topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Le clergé jette un pavé dans la marre politique au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique
PANA, 18/06/2008

Bujumbura, Burundi - Les évêques de l'église catholique du Burundi sont "fortement préoccupés par la mauvaise situation socio-politique générale du pays", qu'ils imputent à l'absence d'un "leadership responsable et patriotique capable de conduire la nation vers des lendemains meilleurs", apprend-on de source religieuse à Bujumbura.

Cela ressort d'un message écrit de dix pages qui sera régulièrement lu aux messes dominicales dans le but de faire comprendre aux ouailles d'"où vient et où va le Burundi".

La puissante église catholique du Burundi revendique comme fidèles plus de 75% de la population.

Si le pays va toujours mal, la faute incombe, d'abord et avant tout, aux hommes politiques qui passent l'essentiel de leur temps à se disputer des "intérêts égoïstes", souligne en substance le message.

Les chicanes internes à pratiquement tous les partis politiques sont une illustration parlante de la défense des intérêts égoïstes que met en exergue le message dont la véhémence du ton tranche avec la discrétion habituelle du clergé local.

La cacophonie à la tête des institutions nationales agace également les ecclésiastiques burundais qui n'hésitent pas à parler, au passage, de "Tour de Babel" dans laquelle se trouve enfermé le pays.

Les signataires du message ne sont pas non plus rassurés par les lenteurs observables dans la négociation d'un accord de cessez-le-feu global et durable entre l'Etat burundais et le Parti pour la libération du peuple hutu/Front national de libération (PALIPEHUTU- FNL, rébellion).

Dans le même registre sécuritaire, le clergé s'inquiète des lenteurs dans le programme national de désarmement des populations civiles alors que les armes à feu pullulent encore et ne cessent d'endeuiller le pays.

La démobilisation d'anciens combattants de la décennie écoulée de guerre civile ne se passe pas non plus à la grande satisfaction des évêques catholiques du Burundi, comme le souligne toujours leur déclaration.

Dans le domaine social, les signataires fustigent certaines pratiques dommageables, comme la "corruption, la course pour l'enrichissement illicite et le détournement des deniers publics".

Le mécontentement social généralisé découlerait principalement de la mauvaise gestion des deniers publics et de la répartition inéquitable des maigres ressources nationales, explique-t-on toujours dans le message des religieux burundais.

Les évêques catholiques du Burundi terminent en renvoyant se ressourcer les acteurs politiques nationaux dans leur accord d'août 2000, à Arusha, en Tanzanie, qui prône la paix et la réconciliation nationale.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher