topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Toute l'actualité
Burundi : six personnes d'une même famille tuées dans le Nord-est

@rib News, 13/05/2012 - Source Xinhua

Six personnes d'une même famille ont été tuées samedi soir par un groupe d'hommes armés de machettes dans le nord-est du Burundi, rapporte dimanche la radio nationale burundaise.

La tragédie a eu lieu sur la colline Mutarirwa de la commune Bwambarangwe en province de Muyinga. Ces hommes se sont introduits dans la maison de Mme Kabatesi Marthe, tuant sur-le-champ la dame, ses deux filles et ses trois petits-enfants.

Lire la suite...
 
Burundi: six personnes assassinées sur fond d'accusations de sorcellerie

@rib News, 13/05/2012 - Source AFP

Une Burundaise, accusée de sorcellerie et de provoquer des décès dans le Nord-est du Burundi, a été tuée à coups de machette par des habitants, ainsi que cinq de ses enfants et petits-enfants, ont annoncé dimanche les autorités locales.

Samedi, « un groupe de gens a attaqué le domicile d'une vieille femme du nom de Marthe Kabatesi dans la commune de Bwambarangwe (...) ils l'ont massacrée à coups de machette », a déclaré Révérien Nzigamasabo, le gouverneur de la province de Kirundo, où les faits se sont déroulés.

Lire la suite...
 
Burundi : une attaque par des hommes armés, un mort et 4 blessés

@rib News, 13/05/2012 - Source Xinhua

Une personne a été tuée samedi soir et quatre autres blessées, dont deux grièvement, par un groupe d'hommes armés de fusils dans la zone de Buringa, à quelque 20 km à l'ouest de Bujumbura, capitale burundaise, rapporte dimanche la radio nationale burundaise. La personne tuée était un gardien de vache qui a succombé de ses blessures.

Ces hommes, habillés en tenues militaires, venus de la réserve naturelle de la Rukoko, se sont repliés après un échange de tirs avec des soldats de l'armée burundaise en patrouille.

Lire la suite...
 
Cinq personnes tuées à la machette dans le Nord du Burundi

PANA, 13 mai 2012

Bujumbura, Burundi - Au moins cinq personnes d’une même famille ont été tuées à la machette par des individus non encore identifiés, sur fond de croyances obscurantistes, dans la nuit de samedi à dimanche, à Kirundo, une province du nord du Burundi, a rapporté, dimanche, la radio nationale burundaise, citant des sources administratives locales.

Les victimes sont une mère et ses quatre enfants qui ont été blessés à mort à coups de machette, selon la radio d’Etat burundaise.

Lire la suite...
 
Burundi : Le Parlement approuve la détaxation de certains produits vivriers

@rib News, 11/05/2012 – Source Xinhua

L'Assemblée nationale et le Sénat du Burundi ont adopté successivement jeudi et vendredi des projets de lois portant amendements de certaines dispositions de lois pour permettre la mise en application effective des mesures de détaxation à l'importation de certains produits vivriers, annoncées par le chef de l'Etat Pierre Nkurunziza le 1er mai.

Les projets de lois concernent l'amendement d'un article d'une loi du 31 décembre 2011 portant fixation du budget général de la République du Burundi pour l'exercice 2012 ; l'amendement de certaines dispositions d'une loi de juin 2009 portant application du tarif extérieur commun de la Communauté des Etats de l'Afrique de l'Est ; l'amendement de certaines autres dispositions d'une loi de mai 2006 portant création de la redevance administrative et l'amendement de certaines dispositions d'une loi de février 2009 portant institution de la Taxe sur la Valeur Ajoutée.

Lire la suite...
 
Rwanda : Un journaliste en détention provisoire pour un lapsus à l'antenne

Reporters sans frontières, 11 mai 2012

Habarugira Epaphrodite, journaliste pour la radio communautaire Huguka, située dans la région de Muhanga (Sud), est écroué depuis le 24 avril 2012 à la prison de Gitarama, chef lieu de la province. Une instruction a été ouverte à son encontre pour des propos minimisant le génocide et pour "propagation de l’idéologie du génocide".

A titre de sanction disciplinaire, la direction de la station a décidé de licencier le jeune journaliste dès le lendemain de sa "faute". Ce dernier avait commis un lapsus en présentant le journal.

Lire la suite...
 
Burundi : Les natifs de Ngozi mobilisés pour un projet de santé

@rib News, 11/05/2012 – Source Xinhua

Les natifs de Ngozi, province du Nord du Burundi, font des cotisations depuis un an pour pérenniser le Projet d'appui au système sanitaire (PASS), qui était financé par un projet suisse.

Un projet dénommé "Contributions Ambulances" a vu le jour dès la fin du PASS en mai 2011 pour que la province de Ngozi puisse prendre en main les services qui étaient jusque-là rendus par ce projet, surtout en ce qui concerne la gestion des quatre ambulances, octroyées par la coopération suisse.

Lire la suite...
 
Burundi : l’Ombudsman assure qu’il fait l’objet de menaces de mort

RFI, 11 mai 2012

Au Burundi, le médiateur de la République dit avoir été intimidé et menacé de mort

Au Burundi, l’ombudsman, une sorte de médiateur de la République aux pouvoirs très étendus, assure qu’il fait l’objet de menaces de mort. On lui reprocherait son combat contre la corruption dans ce pays classé en 2011 par Transparency International parmi les dix pays les plus corrompus du monde. Mohamed Rukara a choisi de porter toute cette affaire sur la place publique. Il est allé jusqu’à demander à la population de veiller à ce qu’il y ait une autopsie de son corps s’il venait à être tué. La question qui se pose au Burundi est de savoir ce que craint cet homme, parmi les plus puissants du pays.

Lire la suite...
 
Burundi : L'armée traque un groupe d'hommes armés dans la Kibira

@rib News, 11/05/2012 – Source Xinhua

Colonel Gaspard BaratuzaUn groupe d'hommes armés auraient franchi la frontière burundo-congolaise du côté de la province Cibitoke à l'Ouest du Burundi et se seraient installés dans la réserve naturelle de la Kibira où l'armée burundaise est en train de les traquer.

« Les forces de l'ordre en collaboration avec la population sont à pied d'œuvre dans la réserve naturelle de la Kibira pour sécuriser la population et en découdre définitivement avec un groupe d'hommes armés signalés dans cette réserve », a déclaré jeudi le porte-parole de la Force de Défense Nationale (FDN), le colonel Gaspard Baratuza.

Lire la suite...
 
L’Union européenne lance de sérieuses mises en garde aux décideurs burundais

RFI, 10 mai 2012

Stéphane De LoekerAu Burundi, le représentant de l'UE lance de sérieuses mises en garde à l'élite du pays

L’Union européenne a lancé hier aux décideurs burundais de sérieuses mises en garde sur plusieurs sujets de préoccupations. C’est le chef de la délégation de l’Union européenne au Burundi, Stéphane De Loeker, qui s’est chargé de ce message, mercredi 9 mai au soir, lors d’une cérémonie officielle organisée à Bujumbura devant un parterre composé de plusieurs ministres, parlementaires, hommes d’affaires et leaders de la société civile. Parmi ces préoccupations, la question des tensions ethniques qui refont surface et celle de la corruption.

Lire la suite...
 
Le Burundi évalue l'harmonisation de ses lois avec celles de l’EAC

@rib News, 10/05/2012 – Source Xinhua

Le gouvernement du Burundi a organisé mercredi à Bujumbura la capitale burundaise une réunion à l'intention des cadres de l'administration fiscale, judiciaire, de la police et le secteur privé pour voir où l'on en est avec l’harmonisation des lois burundaises avec celles de la Communauté de l'Afrique de l'Est (East African Communauty - EAC).

« C'est une réunion de voir où l'on en est, de vérifier s'il y a des obstacles et s'il y en a, voir ce qui peut être fait, quelles sont les mesures à mettre en oeuvre pour que cette harmonisation puisse se faire de la façon la plus efficiente possible », a indiqué à la presse Augustin Mabushi, consultant.

Lire la suite...
 
La 34ème réunion de l’UNSAC débutera le 14 mai au Burundi

PANA, 10 mai 2012

Bujumbura, Burundi - La 34ème réunion du comité consultatif permanent des Nations unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC) aura lieu du 14 au 18 mai à Bujumbura, au Burundi, en présence des experts et des ministres des Affaires étrangères des 11 pays membres de l'organisation régionale, annonce un communiqué publié jeudi dans la capitale burundaise.

La 33ème réunion de l’UNSAC s’était tenue à Bangui, en République centrafricaine, du 5 au 8 décembre dernier.

Lire la suite...
 
Burundi : Le recours aux pesticides agricoles reste problématique

@rib News, 10/05/2012 – Source Xinhua

Environ 247 tonnes de pesticides sont utilisés chaque année en agriculture au Burundi, a fait remarquer jeudi Hamissi Kahondogoro de la direction de protection des végétaux au ministère burundais de l'Agriculture et de l'Elevage. En effet, a-t-il précisé, toutes les régions du Burundi bénéficient des traitements phytosanitaires.

Certains traitements orientés vers les cultures comme le café, le thé, le coton, le tabac, le palmier à huile, le riz, l’horticulture, sont ponctuels, d'autres sont faits en cas d'attaque d'ennemis à caractère épidémique (les chenilles légionnaires et les criquets puants) et au gré des agriculteurs en tenant compte de leur pouvoir d'achat.

Lire la suite...
 
Burundi : Le procès contre le journaliste Ruvakuki "n’est qu’une mascarade"

Reporters sans frontières, 9 mai 2012

BURUNDI : Prison à perpétuité requise contre un journaliste dans le cadre d’un procès inique

Hassan RuvakukiHassan Ruvakuki, journaliste de la radio Bonesha FM et correspondant du service en swahili de Radio France Internationale (RFI), détenu depuis le 28 novembre 2011, a comparu de nouveau devant le Tribunal de la province de Cankuzo (nord-est), le 8 mai 2012, pour "participation à des actes de terrorisme". Le Procureur général a requis la peine à perpétuité contre le journaliste et les 22 autres mis en cause dans ce dossier.

Lors de l’audience du 8 mai, les avocats de 14 prévenus, dont celui du journaliste, Me Kabayabaya, ont refusé de plaider et rappelé que ce procès intervient en violation des règles de procédure et des droits les plus élémentaires de la défense. Neufs autres prévenus ont accepté de plaider mais ont nié toutes les accusations. Malgré ces irrégularités flagrantes, le Tribunal a annoncé qu’il rendrait son délibéré le 20 juin, pour l’ensemble des personnes poursuivies.

Lire la suite...
 
Des mouvements d’hommes armés sont signalés vers la Kibira

@rib News, 09/05/2012

Les habitants de la colline Buhanza, commune Rugazi de la province de Bubanza ont révélé ce mardi, le passage d’hommes armés, en uniformes militaires.

« Ils portaient des habits militaires, avec des bottines et des armes tous neufs », a raconté un paysans de Buhanza joint par téléphone par le correspondant d’ARIB.INFO à Bujumbura. Ils ont acheté de la nourriture dans nos restaurants, mais n’ont rien fait de mal, a ajouté ce paysan sous couvert d’anonymat.

Lire la suite...
 
Burundi : Des gens corrompus chercheraient à tuer l'Ombudsman

@rib News, 09/05/2012 – Source Xinhua

L'Ombudsman burundais Mohamed Rukara a des inquiétudes qu'il y aurait des gens corrompus qui chercheraient à le tuer et a demandé mercredi que si jamais ils mettaient en exécution ce projet, il ne soit pas enterré avant qu'on fasse de l'autopsie et des tests d'ADN pour identifier les auteurs.

« Il y a des gens qui sont corrompus, je peux même dire des malfaiteurs qui sont déterminés à le (l'Ombudsman) tuer et dans le cas où ils en arriveraient à le faire, il (Ombudsman) a fait une déclaration signée au peuple burundais et à tous les intéressés qu'il ne soit pas enterré immédiatement, qu'il y ait d'abord autopsie et qu'il y ait des analyses de l'ADN pour identifier les criminels pour que tout le peuple burundais le sache », a annoncé à la presse ce mercredi son porte-parole, Jérôme Ndiho.

Lire la suite...
 
La CPJ appelle à l’abandon immédiat des poursuites contre Ruvakiki

@rib News, 09/05/2012 – Source CPJ Africa

Au Burundi, la prison à perpétuité requise pour le journaliste Hassan Ruvakiki

New York, le 8 mai 2012 - Au Burundi, un procureur de la République a requis aujourd'hui une peine de prison à perpétuité  pour le journaliste de radio burundais, Hassan Ruvakiki, qui est emprisonné suite à sa diffusion d' une interview en novembre dernier avec un chef rebelle présumé, selon des médias.

Le procureur en chef, Barbatus Ntakarusho, a fait cette requête au cours d'une audience au tribunal de Cankuzo, une ville dans l'est du Burundi, affirmant que le journaliste s'était livré à des « actes de terrorisme », a déclaré au CPJ l'avocat de la défense du journaliste, Onesime Kabayabaya. M. Ruvakiki est reporter de la chaîne de radio française Radio France Internationale et de la station locale Radio Bonesha FM.

Lire la suite...
 
Le Burundi va promulguer un nouveau Code minier

@rib News, 09/05/2012 – Source Xinhua

 Le gouvernement burundais va bientôt promulguer un nouveau code minier en guise de  domestication du protocole sur la lutte contre l'exploitation illégale des ressources naturelles, a annoncé mercredi à Bujumbura le ministre burundais de l'Energie et des Mines, Côme Manirakiza, lors de la 6ème réunion du comité régional de lutte contre l'exploitation illégale des ressources naturelles de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL). 

Il a déclaré que le chemin reste encore long étant donné que les outils identifiés pour la lutte contre cette exploitation illégale requièrent des moyens humains, matériels et financiers que le Burundi ne dispose pas.

Lire la suite...
 
Burundi : Il y a un plan d’assassinat de l’Ombudsman, selon son bureau

@rib News, 09/05/2012

Il y aurait un plan macabre d’élimination de l’Ombudsman du Burundi, Mohamed Rukara, à cause de son implication dans la lutte contre la corruption et les malversations économiques, a annoncé mercredi à Bujumbura M. Jérôme Ndiho, chargé de la communication du bureau de l’Ombudsman.

Selon Jérôme Ndiho, si jamais l’Ombudsman est tué, « il ne faut pas l’inhumer sans avoir fait des tests ADN et surtout une autopsie des plus sérieuses ».

Lire la suite...
 
Burundi : la Banque centrale accusée d'être à l'origine de faillites

@rib News, 09/05/2012 – Source Xinhua

Le Syndicat général des commerçants du Burundi (SYGECO) accuse la Banque centrale d'avoir failli à sa mission de supervision financière et d'être à l' origine de la faillite d'un bon nombre de commerçants.

« La Banque centrale a failli à sa mission de supervision financière. Très peu de règlements ont été édictés et ceux qui sont édictés vont dans un seul sens de sécuriser les banques en oubliant de sécuriser leurs clients alors qu'ils font partie du système financier », a souligné mercredi dans un atelier de présentation d'une étude de supervision bancaire au Burundi Audace Bizabishaka, président du SYGECO.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 09 mai 2012

@rib News, 09/05/2012

● Politique

- L’ancien président Sylvestre Ntibantunganya fait savoir qu’il est bon que les restes de Mwambutsa Bangiricenge soient rapatriés et enterrés au Burundi. C’est une chose importante du moment que ce roi a été au pouvoir pendant 50 ans, a combattu contre les envahisseurs étrangers et sous le règne duquel l’indépendance dont nous allons fêter le cinquantenaire a été proclamée. Selon la fille de ce roi, il ne faut pas être prisonnier des déclarations de Mwambutsa qui avait souhaité ne pas être enterré au Burundi puisque ces déclarations ont été prononcées sur pression de la colère du roi qui venait de perdre ses deux fils. [Bonesha]

Lire la suite...
 
La Kenya Commercial Bank ouvre ses guichets au Burundi

@rib News, 09/05/2012 – Source Xinhua

La Kenya Commercial Bank (KCB) a ouvert ses guichets mardi à Bujumbura en présence du chef d'Etat burundais Pierre Nkurunziza.

Le président Nkurunziza a invité la KBC à privilégier le recrutement du personnel local au cours du processus de son implantation à travers le pays. Il a aussi profité de cette occasion pour exhorter les banques commerciales locales à faire preuve de "flair commercial" en ouvrant des guichets dans les pays de la Communauté est-africaine (EAC) qui regroupe le Burundi, le Kenya, l'Ouganda, la Tanzanie et le Rwanda.

Lire la suite...
 
Burundi : un nouveau ministre chargé des Affaires de l’EAC

PANA, 09 mai 2012

Léontine NzeyimanaBujumbura, Burundi - Le chef de l’Etat du Burundi, Pierre Nkurunziza, a nommé Mme Léontine Nzeyimana au poste de ministre chargé des Affaires de la Communauté est-africaine (East African Communauty - EAC) de libre échange, a annoncé mercredi le porte-parole de la présidence de la République, Léonidas Hatungimana.

Elle remplace à ce poste Mme Hafsa Mossi qui fait partie des neuf députés désignés par le Parlement pour représenter le pays à l’Assemblée législative de l’EAC (East african Legislative Assembly – EALA)


 
L'UE prône un programme de planning familial au Burundi

@rib News, 09/05/2012 – Source Xinhua

Stéphane de Loecker, ambassadeur de l'Union européenne au Burundi a lancé mercredi un appel vibrant au gouvernement burundais, lors de la célébration de la Journée de l'Europe, pour qu'il mette en place rapidement un programme efficace de planning familial.

En effet, a-t-il explicité, le taux de fécondité actuel au Burundi est le 5ème du monde, et la densité de population est trop élevée dans certaines provinces.

Lire la suite...
 
Burundi : procès pour "terrorisme" sans aucune assistance juridique

RFI, 09 mai 2012

Burundi : perpétuité requise contre Hassan Ruvakuki, correspondant de RFI en swahili

Le ministère public burundais a requis ce mardi 8 mai devant le tribunal de grande instance de Cankuzo, dans l’est du pays, la peine maximum contre le correspondant de RFI en swahili et employé d’une radio locale, Bonesha FM, et ses 22 coaccusés, poursuivis pour « actes de terrorisme ».

Le procureur de Cankuzo les accuse d’être impliqués, à des degrés divers, dans l’attaque lancée par une nouvelle rébellion burundaise basée en Tanzanie voisine, les Forces pour la restauration de la démocratie (FRD), en novembre dernier dans cette province.

Lire la suite...
 
Burundi : nomination d’un nouveau ministre en charge de l’EAC

@rib News, 09/05/2012 - Source Xinhua

Le président burundais Pierre Nkurunziza a nommé par décret mardi un nouveau ministre à la présidence chargé des affaires de la Communauté Est-Africaine (EAC), a annoncé mercredi le porte-parole à la présidence de la République, Léonidas Hatungimana.

Mme Léontine Nzeyimana remplace à ce poste Mme Hafsa Mosi qui a été élue pour représenter le Burundi à l’Assemblée Législative de l’EAC. Elle était jusqu’ici députée élue dans la circonscription de Makamba au sud-est du pays lors des dernières élections législatives de 2010.


 
Burundi : Perpétuité requise contre un journaliste accusé de "terrorisme"

@rib News, 08/05/2012 - Source AFP

Hassan RuvakukiUn procureur du Burundi a requis mardi la prison à perpétuité contre le journaliste Hassan Ruvakuki et ses 22 co-accusés, poursuivis pour « acte de terrorisme » à la suite d'une attaque perpétrée en novembre dernier.

« Ils sont poursuivis pour un crime très grave, une attaque qui visait à perturber la sécurité du pays », a déclaré le procureur Barbatus Ntakarusho à l'issue d'une journée d'audience. « Pour cela je requiers pour chacun de ces accusés la prison à perpétuité » a-t-il ajouté.

Lire la suite...
 
Le Burundi lance un plan d'action pour la sécurité routière

@rib News, 08/05/2012 - Source Xinhua

Moïse BucumiLe gouvernement burundais, avec l’appui de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a lancé mardi un plan d'action pour la sécurité routière afin de réduire de 50% les accidents de la route avant 2020.

Le ministre burundais des Transports, des Travaux Publics et de l'Equipement, Moïse Bucumi, a déclaré à cette occasion que le gouvernement burundais avait financé certaines initiatives visant l'organisation du transport routier.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mardi 08 mai 2012

@rib News, 08/05/2012

Droit de l’homme

- L’American Barreau Association (ABA) a adressé une correspondance au Président de la République pour lui faire part de son indignation sur le cas d’emprisonnement d’Hassan Ruvakuki. Selon cette association, même si le Burundi a souffert de la guerre, les journalistes gardent le droit d’enquêter et de rechercher des informations sur n’importe quel domaine de la vie du pays. Ils soulignent en outre que certains journalistes sont terrifiés par le comportement de certains agents de la documentation nationale ou de certains membres du parti au pouvoir. Il demande au chef de l’Etat d’user de ses prérogatives pour empêcher que cette situation non désirable prenne le dessus dans le pays. [Bonesha]

Lire la suite...
 
Opposition et société civile démentent vouloir ternir l'image du Burundi

@rib News, 07/05/2012 – Source Xinhua

Les partis politiques de l'opposition, certaines organisations de la société civile ainsi que les médias burundais ont réagi lundi aux accusations portées contre eux par le gouvernement du Burundi de collaborer avec l'ONG Human Rights Watch pour ternir l'image du Burundi.

Pour l'Association des Radio Diffuseurs (ABR), les accusations portées contre certains médias sont sans fondement et le gouvernement devrait plutôt chercher à démentir le rapport produit par cette ONG au lieu de chercher des boucs-émissaires.

Lire la suite...
 
Le Burundi s’insurge contre un rapport de Human Rights Watch

PANA, 07 mai 2012

Bujumbura, Burundi - Le gouvernement burundais a rendu public lundi, un communiqué de presse dans lequel il s’insurge contre un récent rapport critique de Human Rights Watch (HRW) sur "l’escalade de la violence au Burundi".

C’est le troisième rapport de l’organisation internationale de défense des droits de l’homme sur le Burundi depuis les dernières élections générales de 2010 qui avaient été boycottées, en partie, par l'opposition politique pour protester contre des "fraudes massives" aux municipales.

Lire la suite...
 
Burundi : une semaine de sensibilisation au cancer du col de l’utérus

@rib News, 07/05/2012 – Source Xinhua

Le ministère burundais de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida a procédé lundi au lancement d'une semaine dédiée à la lutte contre le cancer du col de l'utérus par le dépistage précoce.

"A partir de ce lundi jusqu'à vendredi, c'est une semaine de sensibiliser pour le dépistage précoce de ce cancer parce que si nous faisons ce dépistage précocement, il y a moyen de traiter et de guérir la personne qui en est atteinte", a indiqué la directrice générale de la planification au ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida, Mme Dorothée Ntakirutimana.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 07 mai 2012

@rib News, 07/05/2012

Politique

- L’ADC-Ikibiri, via son porte-parole, fait savoir que le gouvernement du Burundi ne devrait pas chercher à étouffer le rapport de Human Rights Watch sur la situation des droits de l’Homme au Burundi. Chovineau Mugwengezo souligne que le gouvernement devrait plutôt se réjouir du fait qu’il y ait des personnes qui songent à lui faire un clin d’œil. Le gouvernement devrait donc considérer avec intérêt ce rapport. Il dément en outre les informations livrées par le porte-parole du gouvernement qui a affirmé que de tels rapports sont rédigés par les membres de l’ADC-Ikibiri. [Bonesha]

Lire la suite...
 
Burundi : Vers la mise en place d'un système d'informations géographiques

@rib News, 07/05/2012 – Source Xinhua

Le Burundi va mettre en place un système d'informations géographiques national (SIG) afin d'améliorer la gouvernance des informations statistiques et la planification des activités de développement, a déclaré lundi à Bujumbura le deuxième vice-président burundais, Gervais Rufyikiri, lors d'un atelier national de validation des rapports de l'étude diagnostique en matière du SIG.

Un SIG national va permettra également de jeter les bases juridiques et réglementaires de gestion et d'échange des données utiles à travers tous les secteurs de la vie économique et sociale, a-t-il indiqué.

Lire la suite...
 
Burundi : le retour du meurtre d'albinos

RFI, 07 mai 2012

Au Burundi, après une année d’accalmie, un albinos a été tué dans la nuit de samedi à dimanche 6 mai dans la commune de Kabezi, au sud de Bujumbura. Chantal, une jeune fille albinos de 15 ans a été tuée par un groupe de criminels, puis affreusement mutilée. L‘association Albinos sans frontière, qui a déjà dénombré une vingtaine de crimes rituels d’albinos depuis 2008, condamne et met le gouvernement en face de « ses responsabilités ».

Ces tueurs, armés d’un fusil, de machettes et de lances, sont d’abord passés au domicile des parents de la jeune fille albinos, une dizaine de kilomètres au sud de Bujumbura. Ils ont obligé sa mère à les accompagner chez un de ses fils, où la jeune Chantal avait trouvé refuge.

Lire la suite...
 
Burundi : Reprise de la chasse aux albinos

@rib News, 07/05/2012 – Source Xinhua

L'association Albinos sans frontières du Burundi est inquiète de la recrudescence de la chasse aux albinos après avoir retrouvé dimanche un corps d'une jeune fille députée de tous ses membres supérieurs et inférieurs dans la commune Kabezi dans la province de Bujumbura au sud-est de la mairie de Bujumbura, capitale burundaise.

« C'est la persécution et le massacre des albinos qui continuent et cela nous inquiète davantage d'autant plus que ça commence à approcher Bujumbura la capitale burundaise", a indiqué le vice-président de cette association, Anicet Bangirimana.

Lire la suite...
 
François Hollande élu, la gauche de retour au pouvoir en France

@rib News, 06/05/2012 – Source Reuters

François Hollande élu président de la République française, le 06 mai 2012La gauche est de retour au pouvoir en France avec l'élection dimanche du socialiste François Hollande à la présidence de la République, 31 ans après François Mitterrand.

A 57 ans, François Hollande, qui n'a jamais exercé de fonctions gouvernementales en trente années de carrière politique, devient le septième président de la Ve République à sa première candidature.

"Devant vous je m'engage à servir mon pays, avec le dévouement et l'exemplarité que requiert cette fonction", a déclaré le président-élu lors d'un discours dans son fief électoral de Tulle (Corrèze).

Lire la suite...
 
Burundi : une albinos tuée et démembrée

@rib News, 06/05/2012 – Source AFP

Une jeune albinos a été enlevée, tuée puis démembrée à une quinzaine de km au sud de Bujumbura dans la nuit de samedi à dimanche, 18e meurtre d'un albinos au Burundi en moins de quatre ans.

« Sept bandits armés d'un fusil, de machettes et de lances ont attaqué cette nuit vers minuit un ménage de la colline de Kiremba », a raconté un responsable local, Léonce Ndirinzirindi.

Lire la suite...
 
Bujumbura accuse HRW de déclarer la guerre au peuple burundais

@rib News, 05/05/2012 – Source Xinhua

Philippe NzobonaribaLe gouvernement burundais a réagi samedi à un rapport de l'ONG Human Rights Watch (HRW), sorti le 2 mai, le considérant comme une déclaration de guerre au peuple burundais.

Le rapport, intitulé "Tu n'auras pas de paix tant que tu vivras, l'escalade de la violence au Burundi", "constitue une véritable déclaration de guerre au peuple burundais", a déclaré samedi sur les ondes de la radio nationale burundaise le secrétaire général et porte-parole du gouvernement burundais, Philippe Nzobonariba.

Lire la suite...
 
L’ONG "350 Burundi" apporte de l’aide aux déplacés climatiques

@rib News, 05/05/2012 – Source Xinhua

A l’occasion de la Journée d’impacts climatiques célébrée le 5 mai, un effort dirigé par la campagne internationale sur le climat 350.org, l’ONG "350 Burundi" a organisé une action de solidarité avec les déplacés climatiques de Gatumba, à quelque 18 km de Bujumbura, suite aux fortes inondations qui ont surpris les populations de cette localité fin février.

Ce geste de solidarité consiste en une aide de vivres et de non vivres à 759 personnes qui constituent 103 ménages.

Lire la suite...
 
Tanzanie : six ministres limogés pour faute de gestion de fonds publics

PANA, 04 mai 2012

Dar es-Salaam, Tanzanie - Le président de la Tanzanie, Jakaya Mrisho Kikwete, a limogé vendredi six ministres et deux ministres délégués accusés par le Parlement de légèreté dans la gestion des fonds publics de leurs ministères ou des institutions sous leur tutelle.

Il s'agit des ministres des Finances, Mustafa Mkullo, de la Santé et du Bien-être social, Hadji Mponda, de l'Energie et des Mines, William Ngeleja, des Ressources naturelles et du Tourisme, Ezéchiel Maige, des Transports, Omari Nundu, et de l'Industrie, du Commerce et du Marketing, Cyril Chami.

Le président Kikwete a nommé William Mgimwa au poste de ministre des Finances, Sospeter Muhongo à l'Energie et aux Mines et  Harrison Mwakyembe aux Transports.


 
Burundi : Quelles solutions pour sortir du cycle infernal et de la folie meurtrière ?

@rib News, 04/05/2012

BURUNDI : Comment sortir des génocides et des conflits ethnico-politiques qui endeuillent notre peuple ?

Joseph NtamahungiroPar Joseph Ntamahungiro *

Conférence donnée le 28 avril 2012 à l’Auberge de Jeunesse Jacques Brel, Salle Delvaux, Rue de la Sablonnière, 30 à 1000 Bruxelles, lors de la commémoration du 40ème anniversaire du génocide de 1972.

Résumé

A l’occasion de la commémoration du 40ème anniversaire du génocide de 1972, l’auteur revisite l’histoire sanglante de son pays ces 50 dernières années où le Burundi fête également ses 50 ans d’indépendance. Il passe en revue quelques solutions proposées ou mises en route pour sortir de ce cycle infernal et de cette folie meurtrière. Il est convaincu que, tant que l’autorité suprême du pays (hier le Roi, aujourd’hui le Président de la République) disposera de pouvoirs lui permettant de changer ou d’interpréter la Constitution selon son bon vouloir, de se soumettre les pouvoirs législatifs et judiciaires ou de les contourner, il y a risque que le pays renoue encore avec tous les crimes dont il tente péniblement de se sortir. Sans faire du «copier-coller », le système suisse lui semble le meilleur pour permettre à la population burundaise de prendre en main sa destinée grâce à une démocratie exercée de bas en haut, une démocratie directe où le citoyen exerce réellement un contrôle sur ses élus.

Lire l’intégralité de l’Exposé


 
Burundi : la mort du principal accusé de Gatumba suscite des doutes

Voice of America, 04 Mai 2012

Par Chérubin Dorcil | Washington, DC

Claver Nduwayezu, alias "Carmel" ou "Mukono" (le Manchot) a été tué en RDC et ramené mort au Burundi, a annoncé un responsable de l'armée burundaise mercredi soir.

Les autorités militaires du Burundi ont annoncé la mort, en RDC, de l’ex-commandant rebelle Claver Nduwayezu, surnommé "Carmel" ou "Mukono" (le Manchot), qui était recherché par la justice burundaise pour son rôle présumé d’auteur intellectuel du massacre de Gatumba, non loin de la frontière congolaise, en septembre de 2011. Ce massacre avait fait au moins 37 morts et autant de blessés.

Lire la suite...
 
Burundi : Le secteur de thé obtient une aide française de 1,2 millions d’€

@rib News, 04/05/2012 – Source Xinhua

La Région des pays de la Loire (France) offre un soutien financier de 1,2 million d’euros, à travers l’Aide Française pour le Développement, au programme de renforcement des capacités de l’Office du Thé du Burundi (OTB).

Un accord à ce sujet a été signé vendredi à Bujumbura par le ministre burundais des Finances et de la Planification du développement économique Tabu Abdallah Manirakiza, le directeur de l’AFD en charge de l’Agence Régionale de Nairobi, Yves Terracol et l’ambassadeur de France au Burundi, Jean Lamy.

Lire la suite...
 
Génocide de 1972 : Le devoir de mémoire est un travail de libération

@rib News, 04/05/2012

POURQUOI COMMEMORER ?

Par Abbé Daniel Nahimana, prêtre de la Diaspora burundaise,

Curé-Doyen de Barvaux-sur-Ourthe

Commémoration du 40ème anniversaire du génocide commis contre les Hutu du Burundi

Bruxelles, 28 avril 2012.

Nous sommes venus parce qu’il est de notre devoir de faire mémoire. Notre patrie a été gravement meurtrie par ce qu’on appelle « pudiquement » les événements. Or ce n’étaient pas des événements ordinaires, c’était l’innommable, « ikiza », le crime des crimes, le génocide. Curieux, tout de même. Partout où l’on a commis un génocide, il a fallu batailler pour faire admettre l’évidence. Voilà la question burundaise.

Il est capital, pour nous Burundais, que ce génocide soit reconnu.

D’une part, on ne peut tourner la page sans porter préjudice aux nombreuses familles des victimes, qui n’ont jamais eu la liberté de faire le deuil, qui n’ont jamais pu panser leurs plaies encore béantes, qui se sentent frustrées et humiliées à jamais.

Lire la suite...
 
Rendez-vous manqué le 29 avril 2012 à Bujumbura

@rib News, 04/05/2012

Même sans cérémonies, ni messe, le 29 avril n’a pas été un non évènement au Burundi.

Par Salvator SUNZU, journaliste

L’annonce avait pourtant été faite. Rendez-vous avait été pris. La diaspora burundaise, "en concertation avec d’autres compatriotes résidant dans le monde entier" invitait les Burundais à une cérémonie de "dépôt de gerbes de fleurs sur les Mausolées des Héros de l’Indépendance et de la Démocratie  et se clôtureront par une messe de requiem à la Cathédrale Regina Mundi à 17H00".

Masi rien ne se passa. Personne ne fût présent. C’est vrai que dès le départ, l’invitation avait un rien d’embarrassant pour les Burundais intra muraux. C’était presque une apostrophe, une remarque et donc une accusation d’immobilisme de la part des compatriotes de l’intérieur du pays. Que nos compatriotes de l’extérieur envoient la balle à plus de 10.000 km pour marquer le but sur le terroir à nous tous, cela avait quelque chose de paradoxal.

Lire la suite...
 
Burundi : l'armée annonce la mort d'un important chef de groupe armé

@rib News, 04/05/2012 – Source AFP

Un ex-commandant de la rébellion burundaise, considéré par Bujumbura comme l'un des principaux chefs des groupes armés actifs à la frontière avec la République démocratique du Congo (RDC), a été tué mardi par l'armée congolaise, a affirmé l'armée burundaise.

Claver Nduwayezu, surnommé "Carmel" ou "Mukono" (le Manchot), est aussi considéré par les autorités burundaises comme le cerveau du massacre de septembre de 2011 dans la localité de Gatumba, frontalière de la RDC, au cours duquel une quarantaine de civils ont été tués.

Lire la suite...
 
Burundi : Tentative de blocage d’un rapport portant sur les assassinats politiques

Human Rights Watch, 4 mai 2012

 Le ministre de l’Intérieur ordonne l’annulation de la conférence de presse de Human Rights Watch

(Nairobi, le 4 mai 2012) – Le ministre de l’Intérieur du Burundi a donné l’ordre à Human Rights Watch d’annuler une conférence de presse qui devait se tenir à Bujumbura, la capitale, le 2 mai 2012, à l’occasion de la publication d’un rapport sur la violence politique au Burundi, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. La police a également ordonné à Human Rights Watch de cesser la distribution de ce rapport au Burundi.

Le rapport de Human Rights Watch, intitulé « ‘Tu n’auras pas la paix tant que tu vivras’: L’escalade de la violence politique au Burundi », documente l’augmentation du nombre d’assassinats politiques au Burundi de la fin de 2010 à la fin de 2011. Il décrit les meurtres de membres et anciens membres de groupes d’opposition par des agents de l’État et par des membres du parti au pouvoir, ainsi que des meurtres de membres du parti au pouvoir par des groupes de l’opposition armés.

Lire la suite...
 
L'auteur présumé du massacre de 39 personnes abattu au Burundi

PANA, 04 mai 2012

Bujumbura, Burundi - L’un des auteurs présumés du massacre d’au moins 39 personnes, en novembre 2011, à Gatumba, une cité touristique de la périphérie ouest de Bujumbura, Carmel Mukono, a été abattu sur le sol de la République démocratique du Congo (RDC) voisine dans la nuit de mercredi à jeudi, non loin de la frontière avec le Burundi, apprend-on de source sécuritaire dans la capitale burundaise.

Selon le commandant de la 1ère région militaire de la force de défense nationale et des anciens combattants(FDN), qui opère non loin de la frontière avec la RDC, le colonel Domitien Kabisa, le fugitif activement recherché a été tué au moment où il tentait de tendre une embuscade sur une route de l’est de la République démocratique du Congo à la tête d’un gang armé.

Lire la suite...
 
Kagame entre dans le “club” des prédateurs de la liberté de la presse

Reporters sans frontières, 3 mai 2012

Communiqué de presse - Journée internationale de la liberté de la presse

RWANDA : Paul Kagamé parmi les prédateurs de la liberté de l'information

Paul KagameUne silhouette tout en longueur, des petites lunettes d’intellectuel, des costumes soignés. Le physique lisse de Paul Kagamé évoque davantage l’homme politique moderne, par ailleurs très connecté à Internet, que l’ancien chef de guerre qu'il a été. Le processus de réconciliation enclenché par l’Etat suite au génocide de 1994 lui sert néanmoins à asseoir son pouvoir et à neutraliser l’opposition.

A la tête du Rwanda depuis 1994, président depuis 2000, réélu en 2010, Paul Kagamé ne tolère aucune question embarrassante lors de ses conférences de presse. Il dénigre régulièrement les journalistes et qualifie les médias critiques de "Radio Mille Collines". Chaque année, plusieurs journalistes rwandais jugent le climat irrespirable et fuient le pays. Le président Kagamé n’en a cure : pour lui, ces journalistes sont des "mercenaires" et des "clochards".

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 03 mai 2012

@rib News, 03/05/2012

● Droits de l’Homme

- La célébration de la journée internationale de la liberté de la presse a débuté par une marche des journalistes tant du secteur privé que du public avec des pancartes et des banderoles qui rappellent le cas d’Hassan Ruvakuki qui est incarcéré depuis 3 mois. Les journalistes se sont rassemblés dans la maison de la presse où des discours de circonstances ont été prononcés. [Rpa/Isanganiro/Bonesha]

Lire la suite...
 
L’Ombudsman va rencontrer la communauté burundaise des Pays-Bas

@rib News, 03/05/2012

INVITATION AUX MEMBRES DE LA COMMUNAUTE BURUNDAISE RESIDANT AU ROYAUME DES PAYS BAS A UNE RENCONTRE AVEC HONORABLE MOHAMED RUKARA, OMBUDSMAN DU BURUNDI

Samedi, 5 MAI 2012 à LA HAYE de 16h00 à 19h00

L’Ambassade de la République du Burundi auprès des Etats du BENELUX et auprès de l’Union européenne à Bruxelles, a l’honneur d’inviter les membres de la Communauté burundaise résidant au Royaume des Pays-Bas à une rencontre avec Honorable Mohamed Rukara, Ombudsman du Burundi, prévue à l’occasion d’une visite de travail qu’il effectue en Hollande.

Lire la suite...
 
Burundi : Aggravation de la violence politique en 2011

Human Rights Watch, le 2 mai 2012

 Il faut agir rapidement pour mettre un terme à l’impunité et éviter de nouvelles tueries

(Bujumbura – Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées dans des attaques politiques au Burundi depuis la fin de 2010, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd'hui. Les meurtres, certains commis par des agents de l'État et des membres du parti au pouvoir, d'autres par des groupes armés d'opposition, traduisent l'impunité généralisée, l'incapacité de l'État à protéger ses citoyens, et l’inefficacité du système judiciaire.

Le rapport de 89 pages, « ‘Tu n’auras pas la paix tant que tu vivras’ : L'escalade de la violence politique au Burundi », documente les assassinats politiques découlant des élections de 2010 au Burundi. Ces meurtres, qui ont culminé vers le milieu de 2011, ont souvent pris la forme d’attaques de représailles par des membres du Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD) et des Forces nationales de libération (FNL) de l’opposition. Dans la grande majorité des cas, les familles des victimes ont été privées de justice.

Lire la suite...
 
Le gouvernement burundais interdit une conférence de presse de Human Rights Watch

@rib News, 02/05/2012 – Source AFP

Le gouvernement burundais a interdit, sans explication, une conférence de presse au cours de laquelle Human Rights Watch (HRW) devait présenter mardi un rapport sur les violences politiques dans le pays, a annoncé l'organisation de défense des droits de l'Homme.

Dans ce rapport de 89 pages, intitulé « Tu n'auras pas la paix tant que tu vivras », HRW dénonce une escalade de la violence politique depuis les élections de 2010 au Burundi et l'impunité dont bénéficient ses acteurs qui seraient à la fois, selon l'organisation, les autorités burundaises et les groupes armés d'opposition.

Lire la suite...
 
Vie chère au Burundi : la grogne sociale pousse le pouvoir à lâcher du lest

RFI, 01 mai 2012

Au Burundi, des mesures pour lutter contre la vie chère

Le président du Burundi a décidé de frapper fort à l'occasion du 1er mai. Il a annoncé ce 30 avril un train de mesures destinées à lutter contre la vie chère et qui devraient entraîner de fortes baisses des prix. Les taxes vont être suspendues sur 13 produits de base.

Les principaux syndicats du pays qui avaient appelé à saisir l'occasion pour manifester contre la cherté de la vie ainsi que la société civile apprécient les annonces du pouvoir. Si ces mesures sont effectives, cela devrait contribuer « à diminuer les tensions sociales », estiment-ils.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mardi 1er mai 2012

@rib News, 01/05/2012

Spéciale célébration au Burundi de la journée internationale du travail

Le Burundi, comme tout autre pays du monde, a célébré mardi la journée du travail. A la veille de cette célébration, le président de la République Pierre Nkurunziza a annoncé une série de mesure de lutte contre la vie chère.

Du 15 mai au 31 décembre 2012, les taxes douanières sur des denrées alimentaires qui entrent au pays sont supprimées, a annoncé le chef de l’Etat.

Lire la suite...
 
Burundi : des mesures pour baisser les prix de certaines denrées

PANA, 01 mai 2012

Bujumbura, Burundi  - Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a annoncé mardi le gel des taxes sur les importations de plusieurs produits de consommation courante, du 15 mai au 31 décembre prochain.

S'exprimant à l'occasion de la Fête du travail, il a indiqué que parmi ces produits figurent le manioc, la farine de manioc, le maïs, la pomme de terre, le haricot, le riz, l'oignon, l’huile de palme et la farine de blé.

Lire la suite...
 
L’ONU note des progrès dans la protection des droits humains au Burundi

@rib News, 01/05/2012 – Source Xinhua

Le secrétaire général adjoint de l'ONU aux droits de l'Homme, Ivan Simonovic, en visite au Burundi depuis lundi, estime que le Burundi marque des progrès au palmarès de la protection des droits humains.

M. Simonovic, qui a eu lundi un entretien avec le ministre burundais des Relations extérieures et de la Coopération internationale Laurent Kavakure, a précisé que les progrès enregistrés au Burundi au 1er trimestre 2012 en matière de sécurité, ont permis de consolider la paix et la stabilité à travers le pays.

Lire la suite...
 
Burundi : Nkurunziza promet une exemption de taxes sur des produits de base

@rib News, 01/05/2012 – Source AFP

Le président burundais, Pierre Nkurunziza, confronté depuis plusieurs mois à une campagne contre la vie chère à l'initiative de syndicats et de la société civile, a annoncé des exemptions de taxes sur une série de produits de base, mardi à l'occasion du 1er mai.

Du 15 mai à fin 2012, le président a promis de supprimer les taxes sur les « produits alimentaires importés tels que le maïs, la farine de maïs, le manioc, la farine de manioc, le maïs, la pomme de terre, le haricot, le riz, le poisson frais, le poisson sec, les oignons, l'huile de palme, la farine de blé ».

Lire la suite...
 
Burundi : Prise en charge des victimes de violences basées sur le genre

@rib News, 01/05/2012 – Source Xinhua

Le ministre burundais des Relations extérieures et de la Coopération internationale Laurent Kavakure et la représentante spéciale adjointe du Secrétaire Générale des Nations-Unies au Burundi Rosine Coulibaly ont signé lundi à Bujumbura une convention pour la création et la mise en œuvre d'un centre pilote de prise en charge des victimes des violences basées sur le genre.

Selon Mme Coulibaly, ce centre, qui sera basé à Gitega (centre), constitue une réponse aux violences basées sur le genre et doit répondre aux besoins des victimes de violence basées sur le genre.

Lire la suite...
 
La fête du travail en Afrique

BBC Afrique, 1 mai 2012

Le 1er mai a été marqué en Afrique avec des centres d'intérêts qui s'articulent autour des questions de liberté et du pouvoir d'achat.

Au Burundi, cette journée a été marquée par l'annonce, par le président Pierre Nkurunziza, d'une baisse des prix des denrées de première nécessité. Une mesure bien accueillie par les syndicats qui promettent de rester vigilants.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 30 avril 2012

@rib News, 30/04/2012

Politique

- Le député Manassé Nzobonimpa, ancien membre du CNDD-FDD, fait savoir que la nouvelle équipe dirigeante du parti au pouvoir n’apportera rien de nouveau dans la bonne administration de ce parti. Selon lui, ce sont les mêmes individus qui ont juré de « se laver les mains et de piller le pays » qui continuent d’être élu aux postes les plus juteux de ce pays afin de continuer de s’enrichir aux dépens du reste de la population qui s’appauvrit continuellement. [Rpa]

Lire la suite...
 
Le Burundi annonce la détaxation de 13 produits vivriers

@rib News, 30/04/2012 – Source Xinhua

Pierre Nkurunziza, président du BurundiA la veille de la Fête internationale du travail, le président burundais Pierre Nkurunziza a annoncé lundi, dans un discours à la Nation, la détaxation de 13 produits vivriers à partir du 15 mai jusqu' au 31 décembre 2012.

Au cours de cette période, le manioc, la farine de manioc, les grains de maïs et la farine qui en dérive, la farine panifiable, les poissons fumés (Indagala et Umukeke), les arachides, les haricots, les pommes de terre, le riz, les oignons et l’huile de palme seront détaxés.

Lire la suite...
 
Le Burundi réclame à la Suisse les restes du roi Mwambutsa IV

Tribune de Genève, 30.04.2012

Processus de réconciliation - Le Burundi réclame le roi enterré à Meyrin

Par Alain Jourdan

La tombe en marbre noir de Mwambutsa IV au cimétière de la Commune de Meyrin en SuisseMwambutsa IV, avant denier roi du BurundiEn exil forcé, Mwambutsa IV est mort à Genève en 1977. Le retour de sa dépouille s’inscrit dans le processus de réconciliation

Le Burundi a fait savoir qu’il souhaitait récupérer les restes du roi Mwambutsa IV, enterré dans le cimetière de Meyrin, à l’occasion des fêtes du 50e anniversaire de l’indépendance organisées en juillet prochain. Engagé dans un difficile processus de réconciliation nationale après des décennies de rivalités interethniques, le pays se tourne vers son passé pour essayer de retrouver son unité.

Lire la suite...
 
Le sous-secrétaire général de l’ONU aux droits de l'homme lundi au Burundi

PANA, 30 avril 2012

Ivan SimonovicBujumbura, Burundi - Le sous-secrétaire général des Nations unies aux droits de l’homme, Ivan Simonovic, effectuera une visite de travail de trois jours au Burundi à partir de ce lundi, annonce un communiqué du bureau de l'ONU à Bujumbura.

Après le Burundi, l’émissaire onusien se rendra ensuite en République démocratique du Congo (RDC) "pour renforcer la coopération avec les deux pays dans le domaine des droits de l'homme", indique le communiqué.

Lire la suite...
 
RDC : nomination d'un nouveau gouvernement resserré, peu politique

@rib News, 30/04/2012 – Source AFP

Cinq mois après les élections de fin 2011, la République démocratique du Congo a enfin son nouveau gouvernement, nommé samedi par le président Joseph Kabila qui a choisi une équipe resserrée, peu politique, avec quelques sortants et où le Premier ministre garde la main sur les Finances.

Annoncée samedi soir à la télévision nationale, la nouvelle équipe du Premier ministre Augustin Matata Ponyo, nommé le 18 avril, compte 36 membres (2 vice-Premier ministres, 25 ministres, un ministre délégué et 8 vice-ministres) contre 46 dans le précédent gouvernement.

Lire la suite...
 
Près de 8.000 tonnes de blé du Japon au Burundi

PANA, 30 avril 2012

 Bujumbura, Burundi - Le Japon a accordé au Burundi une aide alimentaire de quelque 7.788 tonnes de blé, d'une valeur de cinq millions de dollars américains, annonce un communiqué gouvernemental burundais.

Cette aide alimentaire, réceptionnée vendredi dernier, sera revendue pour financer les projets de lutte contre l’insécurité alimentaire à laquelle fait actuellement face le pays, précise le communiqué.

Lire la suite...
 
Burundi : Des chenilles légionnaires ravagent une partie de la Kibira

@rib News, 30/04/2012 – Source Xnhua

Des chenilles légionnaires ont ravagé une partie de la forêt de la Kibira, située dans le centre- ouest du Burundi, rapporte dimanche la radio nationale. Ces chenilles, qui se déplacent à une vitesse inquiétante, s’attaquent aux feuilles de toute espèce d’arbres à l’exception de celles des eucalyptus.

Les efforts des agents envoyés sur le terrain par la direction de l’agriculture et de l’élevage de la province Muramvya pour chasser les insectes semblent peu efficaces.

Lire la suite...
 
Bujumbura envisage de faire appel à l’aide alimentaire internationale

@rib News, 30/04/2012 – Source APA

Odette KayitesiLe Burundi pourrait faire appel dans un proche avenir à l’aide alimentaire internationale, a annoncé la ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, Odette Kayitesi, qui a reconnue dans une conférence de presse, tenue lundi dernier, que la production nationale a fortement baissé jusqu’à 30% dans certaines régions du pays, suite aux changements climatiques qui frappent la Corne de l’Afrique dont le Burundi.

L’agriculture burundaise est très fragile, car elle n’est pas mécanisée pour pouvoir faire de l’irrigation en cas de sécheresse, a-t-elle souligné avant d’appeler les agriculteurs à s’adapter aux changements en cultivant des plantes qui supportent la sécheresse.

Lire la suite...
 
Point de vue sur la rencontre à Bruxelles entre l'Ombudsman et la diaspora

@rib News, 30/04/2012

Le Médiateur de la République du Burundi va à la rencontre des Burundais de la Diaspora et les rassure.

Par Innocent Bano

Mohamed RukaraCe samedi 28 avril 2012 à Bruxelles, les Burundais de la Diaspora vivant dans le Benelux et aux environs ont eu l’occasion de rencontrer l’Ombudsman de la République du Burundi Honorable Mohamed Rukara, venu leur transmettre ses propres salutations, leur présenter la raison d’être et les réalisations de l’institution de l’Ombudsman depuis sa mise en place, et enfin les  écouter. Une rencontre inédite au vu du nombre de Burundais venus l’écouter et de l’ambiance qui y régnait. Les enceintes de l’Ambassade du Burundi à Bruxelles étaient pleines à craquer et les applaudissements incessants.

Lire la suite...
 
Esther Kamatari : "Il ne peut y avoir réconciliation sans vérité"

@rib News, 29/04/2012

Le repos des Rois est sacré

Par SAR la Princesse Esther KAMATARI

Esther Kamatari[…] A l’heure où nous écrivons ces lignes, l’équipe d’experts médico-légaux, soutenue par l’ancienne puissance coloniale, n’est toujours pas parvenue à trouver les restes du dernier roi du Burundi. Face à cette situation, le Gouvernement de Pierre NKURUNZIZA s’achemine vers une solution de repli qui consisterait à rapatrier la dépouille du père de Ntare V qui est inhumé en Suisse.

Cette obstination, presque macabre, à déterrer les rois ne fait que conforter notre position. Le Gouvernement du Burundi cherche manifestement par tous les moyens à tourner définitivement une page sombre de son histoire en se donnant bonne figure, mais en oubliant l’essentiel : rechercher la vérité et rendre grâce à l’Histoire. […]

Lire l’intégralité de la Déclaration d’Esther Kamatari


 
Les Hutu du Burundi "peuple cible de génocide" selon le rapport Whitaker

@rib News, 29/04/2012

1972-2012.

-Quarante ans de silence sur le génocide des Hutu du Burundi.-

A quand la reconnaissance officielle par les autorités burundaises ?

Contribution à la Commission Vérité et Réconciliation

Perpétue NshimirimanaPar Perpétue Nshimirimana

Environ trois cent mille personnes ayant en commun le fait d’appartenir à l’ethnie Hutu ont disparu à partir du 29 avril 1972 dans un contexte de quasi huis-clos.

C’est le génocide de 1972 au Burundi. En effet, les enlèvements et les arrestations suivis de disparitions forcées se sont déroulés dans le calme et la tranquillité. Les responsables politiques et militaires de l’époque, leurs divers soutiens, sont auteurs de massacre à grande échelle sur toute l’étendue du pays. Ils se sont arrangés pour le réaliser sans faire de bruit, en maintenant  un semblant de vie normale déconcertante pour quiconque aurait des soupçons sur le drame en cours.

Lire la suite...
 
Culte du mensonge et du silence sur le génocide de 1972 au Burundi

@rib News, 29/04/2012

Avril 1972… la conspiration du silence et une (im)possible réconciliation.

Par Salvator Sunzu, journaliste

De 1961 à 1972 (pour ne s’arrêter que là) des centaines de milliers d’innocents ont été fauchés. Parmi les plus illustres figurent, le père de l’indépendance, le Prince Louis Rwagasore, l’ancien premier ministre Pierre Ngendandumwe. Jusque au début des années 80, la photo de ce dernier trônait dans tous les bureaux administratifs de l’Etat. Il avait en effet été proclamé Héros national. Et c’est à ce titre que l’on tenait à l’immortaliser. Mais aujourd’hui rien. Aucune trace.

C’est à peine si l’on se souvient encore de Paul Mererekano, compagnon de lutte de Louis Rwagasore, lui aussi tués dans des circonstances tout aussi pour le moins obscures. ET que d’éloges pour ce personnage hors pairs de la part de ce qui l’on connu, toute ethnie confondue par ailleurs ! Mais évoquez les circonstances de sa mort, et tout le monde se rebiffe.

Lire la suite...
 
Burundi : débat autour du recensement ethnique des travailleurs

@rib News, 29/04/2012

Conserver les acquis d’une politique d’exclusion ethnique et régionale des régimes de Micombero, Bagaza et Buyoya : tel est le but caché des syndicats et du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Sur les ondes des radios locales, le Président de l’APUB, Monsieur Egide MANIRAKIZA affirme que le recensement des travailleurs sur des critères ethniques a le but de diviser en deux les travailleurs. Selon lui, à l’Université du Burundi, l’emploi ou le travail ne se donne pas selon l’appartenance ethnique mais la compétence.

Dans le même sens, les travailleurs de l’Hôpital de Ngozi, disent que ce recensement doit s’arrêter rapidement car il vient faire retourner le pays en arrière. Ils disent que les postes et services à l’Hôpital (de Ngozi) ne sont pas de nature politique.

Lire la suite...
 
29 avril : Garder une mémoire vigilante sur l’hécatombe de 1972 au Burundi

@rib News, 29/04/2012

Droit et devoir de mémoire des familles des victimes du génocide commis contre les Bahutu du Burundi par le Parti UPRONA et le régime de Michel Micombero en 1972.

Chers orphelins, chers veuves et veufs, chers petits-enfants et arrière-petits-enfants des victimes de ce carnage, chers parents et parentés des victimes de 1972, chers amis du Burundi de la région est-africaine, du continent africain, européen, asiatique, américain et océanien, souvenez-vous car vous n’avez pas le droit d’ignorer ou d’oublier le premier génocide commis sur la terre africaine contre les Bahutu du Burundi par le Parti Uprona et le régime de Michel Micombero en 1972.

Lire la suite...
 
L'EAC invite les deux Soudan à résoudre leur différend dans le cadre du CPA

PANA, 28 avril 2012

 Dar es Salaam, Tanzanie – Les dirigeants de la Communauté est-africaine (EAC) ont invité samedi les présidents du Soudan du Sud, Salva Kiir, et du Soudan, Omar El-Béshir, à retourner à la table des négociations et à trouver des moyens durables de résoudre leurs différends dans le cadre de l'Accord de paix global (CPA).

A l'issue de leur 10ème sommet extraordinaire à Ngurdoto Mountain Lodge, près d'Arusha, dans le nord de la Tanzanie, les chefs d'Etat de l'EAC se sont déclarés préoccupés par le conflit en cours entre le Soudan et le du Soudan du Sud et ont souligné leur détermination à résoudre les conflits dans les pays embres de l'EAC.

Lire la suite...
 
Réaction face à l’attitude de l’Uprona envers Mgr Bambonanire

@rib News, 28/04/2012

Réaction à l’accusation de l’Uprona à Mgr Sérapion Bambonanire d'être un extrémiste hutu - source ARIB, le 14 avril 2012

Avant toute chose, j’ose croire que l’auteur de cet article a exagéré en affirmant que "…le principal parti issu de la minorité tutsi de ce pays, accuse le président de la CNTB d'être un extrémiste hutu", "…cette Commission donne systématiquement raison aux rapatriés", s'enflamme le président de l'Union pour le progrès national (UPRONA), Bonaventure Niyoyankana : « Le mal, c’est "ce" Mgr Sérapion parce que c’est un agitateur, c’est un faiseur de guerre. Et là, on ne peut pas accepter. Nous espérons que le gouvernement osera prendre les responsabilités d’avoir contribué à une guerre ».

Si réellement ces déclarations étaient reconnues comme vraies par le Parti Uprona et son Président, Monsieur Niyoyankana, nous nous étonnons d’entendre que le parti UPRONA était réellement un parti de la minorité tutsi du Burundi ?

Lire la suite...
 
Guinée-Bissau : la junte sous pression cède aux exigences de la Cedeao

@rib News, 28/04/2012 - Source AFP

A 48 heures de l'expiration d'un ultimatum des chefs d'Etat ouest-africains, la junte, qui a pris le pouvoir en Guinée Bissau, a accepté vendredi les exigences de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), sur la durée de la transition, l'envoi d'une force militaire et la libération des dirigeants incarcérés.

Le président intérimaire renversé Raimundo Pereira et l'ex-Premier ministre Carlos Gomes Junior, arrêtés au moment du putsch du 12 avril et détenus depuis, sont arrivés dans la soirée à Abidjan.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 Suivante > Fin >>

Résultats 16771 - 16848 sur 21780

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher