topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Breaking News : LA BURUNDAISE FRANCINE NIYONSABA A BATTU LE RECORD DU MONDE DU 2000 M EN 5 MIN 21 SEC 56, MARDI LORS DU MEETING DE ZAGREB. [@rib News, 14/09/2021] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du jeudi 12 mai 2011 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 13/05/2011

● Diplomatie

- L’ambassadeur de l’Afrique du Sud au Burundi a appelé ce mercredi les belligérants burundais de ne pas céder à l’entêtement et de faire des négociations dans les plus brefs délais, pour éviter la perte de vies humaines. (Rpa)

● Politique

- Le parti Cndd-Fdd organise son congrès ce samedi à Bujumbura mairie, a déclaré son porte-parole Onésime Nduwimana. Selon lui, des questions à l’ordre du jour sont connus des membres de ce parti et le congrès doit se dérouler dans les enceintes de la permanence du parti nouvellement construite dans la capitale burundaise. (Rpa)

- Le porte-parole du Cndd-Fdd fait savoir que le congrès du parti présidentiel n’a jamais été reporté, contrairement à ce que certaines personnes racontent. Selon lui, la date de ce samedi avait été fixée par le Bureau de ce parti dans le but de laisser les techniciens terminer le travail de finalisation de la nouvelle permanence à Ngagara. (Rpa)

- Onésime Nduwimana a souligné également que le parti au pouvoir ne fait pas la sourde oreille face aux doléances des populations, mais qu’il fait tout pour que la sécurité soit rétablie dans tous les coins du Burundi. Il souligne qu’il ne comprend pas comment certains politiciens exigent les négociations avec le pouvoir alors qu’il n’y a pas d’agenda réel à négocier. (Rpa)

- Des membres de ce parti, représentés par le député Manassé Nzobonimpa, se disent étonnés par l’organisation de ce congrès sans pour autant avoir vidé certaines questions qui hantent le parti. Dans un communiqué rendu public ce mercredi et signé par le député Nzobonimpa, le congrès a été préparé sans prendre en considération les revendications des membres de ce parti qui se disent lésés et qui n’ont pas assez d’espace d’expression. (Rpa)

- Selon ce communiqué de Nzobonimpa, le parti au pouvoir ne se soucie pas de la sécurité des membres d’autres partis politiques qui ne sont pas avec lui au pouvoir. Il déplore que la nouvelle loi sur les partis politiques ait été votée par l’Assemblée Nationale alors qu’il limite la liberté des partis politiques de l’opposition. « Il y a sans doute des gens qui n’accepteront pas cette loi, ce qui risque de causer encore un malaise dans les milieux politiques burundais. (Rpa)

● Justice

- Le Délégué général du FORSC, Pacifique Ninnahazwe, salut le travail accompli par le procureur de la mairie de Bujumbura lors de l’arrivée de Gabriel Nduwayo sur l’aéroport de Bujumbura. Selon lui, le procureur s’était préparé en conséquence et avait apprêté un mandant d’arrêt pour interroger le présumé meurtrier d’Ernest Manirumva, le surnommé Sésé. (Isanganiro)

- Nininahazwa trouve que la justice a fait un pas en avant mais que d’autres choses restent à faire dans ce dossier. Selon lui, il faut que la vie de Sésé soit préservée dans le but de ne pas perdre tous les témoins de ce dossier. Il déplore que des témoins aient été liquidés dans le but de cacher la vérité. (Rtr/Bonesha)

- Le présumé assassin de Manirumva a été auditionné pendant plus de 3 heures par le procureur en mairie de Bujumbura dès son arrivée à l’aéroport. Il a été par la suite transféré à la PJP dans un endroit sûr, comme l’a souligné un responsable de la société civile burundaise. (Rtr)

- Ce jeudi matin, des formalités juridiques ont été remplies pour que le présumé assassin de Manirumva soit transféré à la prison de Murembwe à Rumonge en attendant le procès qui sera fixé dans les prochains jours, a-ton appris des sources de Mpimba. (Rtr/Bonesha/Rpa/Isanganiro)

- Le président du FORSC Pacifique Nininahazwe a souligné que bien que Sésé ait été refoulé du canada puis mis en prison au Burundi, il y encore autre chose à faire dans cette affaire d’assassinat de Manirumva. Selon lui, il faut qu’il y ait des prélèvements d’ADN comme le stipule le rapport de la FBI et la troisième commission d’enquêtes sur cette affaire. (Isanganiro)

- Le président de l’APRODH, Pierre Claver Mbonimpa, a salué l’arrivée de Sésé à Bujumbura. Cependant, il a déploré le fait qu’il ait dû passer des heures dans l’avion et ensuite passer des heures devant le procureur de la mairie de Bujumbura en train de subir un interrogatoire sur son rôle présumé dans l’assassinat de l’ancien vice président de l’OLucome, Ernest Manirumva. Selon lui, il aurait dû être mis dans un endroit sûr pour se reposer avant de subir l’interrogatoire. (Rtr/Bonesha)

- Des sources de la prison centrale de Mpimba ont fait savoir que le présumé numéro un dans  l’affaire Manirumva a été transféré à la prison de Murembwe à Rumonge au Sud du Burundi. (Rtr/Bonesha/Isanganiro/Rpa)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher