topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Rwanda : un rapport balistique qui fait péter les plombs Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

Libération, 17/01/2012

Par Jean-Hervé Bradol, membre du Crash*

L’expertise balistique au sujet de l’attentat commis en 1994 contre l’avion qui ramenait à Kigali les présidents du Rwanda et du Burundi a fait la Une de Libération. Elle a également provoqué de nombreux commentaires dans la presse, actant comme Le Monde d’une «vérité à la portée historique et diplomatique». De quoi s’agit-il ? D'un rapport dont les conclusions sont interprétées comme mettant définitivement hors de cause les amis de Paul Kagame, dans cet attentat précédant de quelques jours le déclenchement du génocide des Rwandais tutsis.

Le fait que ce rapport n’ait pas été lu par ceux qui commentent ses conclusions ne les décourage pas de formuler des opinions définitives sur l’identité des commanditaires du crime.

La conclusion de l’étude technique, du moins sous la forme rapportée par la journaliste Colette Braeckman sur son blog, est présentée comme reposant sur une double expertise, balistique et acoustique : « Analysant la distance à laquelle le bruit du départ des missiles a pu être entendu, les experts ont conclu que le lieu du tir était très proche, entre 1000 et 3000 mètres du point d’impact. »

Pour reconstituer le trajet du missile, la balistique seule s’emploierait à relever les traces matérielles de la présence du missile en au moins deux points pour pouvoir calculer sa trajectoire. Or dans ce cas, dix-sept ans après les faits, ces traces matérielles ne peuvent plus être relevées.

Afin de pallier l’absence d’éléments matériels, la balistique passe la main à une autre discipline : l’acoustique. En fait les conclusions de l’enquête qui nous est présentée comme balistique reposent en bonne partie sur l’analyse acoustique du souvenir des bruits d’explosion entendus par des témoins au moment où l’avion a été abattu. D’un point de vue méthodologique, les conclusions de l’enquête dite balistique reposent avant tout sur des témoignages et non sur des éléments matériels.

En ce sens, cette expertise ne ramène pas des faits plus solidement établis que ceux mentionnés dans d’autres procédures, notamment celles du Tribunal pénal international pour le Rwanda. Dans ces procédures, on pouvait déjà lire à partir des dires de témoins, que certaines personnes et objets (les missiles) étaient présents sur les lieux de l’attentat (les alentours de l’aéroport de Kigali) et à un moment précis (le 6 avril 1994 au soir). Le seul caractère marquant de cette expertise balistique mâtinée d’acoustique est l’utilisation de ces supposées conclusions pour dédouaner Paul Kagame et ses amis.

A l’instar de Colette Braeckman, plusieurs observateurs s’autorisent en effet en s’appuyant sur « un rapport technique qui fait basculer l’histoire » à innocenter ceux qui étaient encore peu de temps auparavant présentés comme les principaux suspects : « En écartant la colline de Masaka comme le lieu de l’attentat, les experts ont automatiquement exonéré le FPR, qui était dans l’incapacité de pénétrer dans le camp présidentiel. »

Le monde serait merveilleux si pour se permettre d’émettre un jugement aussi définitif il suffisait pour connaître la vérité d’évoquer la mémoire auditive et visuelle d’un événement de quelques secondes survenu dix-sept ans plus tôt devant un expert en acoustique. La manipulation de l’information au sujet des éléments techniques de l’enquête du juge Trévidic est si grossière qu’elle pourrait produire un effet comique si elle ne concernait pas l’assassinat de deux chefs d’État et l’extermination de centaines de milliers de personnes.


*Crash : Abrité par la Fondation Médecins Sans Frontières, le Centre de Réflexion sur l'Action et les Savoirs Humanitaires (Crash) est une structure originale dans le monde des ONG. Sa raison d'être : animer le débat et la réflexion critiques sur les pratiques de terrain et le positionnement public afin d'améliorer l'action de l'association

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher