topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Nouvelles révélations de Nzobonimpa sur des détournements Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 20/03/2011

Manassé NzobonimpaAprès ses révélations sur un détournement de près de 13 millions de dollars américains par un petit groupe mafieux au sein du parti présidentiel burundais Cndd-Fdd, Manassé Nzobonimpa revient à la charge avec de nouvelles révélations.

Selon le député à l’East African Legislative Assembly, un montant de 18 milliards de francs burundais destiné à la démobilisation des anciens combattants des mouvements rebelles et de l’armée régulière a été bel et bien été détourné par certaines personnalités.

Telles sont les dernières déclarations du député Nzobonimpa qui ajoute que les preuves sont palpables pour connaitre la vérité.

« Je ne peux pas dire ce que je ne connais pas et en tant que secrétaire du Conseil des Sages du parti, il n’y a pas de moindre secret que je ne peux pas connaitre » a déclaré Manassé Nzobonimpa.

« L’argent des démobilisés  a été détourné par un groupe de gens et les démobilisés vont bientôt commencer à demander ou réclamer leur argent » a souligné l’ancien secrétaire du Conseil des Sages du parti présidentiel, le CNDDFDD.

Les noms des personnalités qui auront des comptes à rendre sur cette affaire sont notamment : le Président de la République surtout pour son silence sur le dossier, a indiqué le député Nzobonimpa, soulignant qu’il est allé il y a 8 mois voir le Chef de l’Etat pour lui faire part de son inquiétude sur les détournements des fonds publics.

« Je n’accuse pas le président de la République d’avoir trempé dans cette affaire de détournement des fonds destinés aux  démobilisés. Mais en tant que garant de toute chose, il aura des compte à rendre tôt ou tard » a souligné le député Nzobonimpa.

D’autres mains sales, selon Nzobonimpa, sont celles de l’ancien deuxième vice-président de la république Gabriel Ntisezerana. Selon ce député, dont la popularité monte ces derniers jours, il est inconcevable qu’un vice-président de la République se construise un aussi important building sans même contracter une dette dans une institution bancaire.

Il ajoute que le député Alexis Barekebavuge, originaire de la province de Cibitoke est en train de se construire une grande maison à Sororezo et Cibitoke avec des fonds dont l’origine est inconnue.

« Regardez comment ils se construisent des bâtiments de plus de 3 milliards sans même  contracté un crédit, en moins de trois ans ! Est que l’on peut dire qu’ils ont une machine à la maison qui fabrique de l’argent ? » s’est interrogé le député Nzobonimpa.

Toujours le député Nzobonimpa, le ministre Bunyoni a détourné lui aussi des sommes colossales d’argent, dont il se sert pour construire des gros villas à Bujumbura.

« Bien qu’il est ministre, il ne peut pas se permettre de se construire ces maisons telles que nous les voyons alors qu’il a un salaire que nous connaissons tous. Le salaire d’un ministre est bas à telle enseigne qu’il ne peut pas se construire des maisons qui poussent comme des champignons tel que nous les voyons actuellement » a déclaré le député Nzobonimpa.

Des sources proches de l’équipe Nzobonimpa soulignent que beaucoup d’autres révélations sont à venir, surtout que le député a commencé par des choses d’intérêts publics et entend parler sur ce qui concerne le parti Cndd-Fdd dans les jours à venir. [JMM]

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher