topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Burundi : lancement d'une campagne d'enregistrement tardif des naissances Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

@rib News, 17/03/2012 – Source Xinhua

Une campagne « gratuite » d'enregistrement tardif des naissances dans huit communes des provinces de Kirundo et Muyinga, dans le Nord du Burundi, vient d'être lancée pour une durée de deux mois afin que plus de 115.000 enfants dont les naissances n'ont pas été enregistrées puissent avoir accès à un acte d'état civil.

Selon un communiqué de presse de l'Unicef, cette campagne, est organisée par le ministère burundais de l'Intérieur en collaboration avec l'organisation « Geste Humanitaire » et avec l’appui technique et financier de l'Unicef.

D'après le représentant de l'Unicef au Burundi, Johannes Wedenig, « un enfant sans acte de naissance est un enfant qui n'a pas de nom, pas de nationalité, pas d'accès à l'éducation et à la santé y compris la vaccination, pas de protection contre d'éventuels abus et violations de droits ».  

Il a souligné que la campagne 2012 pour l'enregistrement tardif des naissances dans les deux provinces nordiques burundaises fait suite à une campagne similaire organisée en 2010 dans 24 communes de la province de Bujumbura et de la Mairie de Bujumbura, qui avait permis de fournir un acte de naissance à 56.700 enfants sur une estimation totale de quelques 100.000 enfants non déclarés dans ces communes.

En 2005, seulement 60% des enfants burundais avaient un acte de naissance. Parmi les facteurs identifiés pour expliquer ce taux relativement faible, explique-t-on à la direction générale de l'Administration du Territoire au ministère burundais de l'Intérieur, figure la méconnaissance par les parents et communautés de l'importance et de l'intérêt de la démarche, l'éloignement et le manque de moyens des services d'état-civil, le coût de l' enregistrement après dépassement du délai légal de déclaration gratuite (15 jours après la naissance) ainsi que les conséquences de la guerre civile sur les services de l'état-civil, en l' occurrence la destruction d'archives.

Près de 40% des enfants ne sont pas inscrits à l'Etat civil

Plus de 1,5 million d'enfants du Burundi, soit près de 40%, ne seraient pas inscrits à l'Etat civil et plus de 100.000 d'entre eux seraient dans 8 communes des provinces de Kirundo et de Muyinga au Nord du pays.

La Première Dame burundaise, Mme Denise Nkurunziza, a procédé au lancement vendredi de la campagne nationale d'enregistrement des déclarations tardives des actes de naissances et autres actes d'Etat civil à Busoni, une des communes de la province de Kirundo.

Elle a invité la population burundaise, les populations des provinces de Kirundo et Muyinga en particulier, à répondre massivement à cette campagne.

« Un enfant non enregistré est une perte pour la nation en ce sens qu'il devient difficile de bien planifier le développement du pays », a-t-elle indiqué.

« C'est comme construire sur du sable mouvant », a renchéri pour sa part un délégué de l'UNICEF lors de la cérémonie.

Avec un appui financier de l'UNICEF de 170.000 dollars, l'ONG locale Geste Humanitaire va faire la campagne d'enregistrement des enfants non enregistrés depuis les années 1980 en collaboration avec le ministère de l'Intérieur.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher