topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
La Belgique demande l'extradition d'Hissène Habré Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

PANA, 11 juillet 2011

Hissène Habré Bruxelles, Belgique - La Belgique veut obtenir l'extradition et le jugement d'Hissène Habré et a demandé au gouvernement sénégalais de maintenir l'ancien président tchadien sur son sol tant que le différend entre les deux pays n'aura pas été levé.

Le gouvernement sénégalais avait annoncé pour ce lundi l'extradition d'Hissène Habré dans son pays avant de revenir sur cette décision face à de multiples pressions.

Dans un  communiqué du ministère des Affaires étrangères publié lundi à Bruxelles, le gouvernement belge appelle le Sénégal "à respecter son engagement à ce qu'Hissène Habre ne puisse pas quitter le Sénégal aussi longtemps que le différend avec la Belgique n'aura pas été réglé".

Un collectif d'organisations pour la défense des droits de l'Homme, parmi lesquelles Human Rights Watch (HRW), estime, dans un communiqué transmis à la presse à Bruxelles que: "la Belgique est aujourd'hui la solution la plus tangible, la plus réaliste et la plus opportune pour assurer qu'Hissène Habré soit jugé et réponde de ses crimes".

On  rappelle que  trois citoyens belges d'origine tchadienne avaient déposé plainte contre Hissène Habré pour crimes contre l'humanité, sur la base de la loi belge de compétence universelle, en vertu de laquelle les tribunaux belges peuvent juger un étranger pour crimes contre l'humanité commis à l'étranger.

Mais un Sommet de l'Union éfricaine s'était opposé à ce qu'un dirigeant africain, inculpé de crimes contre l'humanité, soit jugé dans un pays étranger, en l'occurrence en Belgique, ancienne puissance coloniale.

Suite à cela, la Belgique avait transféré le dossier à la Cour pénale internationale (CPI), qui s'est  déclarée compétente pour juger l'ancien chef de l'Etat tchadien.

Ce dernier, rappelle-t-on, est réfugié au Sénégal depuis sa chute en 1990.


Le Sénégal décide de ne pas extrader Hissène Habré ce lundi

PANA, 11 juillet 2011

Dakar, Sénégal – Le gouvernement du Sénégal a suspendu dimanche sa décision d’extrader l’ancien président tchadien, Hissène Habré, vers son pays, a indiqué le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Me Madické Niang, sur la télévision nationale RTS1.

Le Sénégal suspend la mesure d’expulsion qui a été prise à l’endroit de M. Hissène Habré compte tenu de la demande faite par le Haut commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme, Mme Navi Pillay, a expliqué Madické Niang.

Selon le chef de la diplomatie sénégalaise, le Sénégal entend engager immédiatement des consultations avec les Nations unies, l’Union africaine (UA) et la communauté internationale pour qu’une solution puisse intervenir rapidement.

Il a rappelé que l’arrêt de la Cour de la justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) interdisait au Sénégal de juger Hissène Habré, accusé de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité et suggère en même temps la création d’une juridiction spéciale.

C’est une solution inacceptable pour le Sénégal, qui s’était engagé à faire juger Hissène Habré par ses propres juridictions et magistrats et non par une nouvelle juridiction dont les fondements sont discutables, a martelé l’officiel sénégalais.

On rappelle que vendredi dernier, le gouvernement sénégalais avait pris la décision d’extrader lundi l’ex-président tchadien qui vit à Dakar depuis son éviction du pouvoir en 1990.

Samedi, le Haut commissaire de l’ONU pour les droits de l’Homme, Mme Navi Pillay, avait invité le Sénégal à revoir sa décision de renvoyer Hissène Habré dans son pays, prévenant que cette extradition pourrait constituer une violation du droit international.

Cette interpellation venait s’ajouter aux interventions de certains défenseurs des droits de l’Homme au Sénégal et des avocats d’Hissène Habré dont le Sénégalais Me Elhadj Diouf, sur les ondes de certaines radios privées de Dakar.

L’Union africaine avait invité le Sénégal à juger Habré ou à l’extrader, lors de sa 17ème session ordinaire tenue les 30 juin et 1er juillet 2011 à Malabo, en Guinée équatoriale.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher