topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Vaste campagne de plantation d'arbres fruitiers au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

PANA, 12/01/2009

Le président Nkurunziza plantant un arbreBujumbura, Burundi - Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a pris part, lundi, dans les provinces du Nord du pays, à une opération de plantation d'arbres fruitiers dans le cadre d'une stratégie nationale de lutte contre la famine.

Le week-end dernier déjà, le président Nkurunziza avait participé, aux côtés de la population, à la plantation de 5.000 avocatiers, goyaviers et autres néfliers dans l'Est du pays.

Les plants sont multipliés et distribués gratuitement aux populations par le gouvernement qui entend ainsi lutter contre la famine et espère aussi dégager un surplus de fruits à exporter pour trouver des devises dont le pays a tant besoin.

Le pays tire, pour le moment, l'essentiel de ses devises à l'exportation du café dont la production va, néanmoins, en décroissant d'une année à une autre.

Concernant les nouvelles cultures intensives, plus de 25 millions d'arbres fruitiers ont été plantés à travers le pays pour la seule année 2008, d'après le bilan dressé par le président Nkurunziza à l'occasion du message de Nouvel an 2009 à la nation.

L'activité est appelée à s'intensifier et la province qui se sera distinguée par la plantation de plus d'arbres fruitiers aura une récompense, a déjà promis le chef de l'Etat burundais pour stimuler encore davantage la population.

Le suivi et l'entretien de ces arbres fruitiers, dont les champs s'étendent parfois le long des routes, posent cependant un sérieux problème.

Des solutions plus structurelles au problème de l'insécurité alimentaire chronique au Burundi restent également à imaginer et les spécialistes du secteur agricole à Bujumbura mettent surtout en avant l'urgence d'expérimenter et intensifier les méthodes d'irrigation pour stimuler la production et rompre d'avec le spectre de la famine qui menace déjà les régions Nord et Est du pays en proie à une sécheresse prolongée.

D'autres spécialistes encouragent, par ailleurs, le gouvernement burundais à porter à au moins 10% du budget national les moyens financiers alloués au secteur de l'agriculture pour garantir une meilleure sécurité alimentaire au pays.

Dans la nouvelle loi des Finances, la part du budget alloué au ministère de l'Agriculture est restée en dessous des 5% cette année encore.

Plus de 90% de la population burundaise vivent en milieu rural d'une agriculture de subsistance.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher