topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du mardi 26 juillet 2011 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 27/07/2011

● Politique

- Le bureau provincial de Bujumbura a été rouvert dans la commune Isale dans la province de Bujumbura Rural après plus de 15 ans d’absence, a-t-on constaté sur place à Isale. Selon le gouverneur de Bujumbura, Jacques Minani, il a décidé de s’approcher de sa province pour connaitre réellement les préoccupations de la population. La province de Bujumbura Rural avait été menacée par des attaques de groupes armés depuis plus de 20 ans et les bureaux des provinces, des tribunaux et autres services avaient été transférés dans la capitale, Bujumbura. [Rtnb/Isanganiro/Rpa]

- Au cours des cérémonies d’accueil du gouverneur de la province de Bujumbura, un groupe de jeunes membres du FNL de Miburo, venus de la ville de Bujumbura, ont scandé des slogans hostiles aux partis politiques de l’opposition réunis au sein de l’Alliance des Démocrates pour le Changement (ADC-Ikibiri). Les leaders des partis d’opposition, comme Léonce Ngendakumana et Agathon Rwasa, ont été appelés par ce groupe à ne pas conduire le pays dans la guerre en attisant des conflits. [Isanganiro/Rtnb]

- Cependant, les administratifs de cette commune d’Isale disent ne pas savoir pourquoi les jeunes du parti FNL aile de Miburo ont décidé de manifester contre l’opposition et la société civile burundaise. Selon des sources de la commune d’Isale, ces jeunes n’avaient pas de permission de marcher surtout que les manifestations sont souvent réprimées par la police burundaise. [Rtnb]

- Le Forum de conscience et le Développement (FOCODE) se dit aussi inquiet par les propos antidémocratiques lancés par les membres du FNL de Miburo. Selon le secrétaire général de ce forum Gordien Niyungeko, c’est une bonne chose que la police autorise les manifestations, mais il est incompréhensible que certaines organisations politiques soient autorisées à marcher en lançant des injures et des slogans de haines alors qu’il y a ceux qui sont interdits de marcher alors qu’ils réclament la justice pour les innocents. Il rappelle que dans un passé récent, le président de l’Olucome Gabriel Rufyiri et le chargé d’écoute dans cette même organisation ont été arrêtés alors qu’ils marchaient pour faire prendre conscience à la justice burundaise qu’il était grand temps de faire toute la lumière sur la mort de Manirumva, ancien vice-président de l’Olucome assassiné par arme blanche en avril 2009. [Rpa]

- Jacques Bigirimana, secrétaire général du FNL aile Miburo, se dit étonné par cette marche manifestation qui a eu lieu dans la commune d’Isale en province de Bujumbura Rural. Selon lui, il était au courant que le bureau de province de Bujumbura allait ouvrir ses portes à Isale mais dit ne rien savoir sur la manifestation. [Isanganiro]

- Le Délégué General du FORSC, Pacifique Nininahazwe, nie les accusations des membres du FNL de Miburo d’être en collaboration avec les groupes rebelles. Ces membres du FNL  l’ont affirmé dans au cours de la manifestation organisée ce lundi lors des cérémonies d’accueil du gouverneur dans la commune Isare qui vient reprendre ses activités dans sa commune, après que son bureau ait été transféré depuis un certain temps dans la ville de Bujumbura suite aux conflits armés. [Rpa/Isanganiro]

Economie

- Le processus d’intégration régional semble aller trop vite alors que les autres étapes franchis dans l’intégration dans l’Afrique de l’Est n’ont pas encore produits leurs effets. Tel est le constat du président du Parcem, Faustin Ndikumana, qui demande au gouvernement burundais et surtout aux autres pays d’aller lentement mais sûrement dans ce processus d’intégration et de l’union monétaire. [Rtnb]

- "L’intégration qui a conduit à l’union monétaire a duré plus de 40 ans en Europe mais voilà qu’en moins de 10 ans toutes les étapes sont presque fini" a déclaré le président du Parcem, Faustin Ndikumana, lors d’un point de presse ce mardi matin à Bujumbura. selon Ndikumana, pour que le Burundi réussisse son intégration régionale et surtout aboutisse à l’union monétaire, il y a des préalables pour la réalisation de l’union monétaire. Selon le président du Parcem, l’Union monétaire exige des paramètres à respecter dont l’indépendance des banques centrales puisqu’il sera question de créer une Banque centrale de l’EAC. [Isanganiro/Rtnb]

Education

- La passation de l’examen d’Etat dans par les élèves qui terminent l’enseignement secondaire est à son deuxième jour et il semble qu’il n’y pas beaucoup de problèmes selon la commission chargée de la préparation de ce test d’Etat. Au total, 18.000 élèves passent cet examen à travers tout le pays et sont éparpillés dans 33 centres dont 15 dans la ville de Bujumbura. [Rtnb/Nderagakura]

- Les étudiants de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) du département des Sciences Appliquées sont en grève depuis près d’une semaine contre le surcharge horaire. Ces étudiants veulent avoir les mêmes diplômes que ceux de l’Université du Burundi de la faculté des Sciences Appliquées qui sortent Ingénieurs. [Rtnb/Isanganiro]

- Cependant, il a été difficile aux étudiants de ce département de continuer ce mouvement de grève entamé depuis une semaine. Un grand nombre de policiers avaient été mobilisés près de cette école et même plus de 100 étudiants auraient été arrêtés et conduits dans les cachots de la police à Bujumbura.

- La directrice de l’ENS, Dr Janvière Ndirahisha, souligne que certains étudiants ont même tenté de casser les vitres et autres objets de l’école, raison pour laquelle il y a eu une intervention de la police. [Nderagakura]

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher