topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : L’Olucome demande un audit international sur une dette de l’Ouganda Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 16/03/2011 - Source PANA

 Une lettre ouverte de l’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME, une ONG locale indépendante) demande au chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, de prendre l’initiative d’un audit international sur une dette de quelque 15.336.619 dollars américains dont le remboursement par le gouvernement ougandais n’aurait laissé à ce jour aucune trace à la Banque centrale du Burundi.

La dette avait été concédée dans les années 1980 sous forme d’appui militaire par l’ancien chef de l’Etat burundais, le colonel Jean-Baptiste Bagaza, à la Résistance nationale armée (National resistance army, NRA, ex-rébellion) qui était dirigée, à l’époque des faits, par l’actuel président de la République d’Ouganda, Yoweri Museveni.

Le troc risqué consistait à livrer dans le maquis des uniformes de combat, des armes et des munitions, ou encore des boissons et cigarettes, moyennant des espèces sonnantes et trébuchantes une fois que la NRA serait venue à bout du régime de Milton Obote et pris le pouvoir à Kampala.

Après la chute de M. Bagaza en 1986 et son exil en Libye et en Ouganda, au moins six présidents burundais se sont succédés au pouvoir à Bujumbura, mais sans pouvoir arracher la plus petite somme d'argent de la dette au président Museveni.

C’est finalement à partir de 2006 que le régime de Museveni aurait décidé de procéder au paiement échelonné de sa dette envers le Burundi, en livrant du matériel scolaire composé essentiellement de cahiers, stylos à bille, crayons et gommes, dit-on du côté du gouvernement burundais issu des élections démocratiques de 2005.

L’argument n’a cependant pas convaincu l’OLUCOME qui croit plutôt savoir que le matériel scolaire serait un simple don du gouvernement ougandais à la nouvelle politique nationale de l’éducation pour tous les enfants en âge d’être scolarisés.

Dans sa lettre ouverte, l’observatoire exhibe à l’appui des échanges de correspondances ministérielles entre Bujumbura et Kampala qui montrent que l’Ouganda aurait payé rubis sur l'ongle sa dette en espèces, mais que le paiement n’aurait pas laissé de trace à la Banque centrale du Burundi.

Au cas où la dette aurait été liquidée en nature, la correspondance de l’OLUCOME laisse entrendre, là aussi, qu’il subsiste des zones d’ombre.

'Sur la base de documents en notre possession, le nombre total de matériel scolaire fourni est de 12.821.976 cahiers dont la livraison a été faite par paquets de 2.717.256 cahiers, en 2006, 4.187.184, en 2007, 5.917.536, en 2008-2009 pour un montant global de seulement 2.564.000 dollars', peut-on lire dans la correspondance de l’OLUCOME au président burundais.

Le très regardant observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques estime que, sur une dette globale de 15.336.619 dollars américains, l’Etat burundais doit encore recouvrer auprès de l’Ouganda un montant de quelque 12.772.619 dollars américains, sous une forme ou une autre.


NdlR : Pour rappel, l'un des plus hauts dirigeants du parti présidentiel burundais a dernièrement accusé le président de son parti, le médiateur de la République et deux ministres d'avoir détourné 13 millions de dollars versés par l'Ouganda au Burundi en 2007 pour apurer cette dette.

Manassé Nzobonimpa a affirmé s'être rendu en Ouganda courant 2007 pour y récupérer les 13 millions de dollars, en compagnie du président du parti présidentiel, Jérémie Ngendakumana, d'un autre haut dirigeant de la formation Mohamed Rukara, de la ministre des Finances Clotilde Nizigama et du ministre de l'Education de l'époque Saïdi Kibeya.

« Cet argent a été payé mais n'est jamais arrivé dans les caisses de l'Etat », a annoncé M. Nzobonimpa, qui était, avant son expulsion samedi dernier, numéro 3 du Conseil des sages, l'organe dirigeant du Conseil national pour la défense de la démocratie - Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD), le parti du président Pierre Nkurunziza.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher