topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

La Journée de l'habitat fêtée dans la sobriété au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

PANA, 06/10/2008

Bujumbura, Burundi - La Journée mondiale de l'habitat a été célébrée lundi au Burundi, loin des aspirations réelles d'une grande partie de la population du pays à un logement décent.

De fait, le premier vice-président de la République en charge des questions économiques et sociales, M. Gabriel Ntisezerana, a été le seul officiel à apparaître en public, dans le quartier populaire de Kinama, à la périphérie nord de la capitale burundaise, juste pour lancer les travaux d'entretien de la voirie urbaine.

Le haut responsable gouvernemental a également profité de l'occasion pour inciter la population à prendre soin des routes en cours de réfection à Bujumbura avec l'aide financière de l'Union européenne (UE).

Du côté de l'homme de la rue, les préoccupations généralement entendues étaient plutôt tournées vers le faible pouvoir d'achat du citoyen ordinaire qui empêche l'accès au crédit-logement.

Les plus nantis n'ont pas également manqué d'exprimer des soucis particuliers au rythme où s'amenuisent les parcelles à bâtir à Bujumbura, la capitale économique, politique et administrative du pays qui concentre déjà à elle seule plus de 75% de l'ensemble de la population urbaine.

Ceux qui disposent d'un logement dans l'agglomération ne savent pas non plus pour combien de temps encore ils vont résister aux assauts saisonniers des cinq grandes rivières qui la traversent de part en part et dégradent continuellement la voirie d'une ville perdue dans une cuvette fort vulnérable aux inondations.

Les regards des citoyens sont tournés vers le ministère des Travaux publics et de l'Equipement qui a rendu public dernièrement un nouveau Plan national de l'habitat et de l'urbanisation.

L'ambitieux plan table sur au moins 26.000 nouveaux logements à construire chaque année pour satisfaire la forte demande nationale d'ici 2020.

Pour y arriver, il faudrait aménager 855 hectares de terrains par an et dont 15.000 en milieu urbain, selon la même source.

Dans l'état actuel des choses, un Burundais sur 10 habite dans des villes qui n'occupent néanmoins que 1% des terres émergées, peut- on encore lire dans le plan d'urbanisation.

Une politique assez dynamique d'urbanisation avait caractérisé la période d'avant la guerre civile de ces 14 dernières années.

Le retour progressif à la paix et la sécurité a relancé les espoirs d'un logement décent pour tous, mais à condition que soient trouvées des solutions durables à d'autres problèmes plus structurels, comme l'habitat dispersé, la croissance démographique annuelle de l'ordre de 3%, l'exiguïté du territoire national, le relief accidenté ainsi que l'enclavement du pays.

La population totale du Burundi est estimée à plus de 8,1 millions de d'habitants qui s'agglutinent sur une superficie de moins de 30.000 km².

La densité moyenne est supérieure à 300 habitants au km², tandis que l'agriculture constitue la principale occupation pour plus de 90% de la population active.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher