topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du vendredi 11 mars 2011 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 11/03/2011

● Sécurité

- Des affrontements entre des militaires congolais et burundais d’un coté, et des groupes armés de l’autre ont eu lieu à Kiliba près de la frontière avec le Congo, ont indiqué des sources sur place. Un paysan de la localité de Nyaburongo, proche de la réserve de Rukoko, a souligné que depuis jeudi, des coups de feu se sont fait entendre dans la partie congolaise proche de la Kibira, une forêt naturelle, proche à la RD Congo. (Rpa)

- Une autre personne de cette partie de l’Ouest du Burundi a fait savoir que même le marché de banane de Nyaburongo n’a pas ouvert ses portes ce vendredi matin suite aux coups de feu que la population entendait sur le territoire congolais proche de la frontière avec le Burundi. Une commerçante trouvée sur les lieux a fait savoir que les bananes en provenance de Kiliba n’ont pas été acheminées dans ce marché de Nyaburongo, suite à ces combats à l’Est du Congo. (Rpa)

- Des sources sur place ont fait savoir qu’un soldat congolais a été tué lors de ces affrontements qui durent déjà deu entre les soldats burundais, appuyés par les congolais et les groupes armés, et que deux autres auraient été blessés. D’autres sources sur place font état de plusieurs morts et plusieurs blessés et souligne même la présence des rwandais dans cette guerre. « Nous avons vu des gens qui parlent le Kinyarwanda et qui sont venu chercher des boissons et ils nous ont confirmé qu’ils sont rwandais » a martelé un homme trouvé sur place à Nyaburongo. (Rpa)

- Le porte-parole de l’armée burundaise, le colonel Gaspard Baratuza, a fait savoir qu’il n’y a pas de combats entre le Burundi et les groupes armés. Il souligne cependant que les coups de feu qui se font entendre dans cette forêt de la Kiliba, près de la frontière avec le Burundi, sont des combats entre les congolais eux-mêmes et que les soldats burundais se trouvent sur le territoire burundais et non au Congo. (Rpa)

- Un groupe de jeunes Imbonerakure, milice du parti au pouvoir, intimident les membres des partis politiques de l’opposition dans la commune de Muhuta, dans Bujumbura Rural. Un certain Augustin Sabokwigura est à la tête d’un groupe de jeunes du parti présidentiel le Cndd-Fdd qui vont même jusqu’à arrêter des gens qui ne sont pas de leur parti, les accusant d’être à la solde de l’opposition burundaise. Les mêmes individus soulignent que les gens qui informent la RPA seront tués. (Rpa)

- Rénate Mukamusoni est une femme âgée de plus de 60 ans qui est traumatisée. « Ils me demandent où se trouve ma fille ». Cette femme avait été humiliée par un jeune démobilisé qui a violé sa fille il ya quelques mois, et qui a été libéré après un certain temps, comme elle l’a confirmé elle-même. Pour rappel, Fabiola, sa fille, trouve tous les matins devant sa porte des tracts sur lesquels on peut lire : « Nous allons te brûler vive, dans ta maison et les enquêtes n’aboutiront jamais ». Mais Renate Mukamusoni na pas désarmé devant les intimidations des ces inconnus. Elle a amené le tract chez un conseiller de l’administrateur de Giteranyi. Mais ce dernier l’a renvoyé chez l’Officier de police judiciaire (OPJ) de la même commune pour des enquêtes.

● Politique

 - Le président du parti Frodebu-Nyakuri, Jean Miani, demande au ministre de la Sécurité publique de revoir à la baisse des documents de voyage dont le prix vient d’être augmenté par ordonnance ministérielle. « On ne peut pas croiser les bras quand les prix des documents ont été augmentés à plus de 400% » a laissé entendre le député Minani, jugeant la situation inacceptable. jean Minani trouve que c’est une façon d’empêcher les gens à voyager, tout simplement. (Rpa)

- Selon le président de l’Olucome, Gabriel Rufyiri, les choses se sont empirées avec la revue à la hausse des documents de voyage. Il a interpelé le premier Vice-président de la République pour annuler rapidement la mesure du ministre Bunyoni, de revoir à la hausse les prix des passeports et autres documents de voyage. (Rpa/Isanganiro)

- Le porte-parole du parti Frodebu, Pancrace Cimpaye, a fait savoir que le séisme qui secoue le parti présidentiel depuis deux semaines est lié aux nouvelles adhésions au sein de ce même parti. Selon M. Cimpaye, certains membres de ce même parti se passent plus influents que les autres alors qu’ils ne sont que de nouveaux adhérents. (Rpa)

Economie

- L'Autorité de Régulation de la Filière Café du Burundi (ARFIC) vient d’augmenter le prix du kilogramme du café cerise suite à une bonne production suivie d'une bonne conjoncture au niveau des cours mondiaux du café. Cela a été annoncé jeudi lors d’une conférence de presse à l’ancien Office des Cultures Industrielles du Burundi. (Isanganiro/Rpa/Rema)

- « Suite à une bonne production de café de meilleure qualité et à une bonne conjoncture sur le marché mondial, le prix du kilogramme de café cerise qui a été apporté aux Sociétés de Gestion des Stations de Lavage (SOGESTAL) passe de 350 FBU à 490 FBU soit un total de 10 milliards de FBU de paie complémentaire », a indiqué Evariste Ngayempore, directeur général de l' ARFIC ajoutant que plus de 10 millions de francs burundais seront ajouté aux cultivateurs qui leur ont vendu ce même café. (Isanganiro/Rpa/Rema)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher