topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du vendredi 22 juillet 2011 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 22/07/2011

● Sécurité

Un tué et un blessé, tel est le bilan d’une attaque dans la soirée de jeudi dans la commune  urbaine de Buyenzi par des bandits armés de fusils et de grenades. Selon des sources sur place, il était 19h quand  ne femme avec son petit fils sont allés dans une boutique et se sont retrouvés face à un groupe de bandits armés en train de voler dans cette boutique. C’est à ce moment que ces bandits ont tiré sur cette femme qui est morte sur le champ. Une autre personne a été grièvement blessée lors de ce cambriolage imputable, selon les témoins, aux groupes de désœuvrés de cette commune de Buyenzi, l’une des plus peuplées et mouvementées de la capitale Bujumbura. [Isanganiro/Rtr]

- La population trouve que la cause de ces attaques répétitives dans leur commune est liée à la présence des jeunes désœuvrés qui passent leur temps à faire des jeux de hasard et à fumer du chanvre. Une autre cause de l’insécurité, selon la population de cette commune urbaine de Buyenzi, ce sont les délestages répétitifs du courant électrique, ce qui fait que la grande partie de cette commune très peuplée plonge dans l’obscurité durant des heures et des heures. [Rpa/Isanganiro/Bonesha]

- Des coups de feu se sont fait entendre dans la nuit de ce jeudi sur la colline Mageni dans la province de Muyinga au Nord du Burundi, selon des sources policières et administratives. C’était vers 21 h quand des bandits non encore identifiés sont entrés chez un certain Basekahino où ils ont volé quatre vaches, six chèvres et des biens de la maison. Le propriétaire reste jusqu’à maintenant introuvable, selon les mêmes sources. [Isanganiro/Rpa]

- Des sources sur place disent aussi que c’est probablement Basekahino lui-même qui aurait été forcé par ces bandits de transporter ce butin qu’ils venaient de ramasser dans sa maison. Ces mêmes sources soulignent que ces bandits ont pris le chemin vers la commune Bwambarangwe de la province Kirundo, pourchassés par les forces de l’ordre. Cependant, toutes les vaches volées ont été découvertes par la population à une certaine distance de l’endroit où elles avaient été volées. [Isanganiro]

- L’administrateur de Muyinga affirme que la sécurité est en générale bonne dans sa commune et que ce qui s’est passé sur la colline de Mageni n’est selon lui qu’un cas isolé. Cependant des sources sur place ont confirmé que certains de ces hommes armés sont des fils de cette même colline qui étaient revenus après une longue période d’absence, armés de fusils et de grenades et avaient une mission de chercher du butin dans certains ménages qu’ils connaissaient bien. Cela s’est passé  après une autre attaque qui a lieu la semaine dernière dans la commune Mwakiro et qui a duré des heures selon les sources sur place. [Rpa/Isanganiro]

- Cinq personnes ont été appréhendées au cours d’une fouille perquisition qui a eu lieu vendredi matin à Gihanga, selon des sources sur place confirmées par la police des environs. Parmi les personnes arrêtées figure un démobilisé membre du parti FNL fidèle d’Agathon Rwasa. Le commissaire de police en province de Bubanza dit qu’il y a des accusations selon lesquelles ils seraient membres des groupes armés mais qu’il y a la peur dans la population d’aller les accuser ouvertement devant la justice. [Bonesha/Rpa]

- Les membres de l’ADC-Ikibiri dans la province de Bururi au Sud du pays sont accusés d’héberger des malfaiteurs selon les déclarations du deuxième vice-président de la République qui était en visite de travail ce vendredi en commune de Rumonge. Selon des agents de la police qui ont participé à cette réunion de travail tenue par gervais Rufyikiri en commune de Rumonge, la population de la province de Bururi a décidé d’héberger ceux qui ont été chassés de la province de Bujumbura depuis les descentes de pacifications effectuées depuis un certain temps. [Isanganiro]

- Les familles des membres des partis de l’opposition vivent dans une grande panique selon des sources sur place. Les membres des partis de l’ADC-Ikibiri dans cette partie du Sud du Burundi soulignent voir des signes qui prouvent que le pouvoir, et surtout la police de la documentation nationale, fait tout pour arrêter certains membres de ces partis depuis un certain temps. Selon eux, ce qui a été dit lors de cette réunion est venu mettre à la surface la volonté du pouvoir de mener une campagne de diabolisation des membres de ces partis et de les arrêter comme cela a déjà été fait depuis peu dans la commune de Rumonge, dans la zone de KIzuka. [Isanganiro]

- Les corps de trois personnes tuées dans des affrontements qui ont eu lieu à Bukinanyana dans la province Cibitoke ne sont pas encore enterrés selon des sources sur place. Ces corps sont en tenues de police, ce qui sème une peur panique dans la population disant avoir peur d’enterrer ces corps du fait que peut-être ils appartiennent aux hommes qui avaient tendues des embuscades dans cette province, il y a moins d’une semaine. La population demande qu’ils soient enterrés dans les meilleurs délais dans le but de les épargner des maladies qui peuvent suivre la décomposition de ces corps. L’administrateur de cette commune affirme que l’enterrement de ces personnes aura lieu ce samedi au cours des travaux communautaire. [Rpa]

● Education

- Les étudiants du département des Sciences Appliqués de l’Ecole normale supérieure (ENS) sont en grève illimitée depuis un certain temps, pour protester contre la charge horaire qui est grande, comparable à celle des étudiants de l’Université du Burundi de la faculté des Sciences Appliquées, qui sortent ingénieur après leurs études universitaires. Selon ces étudiants, dans trois d’études, les lauréats de cette école ont une charge horaire qui dépasse de loin celle des ingénieurs de l’Université du Burundi dont les études durent quatre ans. [Bonesha/Rtnb]

- Cependant, la directrice de cette école, Janvière Ndirahisha, souligne que les objectifs de l’ENS et celle de l’Université du Burundi diffèrent, raison pour laquelle les deux écoles ne doivent pas avoir la même charge horaire et les mêmes diplômes, souligne-t-elle. [Rtr/Bonesha]

- Le ministre de l’Enseignement supérieur Dr Julien Nimubona souligne qu’à partir de la prochaine année académique, dont l’ouverture est annoncée pour la fin de cette année, personne ne posera plus son pied à l’Université, publique ou privée, sans avoir réussi l’examen d’Etat. Selon le ministre, la mesure a été revue l’année passée, mais pour cette année, elle sera mise en application et il souligne que la motivation principale de cette mesure est d’inviter les jeunes à travailler sérieusement en  fin d’année et d’avoir une élite dans le pays. [Rtnb]

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher