topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Soldats burundais tués en Somalie : LE CHOC DES IMAGES ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

@rib News, 01/03/2011

 Les insurgés islamistes d’Al Shabaab ont exhibé mercredi devant la population de Mogadiscio des corps sans vie de militaires présentés comme étant ceux de cinq soldats burundais de la Mission africaine de maintien de la paix en Somalie (AMISOM). Des images choquantes de scènes d'une cruauté et d'une barbarie insoutenables circulent depuis sur Internet et posent la question de la présence de militaires burundais en Somalie.

La publication, par "devoir d’informer", de ces photos révoltantes a le mérite de casser le "reflexe militaire" de censure qui veut pratiquer le contrôle total de l'information, de confronter les Burundais avec la réalité qu’endurent nos soldats sur le terrain et de lancer, enfin !, le débat sur les raisons du déploiement de soldats burundais en Somalie, puisqu’il semblerait que les premiers concernés, à savoir la population somalienne, viennent de nous faire comprendre, d’une façon abrupte, qu’ils ne veulent pas de nous chez eux.

En effet sur ces images, on voit que c’est toute une population civile somalienne – hommes, femmes (voilées), enfants, jeunes et vieux – qui s’acharne sur les corps sans vie des soldats de la paix venus normalement "pour assurer leur protection".

En 1993, ce sont des cadavres de militaires américains tués au cours de l’opération "Restore hope" (in Somalia) qui ont connus le même supplice. Mais au vu de telles images, le choc fut tel dans l’opinion américaine que le célèbre slogan aux Etats-Unis "Bring the boys back home" (Ramenez les garçons à la maison) fut la Une des journaux au quotidien. Le Pentagone se dépêcha de plier bagages, de retirer ses troupes et de rapatrier les Marines au pays.

Depuis l’Amérique s’est jurée de ne plus envoyer un seul soldat en Somalie et préfère financer gracieusement les pays prêts à envoyer de la "chair à canon" pour des opérations dites "de maintien de la paix", mais en réalité pour prendre le contrôle d’un pays qui occupe une situation stratégique sur la voie maritime la plus fréquentée du monde : le passage entre le golfe d'Aden et le canal de Suez ... ce qui intéresse fortement les Etats-Unis.

En effet, la Somalie est stratégiquement située dans la Corne de l’Afrique, qui domine les corridors marins de la Mer Rouge et du Golfe d’Aden, les corridors clés entre le Moyen-Orient et l’Afrique. Une grande partie des pétroliers du monde passent par là, particulièrement les pétroliers européens et chinois. La Somalie possède la côte la plus longue de l’Afrique, s’étendant du Kenya au sud jusqu’à Djibouti au nord (où une imposante division de l’armée américaine est maintenant basée).

En outre, la Somalie dispose d’uranium, de minerai de fer, d'étain, de gypse, de bauxite, de cuivre, de gaz naturel et d’énormes réserves potentielles de pétrole. Un article du Los Angeles Times datant de janvier 1993 rapporte que dans les dernières années précédant la destitution puis la fuite du général président Siad Barre, le 26 janvier 1991, des dizaines de millions d’acres, c’est-à-dire près des deux tiers de la Somalie, ont été alloués à quatre géants américains du pétrole : Conoco, Phillips (maintenant ConocoPhillips), Amoco (maintenant BP), et Chevron.

En 1993, les sociétés américaines avaient foré 26 puits de pétrole, sous la protection de l'armée américaine sous couvert de l’opération "Restore hope". Mais peu de temps après, celle-ci était contrainte de quitter le territoire somalien suite à la diffusion d’images de corps mutilés de ses soldats. Il n’y a aucun doute que ces sociétés aimeraient regagner leurs intérêts. Les armées de l’Ouganda et du Burundi déployées en Somalie sous la bannière de l’Union africaine sont, pour ainsi dire, en "mission commandée" pour les géants texans du pétrole.

Qu’attend aujourd’hui le Haut commandement militaire burundais pour tirer nos frères de l’enfer somalien ? Please Mister President Pierre Nkurunziza : "Bring the boys back home"! [MG]

Voir les images (Attention, âmes sensibles s'abstenir !)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher