topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Burundi : le parti au pouvoir rejette tout dialogue avec les syndicats Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 17/03/2012 – Source Xinhua

Jérémie NgendakumanaLe parti au pouvoir au Burundi, rejette toute perspective de dialogue avec la Confédération des Syndicats du Burundi (COSYBU) et la Confédération des Syndicats libres du Burundi (CSB) qui ont lancé jeudi un préavis de grève générale pour protester contre la vie chère.

Ces organisations syndicales « ne représentent qu'elles-mêmes », a déclaré le président du président du Conseil National pour la Défense de la Démocratie/Forces pour la Défense de la Démocratie (CNDD/FDD), Jérémie Ngendakumana, ajoutant que seuls les députés de l'Assemblée nationale ont les prérogatives de se saisir pour cette question de la problématique de la vie chère au Burundi.

Pour M. Ngendakumana, le mouvement de rue envisagé par les syndicats serait contreproductif dans la mesure où « il n'y a pas d’argent dans la rue ».

L'Assemblée nationale burundaise, par le truchement de son deuxième vice-président François Kabura, a abondé dans le sens du parti au pouvoir et appelé la population à boycotter l'appel des syndicats à la grève générale.

Le président de l'Union pour le Progrès National (UPRONA) Bonaventure Niyoyankana s'est également inscrit contre la solution de la rue et a plaidé pour le dialogue avec les structures syndicales pour aboutir à une solution consensuelle vis-à-vis de la problématique de la vie chère. L'UPRONA, classée deuxième aux dernières élections législatives, est représentée au gouvernement.

Pour sa part, le Conseil National des BASHINGANTAHE (CNB, notables burundais) a demandé au gouvernement de suspendre la mesure d'application des nouveaux tarifs de l'eau et de l' électricité avant d'organiser un cadre de dialogue avec les représentants des consommateurs des produits de la REGIDESO pour trouver une solution satisfaisante pour tous afin d'éviter d' envenimer davantage la situation.

Le CNB « est inquiète de la montée vertigineuse des prix des produits de première nécessité comme l'eau et l'électricité alors que les décideurs connaissent bien la précarité des salaires des fonctionnaires et d'autres personnes, en particulier celles en chômage, qui ne parviennent plus à nouer les deux mois », a souligné son président Balthazar Habonimana.

Selon une correspondance, la COSYBU, composée de 32 organisations syndicales, et la CSB, qui compte 12 syndicats, ont lancé jeudi un préavis de grève générale. Celle-ci pourrait devenir effective après les délais légaux de six jours « ouvrables », soit à partir du lundi 26 mars, si le gouvernement n'a pas satisfait à leurs demandes.

Elles protestent contre une hausse exorbitante des tarifs de l'eau et de l’électricité dans des proportions de 367% pour l'eau et 266% pour l'électricité au sein de la Régie des Eaux et de l'Electricité (REGIDESO).

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher