topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : L'exploit de Sylvestre Niyonsaba, un des grands dilapideurs de l'Etat Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opinion

@rib News, 12/11/2011

Le groupe mafieux qui tient en otage le Burundi :

SYLVESTRE NIYONSABA ET LE MARCHE CORNE BŒUF.

Par Pancrace Cimpaye

Sylvestre NIYONSABA est un homme d’affaires qui est en étroite collaboration avec l’oligarchie de NKURUNZIZA ; il est à la tête d’une société dénommée « NIGEL PETROLEUM COMPANY ». Initialement cette société était agrée à Kayanza. Mais aujourd’hui soutenue par le sommet de l’Etat elle prend une dimension supranationale et exerce au delà du domaine du carburant. Dans son expansion les décideurs de Bujumbura auraient même envisagé que cette société remplace purement et simplement la société Interpetrol. Cette dernière devrait être obligée de fermer à la suite d’un plan de déstabilisation qui est à l’étude.

Mais aujourd’hui jetons un regard sur ce dossier des boîtes de conserve « corne bœuf », un marché qui a été octroyé à cette société pétrolière de Niyonsaba. Ce marché a une valeur d’UN MILLIARD SEPT CENT QUARANTE NEUF MILLIONS DE FRANCS BURUNDAIS une enveloppe qui équivaut à plus ou moins UN MILLION TROIS CENT MILLE DOLLARS AMERICAINS. Ce marché qui avait été vivement combattu par certains responsables de la Présidence à cause de ses nombreuses irrégularités a passé au forceps grâce au tout puissant Commissaire de Police Alain Guillaume Bunyoni.

Quelles sont les irrégularités contenues dans ce dossier ?

1. L’approvisionnement de la police burundaise en corne bœuf n’est pas indiqué. Ce produit  est en effet une ratio de campagne, propre aux hommes qui sont en guerre. Or le Burundi n’est pas en guerre.

2. Le coût exorbitant que NIYONSABA et BUNYONI ont donné à chaque unité de corne bœuf est honteux voire criminel ! A ce titre le prix unitaire est de trois dollars américains soit plus de trois milles cinq cent francs burundais ! Avec cet argent on peut négocier un kilo de viande fraîche à l’abattoir de Bujumbura et les policiers mangeraient comme des rois et la santé financière de l’abattoir serait réconfortée. Mais le prix réel d’une boîte de corne bœuf au détaillant est de 0,50 dollar, ce prix peut encore baisser pour un si gros marché. Autant dire que le prix a été surévalué plus de six fois !!!

3. Tout ce marché bénéficie d’une exonération ; le Trésor public ne percevra  donc rien. Et NIYONSABA vient de recevoir à la fin du mois passé le payement de 40% soit 749.500.000 francs burundais.

Avec une telle gestion de la chose publique quoi de plus normal que les bailleurs de fonds ferment les robinets. Ce n’est donc pas l’opposition qui est la source du désengagement des bailleurs de fonds mais les véritables responsables sont BUNYONI et son club. Signalons à toutes fins utiles que l’épouse de BUNYONI a le monopole de la fourniture du sel à la police. BIRATEYE ISONI ! BIRATEYE UBWOBA ! BIRATEYE AGAHINDA ! C’est franchement scandaleux ! C’est honteux ! (A SUIVRE)

                                                           Pour les Indignés Burundais,

                                                           Pancrace CIMPAYE.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher