topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Burundi : le gouvernement et les syndicats initient un dialogue sur la vie chère Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 21/03/2012 - Source Xinhua

Le deuxième vice-président burundais Gervais RufyikiriLe deuxième vice-président burundais Gervais Rufyikiri s'est entretenu mardi soir à Bujumbura avec les représentants des organisations syndicales burundaises sur la problématique de la vie chère au Burundi, cinq jours après le lancement d'un préavis de grève générale qui prendra fin lundi prochain.

M. Rufyikiri a déclaré que l'augmentation du prix des denrées de première nécessité n'est pas imputable à l'Office Burundais des Recettes (OBR) car elle ne fixe pas les taxes mais contribue plutôt à lutter contre la fraude fiscale et la corruption.

Sur la question de la hausse exorbitante des prix de l'eau et de l'électricité au sein de la Régie des Eaux et de l'Electricité (REGIDESO) au cours du dernier trimestre et qui fait partie des points soulevés par les organisations syndicales pour justifier le préavis de grève générale lancé le 15 mars, le vice-président a déclaré que la nouvelle grille tarifaire de la REGIDESO est le résultat d'une « étude pour la fourniture des services d'eau potable et de l'électricité rendues à la population » menée par une maison de consultance dénommée « Microconsulting » dans le but de redresser l'équilibre financier de l'entreprise et réaliser de nouveaux investissements.

A propos de l'harmonisation des salaires réclamés par les organisations syndicales, il a indiqué que cette politique ne pourra entrer en vigueur qu'au cours de l'année prochaine.

Au sujet des réclamations syndicales relatives au paiement de l’Impôt Professionnel sur les Revenus (IPR) par les dignitaires, M. Rufyikiri a affirmé que le gouvernement « n'est pas nullement occupé à monter des stratégies pour échapper à cette obligation citoyenne ».

Ce question, a-t-il tenu à rassurer, sera bientôt réexaminée par le gouvernement burundais réuni en Conseil des ministres.

En ce qui concerne la revendication relative à la mise en place d'un cadre de dialogue entre le gouvernement et les organisations syndicales sur la problématique de la vie chère au Burundi, le vice-président a noté que le gouvernement burundais n'a jamais refusé un tel cadre.

Il a en substance recommandé d'augmenter la production interne en maîtrisant l'aspect démographique tout en soulignant que l’organisation des grèves et les manifestations ne constituent pas une solution adéquate.

Pour leur part, les délégués syndicaux ont plaidé notamment pour la promotion de la bonne gouvernance politico-économique, la lutte contre l'enrichissement illicite, la lutte contre le laxisme et la gabegie dans la gestion des fonds publics, la réduction du coût de certaines institutions de l'Etat, et la diminution de l'effectif des gens qui sont entretenus par l'argent du contribuable.

Cette rencontre intervient après que deux principales centrales syndicales burundaises eurent lancé un préavis de grève générale pour réclamer la suspension des nouveaux tarifs d'eau et d'électricité en vigueur depuis le 1er mars 2012, le paiement de l'IPR par les dignitaires et la mise en place d'un cadre de dialogue pour vider le contentieux sur la problématique de la vie chère au Burundi.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher