topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Breaking News : BURUNDI - PEINE RÉDUITE DE 32 ANS À UN AN DE PRISON POUR GERMAIN RUKUKI. Une Cour d’appel du Burundi a ramené lundi de 32 ans à une année de prison la peine de Germain Rukuki, un militant des droits de l’homme condamné pour avoir participé à des manifestations contre le président Nkurunziza en 2015. [@rib News, 22/06/2021 – Source AFP] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ce Site web ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction d’ARIB.INFO. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Journée mondiale de la santé au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

@rib News, 08/04/2009 – Source Site du Conseil Régional du Pays de la Loire

Mme Denise Nkurunziza BucumiLe 7 avril, la journée mondiale de la santé a été marquée au Burundi par l'inauguration d'un centre de référence pour le traitement des fistules, pathologie très invalidante pour de nombreuses femmes Burundaises. Ce Centre a été créé au sein de l'hôpital de Kamenge à Bujumbura par Gynécologies sans Frontières avec le soutien de la Région des Pays de la Loire.

Le centre de référence pour le traitement des fistules a été inauguré par la femme du président de la République burundaise [NdlR : Mme Denise Nkurunziza Bucumi] en présence notamment de Jacques Auxiette, président du Conseil régional (photo), qui conduit actuellement une mission d'évaluation des actions engagées depuis près de 2 ans dans ce pays. Actuellement au Burundi près d'une femme sur 10 meurt pendant ou à la suite d'un accouchement. La proportion est 1000 fois plus faible en France.


PANA, 07/04/2009

La Journée mondiale de la santé célébrée dans la morosité au Burundi

Bujumbura, Burundi (PANA) - La célébration, mardi, de la Journée mondiale de la santé, a été gâchée, au Burundi, par la grève "illimitée" qu'observent depuis plusieurs semaines les personnels soignants sur fond de revendications salariales et sans service minimum.

Le dialogue a fini par céder la place au chantage réciproque, l'Etat menaçant les grévistes de leur couper carrément les vivres, les professionnels de la Santé, de leur côté, allant jusqu'à vouloir rendre le tablier plutôt que de continuer à travailler pour un "salaire de misère".

A titre indicatif, disent les professionnels de la Santé, un médecin généraliste débutant ne toucherait qu'un salaire de base de 55.000 Francs burundais (près de 55 dollars US) pendant que dans certains autres services publics, ces rémunérations sont souvent 20 fois plus élevées.

Du côté de l'opinion, des voix continuent de s'élever contre de telles disparités salariales de nature à attiser des conflits sociaux aux conséquences incalculables.

Après la principale association de défense des droits de l'Homme, "ITEKA", (dignité, en langue nationale kirundi), l'Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME, indépendante) est monté, à son tour au créneau mardi contre ces disparités salariales dans la Fonction publique.

Le président de l'OLUCOME, Gabriel Rufyiri, a demandé qu'à diplôme égal corresponde un salaire égal dans toute la Fonction publique burundaise.

Le bouillant défenseur de la bonne gestion des deniers publics est allé encore plus loin en appelant les citoyens au port d'habits noirs pour la journée du 9 avril, en guise de protestation contre la mise en danger des vies humaines par l'absence de solutions à la délicate grève des médecins.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher