topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
140 dossiers traités par la Brigade anti-corruption au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

PANA, 25 février 2011

Bujumbura, Burundi - Quelque 140 dossiers de corruption, malversations économiques et financières représentant un manque à gagner pour le Trésor public de l’ordre de 1,4 milliard de Francs burundais (environ 1,4 million de dollars américains) auraient été traités entre septembre 2010 et janvier 2011, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

Les dossiers dont le traitement a été déjà finalisé auraient permis de recouvrer un montant de 400 millions de francs burundais (environ 400.000 dollars américains), à en croire le commissaire à la tête de la brigade anti-corruption, Léonidas Habonimana.

Le reste des dossiers suit le cours normal et le commissaire n'a pas désespéré de ramener dans les caisses de l'Etat tous les montants qui sont partis dans des actes de corruption, malversations économiques et financières.

La brigade anti-corruption a rivalisé de bilans ces derniers jours avec l’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME, indépendant).

Le président de l’OLUCOME, Gabriel Rufyiri, de son côté, indiquait, jeudi, qu’au cours de l’année 2010, l’observatoire aurait enquêté sur quelque 2.223 cas de corruption et de malversations économiques dans les secteurs des douanes, marchés publics, transports, fonction publique, commerce, police, armée ou encore du Parlement burundais.

Sur un peu plus de la moitié de ces dossiers qui ont déjà fait l’objet d’une fouille méticuleuse, les pertes financières occasionnées au Trésor public s’élèveraient à un montant de plus de 81 milliards de francs burundais (près de 81 millions de dollars américains), d’après toujours le président de l’OLUCOME.

Le dernier rapport de Transparency international, quant à lui, place le Burundi au dixième rang mondial des pays les plus corrompus.

Lors de son investiture pour un second mandat de cinq ans, en août 2010, le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, avait prôné la 'tolérance zéro' contre toute personne qui se rendrait coupable d’actes de corruption, malversations économiques et financières dans la gestion de la chose publique.

Quelques cas de hauts cadres de l’Etat indélicats ont été depuis mis en prison, ce qui n’a cependant pas fait taire les critiques dans l’opinion des contribuables qui réclament encore les têtes de 'gros poissons' avant d'être satisfaits.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher