topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
La visite de Gervais Rufyikiri à Bruxelles s'est soldée par un échec Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opinion

@rib News, 06/12/2011

LA DIPLOMATIE BURUNDAISE EST TRES MALADE :

Gervais Rufyikiri rentre bredouille !

Par Pancrace CIMPAYE.

Alors que le deuxième vice président burundais Monsieur Gervais Rufyikiri était venu à Bruxelles pour implorer le principal bailleur de fonds à revenir aux bons sentiments, l’image peu reluisante du pouvoir de Bujumbura a compromis sa mission. La mission n’a pas été accomplie ce lundi 5 décembre 2011.

A ce titre la délégation burundaise a été surprise de se retrouver dans le rôle d’un étudiant qui doit répondre à une série d’interrogations. Ainsi Rufyikiri et sa suite ont eu à répondre entre autres aux questions suivantes :

·         Le détournement des 14 millions de dollars américains que l’Uganda avait remboursé le Burundi ;

·         Les deux milliards que la Ministre des Finances a déboursés pour la campagne électorale du CNDD-FDD en 2010 ;

·         L’achat des armes défectueuses ;

·         La question des droits de l’homme ;

·         Les relations entre le Burundi et l’Iran ;

En somme le message était clair et limpide : « Aidez nous à vous aider ! » Un préalable qui exige du gouvernement burundais un changement de comportement. Un exercice plutôt difficile !

Tenez : depuis un certain temps, les hautes autorités burundaises comme le Président du Sénat, l’Ombusman et même Rufyikiri qu’on présentait hier comme un homme au dessus de la mêlée, quand ils sont de passage à Bruxelles ils réunissent les seuls membres du CNDD-FDD et non les ressortissants burundais. Et pourtant quand ils sont dans cette capitale européenne ils viennent au nom du peuple burundais avec les frais du même contribuable et non au nom du peule CNDD-FDD ! Ce dimanche 4 décembre RUFYIKIRI a lui aussi honoré cette nouvelle mauvaise tradition en rencontrant les seuls membres du parti de 15h30 à 19heures à l’ambassade du Burundi. C’est ce sectarisme qui plonge le pays dans la désolation et qui condamne le pays à l’isolement.

En attendant le changement de comportement RUFYIKIRI rentre ce mercredi 7 décembre à Bujumbura les mains vides. Même le conseiller spéciale de NKURUNZIZA, Jean Marie Rurimirije qui fait office de patron officieux de la diplomatie burundaise ne pourra plus rien pour ce pouvoir. Il devra se contenter de sa nouvelle mission de persécuter et traquer l’opposition dans les capitales occidentales. Même à ce niveau, il se cassera la figure car les hommes qu’il défend ne cessent de se tirer une balle dans les pieds.

Pour s’en convaincre il suffit de jeter un coup d’œil sur le dernier sommet de l’East African Community qui s’est tenu à Bujumbura. Les grands absents, Kigali et Dar Es Salaam, seraient en train de lâcher Nkurunziza parce qu’il déçoit. La perte de ces deux alliés  naturels de la région serait un prélude à une mutation politique au Burundi. De toutes les façons la Tanzanie n’a jamais aimé un pouvoir de Bujumbura qui produit des réfugiés et les déverse sur son territoire. Or la déconfiture actuelle qui risque de replonger le pays dans une nouvelle guerre civile ne peut que contrarier Dar Es salaam.

Cette carte de visite du pouvoir de Nkurunziza condamne le Burundi à l’isolement. Monsieur Rufyikiri Gervais vient d’en faire une expérience amère. Corruption, Bonne gouvernance, Dialogue avec l’opposition, l’Iran …telles sont les quelques annotations écrites par Bruxelles au verso de cette carte de visite du Burundi. Le Président Nkurunziza devrait imprimer une nouvelle carte de visite s’il veut être fréquentable. Il doit cesser d’écouter RUKARA Mohamed qui le manipule en lui faisant miroiter une manne qui viendrait de l’Iran, un pays en conflit ouvert avec l’Occident.

Pour les Indignés Burundais,

Pancrace CIMPAYE.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher