topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Le ministre burundais des Affaires étrangères a été reçu mardi à Bruxelles Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

@rib News, 18/01/2012

Communiqué de presse du SPF Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement

Les Ministres Didier Reynders et Paul Magnette reçoivent le Ministre burundais des Affaires étrangères, Laurent Kavakure

Laurent Kavakure reçu mardi 17 janvier 2012 par Didier ReyndersLe Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, et le Ministre de la Coopération au Développement, Paul Magnette, se sont entretenus le mardi 17 janvier 2012 avec le Ministre burundais des Affaires étrangères, Laurent Kavakure, en visite à Bruxelles.

Les Ministres se sont félicités de l’évolution positive récente de la situation des droits civils et politiques au Burundi et de sa stabilisation sur le plan sécuritaire. Le Ministre Reynders et le Ministre Magnette ont tous deux exprimé leur intention de se rendre au Burundi dans les prochains mois.

Le Ministre Reynders a évoqué avec le Ministre Kavakure la situation politique interne au Burundi et l’a assuré de la volonté belge de soutenir pleinement le pays dans la consolidation de la paix. Celle-ci passe par le respect de l’état de droit par tous et la promotion du dialogue entre les partis. Le Ministre Kavakure s’est réjoui de l’intention des ministres belges de se rendre bientôt au Burundi, et a invité la Belgique à plaider la cause du Burundi auprès des autres bailleurs. La question de la bonne gouvernance fut également évoquée pour se féliciter de l’adoption de la stratégie, et plaider pour un début de mise en œuvre. Le Ministre Reynders a insisté auprès du Burundi sur l’importance de garantir l’indépendance de la Commission Vérité et Réconciliation.

Le Burundi figure parmi les pays les plus importants pour la coopération au développement de la Belgique. La Belgique a d’ailleurs augmenté substantiellement les budgets mis à disposition du Burundi depuis les élections générales de 2010. Les besoins élémentaires de la population burundaise sont encore loin d’être satisfaits. En concentrant son action dans les secteurs de la santé, de l’enseignement et de l’agriculture, le Ministre Kavakure a indiqué au Ministre Magnette que le soutien et l’expertise de la Belgique étaient reconnus et fortement apprécié au Burundi.

Le Ministre Magnette a fait part à son homologue de son optimisme concernant la libération d’une tranche incitative de 50 millions € complémentaire au programme indicatif de coopération. « Selon l’analyse faite par la Belgique, les quatre conditions posées pour libérer ce montant supplémentaire sont en bonne voie d’être rencontrées par le Burundi. La mise en œuvre complète de la stratégie nationale de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption, récemment adoptée par le gouvernement burundais, donnera le signal de départ pour un dialogue entre les deux pays sur l’utilisation de cette tranche supplémentaire » a indiqué le Ministre Magnette à son interlocuteur.

Les Ministres ont en outre eu un échange sincère sur le nécessaire renforcement des liens politiques, économiques et sociaux avec les pays voisins du Burundi.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher