topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Toute l'actualité
Le commerce intra-régional rapproche les économies de l’EAC

PANA, 08 janvier 2012

Par Anaclet Rwegayura, Correspondant de la PANA

 Dar-es-Salaam, Tanzanie - Les avantages de l'intégration régionale rapprochent de plus en plus les Etats membres de la Communauté d’Afrique de l’Est (East African Community - EAC), alors que les échanges intra-régionaux se développent d’année en année. Pour cette raison, les cinq Etats partenaires du bloc régional- Kenya, Tanzanie, Ouganda, Rwanda et Burundi - affirment qu'ils ne reculeront devant rien pour jeter les bases d'une croissance économique régionale.

Apparemment, la direction de l’EAC a toujours reconnu les énormes potentialités d'une économie régionale basée sur le commerce et l'industrie. Les ministres des Finances font preuve de cette volonté commune dans les budgets gouvernementaux annuels en s'efforçant de mettre en relation les économies de leurs Etats individuels..

Lire la suite...
 
Attentat contre Habyarimana, une expertise cruciale présentée mardi

@rib News, 08/01/2012 – Source AFP

Les débris de l'avion présidentiel rwandais abattu le 6 avril 1994 au dessus de KigaliD'où ont été tirés les missiles qui ont abattu à Kigali l'avion du président rwandais Juvénal Habyarimana le 6 avril 1994 et par qui ? Les conclusions de l'expertise judiciaire qui seront présentées mardi à Paris pourraient être cruciales pour l'aboutissement de l'enquête.

En avril 2010, les juges antiterroristes français Marc Trévidic et Nathalie Poux désignent cinq experts géomètre, en balistique, explosifs et incendie, rejoints plus tard par un acousticien, pour déterminer les lieux possibles des tirs ayant abattu l'avion présidentiel, considéré comme l'acte déclencheur du génocide rwandais.

Lire la suite...
 
Burundi : Vague de grossesses dans les écoles primaires et secondaires

@rib News, 08/01/2012 – Source Xinhua

Les grossesses de jeunes écolières et élèves deviennent de plus en plus fréquentes dans certaines écoles des provinces burundaises de Rutana (Sud-est) et de Cibitoke (Ouest), rapporte dimanche la radio nationale burundaise.

Le directeur provincial de l’éducation dans cette province de Rutana, Simon Ngenzebuhoro, a invité les parents à suivre de près leurs enfants, surtout ceux qui étudient dans les collèges et les lycées communaux qui sont à régimes d’externats.

Lire la suite...
 
Afrique du Sud : L'ANC fête son centenaire sous le signe de la "purification"

@rib News, 08/01/2012 – Source Reuters

Jacob Zuma, chef de l'Etat sud-africain, a présidé ce week-end à Bloemfontein à une cérémonie de purification à l'occasion du centenaire de la fondation du Congrès national africain, le plus vieux mouvement de libération du continent, aujourd'hui au pouvoir depuis 1994.

Comme le veut la tradition, un taureau noir a été sacrifié à la sagaie devant un aréopage d'"excellences" pour éloigner les mauvais esprits et apaiser les âmes des ancêtres.

Lire la suite...
 
Le chef de l’Etat burundais au centenaire de l’ANC

PANA, 08 janvier 2012

Pierre NkurunzizaBujumbura, Burundi - Le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a quitté Bujumbura, dimanche, à destination de l’Afrique du Sud où il va prendre part à la célébration du cinquantenaire du Congrès national africain (ANC, parti au pouvoir), a appris la PANA de source officielle dans la capitale burundaise.

En marge des festivités du centenaire de l’ANC, il est prévu des rencontres entre le président burundais et certains de ses homologues africains qui auront répondu présents à l’invitation, précise un communiqué officiel.

Lire la suite...
 
Burundi : un homme de 62 ans tué et décapité par six personnes armées

@rib News, 07/01/2012 – Source Xinhua

Un homme de 62 ans originaire de la province de Cibitoke (Ouest du Burundi) a été tué et décapité samedi à l'aube, a rapporté samedi la Radio Publique Africaine (RPA).

Augustin Nduwimana, âgé de 62 ans, a été attaqué à son domicile par un groupe de six personnes armées de machettes.

Lire la suite...
 
Burundi : des malades retenus dans les hôpitaux pour défaut de payement

@rib News, 07/01/2012 – Source Xinhua

L’association burundaise pour la sécurité routière et assistance aux victimes des accidents routiers a indiqué vendredi que certaines victimes des accidents de la route sont enfermées dans certains hôpitaux de Bujumbura, capitale burundaise, faute de moyens pour payer la facture.

Emmanuel Nsengiyumva, président de cette association, qui s’est exprimé sur les ondes de la Radio Sans Frontières (RSF-Bonesha FM), a révélé que son organisation avait recensé huit personnes victimes d’accidents routiers emprisonnées dans les établissements sanitaires après leur guérison.

Lire la suite...
 
Willy Nyamitwe se fait tancer sur sa réponse à Anicet Niyonkuru

@rib News, 06/01/2012

De la Nyakurisation de Nyabusorongo :

Nyamitwe reconnaît les faits, emballe son fiasco dans un délire d’injures

Par Sébastien Ntahongendera

« Les nuages courraient sur les quartiers enflammés comme sur les routes on voyait fuir les refoulés ».

Vous ne lisez pas « La mort du loup » ; il était question de la mort d’un peuple. Oui, tout un peuple ; et je sais ce que dis : c’était au pire moment de la chasse à l’iboro, entendez « hutu », dans sa dimension la plus réifiée, donc une chose, une marchandise ; puisque de par son étymologie, « iboro » veut dire ça. Les putschistes sévissaient quoi !

Lire la suite...
 
Procès pour "terrorisme" : La défense dénonce la détention illégale des prévenus

RFI, 06 janvier 2012

Au Burundi, le procès de 23 prévenus pour «terrorisme» encore au stade des questions de procédure

Des centaines de personnes qui ont suivi jeudi 5 janvier 2012 le procès de 23 personnes poursuivies pour actes de terrorisme à Cankuzo, dans l'est du Burundi. Nouvelle joute judiciaire dans le procès des 23 personnes poursuivies pour «actes de terrorisme» par le tribunal de grande instance de Cankuzo, à quelque 250 km à l'Est de Bujumbura. Le débat, qui en est toujours au stade des questions de procédure, a porté cette fois sur la détention des détenus, qualifiée d'inhumaine et d'illégale par les avocats, alors que les juges ont tout fait pour aller au fond du dossier. Et ce sont les premiers qui ont obtenu gain de cause. Compte rendu d'audience avec notre correspondant.

Lire la suite...
 
La France présente ses "regrets" à la RDC après l’agression de Kengo Wa Dondo

PANA, 05 janvier 2012

Paris, France – Le ministre français chargé de la Coopération, Henri de Raincourt, a exprimé jeudi à Paris les regrets de son pays à son homologue de la République démocratique du Congo (RDC), Raymond Tshibanda, suite à l’agression subie samedi dernier dans la capitale française par Léon Kengo Wa Dondo, président du Sénat de la RDC.

"Une enquête est en cours et tout est mis en œuvre pour que les responsables de l’attaque soient identifiés et jugés", a déclaré lors d’un point de presse le porte-parole adjoint du ministre français des Affaires étrangères, Romain Nadal.

Lire la suite...
 
Burundi : un parti d'opposition fustige la privatisation de la filière café

@rib News05/01/2012 – Source Xinhua

Le Parti pour les travailleurs et la démocratie (PTD), parti d'opposition au Burundi, estime que la privatisation de la filière café est une forme de "remise en cause de cette culture" qui rapportait à l'Etat plus de 80% de recettes d'exportation, a indiqué jeudi à Bujumbura le président du PTD, Paul Nkunzimana, au cours d'une conférence de presse.

Pour M. Nkunzimana, « cette politique de privatisation » vise à mettre la richesse du pays entre les mains des multinationales et contribue à renforcer la misère et le chômage qui gangrènent actuellement le Burundi.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 05 janvier 2012

@rib News, 05/01/2012

● Justice

- Les avocats de Jean Baptiste Manwangari ne sont pas d’accord avec la décision de la Cour suprême qui se dit compétente pour juger Manwangari. Ils affirment que leur client n’a pas de privilège de juridiction et donc que le tribunal de grande instance de Bujumbura Mairie est compétent pour l’affaire. Selon eux la Cour suprême devrait se dessaisir du dossier. [Rpa]

Lire la suite...
 
Le Parlement britannique veut conditionner l'aide aux pays des Grands Lacs

BBC Afrique, 5 janvier 2012

L'aide britannique aux Grands Lacs

Publié jeudi à Londres, un rapport de la commission parlementaire sur l'aide au développement, concernant le Rwanda et la République démocratique du Congo, recommande de poser des conditions plus strictes comme le respect des libertés civiles dans ces deux pays encore en proie à des violences.

Le Royaume-Uni est le premier contributeur d'aide au développement au Rwanda.

Les aides au Rwanda, à la République démocratique du Congo, et au Burundi représentent 30 pc du total l'aide au développement britannique jusqu'en 2015.

Lire la suite...
 
Burundi : pas de consensus autour de la mise en place d'une CVR

@rib News, 04/01/2012 - Source Xinhua

Rufyikiri GervaisLa mise en place au Burundi d’une Commission Vérité Réconciliation (CVR) "non mixte" n'a pas pu dégager un consensus au sein d'une dizaine de formations politiques, dont le parti au pouvoir CNDD-FDD, réunis mercredi à Bujumbura autour du deuxième vice-président de la République du Burundi, Gervais Rufyikiri, a-t-on constaté sur place.

Le Comité Technique (CT) burundais chargé de la mise en place des mécanismes de justice transitionnelle avait proposé la création d'une CVR constituée de 11 membres burundais en tenant compte des équilibres politiques, ethniques, régionales, de genre, issus des confessions religieuses et de la société civile ; et que la CVR soit appuyée par un Conseil consultatif international de cinq personnalités.

Lire la suite...
 
Consultations entre les partenaires politiques sur la CVR au Burundi

PANA, 04 janvier 2012

Bujumbura, Burundi - Des consultations sur la mise en place d’une Commission nationale pour la vérité et la réconciliation (CVR) au Burundi ont eu lieu, mercredi, entre le deuxième vice-président de la République, Gervais Rufyikiri et certains représentants des partis politiques agréés dans le pays, a appris la PANA de source officielle à Bujumbura.

La réunion intervient au lendemain du message de nouvel an à la Nation du chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunzia, qui promettait la mise en place rapide de la CVR, après des consultations tous azimuts.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales des mardi 03 et mercredi 04 janvier 2012

@rib News, 04/01/2012

● Politique

- Le deuxième vice-président de la République a réuni les représentants des partis politiques pour échanger sur le rapport de la commission chargée de préparer la mise en place de la Commission Vérité et Réconciliation. Les participants ont écouté lesdites conclusions et posé des questions auxquelles les experts devraient répondre. Certains des participants ont émis le souhait de voir la commission créée en même temps que le tribunal pénal. D’autres encore ont souhaité que cette commission ait plus de temps et non deux mois et demi comme prévu. [Rtnb]

Lire la suite...
 
Burundi : une jeune femme tuée à 19 coups de poignards par son amant

@rib News, 04/01/2012 - Source Xinhua

Une jeune femme de 25 ans a été tuée mardi à 19 coups de poignard par son amant en commune Tangara dans la province de Ngozi (Nord du Burundi), l'accusant de l'avoir ensorcelé en faisant disparaître ses organes génitales, a rapporté mercredi la Radio Publique Africaine (RPA).

L'homme en question avait consulté mardi un tradipraticien au sujet d'un problème personnel d'impuissance sexuelle, d'après des sources populaires citées par la RPA.

Après la commission de ce forfait, le meurtrier a été vite arrêté et transféré à la police judiciaire de Ngozi.


 
Rwanda : Deux morts dans une attaque à la grenade à Kigali

@rib News, 04/12/2011 – Source Reuters

Deux personnes ont été tuées dans une attaque à la grenade à proximité d'un marché de fruits et légumes mardi soir dans la capitale rwandaise Kigali, a rapporté ce mercredi la police.

"Deux personnes sont mortes et 18 autres ont été blessées, personne n'est soupçonné pour le moment", a dit un porte-parole qui, auparavant, avait parlé de 20 blessés.

Lire la suite...
 
Burundi : polémique après l'annonce de consultations pour réviser la Constitution

RFI, 04 janvier 2012

Le président Pierre Nkurunziza, qui a entamé son deuxième mandat en 2010, vient d'annoncer à l'occasion de son discours de nouvel an qu'il va mettre en chantier au cours de cette année qui commence, notamment une révision de la Constitution issue de l'accord de paix signé en 2000 à Arusha signé en vue de mettre fin à la guerre civile dans ce pays. Alors même si le chef de l'Etat n'a pas dévoilé ses intentions, cela n'est pas passé inaperçu.

« Nous allons marquer un autre pas : celui de mener des consultations sur la révision de la Constitution et les autres lois, en particulier relatives aux élections et à la bonne gouvernance ».

Lire la suite...
 
Burundi : plus d'un tiers du marché de Kamenge ravagé par un incendie

@rib News, 03/01/2012 – Source Xinhua

Un incendie a ravagé, dans la nuit de lundi à mardi, plus d'un tiers du marché de la commune urbaine de Kamenge en Mairie de Bujumbura (Nord de la capitale), a déclaré dans un point de presse l'administrateur de cette commune, Damien Baseka, sans pouvoir toutefois estimer le coût financier des dégâts matériels subis par les commerçants de la place.

Selon M. Baseka, cet incendie aurait été causé par un court-circuit électrique qui se serait produit au niveau de la partie charcuterie de ce marché.

Lire la suite...
 
Youssou Ndour candidat à la présidentielle au Sénégal

APA, 03-01-2012

Youssou NdourLe chanteur sénégalais Youssou Ndour, a annoncé lundi soir, sa candidature à la présidentielle du 26 février prochain au Sénégal, dans un discours radio télévisé par le groupe privé de presse "futurs médias" qu’il lui appartient.

"C’est vrai je n’ai pas fait d’études supérieures, mais la présidence ce n’est pas un métier : c’est une fonction. J’ai beaucoup appris à l’école de monde car celui-ci est une vaste école, j’ai rencontré les plus grands décideurs de ce monde et c’est une faveur que j’exploiterai pour accroitre les investissements étrangers", a dit Youssou Ndour, habillé d’un boubou traditionnel.

Lire la suite...
 
Burundi : un bilan sécuritaire positif en 2011 selon la Police

@rib News, 03/01/2012 – Source Xinhua

Pierre Chanel NtarabaganyiLe ministère burundais de la Sécurité Public a dressé un bilan positif de la situation sécuritaire au Burundi en 2011 en dépit de quelques cas de tueries liés spécialement aux conflits fonciers et au banditisme, a déclaré mardi sur les ondes de RSF-Bonesha M. Pierre Chanel Ntarabaganyi, porte-parole de la Police Nationale du Burundi (PNB).

M. Ntarabaganyi a reconnu en revanche que la police burundaise s'est heurté à diverses entraves au cours de ses prestations tout au long de l'année dernière.

Lire la suite...
 
Burundi : sécurité alimentaire et réconciliation

Deutsche Welle 02.01.2012

 Dans le nord du Burundi, la Welthungerhilfe (Agro Action allemande) mène depuis 2010 un projet pour aider la population à gérer durablement ses récoltes... et ses conflits. Un reportage de Marie-Ange Pioerron.

Busoni, province de Kirundo, non loin de la frontière avec le Rwanda. Le paysage de collines est splendide, mais la région a connu dans le passé une grave crise alimentaire, parfois même des famines. C'est la province qu'a choisie la Welthungerhilfe, l'Agro action allemande, pour y mener, depuis 2010,  un projet alliant sécurité alimentaire, paix et réconciliation.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 02 janvier 2012

@rib News, 02/01/2012

Politique

- Pierre Nkurunziza a refusé tout dialogue avec les partis de l’opposition malgré l’appel des partenaires à entamer des négociations pour éviter que le pays ne sombre pas dans la violence. « Nous ne ferons pas de dialogue avec un groupe isolé en excluant les autres, et Nous ne tomberons jamais dans le piège de faire que les politiciens se prétendent être au-dessus des autres citoyens burundais, ou bien que ce sont eux qui disposent des réponses appropriées aux questions de tout le pays », a souligné depuis Ngozi le président Nkurunziza dans son discours à la Nation ce weekend. [Rtnb/Isanganiro/Bonesha]

Lire la suite...
 
Rififi au sein de la communauté islamique du Burundi

@rib news, 02/01/2012

La communauté islamique du Burundi (COMIBU) connait ces derniers jours des dissensions internes suite au manque de confiance d’un grand nombre de musulmans burundais en la personne de Cheik Kajandi, leader contesté de la COMIBU qui, depuis un certain temps « se comporte comme un homme politique au lieu de se comporter comme une personnalité religieuse neutre », souligne une source au sein de cette communauté à Bujumbura.

Selon l’Imam qui a livré cette information, le médiateur burundais Mohamed Rukara, issu de cette communauté, userait de son influence pour imposer Cheik Kajandi à la tête de cette instance, alors que ses membres ont déjà tranché en faveur d’un autre Cheik du nom de Haruna Nkunduwiga.

Lire la suite...
 
Burundi : la société civile pour la stabilité dans la révision de la Constitution

@rib News, 02/01/2012 – Source Xinhua

La société civile burundaise s'est déclarée favorable à la révision de la Constitution pourvu que le mandat du président ne soit pas prolongé.

Lors de la présentation des vœux pour l'année 2012, le président burundais Pierre Nkurunziza a annoncé sa volonté d’organiser des consultations sur la révision de la Constitution et de certaines autres lois.

Lire la suite...
 
Burundi : les vœux très politiques du président Pierre Nkurunziza

RFI, 02 janvier 2012

Pas de négociations ni de dialogue avec l'opposition a annoncé Pierre Nkurunziza, le président du Burundi, dans son très long discours pour le nouvel an. Son intervention, très attendue, a remis à 2015 la possibilité d'un débat démocratique national et avertit que « les forces armées continueront leur lutte contre les groupes criminels » qui œuvrent dans le pays, tout en dénonçant « les médias locaux et internationaux qui les soutiennent ».

La réponse du président burundais a été on ne peut plus claire : pas de négociations, pas même un simple dialogue avec la seule opposition a annoncé Pierre Nkurunziza, dans son long discours en kirundi, la langue nationale du pays. Il demande plutôt à cette opposition de se préparer pour la prochaine échéance électorale fixée en 2015.

Lire la suite...
 
Burundi : avis nuancés sur une éventuelle révision de la Constitution

@rib News, 02/01/2012 – Source Xinhua

En réaction à l’initiative du président burundais Pierre Nkurunziza pour réviser la Constitution, l’Union pour le progrès national (UPRONA) et le Front pour la Démocratie au Burundi (FRODEBU) ont exprimé lundi des avis nuancés.

Pour le parti FRODEBU, il est opportun de réviser la Constitution pour savoir si on est dans un régime présidentiel ou un régime parlementaire.

Lire la suite...
 
Le chemin de la lutte contre la corruption est encore long au Burundi

PANA, 02 janvier 2012

Bujumbura, Burundi - Le chemin à parcourir pour éradiquer le phénomène de la corruption, des malversations économiques et autres infractions connexes au Burundi est encore long, a reconnu le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, dans sa présentation des vœux de nouvel an à la nation.

"Même si un certain changement de mentalité s’observe déjà chez bon nombre de citoyens, le virus de la corruption et du détournement des deniers publics n’est pas entièrement neutralisé et le mal est décelable dans toutes les instances du pays, aussi bien dans l’administration publique que dans le secteur privé", a relevé le président Nkurunziza.

Lire la suite...
 
Burundi : Nkurunziza insiste sur un dialogue inclusif

@rib News, 01/01/2012 – Source Xinhua

Dans son message à la Nation du 31 décembre 2011, le président burundais Pierre Nkurunziza a réitéré le refus de son gouvernement de dialoguer seulement avec un groupe isolé d’hommes politiques.

Ces hommes politiques « demandent le dialogue et refusent de s’asseoir avec les autres politiciens ou frères burundais. Nous leur rappelons la position qui est la nôtre : nous ne ferons pas de dialogue avec un groupe isolé en excluant les autres et nous ne tomberons jamais dans le piège de faire que les politiciens se prétendent être au-dessus des autres citoyens burundais », a déclaré le président Nkurunziza.

Lire la suite...
 
2012, année politiquement chargée au Burundi

PANA, 01 janvier 2012

Bujumbura, Burundi - Le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a adressé un message de nouvel an à la nation dans lequel il a laissé entendre que 2012 sera marquée par des moments "fort remarquables" pour le pays qui se prépare, entre autre, à concrétiser la mise en place de la Commission pour la vérité et la réconciliation (CVR), ainsi que la révision de la Constitution et d’autres lois relatives aux élections et à la Bonne gouvernance.

Au sujet de la Commission pour la vérité et la réconciliation, "on est en train d’échanger sur le rapport préparatoire pour que, tous, nous tirions profit de cette importante commission", a déclaré le chef de l'Etat.

Lire la suite...
 
Burundi : les partis du FDP rejettent un dialogue politique exclusif

@rib News, 31/12/2011 – Source Xinhua

Après l'appel de l'ONU, de la Conférence des évêques catholiques du Burundi, du gouvernement burundais et d'autres partenaires pour un dialogue politique entre acteurs politiques, le Forum des Partis politiques agréés au Burundi (FDP) a déclaré rejeter un dialogue exclusif.

Le FDP regroupe les trois partis qui sont dans les institutions : CNDD-FDD, UPRONA et Sahwanya-Frodebu-Nyakuri, ainsi que de petits partis.

Lire la suite...
 
Burundi : Nkurunziza annonce « des moments fort remarquables » en 2012

@rib News, 31/12/2011 – Source Présidence

Discours à la Nation de SE Pierre Nkurunziza, Président de la République l’occasion du Nouvel An 2012

Ngozi, 31 décembre 2011

Pierr Nkurunziza, président du BurundiBurundaises, Burundais, Amis du Burundi,

1. L’année 2011 se termine, l’année 2012 commence. Nous rendons grâce à Dieu Tout Puissant qui Nous a gardés en vie et nous a donné la force du corps et de l’âme pour accomplir sa volonté ainsi que les travaux de développement de notre pays au cours de cette année que nous parachevons. Nous lui confions également les projets que Nous comptons réaliser au cours de cette nouvelle année que nous embrassons. A Lui tout honneur et toute Gloire.

Lire la suite...
 
Burundi : Nkurunziza annonce la révision de la Constitution en 2012

@rib News, 31/12/2011 – Source Xinhua

Dans son message de Nouvel An fait samedi, le président burundais Pierre Nkurunziza a annoncé les moments fort remarquables qui marqueront en 2012, dont les consultations sur la révision de la Constitution et la mise en place la Commission Vérité et Réconciliation.

« C'est une année où nous allons mettre en place la Commission Vérité et Réconciliation, et nous espérons qu'elle va se mettre à l'œuvre tout de suite. On est en train d'échanger sur le rapport de la Commission préparatoire, pour que tous nous tirions profit de cette importante Commission que nous attendons. Après la mise en place de cette Commission, nous allons marquer un autre pas : celui de mener des consultations sur la révision de la Constitution et des autres lois, en particulier celles relatives aux élections et à la Bonne Gouvernance », a annoncé le président Pierre Nkurunziza dans son message à la Nation.

Lire la suite...
 
Burundi : le chef de l'Etat garantit la régularité des salaires mensuels en 2012

@rib News, 31/12/2011 – Source Xinhua

Le président burundais Pierre Nkurunziza a tenté, samedi, dans son message de Nouvel An, de tranquilliser les fonctionnaires et autres salariés de l'Etat que leurs salaires mensuels seront réguliers au cours de cette année malgré la crise économique qui sévit actuellement dans le monde.

« Nous voudrions saisir cette occasion pour rassurer et tranquilliser les salariés de l'Etat et leurs familles. En dépit de la crise économique qui sévit partout dans le monde, et qui a fait diminuer fortement l'aide que notre pays recevait avant, en considérant les performances de l'Office Burundais des Recettes (OBR), nous vous faisons savoir que les salaires mensuels sont garantis.

Lire la suite...
 
Droit de réponse : Willy Nyamitwe dément la paternité de nyabusorongo.org

@rib News, 31/12/2011

Réponse de Willy Nyamitwe à la lettre ouverte d'Anicet Niyonkuru

Monsieur Anicet Niyonkuru,

En très peu de mots, l’objet de votre ire n’est pas le journal Le Témoin Nyabusorongo. Vous souffrez d’autre chose. Vous confondez nom de domaine, hébergement de site, gestionnaire de site et journal imprimé.

Qu’à cela ne tienne, je démens. Je démens formellement être le gestionnaire du site Nyabusorongo. Vous feriez donc mieux d’aller déverser votre colère et vos larmes de crocodile ailleurs.

Lire la suite...
 
Burundi : suspension de paiement des gratifications aux fonctionnaires de l'Etat

@rib News, 31/12/2011 – Source Xinhua

Le cabinet du deuxième vice-président burundais Gervais Rufyikiri a adressé vendredi à tous les ministres une correspondance portant mesure de suspension de paiement des gratifications et autres avantages alloués à certains fonctionnaires de l'Etat à la fin de chaque année.

Cette décision a été prise en raison de la mauvaise conjoncture économique nationale, précise-t-on dans cette correspondance. En outre, M. Rufyikiri a recommandé que cette mesure soit aussi appliquée à l'endroit des entreprises paraétatiques.


 
Burundi : les albinos célèbrent la fête de fin d'année dans une peur extrême

@rib News, 31/12/2011 – Source Xinhua

Les albinos burundais célèbrent la fête de fin d'année dans un contexte de peur extrême en raison de l'évasion des prisonniers emprisonnés pour avoir tué des albinos.

Le député Gabriel Ndoricimpa, qui a effectué vendredi une descente à la prison centrale de Ruyigi (Est), a annoncée samedi que tous ceux qui sont condamnées pour avoir tué des albinos en province de Ruyigi au cours de l'année, s'étaient évadés à la mi-décembre courant, rapporte la radio nationale.

Lire la suite...
 
Burundi : 23 personnes accusées de participation à une "entreprise terroriste"

PANA, 30 décembre 2011

Bujumbura, Burundi - Vingt-trois individus ont comparu, jeudi, pour la première audience publique devant la justice à Cankuzo, une province de l’extrême-est du Burundi, pour répondre de leur participation présumée à une "entreprise terroriste", a appris la PANA de source judiciaire dans la région.

Les faits pour lesquels ils sont poursuivis remontent au mois de novembre dernier, quand un groupe d’individus a monté une attaque armée contre la province de Cankuzo.

Lire la suite...
 
Accords de coopération de 22,5 M$ entre le Burundi et la Chine

@rib News, 30/12/2011 – Source Xinhua

Le Burundi et la Chine ont signé jeudi à Bujumbura deux accords de coopération économique et technique d'un montant total de 22,4 millions de dollars américains.

Selon les deux accords, le gouvernement chinois offrira au gouvernement burundais un don de 50 millions de yuans RMB (7,5 millions USD), et un crédit de 100 millions de yuans RMB (15 millions USD).

Lire la suite...
 
Burundi : le procès de Hassan Ruvukaki, correspondant de RFI swahili, reporté

RFI, 30 décembre 2011

Hassan Ruvakuki - Photo IwacuAussitôt commencé, aussitôt reporté. Le procès de 23 personnes poursuivies pour actes de terrorisme, s'est ouvert jeudi 29 décembre 2011 dans l'extrême est du Burundi, mais a été reporté sine die. Parmi les pévenus se trouve Hassan Ruvakuki, un journaliste burundais correspondant de RFI en swahili, accusé d'avoir fait la publicité de ce groupe armé, mais qui n'a jamais cessé de clamer son innocence.

Le procès qui s’est ouvert hier à Cankuzo, à quelque 250 kilomètres à l’est de Bujumbura, sort du commun à plus d’un titre. Le nombre de personnes impliquées, le crime pour lequel elles sont poursuivies, l’endroit où se tient le procès. Tout est vraiment exceptionnel.

Lire la suite...
 
Témoignages sur l’une des vagues de disparitions forcées sous le régime Buyoya

@rib News, 29/12/2011

Disparition de Théophile Karerwa et des Autres…

En novembre et décembre 1991

Témoignage.

Contribution à la Commission Vérité et Réconciliation au Burundi.

Par Perpétue Nshimirimana & Rose Ntwenga

Lausanne (Suisse) & Montpellier (France).

Le 28 décembre 2011.

En amont de la décision de création de la Commission Vérité et Réconciliation en 2000[1], le Centre Ubuntu, basé à Genève en Suisse, a organisé le 3 mai 1999, dans le cadre de ses activités, une cérémonie spéciale pour la commémoration du 27ème anniversaire du génocide des Hutu de 1972-1973. C’était l’occasion donnée aux Burundais de la diaspora de s’exprimer sur les raisons de leur exil dans différents pays à travers le monde. Spontanément, plusieurs personnes ont répondu.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 29 décembre 2011

@rib News, 29/12/2011

● Justice

- Comparution devant le Tribunal de Grande Instance de Cankuzo du journaliste Hassan Ruvakuki et 22 codétenus ce jeudi 29 décembre 2011. Après vérification d’identités des accusés, les 5 avocats de la défense ont soulevé des questions préjudicielles. En effet, ils ont demandé que trois des juges soient récusés du fait qu’ils ont participé à une précédente audience où Ruvakuki demandait sa mise en liberté provisoire. [Synergie des médias]

Lire la suite...
 
Burundi : 23 personnes jugées pour terrorisme

Voice of America, 29 décembre 2011

Le procès de 23 personnes accusées de terrorisme a débuté jeudi au Burundi. Elles ont comparu devant le tribunal de grande instance de Cankuzo, dans l'est du pays.

Parmi les accusés, un journaliste burundais, correspondant swahili de RFI, Hassan Ruvakuki. Il avait été arrêté le 28 novembre après être allé voir les éléments de la nouvelle rébellion qui sévit au Burundi --les Forces pour la restauration de la démocratie (FRD). Le journaliste clame son innocence.

C’est la première fois dans l’histoire du Burundi que des personnes sont poursuivies pour acte de terrorisme, un crime passible de la prison à vie, d’après le nouveau Code pénal de ce pays de l’Afrique centrale.


 
Le Parlement burundais approuve un don de 35 M US$ de la BM

@rib News, 29/12/2011 – Source Xinhua

L'Assemblée nationale burundaise a approuvé jeudi un don d'appui aux réformes économiques, d'un montant de 35 millions de dollars, accordé par la Banque mondiale au gouvernement du Burundi.

Selon l'exposé des motifs, ce don a été octroyé après que le Burundi eut répondu à une série de mesures dont la transparence des systèmes de gestion des finances publiques, l'amélioration du climat des affaires et le développement du secteur privé.

Lire la suite...
 
4 ans après l’assassinat d’Agnès Dury au Burundi, les procédures s’enlisent

@rib News, 29/12/2011

COMMUNIQUE DE PRESSE

Assassinat d’Agnès Dury au Burundi :

4 ans d’inertie et maintenant ?

Agnes DuryQuatre ans après l’assassinat d’Agnès Dury, humanitaire engagée auprès d’Action contre la Faim au Burundi, les circonstances de ce drame et ses raisons ne sont toujours pas élucidées ; les procédures s’enlisent.

Fin novembre 2011, la visite au Burundi de François Danel, Directeur général d'ACF, et de Séverine, la soeur d'Agnès Dury, a permis de réaffirmer la volonté des parties civiles de voir aboutir cette procédure. Au-delà, est-ce que cela a permis de faire avancer le dossier ?

Lire la suite...
 
Willy Nyamitwe accusé d’avoir usurpé le nom du journal Nyabusorongo

@rib News, 29/12/2011

De la nyakurisation du journal Nyabusorongo :

Lettre ouverte à Willy Nyamitwe

De : Anicet Niyonkuru,

       Directeur de publication du Journal Nyabusorongo

A  : Willy nyamitwe,

      Usurpateur du titre Nyabusorongo

Leverkusen, le 28 décembre 2011

Monsieur Willy Nyamitwe ;

Depuis un certain temps, vous vous êtes donné le malin plaisir d’initier des publications teintées d’un ton le plus antidémocratique que j’ai jamais connu. Et toute honte bue, vous publiez actuellement ces grenouillages sous la signature du journal Nyabusorongo (la version kirundi du journal Le Témoin–Nyabusorongo), dont je suis directeur de la publication jusqu’à date.

D’entrée de jeu, je tiens à lancer un appel à toutes les personnes qui avaient été abusées par votre malhonnêteté intellectuelle la plus abjecte de jeter vos écrits à la poubelle, car publiés dans un contexte manifeste d’usurpation de titre, donc de délit de faux et usage de faux ! […]

Lire l’intégralité de la Lettre ouverte 


 
Le Burundi en perte de repères : comment sortir de cette situation ?

@rib News, 29/12/2011

Burundi-Crise : Nécessité d’un débat pour sceller un pacte national.

Par Salvator Sunzu

Cet article fut écrit à la veille de deux importants évènements significatifs : les massacres de Gatumba et l’invitation au dialogue du 1er Vice Président aux partis politiques. Le renouveau ne voulut pas le publier : « il ne s’inscrit pas dans la ligne éditorial de notre journal » m’a dit oralement un des responsables de rédaction. Le Journal Iwacu n’y porta pas non plus de suite. Certains éléments peuvent ne plus être d’actualité. Des évolutions ont eu lieu, d’autres sont en voie. Mais sa publication semble toujours être utile.

C’est presque défoncer une porte ouverte car quelque chose semble avoir bougé ces derniers jours par le biais de la 1ère Vice-présidence de la République. Pourvu que ça dure, et surtout que ça continue. Sinon le paysage socio politique tend à s’obscurcir de nouveau au Burundi. Certains indicateurs virent chaque jour au rouge. La classe politique se déchire sur fond de violences perpétrées par des groupes n’ayant pas encore fait de revendications précises. Ces chicanes s’accompagnent, ou ont été précédées par un embryonnaire mouvement de contestation sociale, dont la société civile est le fer de lance. Si l’opposition extra parlementaire, de même que les observateurs voient en ces violences les signes d’une rébellion naissante, le pouvoir, parle de bandits. Quelque soit le qualificatif que l’on voudrait bien coller à ces groupuscules, la réalité est qu’ils causent énormément de dégâts aux Burundais. Les offensives et contre-offensives sur des citoyens paisibles brouillent complètement les cartes et sèment le trouble dans les esprits.

Lire la suite...
 
Burundi : ouverture du procès de Hassan Ruvakuki, correspondant de RFI swahili

RFI, 29 décembre 2011

C'est le premier procès du genre au Burundi, où 23 personnes accusées de terrorisme comparaissent ce jeudi 29 décembre 2011 devant la justice à Cankuzo, dans l'est du pays. Parmi elles, un journaliste burundais, également correspondant de RFI en swahili, Hassan Ruvakuki. Il avait été arrêté le 28 novembre après être allé voir les éléments de la nouvelle rébellion des FRD (Forces pour la restauration de la démocratie) qui sévit au Burundi.

C’est sans aucun doute le procès le plus important jamais organisé devant le tribunal de grande instance de Cankuzo, qui s’ouvre ce jeudi matin.

Lire la suite...
 
Un projet américain en Tanzanie menace la survie de 160.000 réfugiés burundais

PANA, 28 décembre 2011

L'ambassadeur des Etats-Unis interpellé sur l'intérêt des activités de AgriSol pour la Tanzanie

Oakland, Etats-Unis - L'Oakland Institute, un groupe de réflexion indépendant basé aux Etats-Unis, a interpellé l'ambassadeur des Etats-Unis en Tanzanie sur les activités de la firme américaine, AgriSol, dans le pays.

Malgré les critiques internationales croissantes sur le projet d'AgriSol d'exploiter des terres en Tanzanie et de procéder à l'expulsion de 160.000 résidents de longue date (des réfugiés du Burundi installés depuis plus de 40 ans avec des maisons, des fermes et des entreprises), le gouvernement tanzanien prévoit le maintien de ce projet.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 28 décembre 2011

@rib News, 28/12/2011

● Gouvernance

- Léonidas Hatungimana, porte-parole du Président de la République du Burundi affirme haut et fort qu’il n’y aura pas de négociations avec les politiciens de l’opposition. Il fait savoir qu’il y a un cadre de dialogue des partis politiques et que ceux qui ne respecte pas ce cadre et qui ne reconnaissent pas sa force doivent savoir que le pouvoir actuel est déterminé à sauvegarder les acquis des élections. Il se dit consterné par le comportement de certains politiciens de l’opposition qui ne veulent pas dialoguer s’ils sont invités par le premier vice-président de la République ou par le président du forum permanent de dialogue des partis politiques, mais qui se présentent quand ils sont invités par les médias. Selon lui, ils sont habitués à recevoir des postes à l’issu des négociations mais cette fois-ci, ce ne sera pas possible. [Rpa]

Lire la suite...
 
Burundi : Divers projets socio-économiques dans le cadre de l’EAC

@rib News, 28/12/2011 – Source Xinhua

Hafsa MossiDivers projets socio-économiques dont le Burundi tirera profit sont prévus dans le cadre de la Communauté est-africaine (East African Community - EAC), a annoncé mercredi à Bujumbura le ministre burundaise à la présidence chargée de l'EAC, Hafsa Mossi, au cours d'une conférence de presse sur les grandes réalisations en 2011, période au cours de laquelle le Burundi assurait la présidence de cette communauté.

Dans le souci de résoudre le problème l'énergie, a-t-elle précisé, le secrétariat général de l'EAC a été appelé à chercher le financement dans les meilleurs délais pour le projet d'interconnexion électrique Rusumo-Bujumbura avant 2015, celui de construction d'une centrale thermique de 200 MW à base de la tourbe avant 2015 et le barrage hydroélectrique de Rusumo avant 2016.

Lire la suite...
 
Le gouvernement burundais salue la prorogation du mandat du BNUB

PANA, 28 décembre 2011

Bujumbura, Burundi - Le gouvernement burundais a salué, mercredi, la prorogation du mandat du Bureau des Nations unies au Burundi (BNUB) pour une période supplémentaire d’un an.

La présence des Nations unies dure depuis 2004 et parmi ses principales contributions figurent, notamment, le travail d'observation et du respect de l’accord global de cessez-le-feu de 2003 dans la guerre civile au Burundi, ainsi que l'appui matériel et technique à l’organisation des premières élections générales post-conflit de 2005 dans le pays.

Le gouvernement burundais a rendu publique, mercredi, une déclaration officielle dans laquelle il souhaite que le nouveau mandat du BNUB soit consacré, cette fois, à l’encadrement des organisations de la Société civile et des médias "pour qu’ils restent dans les limites de leurs missions, étant donné que la tendance chez certains d’entre eux est de les outrepasser".


 
Burundi : Nimubona veut mettre de l'ordre dans les grades académiques

@rib News, 27/12/2011 – Source Xinhua

Julien NimubonaLe ministère burundais de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a annoncé mardi qu'il envisage mettre en place une politique nationale de la science, de la technologie et de la recherche pour mettre fin au désordre dans l'octroi des grades académiques et des étiquettes d'experts et de consultants.

Cette politique vise à mettre en place une commission nationale de la science, la technologie et la recherche qui est prévue par le décret portant création de ce ministère, a déclaré Julien Nimubona, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au cours d'un atelier de restitution des meilleurs travaux de recherche.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mardi 27 décembre 2011

@rib News, 27/12/2011

Gouvernance

- La question des cahiers de Picfare continue de faire remous au sein des acteurs de la vie politique du pays. Manassé Nzobonimpa affirme qu’il est prêt à donner des éclaircissements devant les députés ougandais qui enquêtent sur le dossier depuis un certain temps. Il fait savoir qu’il détient des preuves sur ce sujet, des preuves selon lesquelles, l’argent que l’Ouganda avait payé le Burundi a été détourné par certaines des autorités du Burundi. [Rpa/Bonesha]

Lire la suite...
 
Burundi : la loi anticorruption doit être révisée pour servir de base légale

@rib News, 27/12/2011 – Source Xinhua

Même si l’enrichissement illicite est une réalité au Burundi, les auteurs de cette infraction sont considérés comme des présumés innocents tant que la loi anticorruption n’est pas révisée pour constituer une base légale, a déploré Jean-Claude Bizimana, directeur chargé des questions juridiques à la Brigade burundaise spécial anticorruption.

S’exprimant mardi au cours d’une séance de réflexion sur l’enrichissement illicite, M. Bizimana a recommandé en substance aux institutions concernées d’amender la disposition lacunaire de la loi anticorruption relative à l’enrichissement illicite en s’inspirant des conventions internationales anticorruption que le Burundi a ratifiées.

Lire la suite...
 
L'épidémie de choléra enrayée au Burundi

PANA, 27 décembre 2011

Bujumbura, Burundi - L'épidémie de choléra au Burundi a été enrayée au bout de quatre mois de lutte acharnée contre cette maladie qui a alité plus de 1.100 personnes et causé la mort d'au moins huit autres dans les différentes régions du pays, a annoncé mardi le ministère burundais de la Santé publique.

C’est en août dernier que le ministère avait reconnu l'allure "épidémique" du choléra dans six régions qui bordent le lac Tanganyika, dont Bujumbura, la capitale du Burundi.

Lire la suite...
 
Rapport semestriel de l’OAG sur la situation au Burundi

@rib News, 26/12/2011

 BURUNDI : Crise de confiance entre le Gouvernement et les autres acteurs socio-politiques

Rapport d’observation de la gouvernance

Juillet-Novembre 2011

[…] Depuis quelques années, l’Observatoire de l’Action Gouvernementale (OAG), a pris l’option de publier à la fin de chaque semestre, un rapport d’observation de la Gouvernance au Burundi, dont l’un au mois de juillet et un autre au mois de décembre. Cette fois, le rapport couvre la période de juillet à Novembre 2011.

[…] Le présent rapport focalise son attention sur l’évolution sociopolitique et économique du pays. De manière générale, le rapport fait le tour des domaines clés de la vie nationale, à savoir :

- Le domaine politique et administratif

- Le domaine de la sécurité

- Le domaine économique

- Le domaine social

- Le domaine des droits et des libertés

Lire l’intégralité du rapport


 
Nouvelles locales du lundi 26 décembre 2011

@rib News, 26/12/2011

● Justice

- Le premier vice-président de la République a tenu une réunion avec les hauts cadres du ministère de la Justice. Les échanges ont porté sur la mise en place de la Commission Vérité et Réconciliation. Le premier vice-président a signifié aux participants que l’organisation, la mission et le fonctionnement de cette commission doivent être bien définis par une loi. Les participants ont quant à eux émis le souhait que cette commission puisse être constituée de Burundais et d’étrangers. Une telle séance sera également organisée dans d’autres ministères. [Rtnb]

Lire la suite...
 
Burundi : l'ABELO se félicite de la paix qui règne malgré certains cas de criminalité

@rib News, 26/12/2011 – Source Xinhua

L'Association burundaise des élus locaux (ABELO) se félicite de la situation sociopolitique qui prévaut au Burundi, tout en appelant les hommes politiques sauvegarder les acquis de développement du moment et à la renonciation du spectre de la guerre.

« L'ABELO se réjouit de la paix qui règne actuellement sur le territoire national. Nous déplorons certains cas de criminalité car nous assistons à des vols à mains armées, des assassinats et autres méfaits dont se rendent coupables des groupes armés », a déclaré Alexis Nzohabonayo, le président exécutif de cette organisation des collectivités locales et en même temps voix fédératrice des communes du Burundi.

Lire la suite...
 
Pénurie du sucre au Burundi malgré une hausse de la production locale

PANA, 26 décembre 2011

Bujumbura, Burundi - La société sucrière du Moso (SOSUMO) a connu cette année une « bonne production » d’un peu plus de 20.000 tonnes contre 18.937 tonnes de 2010, mais sans parvenir à approvisionner correctement le marché local, apprend-on de source proche de cette entreprise industrielle ayant le monopole sur cette denrée de première nécessité au Burundi.

Depuis plusieurs mois, trouver du sucre frappé du label "SOSUMO" sur le marché local, relève du parcours du combattant, se lamente-t-on à longueur de journées dans les milieux des consommateurs.

Lire la suite...
 
Burundi : fin d'épidémie de choléra avec 1.101 cas et 8 décès depuis août 2011

@rib News, 26/12/2011 – Source Xinhua

Sabine NtakarutimanaLe ministère burundais de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida a annoncé lundi la fin de l'épidémie de choléra qui a sévi au Burundi depuis le 19 août avec 1.101 cas enregistrés, dont 8 décès.

« Aujourd'hui que la situation de l'épidémie est maîtrisée, nous ne devons pas crier victoire ! Certes, une bataille est gagnée mais pas la guerre », a toutefois annoncé la ministre de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida, Mme Sabine Ntakarutimana.

Lire la suite...
 
L'ancien président Ntibantunganya appelle la jeunesse burundaise à se mobiliser

@rib News, 25/12/2011

FACE AUX MENACES QUI PÈSENT SUR LA PAIX, LA DÉMOCRATIE ET LA STABILITÉ, LA JEUNESSE BURUNDAISE DOIT SE MOBILISER

NTIBANTUNGANYA Sylvestre

Ngozi, 22 décembre 2011

Sylvestre NtibantunganyaINTRODUCTION

1. Les nouvelles en provenance ou autour du Burundi en cette fin de l’année  2011 ne sont pas  encourageantes. Un rapport publié par le PNUD classe le pays au troisième rang mondial des pays les plus pauvres du monde. Aussi, le Burundi tient toujours la palme d’or dans la corruption : il est le pays  le plus corrompu  de  la Communauté de l’Afrique de l’Est, le troisième pays le plus corrompu en Afrique et le 8ème pays le plus corrompu du monde. À côté de ces thermomètres internationaux peu reluisants, le massacre d’une quarantaine de personnes à Gatumba, les  « déclarations de guerre » de « mouvements  politiques armés », les assassinats politiquement ciblés souvent reportés par les médias et les organisations de défense des droits de l’homme, le rétrécissement menaçant des libertés publiques…  font planer des incertitudes et des peurs sur l’avenir de la paix, de la démocratie et des libertés publiques au Burundi.

Lire la suite...
 
Le président burundais déclare "révolu" le temps de la guerre au Burundi

PANA, 25 décembre 2011

Bujumbura, Burundi – "Le temps de la guerre civile est passé et il ne reviendra plus jamais", a déclaré avec force, vendredi, le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, à l’occasion de la présentation anticipée des vœux de nouvel an 2012 aux corps de défense et de sécurité du pays.

Il a indiqué que le pays sort d'un long conflit interne et « nous saisissons cette occasion pour mettre en garde quiconque rêve encore de réintroduire la guerre dans ce pays : "il n’aura aucune brèche par laquelle y pénétrer", a-t-il insisté.

Lire la suite...
 
Un Noël très réglementé au Burundi

RFI, 24 décembre 2011

En cette veille de Noël, le gouvernement du Burundi préconise des fêtes sans réveillon. Il conseille aux familles de ne pas dilapider un revenu gagné durement, à la sueur du front, et a aussi décrété un train de mesures destinées officiellement à assurer la sécurité en cette fin d’année. Le communiqué signé du porte-parole du gouvernement a été largement relayé par les médias officiels.

Les mesures annoncées par le gouvernement burundais sont plutôt draconiennes et vont pousser les habitants de ce pays à réveillonner sans doute au coin du feu et sobrement. La musique, les danses en plein air, sont interdites à partir de 20 heures, temps universel. Même chose pour les fêtes en famille. Le communiqué du porte-parole du gouvernement burundais interdit en effet « de jouer de la musique dans les ménages à partir de la même heure ».

Lire la suite...
 
Au Burundi, le fantôme de la guerre civile

RFI, 24 décembre 2011

Avec notre correspondant à Bujumbura,

 Mardi 20 décembre, le Conseil de sécurité de l'ONU a fait part de sa « grande inquiétude » quant à la multiplication des violences au Burundi, en citant notamment les cas d'exécutions extra-judiciaires, de torture et de privation de libertés civiles. Cette déclaration, qui vient après celle de l'Eglise catholique, il y a quelques jours, continue de susciter trois jours plus tard une forte émotion parmi la population.

Le gouvernement burundais est apparemment dans le plus grand embarras, depuis l’adoption par le Conseil de sécurité des Nations unies de cette nouvelle résolution sur le Burundi condamnant les violations de plus en plus massives des droits de l’homme dans ce pays.

Lire la suite...
 
Mohamed Rukara : "J'ai demandé aux opposants de rentrer d'exil"

Jeune Afrique, 24/12/2011

Par Tshitenge Lubabu M.K.

Mohamed Rukara dans les locaux de Jeune Afrique, le 24 novembre 2011. © Vincent Fournier pour J.A.Elu il y a un an médiateur de la République du Burundi, Mohamed Rukara réputé proche du président Pierre Nkurunziza, est convaincu que le dialogue est la seule solution.

Jeudi 24 novembre, en fin d’après-midi, Mohamed Rukara arrive au siège de Jeune Afrique. À Bujumbura, on le dit discret, avare de paroles. À Paris, il est comme un poisson dans l’eau. À 56 ans, robuste, l’ombudsman burundais se montre même disert. Il revient du Luxembourg, où il a participé au 7e congrès mondial de l’Association des ombudsmans et médiateurs de la francophonie (AOMF).

Lire la suite...
 
Burundi : le parti au pouvoir rejette toute négociation avec l'opposition

@rib News, 23/12/2011 – Source Xinhua

Le parti CNDD FDD au pouvoir au Burundi a annoncé vendredi qu'il est prêt pour le dialogue politique avec les autres partis, mais rejette une quelconque négociation avec les partis de l'opposition.

« Nous sommes prêts pour le dialogue avec tous les partenaires politique, mais nous disons "Non !" à une négociation parce que ça sera remettre en cause le verdict des urnes alors que nous nous sommes entendus qu'il nous faudra nous courber devant le verdict des urnes », a déclaré le président de ce parti Jérémie Ngendakumana lors d'une conférence de presse.

Lire la suite...
 
Burundi : Les propositions de la société civile sur la Justice transitionnelle

@rib News, 23/12/2011

Le Forum pour le Renforcement de la Société Civile (FORSC) a adressé le 16 décembre 2011 une correspondance au Président de la République pour lui transmettre un certains nombre de document relatifs à ses observations et propositions d’amendements sur l'avant projet de loi portant création de la Commission Vérité et Réconciliation (CVR) ainsi que sur le statut de Tribunal Spécial pour le Burundi, a-t-on appris au cours d’une conférence de presse animée jeudi matin à Bujumbura.

Lire en intégralité :

- Mot liminaire de la conférence de presse sur l'avant projet CVR 

- Résumé des Observations sur Avant Projet CVR 

- Observations sur Avant Projet CVR 

- Propositions sur Statut Tribunal Spécial


 
Corruption : plainte contre le gouvernement du Burundi devant l'EAC

@rib News, 23/12/2011 – Source  AFP

L'une des principales organisations de lutte contre la corruption au Burundi vient de déposer plainte contre le gouvernement devant une Cour de justice régionale, une première devant une telle juridiction, a annoncé vendredi son président à Bujumbura.

L'Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome) « a porté plainte devant la cour de justice de la Communauté d'Afrique de l'Est (East African Community - EAC) contre le gouvernement du Burundi le 20 décembre, dans deux affaires de détournements de fonds pour une somme de plus de 18 millions de dollars », a déclaré Gabriel Rufyiri, le président de l'organisation.

Lire la suite...
 
Plaidoyer de la Société civile pour une justice transitionnelle au Burundi

PANA, 22 décembre 2011

Bujumbura, Burundi - Des organisations de la Société civile burundaise ont annoncé, jeudi, avoir adressé au chef de l’Etat, Pierre Nkurunziza, des propositions d’amendements de l’avant-projet de loi gouvernementale portant création de la Commission nationale pour la Vérité et la Réconciliation(CVR) dont la mise en place est prévue au début de l’année prochaine.

La mise en place de la commission a été prévue dans l’accord politique d’août 2000 sur la paix et la réconciliation nationale, signé à Arusha (Tanzanie) et dont la mise en application intégrale a été laborieuse, du fait des séquelles de plusieurs années de guerre civile.

Lire la suite...
 
Burundi : des dispositions sécuritaires à l'occasion des fêtes de fin d'année

@rib News, 22/12/2011 – Source Xinhua

Le gouvernement du Burundi a annoncé jeudi une série de dispositions visant à assurer la sécurité de tout le pays en général et de la mairie de Bujumbura en particulier à l'occasion des fêtes de fin d'année.

Dans un communiqué lu à la Radio Télévision Nationale Burundaise par le porte-parole du gouvernement, Philippe Nzobonariba, il est recommandé aux Burundais de veiller à leur propre sécurité en collaborant avec les corps de défense et de sécurité chargés d'assurer l'ordre public.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 22 décembre 2011

@rib News, 22/12/2011

Politique

- Un membre de l’Uprona qui a été poignardé il y a quelques jours accuse le président du parti Bonaventure Niyoyankana d’être derrière cette pagaille qui a même couté la vie à un jeune de ce parti. Selon lui, le jour des affrontements entre des membres de l’Uprona, il y a quelques jours, il y avait des jeunes qui venaient d’être appellés par le secrétaire permanant de ce même parti. [Rpa]

Lire la suite...
 
Burundi : Des mesures sécuritaires renforcées à la veille des fêtes de fin d’année

PANA, 22 décembre 2011

Bujumbura, Burundi - Les engins lourds et les motocyclettes seront carrément interdits de circulation dans le centre-ville de Bujumbura à compter du 23 décembre 2011, en application d’une série de mesures visant à garantir la sécurité maximale, à l’occasion des fêtes de fin d’année, apprend-on de source officielle dans la capitale burundaise.

Par ailleurs, les ponts seront suffisamment bien gardés et tous les conducteurs de véhicules devront se soumettre à l'alcootest, indique la décision issue, mercredi, d’une réunion entre le Premier vice-président de la république, en charge des questions sécuritaires et politiques, Térence Sinunguruza, et les hauts cadres de la police et de l’armée.

Lire la suite...
 
Burundi : la privatisation de la filière café continue à susciter des polémiques

@rib News, 22/12/2011 – Source Xinhua

Les caféiculteurs des provinces de Kayanza et Ngozi, région burundaise habitée par les grands producteurs du café, viennent de rendre publique une déclaration dans laquelle ils se rangent derrière la position de la Confédération Nationale des Associations des Caféiculteurs du Burundi (CNAC) portant sur le retrait du processus de privatisation de la filière café, a rapporté jeudi la radio sans frontières Bonesha FM.

Ces caféiculteurs, précise-t-on, demandent au gouvernement burundais d’être associés dans la transformation et la vente de cette culture. Pour eux, la logique serait qu’ils accompagnent eux- mêmes leur produit jusqu’à l’usine de transformation, choisissent le marché et l’acheteur.

Lire la suite...
 
Déni de droits pour Hassan Ruvakuki, correspondant de RFI au Burundi

RFI, 22 décembre 2011

Hassan Ruvakuki - Photo IwacuHassan Ruvakuki, journaliste burundais, correspondant de Radio France Internationale de la rédaction kiswahili, a été arrêté fin novembre 2011 en compagnie d'une vingtaine de militants de l'opposition, tous inculpés d'actes de terrorisme pour leur soutien supposé à une nouvelle rébellion. Ce mercredi 21 décembre 2011, son avocat est monté au créneau pour dénoncer la violation des droits de ce journaliste, qui ont été « totalement bafoués » depuis qu'il a été arrêté.

Hassan Ruvakuki a d’abord été détenu en secret dans un camp militaire de la province de Cankuzo, dans l’est du Burundi. Il est ensuite conduit dans un commissariat de police où il séjourne depuis plus de trois semaines, au-delà de ce qui est prévu par la loi, selon son avocat.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 21 décembre 2011

@rib News, 21/12/2011

● Justice

- Maître Augustin Kabayabaya, avocat d’Hassan Ruvakuki, dénonce l’ingérence de l’exécutif dans les prérogatives du judiciaire. Il a fait savoir que le premier vice-président de la République a commis une faute en allant affirmer, photos à l’appui, devant les ambassadeurs accrédités à Bujumbura, qu’Hassan Ruvakuki a commis une faute grave en allant visiter les rebelles stationnés en Tanzanie. Selon ce professionnel du droit, cette attitude montre bel et bien la volonté de l’administration de s’ingérer dans les fonctions de la justice alors que ce n’est pas elle qui est habilitée à prononcer la culpabilité des personnes, mais plutôt la justice. [Bonesha/Rpa]

Lire la suite...
 
Le gouvernement va poursuivre processus de privatisation de la filière café

@rib News, 21/12/2011 – Source Xinhua

Le gouvernement burundais n'est pas inquiet du retrait des caféiculteurs du processus de privatisation de la filière café, a déclaré mercredi à Bujumbura sur les ondes d'Isanganiro dans son édition matinale, M. Jean-Baptiste Gahimbare, ministre burundais de la Bonne gouvernance et de la Privatisation

Cette décision n'engage que les comités des associations caféïcoles et non les véritables caféiculteurs, a-t-il martelé, en précisant que cette annonce ne saura pas retarder le processus de privatisation en cours dans la filière café.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 Suivante > Fin >>

Résultats 16849 - 16926 sur 21298

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher