topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Un des présumés assassins de Manirumva réprime les manifestants Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Droits de l'Homme

@rib News, 09/04/2011

Gabriel Rufyiri, président de l'Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME) et Claver Irambona le chargé de l'Ecoute et Orientation dans la cette organisation ont été arrêtés par la police vendredi matin vers 10H30 sous les yeux des journalistes et des membres la société civile.

Arrêtés sur ordre direct de David Nikiza, l'un des officiers supérieurs cités dans cette affaire d'assassinat de Manirumva, les deux activistes ont été conduits au Bureau Spécial de Recherche (BSR) où ils ont été détenus pendant plusieurs heures avant d’être relâchés.

Cette arrestation est intervenue 20 minutes après le début d'une marche-manifestation pacifique organisée par la société civile burundaise pour exprimer leur malaise face au retard inexpliqué dans la recherche de la vérité sur l'assassinat de Manirumva, ancien vice président de l'OLUCOME tué en 2009.

« Nous déplorons que certains des membres de la société civile ont été arrêtés par la police nationale ce matin », a déclaré le Délégué général du Forum pour le renforcement de la société civile FORSC, Pacifique Nininahazwe.

« Nous demandons à ce que la justice soit rendue et les coupables soient traduits en justice » a déclaré M. Nininahazwe dans une conférence qu'il a accordé juste après l'empêchement forcé de cette manifestation.

La police divisée au vu des journalistes

Comme constaté sur place et relayé par les médias, les nombreux policiers qui étaient présents au Parquet de la justice de Bujumbura semblaient être divisés sur le comportement à adopter face aux journalistes qui étaient venus en très grand nombre.

« Qui t'a dit de prendre une photo ? Je peux te retirer ton appareil photo » tonnait un policier, visiblement un officier.

« Tu ne peux en aucun ca me retirer mon appareil photo. Je fais mon travail et fais le tien » répondait un journaliste.

Après ces échanges de paroles, un policier visiblement sage est venu pour faire tomber la tension qui commençait à monter entre les journalistes et les policiers.

« Non, que chacun fasse son travail en respectant les autres » a souligné ce policier en essayant de mettre loin le policier qui cherchait la bagarre.

Le nom de Manirumva dérange beaucoup le pouvoir et son fantôme semble hanté les services burundais de sécurité. C'est ainsi que le commandant de la région ouest au sein de la police nationale burundaise est en personne sur les lieux de la manifestation et a procédé à l'arrestation du président de l'OLUCOME et de son collègue.

David Nikiza très actif pour réprimer les manifestants

Parmi les policiers présents au lieu d'arrestation on a pu voir le commissaire de police de la région ouest David Nikiza, l'un des officiers supérieurs cités dans cette affaire d'assassinat de Manirumva.

« Arrêtez-le » criait Nikiza aux policiers en pointant du doigt le président de l'OLUCOME Gabriel Rufyiri. « Arrachez-leurs les banderoles » leur intimait-il avant d'intimider même les journalistes qui suivaient la scène macabre de cette folie humaine.

Pour rappel, le commissaire de police chargé de la région ouest David Nikiza a été cité par trois commissions qui ont fait des enquêtes sur les circonstances de la mort de Manirumva en 2009. C’est donc lui qui a été le premier sur les lieux de la manifestation et qui commandait la police pour malmener ceux qu’il devrait normalement protéger.

Rappelons que les conclusions de l’enquête de la FBI sur le meurtre ont recommandé que certaines hautes personnalités burundaises passent des tests ADN pour connaître le rôle de chacun dans cet assassinat. Parmi eux, Colonel David Nikiza, général Adolphe Nshimirimana, Gervais Ndirakobuca et Désiré Uwamahoro, les trois derniers de la police nationale. [JMM]

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher