topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : le ministère de la Santé contre la vente illicite des médicaments Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

@rib News, 08/04/2011 – Source Xinhua

Dr Sabine NtakarutimanaLa ministère burundais de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida a annoncé jeudi son engagement à lutter contre la vente illicite des médicaments.

"De nos jours, la vente illicite des médicaments est devenue une gangrène pour notre système de santé. Je voudrais dire dans les termes les plus clairs que le combat contre ce phénomène est engagé", a annoncé à l'Institut National de Santé Publique de Bujumbura Mme Sabine Ntakarutimana, ministre de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida à l'occasion du lancement des travaux de la Journée Mondiale de la Santé.

La ministre n'y va pas par quatre chemins et avertit tous ceux qui vont faire la sourde oreille et continuer cette mafia.

"S'il vous plaît, mesdames et messieurs les professionnels de la santé qui vous adonnez à cette mafia, cessez immédiatement ce crime odieux. Un homme averti en vaut deux. A ceux - là qui ont pris cette malheureuse habitude, j'interpelle leur conscience et je leur dis : Arrêtez. Le glas a sonné", a martelé la ministre.

Pour que son engagement soit efficace, la ministre de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida en appelle même aux autres structures autres que celles du ministère de lui apporter main forte.

"Tous nos partenaires, ici je cite le ministère ayant le commerce dans ses attributions, les services de police et de douane et l'ordre des pharmacies de nous prêter davantage leur concours dans cette tâche salvatrice pour nos populations", les interpelle Mme la ministre.

Il y a une semaine, la police burundaise a saisi au marché central de Bujumbura six cartons de médicaments d'une valeur estimée entre 6 et 10 millions de FBU ( 5 à 8 mille dollars) tous portant une marque de la Mutuelle de la Fonction Publique (MFP), une société d'Etat qui fait soigner les fonctionnaires burundais à raison de 80% du prix du médicament.

A la direction technique de cette société, on reconnaît que ce sont leurs médicaments qui ont été mis sur le marché par leurs affiliés de façon frauduleuse.

"Ce sont effectivement nos médicaments de par ces marques que nous reconnaissons. Nous les avons marqués pour lutter contre la fraude qui nous était souvent rapportée, mais certains de nos affiliés profitent de ces marques pour tromper aux clients à qui ils les revendent que la marque indique la qualité et ces derniers s'empressent de les acheter. Sinon, la MFP ne sert les médicaments qu'au vu d'une ordonnance dûment signée par un médecin agréé", a indiqué Serges Harindogo, directeur technique de la MFP.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher