topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Aide de plus de 212 millions d'euros de l'UE au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

PANA, 11/03/2009

 Bujumbura, Burundi - Le Burundi va recevoir une enveloppe financière de quelque 212,1 millions d'euros dans le cadre du 10ème Fonds européen de développement (FED), a-t-on appris mercredi à Bujumbura, à l'issue d'une cérémonie de signature d'une convention à cet effet par le commissaire européen au Développement et à l'Aide humanitaire, Louis Michel, et la ministre burundaise des Finances, Mme Clotilde Nizigama.

L'aide sera octroyée par tranches successives a précisé M. Louis Michel.

"La signature de cette convention est importante dans la mesure où elle prévoit une aide budgétaire directe de 48 millions d'euros sur la période 2009-2011", a-t-il détaillé, expliquant que l'aide budgétaire totale en faveur du Burundi au titre du 10-ème FED s'élève à 90 millions d'euros.

Cet appui budgétaire vient à point nommé et devrait permettre à l'Etat burundais de combler quelque peu le déficit budgétaire de près de 100 millions d'euros contenu dans la loi des finances 2009, commentait-on dans les milieux économiques à Bujumbura.

"C'est un signe de confiance de la Commission européenne", a encore déclaré Louis Michel, avant d'ajouter qu'il était en visite à Bujumbura "pour dire aux plus hautes autorités du pays que l'UE allait être un partenaire extrêmement fiable du Burundi, suite aux progrès substantiels réalisés sur le chemin de la paix et la réconciliation nationales".

Le Burundi a reçu beaucoup de promesses d'aides financières de la communauté des bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux sous le nouveau régime du président Pierre Nkurunziza, mais la concrétisation de ces promesses se fait toujours attendre.

Lors de la table-ronde de 2007 à Bujumbura, les bailleurs de fonds ont réuni des promesses d'aides totalisant plus de 1,4 milliard de dollars pour la reconstruction et la relance d'une économie nationale qui a été littéralement ruinée par plus d'une décennie de guerre civile.

Le niveau de déblocage de ces promesses tournerait aujourd'hui encore autour de 30% du montant global promis en 2007, selon des sources proches de la commission nationale de coordination des aides internationales à Bujumbura.

Certains bailleurs de fonds avancent surtout l'insécurité encore persistante dans le pays pour ne pas mettre littéralement la main à la poche.

Au sujet de l'insécurité, l'Etat burundais et les forces nationales de libération (FNL, dernière rébellion encore active dans le pays) peinent à conclure un accord global et définitif d'un cessez-le-feu de nature à rassurer et garantir les investissements étrangers.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher