topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Burundi : La mal-gouvernance jusqu’aux fins fonds du pays Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 12/01/2012

Commune Ryansoro : le gouverneur de Gitega sème la discorde

L’affaire du projet de construction d’un marché moderne dans la commune de Ryansoro en province de Gitega risque de prendre l’ampleur d’un scandale d’Etat. Et pour cause, le conseil communal de Ryansoro est en passe de voler en éclats.

Tout commence par la découverte d’une convention signée entre l’administrateur communal et la Directrice Générale du FONIC avec une conditionnalité de changer le site où devait être érigé le marché. Une conditionnalité qui sous-tendrait les ambitions de la directrice générale du FONIC et du gouverneur de Gitega d’avoir le marché tout près de chez eux. Car le gouverneur de Gitega vient de Ndava de même que l’administrateur communal et l’époux de la directrice générale du FONIC. A ceux-là s’ajoute un certain Dismas, conseiller à la deuxième vice-présidence de la République qui s’autoproclame émissaire spécial de Gervais Rufyikiri avec pour mission d’imposer un nouveau site du marché !

Ce mardi 10 janvier 2012, le même Dismas a organisé dans son bureau une réunion avec le gouverneur de Gitega et l’administrateur de Ryansoro pour se pencher sur le dossier du marché. La raison de ce conclave aux allures de conjuration était de s’opposer par tous les moyens au camouflet infligé au gouverneur par la direction du PTPCE. En effet, dans sa lettre du 5 janvier 2012 (parvenue à l’administrateur communal dans la matinée du mardi 10 janvier), le PTPCE a signifié à l’administrateur communal de Ryansoro la fin de non recevoir de sa tentative de modifier le site (de Rweza vers Ndava).

La banque mondiale a horreur de la navigation à vue

Il faut dire qu’au lendemain des élections de 2010, l’administrateur communal de Ryansoro, sur décision unanime du conseil communal, a adressé une lettre au FONIC et au PTPCE pour insister sur la demande de la population d’avoir un marché moderne à Rweza. A cette correspondance, l’administrateur communal a joint un document de présentation du projet avec les indications sur le site. Le dossier a été enregistré en bonne et due forme par le PTPCE et transmis à la banque mondiale pour décision. Ce qui n’a pas tardé car le marché de Rweza a été déclaré éligible au financement.

Or, quand le moment est venu de signer la convention avec FONIC pour le paiement des frais de participation, la Directrice Générale du FONIC de connivence avec le gouverneur de Gitega, a demandé à l’administrateur communal de changer le site pour que le marché soit construit plutôt à Ndava. Ils ont eu recours à la ruse d’écrire dans le document que le marché allait être construit à Ryansoro mais une fois que le président du conseil communal avait apposé sa signature, la Directrice Générale du FONIC a ajouté avec un stylo d’une autre couleur que le site choisi était Ndava ! Et la convention a été gardée secrète, ignorée et du bureau communal et du conseil communal. Mais du côté de la Banque Mondiale, la magouille du gouverneur de Gitega et de la Directrice Générale du FONIC ne passe pas. Par la décision du 5 janvier 2012, le PTPCE a, en d’autres termes, dénoncé la navigation à vue.

Une affaire comme un problème de gestion de la victoire électorale

Lors de la réunion du conseil communal du 17 décembre 2011, le gouverneur de Gitega avait intimé au président du conseil communal et à l’administrateur communal l’ordre d’ajouter illégalement à l’ordre du jour un point portant sur le changement du site du marché. Il y a eu des discussions houleuses entre les tenants du camp du gouverneur et les défenseurs de la légalité. Sur ce point, la réunion s’est terminée en queue de poisson. Quelques jours plus tard, dix membres (sur quinze) du conseil communal ont adressé une correspondance au PTPCE pour soutenir le maintien du site de Rweza. Mais le gouverneur de Gitega et la Directrice Générale du FONIC n’ont pas désarmé. Avec le conseiller Dismas, ils sont passés à la vitesse supérieure pour dénoncer l’initiative des conseillers communaux. D’aucuns dénoncent ouvertement le comportement de la Directrice Générale du FONIC lors d’une réunion de conciliation des deux camps organisée à Nyabiraba le vendredi 6 janvier 2012. Madame Spès Njebarikanuye a juré d’obtenir à tout prix que le marché soit construit à Ndava, sinon que le FONIC se désengagerait ! Du bluff ?

Bien que le dossier soit connu et du cabinet du président de la République, et du cabinet du deuxième vice-président et du ministre de l’Intérieur, aucune réaction officielle pour rappeler la Directrice Générale du FONIC et le gouverneur de Gitega à l’ordre. Au sommet de l’Etat, on invoque les vacances gouvernementales.

Mais au-delà des agissements du gouverneur de Gitega et de la Directrice Générale du FONIC qui sont accusés d’avoir supplanté le bureau du conseil communal dans la gestion des priorités de la commune Ryansoro, c’est un problème de gestion de la victoire électorale qui est soulevé. Après les élections, les militants du parti CNDD-FDD de la zone Rweza se plaignent d’avoir été oubliés alors qu’ils auraient mobilisé plus d’énergies et de ressources pour les descentes et les meetings. La zone de Mahwa où se trouve le site de Ndava, accusée d’avoir voté massivement pour l’UPRONA, le MSD et le MRC, a obtenu le député Sylvestre Sindayihebura (propulsé finalement à la tête de la province de Gitega), le vice-recteur de l’Université du Burundi, le conseiller Dismas et l’administrateur communal.

Daniel KABUTO, natif de Rweza et vice-président du conseil communal, est d’avis que le problème du marché de Ryansoro ne montre qu’une infime partie de l’iceberg.

« En droit, on dit que la fraude corrompt tout. La conditionnalité du FONIC est illégale. Et la Directrice Générale du FONIC doit cesser de prendre l’argent qu’elle paie au nom de l’Etat comme venant de sa propre poche. Sous un autre angle, le gouverneur de Gitega veut le marché à Ndava. Il s’appuie sur l’hypothétique projet de construction d’une route bitumée devant passer par là. Si la route vient à être construite, rien n’empêche qu’un autre marché soit prévu et c’est au conseil communal de définir cette priorité. Pour le moment, le conseil communal a décidé de réhabiliter à Ndava, le marché pour bétail. Le conflit dit du marché de Rweza ternit l’image du Burundi auprès de ses partenaires. La demande d’un marché moderne de la commune Ryansoro sur le site de Rweza remonte à 2003 et a été réitérée en 2010. Là où le bât blesse, c’est que le gouverneur de Gitega persévère à diviser.»

[MG]

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher