topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du mercredi 13 avril 2011 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 13/04/2011

● Justice

- Le procès de JC Kavumbagu, détenu depuis 9 mois pour trahison, a repris à Bujumbura. Selon l’un des avocats de la défense, le journaliste Kavumbagu doit être libéré dans les meilleurs délais car rien ne montre que le Burundi est en guerre pour le moment, ce qui décrédibilise l’accusation de trahison qui le maintient en prison depuis juillet dernier. Notons qu’il a été difficile au ministère public d’accuser le détenu suite à sa faiblesse d’arguments. Notons que même Bernard Mengain, un avocat belge défendant le journaliste, était sur place. La justice a 60 jours pour prononcer son verdict. Rappelons que le ministre public demande une peine de perpétuité contre le journaliste, tandis que la défense veut son acquittement et sa libération immédiate. (Rpa/Isanganiro/Rtr/Bonesha/Isanganiro/Abp)

● Politique

- Le vice-président du parti Frodebu Fréderic Bamvuginyumvira se dit préoccupé par la montée de la violence dans presque toutes les provinces du pays. Il souligne qu’une nuit ne passe sans qu’il y ait des cas de tueries, surtout en mairie de Bujumbura et dans la province de Bujumbura Rural. Le vice-président du Frodebu appelle le gouvernement en place à mettre en place tous mes mécanismes pour que la population se sente sécurisée par les forces de sécurité. (Isanganiro)

- Le parti Uprona est de  nouveau sous tension dans les provinces du pays. A Gitega, le premier secrétaire du parti est en mauvais terme avec le reste de son comité, après la tenue d’une réunion de certains membres de son comité, sans son aval. Il accuse certains membres du parti dans cette province d’être à la solde des destructeurs du parti Uprona, en osant organiser une réunion en son absence, ce qu’il juge opposé à la loi burundaise. Selon lui, seul le président peut tenir une réunion du comité provincial et à son absence, son vice peut conduire cette réunion. (Rpa)

- Le groupe qui se dit opposé à ce premier secrétaire dit que le parti est miné par le manque de volonté des gens qui ne veulent pas prendre au sérieux les problèmes que connait ce parti. Il ajoute qu’un congrès est obligatoire pour résoudre une fois pour toute, les problèmes que connait cet ancien parti unique. (Rpa)

- Dans la province de Cankuzo, un groupe de membres du même parti a souligné que si le président du parti Uprona au niveau du pays n’accepte pas d’organiser un congrès pour vider les questions que connait le parti, il risque d’y avoir des problèmes et le parti risque de perdre plus qu’il n’est en train de gagner en s’entêtant. (Rpa)

- Le président du parti Uprona, le député Niyoyankana se montre indifférent et a souligné qu’il ne peut pas s‘exprimer sur n’importe quel problème qui surgit au sein de ce parti. (Rpa)

● Société

- Plus de 480 familles vivent dans une misère sans nom dans le site de Sabe, dans la commune urbaine de Ngagara, près bu bureau de BNUB, à Bujumbura. Selon le chef de ce site, les gens n’ont pas de toit, ni à manger et les enfants ne peuvent pas aller à l’école suite à cette famine qui fait rage dans ce site de déplacés de Sabe, en mairie de Bujumbura. Même des cas de prostitution sont signalés dans site. (Isanganiro)

- Une femme leader dans ce site a fait savoir qu’il y a des gens qui seraient rentrés du Congo et de la Tanzanie et qui sont dans ce même site. Ils connaissent, selon Fredianne, une vie dure car personne ne se préoccupe de leur sort. Le ministère de la Solidarité avait pourtant promis de faire quelque chose pour ces déplacés et de les installer dans un autre endroit viable. Cependant, la promesse est restée lettre morte, comme le soulignent ces déplacés. (Isanganiro)

● Sécurité

- Un homme âgé de 55 ans a été assassiné mardi tard la nuit vers 23h à Rutegama, en province de Muramvya. Des sources de cette commune ont souligné que cet homme a été attaqué par quatre personnes armées de fusils dont un certain Médard Nizigiyimana, un ex-membre des forces de défense nationale, qui venait d’être limogé pour indiscipline. Le suspect se trouve entre les mains de la police qui dit avoir entamé des enquêtes sur les causes de la mort de ce paysan. (Abp/Rtnb/Rpa)

- L’administrateur communal de Gisozi en province de Mwaro reconnait que la zone de Nyakararo connait une insécurité. Selon l’administrateur, un commerçant a failli être tué Il y a quelques jours par des gens armés non encore identifiés qui font la navette dans les différentes zones de cette commune. Il ajoute qu’il y a même des gens qui dorment à belle étoile par crainte d’être surpris dans les maisons par ces groupes armés. (Abp)

- Jérôme Ntihogora, le chef de la police en province de Cibitoke a souligné que des engins explosifs continuent à faire des ravages dans cette province. Selon lui, il s’agirait d’engins en provenance du Congo, surtout que la région proche de Cibitoke connait une grande insécurité. C’est ainsi que la police et l’administration ont dû faire des rafles dans différentes communes de Cibitoke et 7 personnes en situation irrégulière ont été arrêtées depuis le mois derniers. (Abp)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher