topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : La radio privée RPA dans le collimateur du CNC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 24/07/2011 – Source Xinhua

Le Conseil National de la Communication (CNC) a mis en garde dimanche la Radio Publique Africaine (RPA, une radio privée) pour avoir diffusé dans une de ses récentes éditions des informations susceptibles d'inciter à la haine et compromettre les efforts de réconciliation au Burundi, c'était au cours d'une conférence de presse qu'il a animée ce samedi.

« Eu égard à la loi de novembre 2003 régissant la presse au Burundi, le CNC considère les informations diffusées comme des incitations à la haine ethnique et pouvant par conséquent avoir des effets négatifs sur la réconciliation et la sécurité des populations.

Ainsi, le CNC met en garde la RPA contre la diffusion de telles informations. Ceci concerne également d'autres médias qui voudraient faire comme la RPA », a déclaré Pierre Bambasi, président du CNC qui dit avoir suivi de près les informations diffusées par cette radio privée par rapport au comité technique chargé de mettre en place la Commission Vérité et Réconciliation au Burundi.

La RPA avait mis en doute l'intégrité d'un des membres de ce comité en la personne de Ndarubagiye Léonce, ancien gouverneur de la province de Muramvya, accusé par le rapport des Nations Unies de 1995 et un autre rapport d'une ligue des droits de l'homme locale d'avoir trempé dans les massacres des personnes d'ethnie tutsi en 1993 consécutifs à l'assassinat du président Melchior Ndadaye (de l'ethnie hutu) le 21 octobre de cette année. La RPA avait alors rappelé ce rapport dans une de ses éditions diffusées très récemment.

Le président du CNC indique qu'il ne fallait pas que la RPA se réfère à un cas qui n'a jamais été confirmé par aucune instance judiciaire.

« La RPA culpabilise certains membres de ce comité des massacres commis pendant la crise qui a secoué notre pays alors qu'aucune instance judiciaire n'a encore établi la responsabilité de ces personnalités dans ces massacres », a dit Pierre Bambasi qui a ajouté au cours de cette conférence de presse que ces gens restent présumés innocents jusqu'à ce que le jugement y relatif soit rendu.

Lors de ces massacres de tutsi de 1994, Léonce Ndarubagiye qui est aujourd'hui un des députés burundais de l'Assemblée Législative de la Communauté des Etats de l'Afrique de l'Est était gouverneur de la province de Muramvya. Lesdits rapports l'accusent d'avoir convoqué une réunion de réconciliation et que tous les hommes de l'ethnie tutsi ont été tués ce jour-là et les femmes le lendemain.

La Commission Vérité et Réconciliation à été mis en place dans le cadre de l'Accord d'Arusha (Tanzanie) pour la paix et la réconciliation au Burundi du 28 août 2000.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher