topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
La "crédibilité" de Pancrace Cimpaye mise en cause Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opinion

@rib News, 13/12/2011

Rencontre avec le 2ème Vice-Président de la République à Bruxelles :

Les déclarations de Monsieur Cimpaye Pancrace sont des affabulations.

Par Emmanuel Bamenyekanye, Pharmacien.

Google nous apprend que « le mensonge peut revêtir bien des formes. Ainsi, on peut mentir en voulant nier absolument la vérité par de fausses allégations ou déclarations, de faux témoignages, de faux serments, de fausses promesses, de fausses accusations ou calomnies. On peut mentir encore en déformant la vérité par mode d'exagération ou de réduction des faits; en falsifiant ou en interprétant d'une façon contraire à la vérité des documents, des analyses, des résultats d'enquête ou encore en les soustrayant à l'examen. On peut mentir aussi en simulant la vérité, c'est-à-dire en faisant paraître comme réelle une chose qui ne l'est pas.

L'hypocrisie, qui consiste à affecter une vertu ou un sentiment qu'on n'a pas, a été la forme de mensonge la plus fortement réprouvée par le divin Maître. On peut enfin mentir en voilant, en cachant volontairement une vérité connue, qu'on aurait le devoir grave de manifester ». Si ce devoir n'existait pas, il n'y aurait pas mensonge à taire certaines vérités, comme le Christ-Jésus nous en donne lui-même l'exemple, lorsqu'il dit à ses apôtres: "J'aurais encore bien des choses à vous dire, mais vous ne pourriez pas les porter maintenant" (Jean 16, 12).

Ainsi, en date du 04 Décembre 2011, le 2ème Vice-Président de la République a rencontré les représentants de la communauté burundaise de Belgique dans les locaux de notre chancellerie à Bruxelles. L'invitation à cette rencontre avait été signée, au nom de l'ambassadeur Bigirimana Balthazar,  par Madame Pascasie Minani, Premier conseiller d'Ambassade. L'invitation avait été envoyée 48 heures avant par la secrétaire d'ambassade, Madame Anésie Ndayishimiye, aux personnes du groupe de contact institué au sein de la diaspora burundaise de Belgique du temps où le Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale, Kavakure Laurent, était ambassadeur à Bruxelles. L'invitation était ouverte à tout ce monde  dont une partie est connue ouvertement ne pas porter à coeur le parti au pouvoir à Bujumbura.

Je me permets donc de réagir au posting de Pancrace Cimpaye rédigé en début de semaine dernière et publié sur le site www.arib.info, repris en chœur par d’autres sites, et en profite pour donner l'entièreté de l'invitation. L’invitation était envoyée sur un mailing list où les membres sont loin d’être tous des militants du CNDD-FDD. Par respect aux membres de ce mailing list et par souci de confidentialité, nous nous gardons de révéler leurs emails, mais si Monsieur Cimpaye Pancrace le souhaite, nous sommes en mesure de  démontrer nos propos. Il ressort manifestement que nous sommes loin du compte d'un reporter fidèle, qui par ailleurs, était absent à cette rencontre.

L’invitation était ainsi libellée :

Madame, Monsieur

Honneur vous faire parvenir cette invitation à une rencontre avec SEM Laurent KAVAKURE, Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération internationale, le dimanche 4 décembre 2011 à 15h00 à l'Ambassade du Burundi.

Je vous en souhaite bonne réception.

Anésie NDAYISHIMIYE
Secrétaire de l'Ambassadeur
Ambassade du Burundi à Bruxelles
Tél: 0032/22304535/4548
Fax: 0032/22307883
E-mail: 
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

             Invitation aux membres du Groupe de Contact et aux  représentants des  associations de la diaspora burundaise du BENELUX à une rencontre avec Son Excellence Monsieur Laurent KAVAKURE, Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale

Dimanche le 4 décembre 2011 à Bruxelles

-----------------------------------------------------------------------------L’Ambassade de la République du Burundi près le BENELUX, le Royaume Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord ainsi qu’auprès de l’Union européenne, a l’honneur d’inviter les membres du Groupe de contact et les représentants des associations de la diaspora burundaise du BENELUX à une rencontre avec Son Excellence Monsieur Laurent KAVAKURE, Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale prévue:

Date et heure : Dimanche 4 décembre 2011 à 15h00’

Lieu :               Ambassade du Burundi à Bruxelles

                       46, Square Marie Louise

                             1000 Bruxelles

Ordre du jour

-          Echanges sur les préparatifs du cinquantenaire de l’indépendance nationale.

L’Ambassade de la République du Burundi près le BENELUX, le Royaume Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord ainsi qu’auprès de l’Union européenne saisit cette occasion pour renouveler aux membres du Groupe de contact et aux représentants des associations de la diaspora burundaise du BENELUX, les assurances de sa très haute considération.

Balthazar BIGIRIMANA

Ambassadeur

PO Madame Pascasie MINANI

Premier Conseiller

Il ressort de ce mailinglist à ma disposition que les invités dépassent de loin le cadre du CNDD-FDD et notre reporter pèche par défaut en confinant les représentants de la diaspora burundaise présents à cette réunion à une appartenance au CNDD-FDD et accuse du coup l’Ambassadeur et le personnel de l’Ambassade d’un sectarisme méprisant alors qu’il est de notoriété publique que l’Ambassadeur et le Premier Conseiller militent pour des partis autre que le CNDD-FDD. Qui donc a mis sur une fausse route notre compatriote Cimpaye Pancrace puisque, de mes deux yeux, je ne l'ai pas vu à l'ambassade lors de cette réunion ? Quel crédit devrions-nous accorder aux écrits passés, présents et à venir, de Monsieur Pancrace Cimpaye quand il arrive à tordre même une vérité tenue tambour battant, en plein jour et sur une place publique comme l'ambassade du Burundi à Bruxelles ?

Pour avoir assisté à cette rencontre, il me paraissait utile et respectueux pour les lecteurs de nos sites de rectifier le tir lancé par notre compatriote Cimpaye Pancrace et souligner que la réunion a été convoquée par l'ambassadeur Bigirimana, médiée par le premier conseiller (qui ne sont pas du CNDD-FDD) et adressé aux représentants (sans distinction aucune) des Burundais de Belgique. Au cours de cette rencontre, le 2ème Vice-Président en compagnie du Ministre des Affaires étrangères et celle des Finances nous a entretenus sur les questions du moment au Burundi, aux défis auxquels notre pays doit faire face et les préparatifs du cinquantième anniversaire de l'indépendance du Burundi. La réunion était donc loin d'être destinée aux seuls membres du CNDD-FDD.

Emmanuel Bamenyekanye

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher