topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Affaire Manirumva : les leçons d'une arrestation inattendue Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opinion

@rib News, 16/05/2011

Sésé retourne à la case de départ.

Apprendra-t-on les leçons qui s’imposent ?

Thierry UwamahoroPar Thierry Uwamahoro.

Selon le rapport de la troisième commission d’enquête sur l’assassinat de feu Ernest Manirumva, Gabriel Nduwayo, connu sous le sobriquet de Sésé, a accepté de commander les démobilisés qui ont sauvagement assassiné feu Manirumva, « moyennant la réalisation de quelques conditions en sa faveur. La principale de ces conditions était la garantie que, lui et sa famille, échapperont à la justice burundaise une fois poursuivi pour cette affaire ».

Très proche du Magistrat Suprême Burundais (Pierre Nkurunziza) et encore très proche des « tout-puissants » services nationales de renseignement (conclusion de la Cour Fédérale canadienne), Sésé, le directeur technique du Le Messager FC (équipe présidentielle des enfants footballeurs) et présumé assassin de Manirumva, n’avait rien à craindre.

Il se maria avec sa deuxième femme, il eut son visa pour les Etas-Unis, il s’installa au Canada…la pièce semblait être jouée ; sauf que quelque part la « Campagne Justice pour Ernest Manirumva » veillait au grain et refusa qu’ainsi soit la fin de cette pièce sombre et tragique. Bien sûr que les épisodes futurs pourront nous réserver des surprises.

Une chose est évidente, les assassins de Manirumva ainsi que tout ce monde qui passent son temps à clamer haut et fort que Manirumva est un « Burundais comme les autres » qui devrait être impunément tué et oublié comme tous les autres Burundais, ne s’attendaient pas à cette tournure -historique et première- des événements dans l’histoire contemporaine burundaise. Pour la toute première fois au pays de Mwezi Gisabo, un groupe de personnalités physiques et morales a érigé un combat non-violent, bâti sur une coalition internationale pour que les assassins d’un Burundais, quelque soient leur rang social, soient traduits en justice.

Contrairement aux planificateurs de l’assassinat de Manirumva qui avaient une « stratégie » nationale (consistant à échapper à la justice burundaise), la « Campagne Justice pour Ernest Manirumva » semble avoir compris que, s’il faudra faire face pacifiquement à l’armada de David Nikiza et Désiré Uwamahoro et en sortir victorieuse, la coalition pour la justice devra revêtir un caractère international.

De Bujumbura à Bruxelles, de Washington à Banjul, de Nairobi à Genève, de Paris à New York, les défenseurs de droits humains burundais se sont assurés que la cause justice pour Manirumva ne tombe aux oubliettes. L’expulsion manu militari de Gabriel Nduwayo du sol canadien montre bel et bien que la marche vers la justice continue et que ce ne sont pas les policiers de Nikiza arrivant en toutes pompes, telle une scène hollywoodienne, qui la stoppera.

Reste alors à la justice burundaise de prendre la balle au rebond, de continuer à redorer son image et de ne dire rien que le droit dans cette affaire qui a tant durée. La Cour Fédérale canadienne, elle, nous dit qu’elle est en possession d’une «preuve documentaire» permettant de « conclure qu'il [Gabriel Nduwayo] est impliqué de très près dans l'assassinat de M. Manirumva ».

Le cas Sese, présumé assassin de Manirumva, devrait servir d’exemple pour tous ceux –bandits armés, rebelles ou agents de l’Etat- qui nous massacrent dans Bujumburura rural et ailleurs, pour tous ceux qui nous torturent à Bujumbura, Kayanza, Rumonge, Muyinga et ailleurs. Dans la conjoncture actuelle, si la justice burundaise n’agit pas, ils ne sont pas garantis d’échapper à la justice internationale. Sûrement que Gabriel Nduwayo avec ses amis « d’en haut » ne s’attendait pas à se retrouver dans la prison de Rumonge en transitant par le Canada  deux ans après l’assassinat de Manirumva.

Comme disait métaphoriquement ce sage qui intervenait dans le documentaire produit par Protection International sur la « Campagne Justice pour Ernest Manirumva », « le Burundi n’est plus un petit pays du temps des rois ». A bon entendeur, salut !

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher