topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Nouvelles locales du lundi 02 janvier 2012 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 02/01/2012

Politique

- Pierre Nkurunziza a refusé tout dialogue avec les partis de l’opposition malgré l’appel des partenaires à entamer des négociations pour éviter que le pays ne sombre pas dans la violence. « Nous ne ferons pas de dialogue avec un groupe isolé en excluant les autres, et Nous ne tomberons jamais dans le piège de faire que les politiciens se prétendent être au-dessus des autres citoyens burundais, ou bien que ce sont eux qui disposent des réponses appropriées aux questions de tout le pays », a souligné depuis Ngozi le président Nkurunziza dans son discours à la Nation ce weekend. [Rtnb/Isanganiro/Bonesha]

- « Au lieu de s’éterniser dans cette illusion, qu’ils se lancent plutôt dans les préparatifs des élections de 2015, et c’est le moment favorable », a souligné le président de la République. Pierre Nkurunziza a demandé plutôt « au peuple Burundais de ne pas se laisser distraire, et de ne pas avoir peur en pensant qu’il y aura des négociations entre le Gouvernement et un quelconque groupe qui se dit rebelle ». [Rtnb/Isanganiro/Rpa/Bonesha]

- Selon le porte-parole de l’Alliance des Démocrates pour le Changement ADC-Ikibiri, Chovineau Mugwengezo, l’opposition burundaise n’a pas été étonnée par le discours du président de la République. Ces partis s’attendaient à un discours du genre. « Rien ne nous a étonné dans ce discours du président » a souligné Mugwengezo, ajoutant que le chef de l’Etat ne devrait pas fermer les oreilles « aux appels de partout pour les négociations », a souligné Mugwengezo. [Isanganiro]

- De son coté Paciciquye Nininahazwe, au nom de la société civile burundaise, souligne que le discours du président de la République est venu renforcer ce qu’avaient déjà déclaré les collaborateurs, à savoir le porte-parole du président, Léonidas Hatungimana, le porte-parole du Gouvernement, Philippe Nzibonariba et le président du parti CNDD-FDD, Jéremie Ngendakumana.  Selon le Forum de Renforcement de la Société Civile (FORSC) le président de la République, a emboité le pas à ses collaborateurs, en affirmant que les négociations, allant dans le sens de spolier le pouvoir aux mandataires populaires n’était pas possible. [Isanganiro]

- L’Uprona n’est pas pour l’amendement de la Constitution. Il demande qu’elle ne soit pas touchée puisque ce n’est pas une voie de retrouver la paix. Les politiciens doivent s’entendre et comprendre cette question de la même façon. L’Uprona affirme que ce qui a été fait doit être consolidé et ce qui ne l’a pas été doit être repéré et objet de dialogue. Tels sont les propos du président du parti Uprona. [Bonesha]

- Le parti Frodebu, par la voix de son vice-président, fait savoir que la Constitution ne peut être amendée puisque ce sera un moyen pour Nkurunziza de se présenter encore une fois aux élections de 2015. Ce sera une sorte de manœuvre qui ne ferait que faciliter le président de la République, le président du parti ainsi qu’un groupuscule du parti au pouvoir. Le Frodebu demande plutôt au président de la République de mettre sur pied un bon climat entre les partenaires politiques, les médias, la société civile ainsi que ceux qui aident le Burundi.

Sécurité

- La permanence nationale du parti UPD Zigamibanga a été saccagée par des individus non encore identifiés, sous l’œil complice des éléments de la police. Ils ont tout pillé même les tasses à thé. Chauvineau Mugwengezo ne comprend pas comment un tel acte puisse être posé par des personnes alors que même les clés de ladite permanence étaient chez les chargés de la sécurité en Mairie de Bujumbura. En outre, il fait savoir que ce sont les partisans de Zed Feruzi conduits par Mouhamed Feruzi qui ont posé cet acte. Ce dernier ne nie pas cette accusation mais fait savoir qu’il n’a commis aucune faute puisqu’il a été envoyé par le président du parti Zed Feruzi qui fait savoir à son tour qu’ils n’ont violé aucune loi que ce soit du parti ou de la République. [Bonesha/Rpa/Isanganiro]

Education

 - Les députés élus dans la province Cibitoke demandent au directeur provincial de l’enseignement dans cette province d’arrêter la mesure de faire payer aux enseignants alors que cette mesure n’a pas fait objet d’aucun consensus. Les natifs de ladite province ont effectué une descente sur terrain pour s’enquérir de la situation. D’ici peu de jours ils vont rendre publiques leurs conclusions. [Bonesha]

Gouvernance

- Le chef de la colline Gisuru est accusé d’avoir détourné des tôles destinés à couvrir une école. Il avait été arrêté mais relâché par la suite, ce qui a provoqué la colère de la population. [Rpa]

Justice

- Ingérence de l’administration dans les affaires du judiciaire en province de Makamba. Les administratifs ne respectent pas les décisions de la justice. Le tribunal de grande instance a rendu une décision à Mabanda que les administratifs n’ont pas voulu mettre en application. L’administrateur communal affirme qu’il est au courant de la situation mais qu’il ne peut pas s’ingérer dans cette affaire. [Bonesha]

Santé

- Grèves du personnel de l’hôpital régional de Mpanda. Cette grève est motivée par l’arrestation et l’incarcération la semaine dernière d’Omer Nicayenzi, un médecin du cet hôpital. Ils font savoir que son emprisonnement est émaillé d’irrégularités. Le personnel de cet hôpital affirme qu’il va s’occuper uniquement des malades hospitalisés jusqu’à ce que ce médecin soit relâché. [Bonesha/Rpa]

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher