topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Breaking News : BURUNDI - PEINE RÉDUITE DE 32 ANS À UN AN DE PRISON POUR GERMAIN RUKUKI. Une Cour d’appel du Burundi a ramené lundi de 32 ans à une année de prison la peine de Germain Rukuki, un militant des droits de l’homme condamné pour avoir participé à des manifestations contre le président Nkurunziza en 2015. [@rib News, 22/06/2021 – Source AFP] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ce Site web ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction d’ARIB.INFO. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le budget 2009 de l'Etat burundais en hausse de plus de 37% Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

PANA, 23/12/2008

Palais de Kigobe - Siège de l'Assemblée nationaleBujumbura, Burundi - L'Assemblée nationale du Burundi (chambre basse du Parlement) a voté, lundi soir, un budget général de l'Etat 2009 d'un montant global de près de 820 millions de dollars américains, contre 594 millions de dollars en 2008, soit un accroissement de 37,77%, a-t-on appris mardi de source parlementaire à Bujumbura.

Le Sénat doit, à son tout, approuver le projet de budget, en seconde lecture, avant sa promulgation par le chef de l'Etat Pierre Nkurunziza.

Le budget 2009 de l'Etat burundais se caractérise par un déficit de près de 115 millions de dollars US qui sera comblé par l'introduction de nouvelles taxes à la consommation sur les boissons alcoolisées, le sucre ou encore le carburant, a indiqué, mardi le porte-parole du ministère de l'Economie, des Finances et de la Coopération au développement, Donatien Bwabo.

La remise totale de la dette extérieure du Burundi, estimée à plus de 1,2 milliard de dollars US, pourrait, par ailleurs, intervenir dès le début de l'année prochaine et contribuera aussi à combler le déficit budgétaire, a tenu encore à rassurer M. Bwabo.

Du côté de la Cour des comptes, dont l'une des missions est de transmettre à l'Assemblée nationale, préalablement au vote, ses commentaires à propos de tous les budgets soumis à son suffrage, les réserves restent de mise.

Le président de cette Cour, Fulgence Bakana, a encore qualifié, mardi, le projet de budget 2009 d'"irréaliste", en se basant sur le fait que son financement proviendra, pour plus de 50%, de promesses faites par les bailleurs de fonds extérieurs.

"Quand vous budgétisez des promesses, sachez qu'il y en a qui ne seront pas tenues, surtout en cette période de récession de l'économie mondiale", a-t-il souligné en substance.

Les membres de la Société civile ont eu également leur mot à dire, comme dans le cas du président de l'Observatoire de lutte contre la corruption, les malversations économiques et financières (OLUCOME), Gabriel Rufyiri, qui n'a pas hésité de qualifier le budget 2009 de l'Etat burundais de "fantaisiste".

Le budget en question ne refléterait pas la réalité du pays à en juger à la part du lion que se seraient taillées les grandes institutions de la République, a trouvé à redire le président de l'OLUCOME.

"C'est faux", a rétorqué le porte-parole du ministère des Finances, en arguant que le budget controversé est bel et bien "réaliste et crédible" pour avoir tenu compte de l'impératif de s'attaquer résolument à la pauvreté et de relancer le développement socio- économique national.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher