrâce.

Il n'a donc pas été muté à la diplomatie. On l'a envoyé promener. Et pour cause Nkurunziza savait que cet ambassadeur n'allait pas être accrédité à Dar-Es-Salaam. Ainsi juste au lendemain de sa nomination une source autorisée a confié que Bujumbura avait immédiatement, en coulisses, demandé que l'ambassadeur Nzeyimana Moïse ne soit pas agréé. Autant dire que le peu qu'on venait de lui donner par la main gauche, on le lui retirait avec la main droite.

C'est dire que la raison officielle qui a été présentée pour justifier le rejet de son accréditation n'est qu'un mensonge. En effet l'Ambassadeur Général de Brigade n'a pas été rattrapé par son passé d'exilé en Tanzanie. Ce n'est pas son emprisonnement dans ce pays qui a sous-tendu le rejet. Si tel était le cas, le Président Nkurunziza qui était très bien au courant de ce dossier d'emprisonnement l'aurait affecté dans un autre pays.

Pourquoi Nkurunziza a-t-il décidé de mettre à genoux son ancien bras droit ? Pourquoi Nkurunziza décide-t-il de liquider politiquement le dépositaire des secrets de la Cour ? Pour quel mobile la sentinelle des intrigues du palais est il jeté dans la rue ? "Raisons d'Etat...Silence dans les rangs !" telle est probablement l'explication que le brillant porte parole du Gouvernement, Monsieur Philippe Nzobonariba va servir la presse demain.

Mais au regard de la grogne assourdissante qui couve au sein du parti présidentiel, Nzobonariba devrait éviter la presse et se mettre aux abonnés absents ; ça chauffe au palais présidentiel ! Prudence ! En effet une exclusion des cadres et militants du CNDD-FDD de première heure est notable et provoque des mécontents.

Aujourd'hui Nkurunziza préférerait les militants de la vingt-cinquième heure. Ces derniers à l'affût des avantages seraient dociles, faciles à fidéliser. Pour l'essentiel ils n'ont pas vécu en direct la dure réalité de la lutte armée. Ils se fichent du sort du parti qui se meurt.

A contrario certains anciens que Nkurunziza met sur la touche sont critiques face à la déchéance de la popularité du parti présidentiel. "Le CNDD-FDD est en perdition ! Le navire coule ! Cela nous fait mal ! Quand on se souvient de la cause et des atrocités de la lutte et qu'on se retrouve dans une situation où on n'a plus le droit de donner son avis pour arrêter l'hémorragie qui menace le parti...on a envie de pleurer !" Tels sont les propos pleins d'amertume qui sont murmurés par ces militants. Ils sont nombreux à verser des grosses larmes silencieuses. L'ancien chef du protocole d'Etat, Moïse Nzeyimana, fait il partie de ce groupe ?

Le deuxième groupe cible du Président Nkurunziza est constitué par des hommes et des femmes du CNDD-FDD qui avaient misé sur la victoire du F.N.L aux élections de 2010. Ceux-ci avaient contribué financièrement à la campagne électorale du FNL. Nkurunziza a reçu des mains de MIBURO la liste exhaustive de ces hommes qui avaient traversé la rue sans crier gare. Il les a l'œil ! Il les voue une rancœur viscérale sans précédent. C'est grâce à cette liste que Miburo est dans les grâces du Président Nkurunziza. Ce dernier mijote tranquillement sa vengeance. L'ancien chef du protocole d'Etat, Moïse Nzeyimana fait il partie de ce groupe ?

A côté de ces deux possibilités le Général de brigade Moïse Nzeyimana a un autre péché congénital celui-là. En effet il a un oncle, l'ambassadeur Mbonayo Aloys, qui est membre du Frodebu et qui a été Chef de Cabinet du Président Ndayizeye. Comme si cela ne suffisait pas, la petite sœur du Général Moïse Nzeyimana est marié depuis 2010 au Président des jeunes du FRODEBU, Monsieur Patrick Nkurunziza. Il paraît que de telles alliances ne sont pas tolérées dans certains cercles du pouvoir. Une intolérance par Excellence !

Interrogés sur les raisons du renvoie de Monsieur Nzeyimana Moïse, à la Présidence, certains collaborateurs du Président, pour occulter les 3 possibilités susmentionnées, disent que Monsieur était corrompu. Mais alors, est-ce lui qui a vendu le jet Falcon 50 du Président Nkurunziza ? Silence. Est-ce lui qui a signé le dernier contrat de cinq cent millions de dollars américains ? Silence. En psychologie, on m'a appris que même ne pas répondre, c'est répondre.

De toute évidence cet ancien Chef du Protocole du Président Nkurunziza est au courant des dossiers noirs qui ont marqué le régime. Il a été impérativement témoin des choses horribles. Dans d'autres dictatures un homme comme lui on ne le jette pas à la rue, on ne l'expose pas au Besoin, on le protège. C'est le prix de son silence.

En revanche, dans ce genre de régime, si on décide  de l'exposer à la rue, si on décide qu'il ne doit pas être affecté loin dans une ambassade, c'est qu'il y a un plan B : celui de le faire taire définitivement ! Un accident est vite arrivé ! Une gerbe de fleur et des larmes de crocodiles sont chaleureusement déposées sur la tombe.

C'est ça le drame de ce genre de régime. En attendant qu'il change, le Général de Brigade Nzeyimana Moïse devrait doubler de vigilance. Le monde qu'il vient de quitter est sans pitié et sans sentiment.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher