topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Palipehutu-FNL de la diaspora manifeste son soutien à Agathon Rwasa Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diaspora

@rib News, 05/01/2009

                                                               Le 01 janvier 2009

SECTIONS : AMERIQUE DU NORD, BENELUX, SCANDINAVIE

RESOLUTION DE SOUTIEN AU PRESIDENT DU PALIPEHUTU-FNL AGATHON RWASA ET A L’EQUIPE EN NEGOCIATION A BUJUMBURA

Nous membres du PALIPEHUTU-FNL des Sections : Amérique du Nord, BENELUX et Scandinavie ;

·         Après analyse de la situation actuelle sur le plan politique dans notre pays ;

·        Compte tenu des déclarations de Pretoria et de Bujumbura du 01et du 04 décembre 2008;

·       Convaincus que nul ne peut décider du changement d’appellation sans l’aval des  membres militants ;

1.    Soutenons le principe de concertation pour le changement d’appellation du PALIPEHUTU-FNL ;

2.     Espérons vivement que les concertations en cours afin de répondre aux exigences de la Constitution seront couronnées de succès ; à cet effet, nous demandons à la médiation et au gouvernement de ne ménager aucun effort afin de soutenir cette démarche ;

3.     Après consultation des militants, insistons sur la pertinence de la publication officielle de la nouvelle appellation par le PALIPEHUTU-FNL  en concomitance avec l’agrément du parti comme parti politique par le gouvernement, afin de démontrer la bonne foi des  deux Parties.

En outre, tous les points restés en suspens des accords signés, l’Accord Technique des Forces entre autres, la libération de tous les prisonniers politiques et de guerre, l’accueil des combattants dans les conditions de décence, doivent trouver réponse simultanément avec le changement de nom ;

4.      Soutenons que, dans le but d’assurer avec le gouvernement, la mise en application des accords signés entre les deux parties, le PALIPEHUTU-FNL mérite mieux quant à sa représentativité au sein des institutions de la République ; par conséquent, les postes proposés doivent faire objet de négociation entre les deux Parties si on ne veut pas mettre en péril le processus de paix et hypothéquer les élections de 2010 ;

5.      Constatons que le gouvernement du Burundi oppose la lettre et l’esprit de la Constitution à l’appellation « PALIPEHUTU-FNL », pendant que ce même gouvernement ne s’embarrasse pas de la fouler au pied quand les intérêts de certains sont contrariés ;

6.      Rappelons que le nom « PALIPEHUTU-FNL » est une marque déposée, cela implique que nul ne peut à l’avenir se prévaloir de cette appellation ; le PALIPEHUTU-FNL renonce à son appellation pour l’intérêt supérieur de la nation, la paix n’a pas de prix;

7.      Exhortons les militants du Parti et les FNL à privilégier l’objectif ultime à savoir la libération des Exclus ;

8.      Sommes convaincus que le PALIPEHUTU-FNL a suffisamment démontré  au peuple burundais et à la Communauté internationale son attachement et engagement pour la paix durable au Burundi ;

9.      Sommes solidaires de ceux qui s’inquiètent du processus de la mise en place de la CENI (commission électorale nationale indépendante). Si sa composition est biaisée, la transparence des élections risque d’être mise à mal.

10.  Invitons le peuple burundais et la communauté internationale à soutenir le processus jusqu’aux élections de 2010, la vigilance est de mise;

Pour les Sections

- Amérique du Nord : Thierry NTAKIRUTIMANA

- BENELUX : Ahmed NYOTORI

- Scandinavie : Roger B.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher