topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du lundi 18 juillet 2011 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 18/07/2011

● Sécurité

- Un policier a été tué ce dimanche soir à Karonda en commune de Rumonge vers 19h lors d’une attaque à mains armées par des groupes armés qui se sont emparé de son arme, selon des sources policières sur place. Ce policier montait la garde à une station d’essence lorsqu’il a été tué, selon ces mêmes sources. Au moins cinq personnes ont été arrêtées depuis dimanche soir à Karonda, dans la commune de Rumonge pour des raisons d’enquêtes. [Bonesha/Rpa/Isanganiro]

- Un commerçant du centre de négoce de Matana en commune de Matana dans la même province de Bururi, a été tué ce dimanche soir par des hommes armés qui se sont servi de trois motos et qui se dirigeaient à grande vitesse vers la localité de Butwe, située à une dizaine de kilomètres du centre de négoce de Matana, vers Rumeza plus au sud. [Rpa/Bonesha/Isanganiro]

- Un autre commerçant a été tué dans la commune de Rango en province de Kayanza, au Nord du Burundi. Lors de cette attaque, même d’autres passants ont été fouillés et leurs biens, surtout les téléphones, spoliés, selon des sources locales. [Rpa/Isanganiro]

- Des sources de la commune de Kanyosha de la province de Bujumbura ont confirmé que des coups de feu se sont fait entendre la nuit de ce dimanche à lundi. Ces mêmes sources disent qu’il s’agissaient d’hommes armés qui avait lancé une attaque contre une position militaire à Kiyenzi, dans cette même commune de Kanyosha. Ces mêmes sources disent que depuis ce matin, certains axes étaient bouchés par la police et l’armée qui faisaient des patrouilles à la recherche de ses hommes. [Isanganiro]

- Des coups de feu se sont fait entendre sur  certaines collines de la zone de Gitaza, dans la commune de Muhuta en province de Bujumbura, selon les habitants de cette colline. Ces habitants soulignent que des hommes armés ont ouvert le feu sur des positions militaires et policières de cette localité de Gitaza pendant plus de 45 minutes. [Rpa/Isanganiro]

- "Nous sommes malheureux car les policiers et militaires, de même que les autres autorités nous accusent de loger ces groupes qui attaquent la police et l’armée", a raconté une femme sous couvert d’anonymat aux médias locaux. Ces habitants soulignent que mêmes des bruts de fusils qu’ils n’avaient pas l’habitude d’entendre ont été bel bien utilisés, ajoutant qu’ils ne sont pas au courant des dégâts matériels ou humains qui auraient été enregistrés par les belligérants. [Rpa/Isanganiro]

- "Nous demandons au gouvernement de faire des négociations avec les rebelles car nous sommes tout à fait convaincu que ces attaques sont l’œuvre d’une nouvelle rébellion" a demandé un habitant de Gitaza. Ces habitants qui disent avoir peur pour leur sécurité racontent que depuis un certain temps certaines collines de leur zone sont souvent visitées par des hommes armés qui leur demandent même des cotisations à raison de 5000Fbu par ménage et 2000FBu pour des ménages modestes. [Isanganiro]

- Le président de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH), Frère Emmanuel Ntakarutimana, se dit inquiet par la montée de la violence partout dans le pays. "Il y a des morts à Bujumbura, il y a des morts à Bubanza, il y a des morts à Cankuzo…", a-t-il déploré. Selon lui, aucun crime de sang n’est amnistiable et un jour, ceux qui sont coupables seront traduits devant la justice pour répondre de leurs actes. [Isanganiro]

● Justice/Medias

- Le rédacteur en  chef de la radio publique africaine Rpa a comparu ce matin devant le procureur de la République en Mairie de Bujumbura, rapporte son avocat Maitre Nyamoya. Selon cet avocat, la raison de cette convocation était juste le contenu de la lettre ouverte au président de la République que le porte-parole du parti Sahwanya-Frodebu et qui a été exploitée par la RPA. Selon Maitre Nyamoya, l’affaire a été visiblement clôturée et il se dit heureux de la conclusion cette affaire. [Isanganiro/Rpa/Bonesha]

- Cependant, l’affaire semble ne pas être close comme le pensait l’avocat de la RPA, Maitre Nyamoya. Dans l’après-midi de ce même lundi, une autre convocation a été délivrée contre Bob Rugurika, rédacteur en chef de la RPA. [Isanganiro/Rpa]

- Selon le président de l’Association des Journalistes burundais, Alexandre NIyungeko, il s’agit d’un harcèlement pur et simple des membres des radios privées et cela ne peut que noircir l’image du pays. Il se montre préoccupé par ces convocations en cascades des journalistes de cette radio privée et demande à la justice de revoir certaines de ses méthodes. [Isanganiro/Rpa]

● Droit de l’Homme

- L’Association de défense des droits de l’homme et des prisonniers (APRODH) déplore la mort d’un démobilisé du FNL tué alors qu’il venait de sortir de l’hôpital. Le président de l’APRODH, Pierre Claver Mbonimpa, demande que la justice soit rendue aux familles dont les leurs sont souvent découverts tués par certains éléments de la police.

- L’APRODH souligne que cet ancien combattant du FNL, du nom de Vianney, est victime de la négligence d’un groupe d’enquêteurs qui, au lieu d’arrêter un certain Cyrille qui lui avait déjà tiré dessus le mois de mars, celui-ci est non seulement resté libre mais a même fait irruption dans l’hôpital pour l’achever, sans être inquiété. [Rpa]

- Vianney, ce démobilisé ancien combattant du FNL avait été attaqué en mars dernier par ce Cyrille, lui aussi ancien du FNL mais travaillant actuellement pour le compte de la police présidentielle. Selon les dires de la victime au mois de mars, il a été victime de son refus de collaborer avec certains agents de la documentation pour chasser les membres des partis de l’Alliances des Démocrates pour le Changement au Burundi, ADC-Ikibiri. [Rpa]

- Un groupe d’experts des Nations Unies sur les droits de l’homme en Afrique est en visite au Burundi depuis lundi. Ce groupe dit vouloir s’entretenir avec les délégués du gouvernement burundais, de la société civile et surtout ceux qui luttent pour les droits de l’homme au Burundi. [Isanganiro/Rpa]

- Le délégué général du FORSC, Pacifique Ninanihazwe, se dit honoré par cette visite de cette équipe d’experts des droits de l’homme. Selon lui, c’est un signe que le Burundi n’a pas été oublié par ses partenaires. [Isanganiro]

● Economie

- Le député de l’EAC François Bizimana appelle le gouvernement burundais à ne pas revoir à la hausse les prix de l’eau et d’électricité, surtout que la population burundaise connaît une pauvreté sans nom. "Que le gouvernement contracte une dette pour construire un barrage électrique que de chercher à faire grimper des prix alors que la population est souffrante" a suggéré le porte-parole du parti CNDD du député Nyangoma et membre de l’ADC-Ikibiri. Selon lui, même d’autres barrages ont été construits suite aux crédits que le pays a contractés et la même solution serait la plus importante pour ne pas gêner les paysans qui vivent la galère. [Isanganiro]

● Education

- Le taux de réussite aux tests de fin du secondaire risque d’être bas cette année suite à la nouvelle réglementation qui vient d’entrer en vigueur au Burundi. Les élèves des classes à tester dans la province de Gitega disent avoir été perturbés par cette nouvelle règlementation qui, selon eux, n’est qu’une façon de faire échouer les élèves. [Rtnb]

● Société

- Le président de la République Pierre Nkurunziza a reçu en audience une organisation de chrétiens qui soignent les malades mentaux. Ces chrétiens en visite au Burundi disent avoir l’intention de collaborer dans le secteur de lutte contre les maladies liées aux traumatismes et autre choses. [Rtnb]

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher