topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Le Burundi a enregistré un taux de croissance économique de 4,5% cette année Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

PANA, 16 décembre 2011

Bujumbura, Burundi - L’économie burundaise a enregistré cette année un taux de croissance de 4,5 pc jugé "trop bas" par rapport aux "immenses besoins" d'un pays encore convalescent d’une longue période de guerre civile qui a mis au rouge pratiquement tous les indicateurs socio-économiques nationaux, estime-t-on officiellement à Bujumbura, la capitale.

Un tel taux de croissance est trop bas pour permettre à un pays post-conflit de rattraper les retards et satisfaire les attentes de la population en termes de dividendes de la paix, a déclaré, jeudi, le deuxième vice-président de la République chargé des questions économiques et sociales, Gervais Rufyikiri, lors d’une rencontre avec le corps diplomatique et consulaire accrédité à Bujumbura sur les réalisations gouvernementales de 2011.

M. Rufyikiri a cependant noté avec satisfaction la montée assez spectaculaire du produit intérieur brut (PIB) par habitant à 215 dollars américains, en 2011, qui était de 100 dollars en 2005.

Selon lui, les secteurs porteurs de croissance sont l’agriculture et l’élevage, l’énergie et les mines, le transport (infrastructures), le tourisme et le développement du secteur privé.

"Le gouvernement a déjà fait un grand pas en dotant ces cinq domaines de 28 pc du budget global de 2011", a-t-il noté.

La question posée est, selon lui, de savoir comment accélérer la croissance économique en vue d’atteindre des taux de croissance à deux chiffres très souhaités.

Le vice-président burundais a estimé que la tâche s’avérait difficile pour une économie déjà négativement affectée par la crise économique mondiale à travers la hausse des prix des produits pétroliers et des prix des produits de première nécessité, y compris les produits alimentaires.

Au niveau interne, l’économie burundaise est encore trop dépendante des productions agricoles, alors que celles-ci se trouvent souvent menacées par les aléas climatiques, a ajouté le vice-président Rufyikiri, qui a annoncé une conférence des bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux du Burundi en avril 2012.

Il a demandé à tous les partenaires techniques et financiers du Burundi de se préparer pour répondre présents à cette conférence pour y donner des messages forts annonçant des engagements consistants et de nature à soutenir la politique de développement social et économique du pays.

Les bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux contribuent déjà pour plus de 50 pc au budget de fonctionnement de l’Etat burundais, rappelle-t-on.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher