topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Toute l'actualité
Fidh et Iteka attendent des actes concrets après nomination de la CNIDH

FIDH,  23 mai 2011

Burundi : Nomination des membres de la CNIDH. Des mesures concrètes attendues pour protéger les droits fondamentaux

La FIDH et son organisation membre au Burundi, la Ligue ITEKA, saluent la mise en place de la Commission nationale indépendante des droits de l’Homme (CNIDH), dont les membres viennent d’être nommés par l’Assemblée nationale burundaise. Nos organisations, qui continuent de dénoncer la dégradation de la situation sécuritaire et l’augmentation croissante des entraves aux libertés fondamentales au Burundi, attendent de ce mécanisme, réclamé depuis plusieurs années, des actes concrets pour garantir le respect des droits fondamentaux dans ce pays.

Lire la suite...
 
Alassane Ouattara solennellement investi président de Côte d’Ivoire

@rib News, 22/05/2011 – Source AFP 

Alassane Ouattara solennellement investi samedi 21 mai président de Côte d’IvoirePrès de six mois après son élection et une crise politique meurtrière confinant à la guerre civile, le nouveau président ivoirien Alassane Ouattara a été investi samedi 21 mai en présence du Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, d'une vingtaine de chefs d'Etat africains et de Nicolas Sarkozy qu'il avait été accueillir à l'aéroport.

La cérémonie placée sous le signe de la réconciliation et d'une Côte d'Ivoire "rassemblée" s'est déroulée dans la matinée à Yamoussoukro, la capitale administrative et politique du pays, lieu de naissance du "père de la Nation" Félix Houphouët-Boigny, dont Alassane Ouattara fut le dernier Premier ministre entre 1990 et 1993.

Lire la suite...
 
Burundi : Plusieurs dizaines d’habitations incendiées par l’administration

@rib News, 22/05/2011

 Au moins 80 maisons d’habitation de la colline Mutambara II ont été brulées ce vendredi par l’administrateur communal de Rumonge accompagné par de nombreux policiers, a-t-on  constaté sur place à Mutambara.

« Ils sont venu armés de fusils et ils ont mis le feu sur nos maisons et on rien retiré de ces mêmes maisons » a affirmé une femme dont tous les objets ont péri dans sa maison incendiée par l’administrateur de la commune de Rumonge, sous la protection de la police.

Lire la suite...
 
Burundi : Panos déplore la faible couverture de l'actualité sous-régionale

PANA, 21 mai 2011

Bujumbura, Burundi (PANA) - La présence de l’actualité sous-régionale à la Radiotélévision nationale du Burundi (RTNB) oscillerait autour de 37 pour cent contre 24 pour cent dans les médias audiovisuels indépendants, souligne une étude de l’Institut PANOS-Paris sur la couverture de l’actualité régionale par les médias des pays des Grands Lacs publiée vendredi à Bujumbura.

La presse écrite nationale ne ferait pas mieux qu’un taux de couverture de l’actualité régionale estimé à seulement 18 pour cent, indique la même étude.

Lire la suite...
 
Burundi : Des dissensions internes minent le parti au pouvoir, le CNDD-FDD

APA, 21-05-2011

Bujumbura (Burundi) - Une branche dénommée Coalition des Patriotes pour la Restauration de la Démocratie (CPRD) issue du parti présidentiel le Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD) a été porté sur les fonts baptismaux dans la capitale burundaise.

Dans une déclaration, les membres fondateurs de cette nouvelle instance politique affirment vouloir refonder les idéaux et la vision du parti présidentiel bafoués, selon eux, par les leaders du parti au pouvoir. Ils affirment aussi vouloir redorer le blason du CNDD-FDD « terni par la corruption, la violation des règles de la démocratie et des droits de l’homme ».

Lire la suite...
 
Le kiswahili s’installe aux USA

El Watan, 21.05.11

C’est la première langue d'origine africaine

Des mots ou des expressions popularisés par des films et des livres.

Du roman La ferme africaine de Karen Blixen, qui donna le film Out of Africa, au dessin animé de Disney Le Roi lion, tout le monde connaît au moins un mot de kiswahili. Hakuna matata (il n’y a pas de problème), pole pole (doucement), rafiki (ami) ou safari (voyage) arrivent certainement en tête.

Mais le kiswahili, largement parlé en Afrique de l’Est et des Grands lacs, relève de tout autre chose. Son importance ne se dément pas : il s’agit, selon l’Université américaine de Stanford, de la langue la plus parlée en Afrique après l’arabe, mais la première d’origine continentale.

Lire la suite...
 
Burundi : avancées en matière des droits de l'homme, selon expert de l’ONU

@rib News, 21/05/2011 – Source Xinhua

Fatsah OuguergouzL'expert indépendant sur la situation des droits de l'homme au Burundi, M. Fatsah Ouguergouz a exprimé vendredi sa satisfaction sur les avancées enregistrées par le Burundi depuis novembre 2010 en particulier au niveau des institutions en cours de création.

« Durant ma mission, j'ai pu noter avec satisfaction certaines évolutions positives, à savoir des avancées dans le processus d' établissement des mécanismes de justice transitionnelle, le début effectif des enquêtes par la commission sur les exécutions extrajudiciaires, la libération lundi soir du journaliste et défenseur des droits de l'homme Jean-Claude Kavumbagu et la nomination ces derniers jours des membres de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l'Homme », a indiqué Fatsah Ouguergouz au cours d'une conférence de presse à la fin de sa deuxième visite au Burundi entamée le 16 mai dernier.

Lire la suite...
 
L'ONU salue la mise sur pied d'une commission des droits de l'Homme au Burundi

PANA, 20 mai 2011

Bujumbura, Burundi - La représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies au Burundi, Mme Karin Landegren, a salué la création d’une Commission nationale indépendante des droits de l’Homme (CNIDH), estimant qu’il s’agit d’une "étape importante sur le chemin de la stabilité nationale".

L’Assemblée nationale du Burundi a désigné jeudi les sept personnes qui vont siéger au sein de la CNIDH présidée par un dignitaire religieux, frère Emmanuel Ntakarutimana.

Lire la suite...
 
Les membres de la CNIDH finalement élus au Burundi

@rib News, 19/05/2011 – Source Xinhua

Les membres de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l'Homme au Burundi (CNIDH)L'Assemblée nationale burundaise vient d'élire sept membres de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l'Homme au Burundi (CNIDH).

Frère Emmanuel Ntakarutimana, Frère dominicain de l'ethnie hutu originaire de la province de Gitega (centre du pays) sera le président de cette commission et sera secondé par Soeur Sonia Ndikumasabo, une religieuse d'ethnie tutsi native de la mairie de Bujumbura.

Lire la suite...
 
Nouvelle visite du président du Burundi dans la province de Bujumbura

RFI, 19 mai 2011

Avec notre correspondant à Bujumbura

Septembre 2006, le président Pierre Nkurunziza (à droite) et le leader du FNL Agathon Rwasa, avaient déjà signé un accord de paix à Dar es Salaam.Pour la troisième fois en moins de deux semaines, Pierre Nkurunziza, le président du Burundi, s’est rendu dans la province de Bujumbura, dans l’ouest du pays, en proie à de nouvelles violences qu'on attribue à son principal rival, le leader des ex-rebelles des FNL (Front national de libération), Agathon Rwasa, issus comme lui de la majorité hutue. Une région qu'il connaît bien, lui aussi, pour s'y être battu au plus fort de la guerre civile contre l'armée, alors dominée par la minorité tutsie.

Pierre Nkurunziza s’est adressé pendant une quarantaine de minutes à une foule acquise à son frère ennemi et a tout tenté pour la convaincre de renoncer à la violence.

Lire la suite...
 
La Banque mondiale accorde une subvention au Burundi pour son réseau routier

PANA, 18 mai 2011

New York, Etats-Unis - La Banque mondiale a accordé une subvention de 19 millions de dollars américains au Burundi pour contribuer à la réhabilitation du réseau routier de ce pays, indique un communiqué de la Banque mondiale transmis mercredi à la PANA, à New York.

L'accord de subvention a été signé à Bujumbura entre le ministre burundais des Finances, Clotilde Nizigama et la représentante de la Banque mondiale au Burundi, Mercy Tembon.

Lire la suite...
 
Burundi : un détenu tué à Rumonge dans sa tentative d'évasion

@rib News, 18/05/2011 – Source Xinhua

Un prisonnier détenu à la prison de Murembwe en commune de Rumonge de la province de Bururi au sud du Burundi a été tué à l'aube de ce mercredi dans sa tentative d’évasion par la police qui montait la garde, apprend-on de source policière locale.

« C'était vers 01H 40 GMT qu'un détenu de notre prison a été tué par nos éléments qui montaient la garde quand ils ont tiré sur lui quand il tentait avec trois de ses compagnons de s'évader en escaladant le mur de la prison », a indiqué par téléphone Fidèle Muheto, directeur de cette prison.

Lire la suite...
 
HRW et CPJ appellent le Burundi à dépénaliser les délits de presse

HRW, 18 mai 2011

Burundi : Un journaliste accusé de trahison acquitté

Les médias font toutefois l’objet de poursuites pénales pour des critiques émises de façon pacifique

(Nairobi, le 18 mai 2011) - L'acquittement d'un journaliste accusé de trahison le 13 mai 2011 constitue une avancée positive pour le Burundi, où les harcèlements pour motifs politiques des journalistes n'ont cessé de croître, ont déclaré aujourd'hui Human Rights Watch et le Comité pour la protection des journalistes. Cependant, sa condamnation pour un chef d'accusation moins lourd révèle la nécessité pour le gouvernement burundais de modifier la loi sur la presse en vue de décriminaliser les prétendus délits de presse, ont précisé les organisations.

Lire la suite...
 
Burundi : nouvelle hausse des prix du carburant en moins d'un mois

@rib News, 17/05/2011 – Source Xinhua

Le gouvernement du Burundi vient d'augmenter, pour la seconde fois en moins d'un mois, les prix du carburant qui augmentent de 1,4% pour l'essence super, de 2,5% pour le gasoil et de 3,93% pour le pétrole.

Selon un communiqué du ministère du Commerce, cette hausse est due essentiellement à l'augmentation sensible des prix du pétrole sur le marché international qui ont augmenté de 9,18 % pour la tonne métrique d'essence et de 5,66% pour les tonnes métriques du gasoil et du pétrole par rapport à la moyenne des prix".

Lire la suite...
 
Une chaîne humaine autour de l'ambassade rwandaise à Bruxelles

@rib News, 17/05/2011 – Source Belga

Quelques dizaines d'opposants rwandais se sont rassemblés mardi midi devant l'ambassade du Rwanda à Bruxelles pour réclamer l'instauration d'un Etat de droit dans leur pays, au lendemain du report du procès de la présidente d'un parti d'opposition, Victoire Ingabire Umuhoza.

Ils entendaient former une chaîne humaine en hommage à celle qu'ils qualifient d'"Aung San Suu Kyi rwandaise" (du nom de l'opposante birmane, prix Nobel de la Paix), a expliqué le coordinateur du Centre de Lutte contre l'Impunité et l'Injustice au Rwanda (CLIIR), Joseph Matata.

Lire la suite...
 
Burundi : recrudescence du choléra dans la commune de Rumonge

@rib News, 17/05/2011 – Source Xinhua

Le choléra refait surface dans la commune de Rumonge de la province de Bururi, dans le sud du Burundi avec l'enregistrement de 14 malades depuis trois semaines, a-t-on de source médicale.

"Tous les 14 cas ont été enregistrés sur les collines de Mwange et de Kizuka de la zone Kizuka de cette commune de Rumonge à cause du manque d'eau potable suffisante suite à l'alimentation de deux hôtels de Kagongo en eau potable captée sur le tuyau principal", a indiqué par téléphone Bikorimana Charles, chargé d’hygiène et de l'assainissement au district sanitaire de Rumonge.

Lire la suite...
 
"La situation au Burundi connaît une évolution positive", selon l’ONU

@rib News, 17/05/2011

17/05/2011

Conseil de sécurité
CS/10254

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Conseil de sécurité

6538e séance – matin


LE BURUNDI ENREGISTRE DES PROGRÈS EN MATIÈRE DE JUSTICE TRANSITIONNELLE ET DE DROITS DE L’HOMME, AFFIRME LA REPRÉSENTANTE SPÉCIALE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL


La situation au Burundi connaît depuis cinq mois une évolution positive, « notamment en matière de justice transitionnelle, des droits de l’homme et des lois régissant les partis politiques », a affirmé, ce matin, devant le Conseil de sécurité, la Représentante spéciale du Secrétaire général pour ce pays, Mme Karin Landgren.


Le Conseil de sécurité, qui examinait la situation au Burundi, a également entendu un exposé du Président de la Formation Burundi de la Commission de consolidation de la paix (CCP), M. Paul Seger (Suisse), ainsi qu’une intervention du Représentant permanent du Burundi auprès des Nations Unies, M. Zacharie Gahutu.

Lire la suite...
 
Burundi : la BM accorde 19 millions de dollars en faveur du secteur routier

@rib News, 17/05/2011 – Source Xinhua

La Banque mondiale accorde 19 millions de dollars au Burundi pour soutenir le développement de son secteur routier, conformément à un accord signé mardi à Bujumbura.

Il s'agit d'un don supplémentaire pour le projet de développement du secteur routier national, qui s'ajoute au crédit initial de l'IDA de 54 millions de dollars.

Lire la suite...
 
Un journaliste accusé de trahison remis en liberté au Burundi

PANA, 17 mai 2011

Jean Claude Kavumbagu, à sa sortie de prison lundi 16 mai 2011 à BujumburaBujumbura, Burundi - Le journaliste Jean-Claude Kavumbagu a été remis en liberté lundi soir au bout de dix mois de détention pour "trahison" à la prison centrale de Bujumbura, a appris la PANA, auprès de son avocat.

Selon ce dernier, Me Gabriel Sinarinzi, son client n'a finalement écopé que d'une amende de 100.000 francs burundais, soit environ 80 dollars américains, alors que le ministère public avait requis la prison à vie contre lui.

Lire la suite...
 
Trois blocs africains vont négocier la création d'une zone de libre-échange

@rib News, 17/05/2011 – Source Xinhua

Trois blocs africains vont lancer en juin des pourparlers sur la mise en place d'une zone de libre-échange, a annoncé lundi le Zambia Daily Mail.

Le marché commun de l'Afrique de l'Est et australe (COMESA), la communauté de l'Afrique de l'Est (EAC) et la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) ont convenu de lancer des négociations pour la création d'une zone de libre-échange (ZLE, FTA en anglais) à l'occasion d'un sommet des chefs d'Etat, prévu en juin prochain en Afrique du Sud.

Lire la suite...
 
Libération de Kavumbagu : Ouf de soulagement mais beaucoup d’amertume

RFI, 17 mai 2011

Le journaliste burundais Jean-Claude Kavumbagu condamné à 8 mois de prison pour trahison

Le journaliste Jean-Claude Kavumbagu, accusé de « trahison » et en détention préventive depuis 10 mois, a été condamné lundi 16 mai 2011 à huit mois de prison pour délit de presse est sorti de prison. Jean-Claude Kavumbagu, directeur du journal en ligne Netpress, avait été arrêté le 17 juillet 2010, quelques jours après le double attentat du 11 juillet à Kampala en Ouganda, revendiqué par les insurgés somaliens shebab et qui avait fait 76 morts.

Dans l'article incriminé, Netpress écrivait le lendemain du double attentat que « si les miliciens shebab voulaient tenter quelque chose dans notre pays, ils y réussiraient avec une facilité déconcertante tellement nos forces de défense et de sécurité brillent par leur capacité à piller et à tuer leurs compatriotes, plutôt que de défendre leur pays ».

Lire la suite...
 
Reporters sans frontières soulagée de la libération de Kavumbagu

RSF, 17.05.2011

Alerte - BURUNDI

Condamné pour délit de presse, Jean-Claude Kavumbagu sort enfin de prison après dix mois de détention

Le 13 mai 2011, le tribunal de grande instance de Bujumbura a rendu son verdict et a abandonné les charges de trahison qui pesaient contre Jean-Claude Kavumbagu, directeur du journal en ligne Net Press. Le ministère public avait requis une peine de prison à perpétuité le 13 avril dernier. Condamné à 8 mois de prison et à 100 000 francs burundais (50 euros) pour délit de presse, sous le motif de "publication d'écrits susceptibles de porter atteintes au crédit de l'Etat et à l'économie nationale", le journaliste vient d'être libéré hier, après plus de dix mois passés derrière les barreaux.

Interrogé par l'organisation à sa sortie de prison, Jean-Claude Kavumbagu a déclaré avoir un sentiment partagé sur le verdict de la cour : "Intitulé "Le Burundi sera-t-il la prochaine cible des shebbab somaliens?", mon article ne faisait qu'ériger une opinion. Il est normal que la population se pose des questions. J'effectuais simplement mon travail de journaliste, sans émettre aucune accusation."

Lire la suite...
 
Nouvel appel pour une Commémoration officielle du 29 avril au Burundi

@rib News, 16/05/2011

Le "Groupe Organisateur de la Commémoration du 29 avril" a adressé une lettre aux Présidents des deux Chambres du Parlement burundais, les appelant, pour la deuxième fois, à prendre leurs responsabilités devant l’Histoire en proposant de « Faire du 29 avril une journée du souvenir et ériger un monument rappelant le génocide contre les Hutu du Burundi », génocide qui a fait aussi d’autres victimes.

« Notre groupe, qui s’est donné pour mission d'organiser la commémoration de nos morts du 29 avril, exprime de nouveau de très sérieuses inquiétudes quant à la mise en application des recommandations des Accords d'Arusha. Ceux-ci demandent en particulier d’organiser la commémoration de la mémoire des victimes du génocide qui a commencé le 29 avril.  Ils demandent aussi de mettre en pratique le Protocole consacré à la répression et à l'éradication des actes de génocide et de crimes contre l’humanité », peut-on lire dans cette lettre dont copie a été transmise au Président de la République, Pierre Nkurunziza.

Lire l’intégralité de la Lettre


 
Affaire Manirumva : les leçons d'une arrestation inattendue

@rib News, 16/05/2011

Sésé retourne à la case de départ.

Apprendra-t-on les leçons qui s’imposent ?

Thierry UwamahoroPar Thierry Uwamahoro.

Selon le rapport de la troisième commission d’enquête sur l’assassinat de feu Ernest Manirumva, Gabriel Nduwayo, connu sous le sobriquet de Sésé, a accepté de commander les démobilisés qui ont sauvagement assassiné feu Manirumva, « moyennant la réalisation de quelques conditions en sa faveur. La principale de ces conditions était la garantie que, lui et sa famille, échapperont à la justice burundaise une fois poursuivi pour cette affaire ».

Très proche du Magistrat Suprême Burundais (Pierre Nkurunziza) et encore très proche des « tout-puissants » services nationales de renseignement (conclusion de la Cour Fédérale canadienne), Sésé, le directeur technique du Le Messager FC (équipe présidentielle des enfants footballeurs) et présumé assassin de Manirumva, n’avait rien à craindre.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 16 mai 2011

@rib News, 16/05/2011

● Justice

- Le directeur du journal en ligne Net Press Jean Claude Kavumbagu a été libéré ce lundi vers 17h après 10 mois de détention sur fond d’accusation de trahison par la justice burundaise. Kavumbagu n’a pas caché sa joie après sa libération. Il a remercié tous ceux qui se sont impliqués dans sa libération à commencer par les journalistes et les membres d’associations des droits de l’homme et même les diplomates. (Rpa/Isanganiro/Rtr/Rtnb/Bonesha)

Lire la suite...
 
Le journaliste burundais Jean Claude Kavumbagu en liberté

APA, 16-05-2011

Bujumbura (Burundi) - Le directeur de l’agence de presse en ligne Net Press, Jean Claude Kavumbagu, sera incessamment mis en liberté après avoir passé huit mois en prison et payé une amende de 100.000 FBU (79,8875 dollars) suite à un article qu’il avait publié mettant en doute les capacités des forces de sécurité burundaises à combattre les extrémistes somaliens El Shebab qui avaient menacé d’attaquer le Burundi. 

Selon son avocat, Me Gabriel Sinarinzi, M. Kavumbagu a déjà purgé cette peine puisqu’il séjourne en prison depuis le 17 juillet 2010. « Il ne restait qu’à verser l’amende », a-t-il dit.

Lire la suite...
 
Burundi : journaliste acquitté de trahison mais condamné à la prison

@rib News, 16/05/2011 – Source AFP

Le journaliste burundais Jean-Claude Kavumbagu, accusé de "trahison" et en détention préventive depuis 10 mois, a été condamné aujourd'hui à huit mois de prison pour délit de presse et devrait sortir de prison "incessamment", a annoncé son avocat.

Le tribunal de Grande instance "a acquitté Jean-Claude Kavumbagu pour les crimes très graves de trahison, d'imputation dommageable et d'injures dont il était accusé, et l'a condamné à huit mois de prison et 100.000 francs burundais (80 USD) pour un délit de presse", a déclaré à la presse Me Gabriel Sinarinzi.

Lire la suite...
 
Burundi : deux prisonniers tués dans une tentative d'évasion à Ruyigi

@rib News, 16/05/2011 – Source Xinhua

Deux prisonniers incarcérés à la prison centrale de Ruyigi à l'est du Burundi ont été tués dans la nuit de samedi à dimanche dans leur tentative d'évasion, comme l'a indiqué par téléphone un des responsables de cette prison

« C'était aux environs de 02H00 GMT que cinq détenus ont tenté d'escalader un des quatre murs de cette prison à l'aide d'une corde qu'ils avaient tendue sur ce mur.

Lire la suite...
 
Libération annoncée de Kavumbagu : sa famille remercie tous les soutiens

@rib News, 16/05/2011

Message aux amis

De la perpétuité (réquisitoire) à 8 mois de prison : Jean Claude  Kavumbagu, Directeur de Net Press, sort bientôt de la prison après 10 mois de détention.

Le verdict est tombé ce  vendredi 13 mai 2011

Chers amis, j'ai le plaisir de vous annoncer que Jean Claude Kavumbagu, Directeur de Net Press, pour qui le Ministère public avait requis une peine de prison à vie lors de l’audience du 13 avril 2011 vient d’être condamné à huit mois de servitude pénale et au paiement d’une amende de 100.000 FBu (environ 100 $US).

J’ai appris cette information ce samedi 14 avril dans l'après-midi et je n’ai pas de détails sur les motivations de ce jugement. Mais, l’information a été confirmée par son Avocat Me G. Sinarinzi, ce dimanche 15 avril 2011. Nous aurons les détails ce lundi 16 Mai 2010. Logiquement, il devait être libéré car il allait boucler dans deux jours exactement 10 mois de détention préventive.

Lire la suite...
 
Burundi : le journaliste Jean-Claude Kavumbagu sera libéré lundi

Voice of America, 16 Mai 2011

Jean-Claude KavumbaguLa libération du journaliste burundais Jean-Claude Kavumbagu est attendue aujourd’hui, selon Eric Manirakiza, notre correspondant à Bujumbura.

Jean-Claude Kavumbagu, directeur du journal en ligne Net Press, avait été arrêté le 17 juillet 2010, quelques jours après la publication de son article « Le Burundi sera-t-il la prochaine cible des Chebabs somaliens ? ». Le gouvernement l’a accusé de trahison.

Le directeur de Net Press a été condamné vendredi à huit mois de prison et au paiement d’une amende. Il a donc déjà purgé sa peine et son avocat va demander sa libération.


 
Burundi : la guerre civile a tué 13 000 rebelles hutus

@rib News, 15/05/2011 – Source Belga

Au moins 13 000 combattants de l'ex-principale rébellion hutu du CNDD-FDD au Burundi ont péri lors de la guerre civile qui l'a opposée de 1993 à 2006 à l'armée dominée alors par la minorité tutsi, a affirmé le président Pierre Nkurunziza, issue de cette rébellion.

C'est la première fois que l'ancienne rébellion hutu aujourd'hui au pouvoir au Burundi annonce officiellement ses pertes. L'ex armée tutsi n'a jamais donné de bilan de ses propres pertes.

"Il y a eu un moment au Burundi, sous les anciens pouvoirs (tutsi) où c'était interdit pour certains de construire la maison de ses rêves, de porter un costume, d'étudier, d'acheter une voiture, de pleurer ses morts ou de les enterrer", a déclaré Pierre Nkurunziza.

Lire la suite...
 
Le Réseau Libéral Africain fort critique envers le Régime de Bujumbura

@rib News, 14/05/2011

Résolution du Réseau Libéral Africain sur le Burundi

Le Comité Exécutif du Réseau Libéral Africain :

Tenant compte des informations des différentes sources indépendantes telles que les organisations  des droits de l’homme œuvrant dans la Région des Grands Lacs d’Afrique  en l’occurrence Human Rights Watch, Amnesty International ainsi que les organisations de protection des droits de l’homme locales au Burundi ; les organisations de protection du métier de journalisme tel que Reporter Sans Frontières ainsi que l’Association Burundaise des Journalistes (ABJ) ; les organisations de lutte contre la corruption  tel que International Transparency et Olucome, etc. ;

Considérant les éléments contenant dans la  nouvelle loi sur les partis politiques burundais qui vient d’être adoptée par les deux chambres du Parlement burundais, laquelle loi consacre un retour au monopartisme de fait en excluant les partis  politiques dont les leaders sont à l’étranger ;

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du vendredi 13 mai 2011

@rib News, 14/05/2011

● Politique

- Le parti au pouvoir Cndd-Fdd organise samedi un congrès dans les locaux de sa nouvelle permanence érigée en commune urbaine de Ngagara. Selon le député Manassé Nzobonimpa, le congrès organisé pour ce samedi est vidé de toute substance surtout que les organisateurs de ce congrès ne sont pas des gens de bonne foi. Selon ce député de l’EALA, ce sont des bandits qui pillent le pays qui se sont mis ensemble pour préparer ce congrès dont il ne croit pas l’issu. (Rpa/Isanganiro)

Lire la suite...
 
Rapport 2011 : Amnesty International accable le gouvernement burundais

@rib News, 13/05/2011

 Dans son rapport 2011 sur la situation des droits de l'homme dans le monde, Amnesty International n'a pas été de main morte avec le gouvernement du Burundi et ses agissements en matière de violation des droits humains. Voici l’intégralité du Chapitre consacré au Burundi dans ce Rapport.

Burundi

Le gouvernement a intensifié les restrictions imposées à la liberté d’expression et d’association pendant et après les périodes électorales. Les défenseurs des droits humains et les journalistes étaient de plus en plus en danger. Des magistrats ont été soumis à des pressions de la part de l’exécutif. Les engagements pris par le gouvernement quant à l’ouverture d’enquêtes sur les actes de torture commis par le service du renseignement et sur les exécutions extrajudiciaires imputables à la police et à l’armée n’ont pas été suivis d’effet. Des femmes, des jeunes filles et des fillettes ont, cette année encore, été victimes de viol et d’autres violences sexuelles, souvent commis en toute impunité.

Lire la suite...
 
Canada : L'ASFC renvoie un fugitif au Burundi

CNW Telbec, 13 mai 2011

Montréal - L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a annoncé le renvoi, sous escorte, de Gabriel Nduwayo du Canada le 10 mai 2011.

M. Nduwayo, recherché au Burundi, était interdit de territoire pour grande criminalité à l'extérieur du Canada et atteinte aux droits humains et internationaux en application des articles 35(1)a) et 36(1)c) de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés.

Lire la suite...
 
Le Burundi et les Etats Unis déterminés à combattre le terrorisme

APA, 13-05-2011

Bujumbura (Burundi) - Le Burundi et les Etats unis ont réaffirmé leur volonté de combattre le terrorisme, à l’issue de la visite, ce jeudi à Bujumbura la capitale, du Commandant de la Force Américaine en Afrique (US AfriCom), Carter. F. Ham.

L’officier supérieur américain a été reçu lors de son séjour par le chef de l’Etat, Pierre Nkurunziza, avec qui il a abordé l es axes de la coopération dans la traque des groupes terroristes, a indiqué à la presse le porte parole du chef de l’Etat, M. Léonidas Hatungimana.

Lire la suite...
 
Nkurunziza rencontre le président zambien à l'aéroport Bujumbura

@rib News, 13/05/2011 – Source Xinhua

Le chef de l'Etat burundais Pierre Nkurunziza a rencontré jeudi vers 11h00 GMT son homologue zambien Rupiah Bwezani Banda à l'aéroport international de Bujumbura où ils ont échangé pendant une trentaine de minutes dans le salon d'honneur.

Il a annoncé que c'était pour voir comment mettre en application les accords qu'ils ont signés lors de sa visite en Zambie dans les domaines de l'éducation et du tourisme.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 12 mai 2011

@rib News, 13/05/2011

● Diplomatie

- L’ambassadeur de l’Afrique du Sud au Burundi a appelé ce mercredi les belligérants burundais de ne pas céder à l’entêtement et de faire des négociations dans les plus brefs délais, pour éviter la perte de vies humaines. (Rpa)

● Politique

- Le parti Cndd-Fdd organise son congrès ce samedi à Bujumbura mairie, a déclaré son porte-parole Onésime Nduwimana. Selon lui, des questions à l’ordre du jour sont connus des membres de ce parti et le congrès doit se dérouler dans les enceintes de la permanence du parti nouvellement construite dans la capitale burundaise. (Rpa)

Lire la suite...
 
L'ONU fait pression sur le Burundi pour qu'il mette en place la CNIDH

@rib News, 12/05/2011 – Source Xinhua

La représentante spéciale du secrétaire Général des Nations-Unies au Burundi a été reçue mercredi par président de l'Assemblée nationale burundaise à qui elle était allée demander d'accélérer la mise en place de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l'Homme (CNIHD) longtemps attendue par les burundais et la communauté internationale.

« Parmi les questions que les Nations-Unies suivent de près au Burundi ces derniers jours, il y a l'établissement de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l'Homme au Burundi qui est fortement attendu depuis la loi du mois de janvier 2011 et nous attendons de bonnes nouvelles avec la formation accélérée de cette commission qui se concrétise avec l'élection des membres qui vont la composer », a déclaré Mme Karin Landgren au sortir de l'audience que venait de lui accorder le président de l'Assemblée Nationale, Pie Ntavyohanyuma.

Lire la suite...
 
Le chef de l’Etat burundais invité aux cérémonies d’indépendance du Sud-Soudan

PANA, 12 mai 2011

Bujumbura, Burundi - Le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a été invité à participer aux cérémonies marquant l'accession à l'indépendance du Sud-Soudan le 9 juillet prochain, a appris la PANA de source officielle à Bujumbura.

L’invitation lui a été transmise par le ministre chargé des Anciens combattants dans le gouvernement intérimaire sud-soudanais, le lieutenant-général Nhial Deng.

Le Sud-Soudan devrait être prochainement le 54ème Etat africain indépendant suite au référendum organisé en janvier dernier.


 
Demande de protection d'un accusé dans l'assassinat de Manirumva

@rib News, 12/05/2011 – Source Xinhua

Le Forum pour le Renforcement de la Société Civile (FORSC) a émis ses inquiétudes sur la sécurité de Gabriel Nduwayo connu sous le sobriquet de Sésé accusé d'être le principal exécutant de l'assassinat de feu Ernest Manirumva de l'Observatoire de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques (OLUCOME), qui a été expulsé par le gouvernement canadien et qui devrait arriver la nuit de ce mercredi à Bujumbura, la capitale burundaise avec Brussels Airlines.

Il demande des mesures de protection de cet homme qui aura beaucoup à dire dans cette affaire d'assassinat.

Lire la suite...
 
Le nouveau Code minier burundais à l’étude

APA, 12-05-2011

Bujumbura (Burundi) - Une rencontre d’échanges de deux jours autour du nouveau projet du Code minier du Burundi organisé par le ministère burundais de l’énergie et des mines à l’intention des opérateurs économiques œuvrant dans ce secteur s’est ouverte ce mercredi à Bujumbura, la capitale.

L’objectif de cette rencontre est, selon le directeur général de la Géologie et Mines, Evelio Mushimantwari, d’adapter le nouveau Code aux nouveaux objectifs du gouvernement et de le rendre plus attractif vis-à-vis des investisseurs nationaux et étrangers.

Lire la suite...
 
L'UE promet son aide au Burundi dans ses efforts de développement

@rib News, 12/05/2011 – Source Xinhua

L'Union Européenne a promis de rester aux côtés du Burundi dans ses efforts de développement, à l'occasion de la célébration de la journée de l'Union Européenne au Burundi.

« L'Union Européenne continuera à soutenir le Burundi dans ses efforts de développement économique et contribuera à la mise en place des cadres préalables à ce développement, à savoir la sécurité, la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption, la sécurité juridique des opérateurs économiques et la mise en place d'un climat attractif pour les investisseurs », a indiqué lundi Stéphane de Loecker, représentant de l'UE au Burundi, lors d'une cérémonie tenue à Bujumbura.

Lire la suite...
 
L’Expert indépendant des Nations Unies entame sa 2ème visite au Burundi

@rib News, 12/05/2011 – Source OHCHR

Fatsah OuguergouzL’Expert indépendant sur la situation des droits de l’Homme au Burundi, Fatsah Ouguergouz, se rendra dans le pays du 16 au 20 mai afin de s’informer auprès de toutes parties concernées par la situation des droits de l’Homme au Burundi, et en particulier les allégations d’atteintes au droit à la vie, à l’intégrité physique, à la liberté d’expression et de réunion ainsi que des mesures prises par les autorités pour lutter contre l’impunité.

M. Ouguergouz évaluera également les efforts du gouvernement en vue de l’établissement de la Commission nationale indépendante des droits de l’Homme, crée par la loi du 5 janvier 2011.

Lire la suite...
 
Burundi : arrestation d'un suspect dans l'assassinat d'un militant anti-corruption

@rib News, 12/05/2011 – Source AFP

Gabriel Nduwayo, un des principaux suspects dans l'assassinat d'un militant anti-corruption au Burundi, en fuite depuis deux ans au Canada, a été arrêté mercredi à son arrivée à l'aéroport de Bujumbura après avoir été refoulé par les autorités canadiennes, a-t-on appris de source judiciaire.

M. Nduwayo est poursuivi par la justice burundaise pour avoir recruté, armé et payé les hommes de main qui ont assassiné Ernest Manirumva le 9 avril 2009 à Bujumbura, selon des sources judiciaires.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 11 mai 2011

@rib News, 12/05/2011

● Sécurité

- Un bandit de renom, Armel Sindayihebura, a été appréhendé ce mercredi à Bwiza en compagnie de ses coéquipiers, en possession de deux fusils Kalachnikov et d’autres équipements militaires, a-t-on constaté sur place. Selon ce malfaiteur, la groupe faisait des navette dans les commune du Nord de la capitale Bujumbura en volant dans des ménages des bijoux, télévisions et autres objets de valeur. (Rtr)

Lire la suite...
 
Retour au Burundi du meurtrier présumé d'Ernest Manirumva

@rib News, 12/05/2011 – Source RFI

Retour à Bujumbura du principal accusé dans l'assassinat, en 2009, d'un célèbre activiste anticorruption au Burundi. Cet homme, Gabriel Nduwayo alias "Sésé", s'était réfugié au Canada, qui vient de lui refuser l'asile.

D'après la Cour fédérale du Canada, Gabriel Nduwayo est « impliqué de très près dans l'assassinat d'Ernest Manirumva » et « il est proche du pouvoir, plus particulièrement du président du Burundi et des services secrets ».

Lire la suite...
 
Le nouveau SG de l'EAC cible la réalisation de l'union douanière et monétaire

PANA, 11 mai 2011

Dr Richard SeziberaDar-es-Salaam, Tanzanie - La réalisation d'une union douanière et la mise sur pied du Marché commun est-africain font partie des priorités dont le Secrétaire général nouvellement nommé de la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC), Dr Richard Sezibera, veut voir l'aboutissement durant son mandat.

En outre, M. Sezibera a déclaré à la presse qu'il ciblait la réalisation d'une union monétaire des cinq Etats partenaires de l'EAC - Kenya, Tanzanie, Ouganda, Rwanda et Burundi - en même temps que le développement des infrastructures et l'industrialisation de la région.

Lire la suite...
 
L’Armée burundaise déployée à la frontière avec la RDC pour traquer la rébellion

APA, 11-05-2011

Bujumbura (Burundi) - Le porte parole de l’armée burundaise, le colonel Gaspard Baratuza a fait part mardi à Bujumbura, du déploiement de l’armée burundaise à la frontière avec la République démocratique du Congo (RDC) où des combats opposent les Forces armées congolaises (FARDC) et la rébellion d’Agathon Rwasa, leader des Forces Nationales de Libération (FNL), en cavale depuis qu’il a perdu les élections communales de mai 2010.

Les rebelles burundais, pourchassés par les FARDC, sont entrés dans la forêt de la Rukoko où les Forces Armées Burundaises sont "prêtes" à les combattre, a dit la même source.

Lire la suite...
 
L'Afrique de l'Est envisage un oléoduc Kampala-Kigali-Bujumbura

@rib News, 11/05/2011 – Source AFP

La Communauté d'Afrique de l'Est (EAC) envisage de construire un oléoduc reliant l'Ouganda, le Rwanda et le Burundi, trois pays enclavés, indique un communiqué de cette organisation régionale dont le siège se trouve à Arusha, en Tanzanie.

L'annonce a été faite lors d'un atelier régional, mardi à Mombasa (Kenya), par Patrick Nyoike, Secrétaire permanent au ministère kényan de l'Energie, selon un communiqué de l'EAC.

Lire la suite...
 
Bob Marley mourait il y a 30 ans

La Libre Belgique, 11/05/2011

Le “pape du reggae” est mort le 11 mai 1981 à Miami. Hommage.

Bob MarleyBob Marley, le "pape du reggae" aux plus de 200 millions d’albums vendus dans le monde, est mort le 11 mai 1981 à Miami, il y a 30 ans, occasion de rendre hommage à celui qui continue, génération après génération, de faire vibrer la planète.

Trente ans après sa mort prématurée, suite à un cancer généralisé, Robert Nesta Marley reste pour beaucoup de ses adeptes et de jeunes qui découvrent la musique de leurs parents ou grands-parents, la super star venue d’un pays pauvre, symbole de la contestation universelle, d’émancipation et de liberté.

Lire la suite...
 
Un projet de pipeline de gaz naturel réunit les principaux partenaires de l'EAC

PANA, 11 mai 2011

Dar-es-Salaam, Tanzanie (PANA) - Les principaux partenaires régionaux du projet de pipeline de gaz naturel à partir de Dar-es-Salaam, en Tanzanie et à Mombasa, au Kenya, ont tenu mardi un atelier dans cette ville portuaire kenyane pour étudier les conclusions de l'étude de faisabilité du projet qui devrait contribuer significativement à la diversification des sources d'énergie au sein de la région Est-africaine.

D’après le secrétariat de la Communauté Est-africaine (EAC), organisateur de la réunion, le projet devrait améliorer la sécurité de la fourniture énergétique dans la région.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales des lundi 09 et mardi 10 mai 2011

@rib News, 10/05/2011

● Politique

- Le président de l’Assemblée nationale Pie Ntavyohanyuma s’est rendu en commune de Mutambu à Bujumbura Rural dans la campagne de pacification de cette province actuellement en crise. Lors cette descente, le député Ntavyohanyuma a déclaré que la province de Bujumbura est souffrante à cause de personnes qui viennent d’autres provinces pour y semer de l’insécurité. Selon Nyavyohanyuma, il faut que la population de cette province prenne conscience de ce problème et refuse d’héberger les malfaiteurs. (Isanganiro/Rtnb/Rpa)

Lire la suite...
 
Gervais Rufyikiri dépeint en rose la situation actuelle au Burundi

@rib News, 10/05/2011 – Source ONU

Gervais Rufyikiri« Le monde aura fait de vrais progrès lorsque sera inversé le processus de marginalisation dont souffrent les 880 millions d’habitants des pays les moins avancés », a déclaré mardi matin Mme Sheikh Hasina, Première Ministre du Bangladesh, au cours de la deuxième journée de débat de la quatrième Conférence des Nations Unies sur les pays les moins avancés (PMA), durant laquelle plusieurs chefs d’État et de gouvernement et une vingtaine de ministres des pays présents à Istanbul ont pris la parole.

M. Gervais Rufyikiri, Deuxième Vice-président du Burundi, a relevé que la majorité des PMA se situent en Afrique subsaharienne, alors que cette région possède d’immenses richesses, notamment dans ses sous-sols, et que ses ressources hydrographiques, forestières et ses capacités touristiques sont importantes.

Lire la suite...
 
Burundi : Le président de l’OLUCOME s'inquiète pour sa sécurité

@rib news, 10/05/2011 – Source APA

Gabriel RufyiriLe président de l’Observatoire de la lutte contre les malversations économiques au Burundi (OLUCOME), M. Gabriel Rufyiri, a comparu pour la seconde fois lundi devant le parquet de Bujumbura, pour s’expliquer sur les informations qu’il a fournies à la police criminelle, faisant état d’une liste de 44 personnes, dont lui-même, gênantes pour le pouvoir et qui pourraient être assassinées. 

A sa sortie d’audience, il s’est dit indigné de recevoir des convocations intempestives sur ce dossier alors qu’il n’a fait que son devoir de prévenir la police pour que ces assassinats programmés ne soient pas exécutés..

Lire la suite...
 
Burundi : Amnesty appelle à la fin de l’impunité des forces de sécurité

Amnesty International - 10 mai 2011

Déclaration publique- Index AI : AFR 16/004/2011ÉFAI

Burundi. Une commission doit enquêter sur le comportement des forces de sécurité

La commission d’enquête mise en place pour enquêter sur les crimes et les homicides qui ont eu lieu à l’époque des élections de 2010, annoncée par le président Nkurunziza le 1er mai, doit également enquêter sur le comportement des forces de sécurité du Burundi, a déclaré Amnesty International le 10 mai 2011.

Cette commission doit de toute urgence réparer les manquements du gouvernement burundais, qui n’a pas tenu sa promesse d’enquêter sur les allégations faisant état de tortures et d’autres mauvais traitements commis par le service de renseignement du Burundi fin juin et début juillet 2010 et de poursuivre en justice les responsables présumés de ces actes.

Lire la suite...
 
Malentendu entre deux opérateurs au sujet de la libéralisation du thé burundais

APA, 09-05-2011

Bujumbura (Burundi) - La libéralisation de la filière thé au Burundi se heurte à un malentendu entre les deux opérateurs que sont l’Office du Thé du Burundi (OTB) et le projet Promotion de la théiculture en province de Mwaro (PROTHEM) un nouveau venu dans le secteur. 

Dans une interview accordée lundi à APA, le directeur de l’OTB, Mme Yvonne Girukwishaka, a fait remarquer que la « libéralisation doit viser l’efficacité du secteur, à savoir l’augmentation de la production et des recettes, ce n’est pas du libertinage. Une libéralisation qui aboutirait à la fermeture des usines n’en serait pas une », a-t-elle dit.

Lire la suite...
 
Burundi : révision du cadre légal pour améliorer la lutte contre la corruption

@rib news, 09/05/2011 – Source Xinhua

Le ministère burundais à la présidence chargé de la Bonne gouvernance et de la Privatisation a présenté lundi à l'hôtel Source du Nil de Bujumbura un projet du plan de la stratégie nationale de bonne gouvernance qui prévoit entre autres la révision du cadre légal pour améliorer la lutte contre la corruption et les malversations économiques d'ici juin 2012.

« La stratégie propose une révision de ce cadre légal pour permettre à ceux qui utilisent la loi d'être plus à l'aise dans l'exécution des jugements. Une fois la révision de ce code établie, les dossiers vont être traités avec beaucoup plus de sérénité », a déclaré le ministre Jean Baptiste Gahimbare.

Lire la suite...
 
Burundi : Enquête judiciaire sur une « liste noire » de personnalités « à abattre »

PANA, 09 mai 2011

Bujumbura, Burundi - Le président de l’Observatoire de lutte contre la corruption, les malversations économiques (OLUCOME), Gabriel Rufyiri, a comparu lundi devant un magistrat instructeur du tribunal de grande instance de Bujumbura pour répondre de la divulgation d’une présumée « liste noire » d’activistes des droits de l’Homme et opposants politiques qui seraient dans le collimateur du pouvoir en place au Burundi, apprend-on du prévenu.

La liste comprendrait une quarantaine de membres influents de la Société civile, des journalistes et opposants politiques « à abattre ».

Lire la suite...
 
Burundi : le leader des ex-rebelles des FNL mis en cause pour les violences

@rib News, 08/05/2011 – Source RFI

Pour la première fois depuis l'apparition de nouvelles violences qui ont suivi la contestation des élections générales de 2010 et qui font craindre la reprise d'un conflit armé, un responsable burundais, le ministre de la Défense nationale, vient de les attribuer officiellement au leader des ex-rebelles des Forces nationales de libération, Agathon Rwasa, qui a fuit en exil depuis plusieurs mois, et appelle la population à se désolidariser avec lui.

Embuscades, attaques, assassinats ciblés, la situation ne cesse de se dégrader dans la province de Bujumbura et grimpe dans l’Ouest du Burundi. Mais jusqu’ici, le pouvoir semblait minimiser ces nouvelles violences en les attribuant systématiquement à des groupes de bandits armés.

Lire la suite...
 
Remaniement ministériel au Rwanda, le Premier ministre inchangé

@rib News, 08/05/2011 – Source Belga

Paul KagameLe président rwandais Paul Kagame a procédé à un remaniement ministériel au terme duquel plusieurs ministères dont ceux de l'Education, de la Santé et du Commerce changent de titulaires, le Premier ministre Bernard Makuza gardant son poste, selon un communiqué officiel.

A l'Education, Charles Murigande, considéré comme un poids lourd du Front patriotique rwandais (FPR) du président Kagame, est remplacé par Pierre-Damien Habumuremyi, ancien secrétaire exécutif de la Commission électorale.

Lire la suite...
 
Comment l'aide internationale alimente le conflit en Somalie

Associated Press, 8 mai 2011

Par Katharine Houreld

Des munitions de l'armée revendues aux rebelles, des organisations humanitaires qui paient leur protection à l'insurrection islamiste, des responsables onusiens et somaliens accusés de se servir... Au bout du compte, une partie de l'aide internationale alimente le conflit qui déchire la Somalie depuis vingt ans au lieu d'y mettre fin.

Environ 1 milliard de dollars (700 millions d'euros) sont consacrés chaque année à des projets humanitaires, de développement et de sécurité dans ce pays d'Afrique de l'Est où plus d'un quart des 9,1 millions d'habitants dépendent de l'aide humanitaire.

Lire la suite...
 
Burundi : Appel pour des négociations avec l'ex-chef rebelle Rwasa

@rib News, 08/05/2011 – Source Xinhua

Agathon RwasaLa ligue burundaise des droits de l'homme (ITEKA) a appelé samedi les autorités à entamer des négociations avec le président des Forces nationales de libération (FNL, ex-rébellion), Agathon Rwasa.

ITEKA a lancé cet appel en réagissant à la récente déclaration du ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, le général major Pontien Gaciyubwenge, selon lequel le chef des FNL, en exil, est l'auteur de l'insécurité qui prévaut dans la province de Bujumbura.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du vendredi 06 mai 2011

@rib News, 07/05/2011

Politique / Sécurité

- Le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants Pontien Gaciyumbwenge a accusé ouvertement et pour la première fois, les présidents du FNL et du CNDD, respectivement Agathon Rwasa et Léonard Nyangoma, d’être à la source de l’insécurité grandissante de la province de Bujumbura Rural. Dans une réunion de sécurité qui a eu lieu ce jeudi à Kanyosha, et en présence du président de l’Assemblée Nationale, Pie Ntavyohanyuma, le ministre de la Défense s’est montré étonné par la population de Bujumbura qui, selon lui, perd son temps à courir derrière un natif de Songa (Nyangoma) et un autre de Kiremba (Rwasa) qui ne viennent que faire de la guerre dans leur province de Bujumbura. (Rpa)

Lire la suite...
 
Le Burundi prêt à envahir le Congo pour traquer Nyangoma et Rwasa

@rib News, 07/05/2011

Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, le Général Pontien Gaciyubwenge a accusé ouvertement et pour la première fois le président du FNL Agathon Rwasa et l’ancien député Léonard Nyangoma, président du CNDD, d’être les causeurs des troubles dans les communes de Bujumbura rural.

« Je regrette que Rwasa Agathon veut se coaliser avec Nyangoma qui n’a rien eu comme vote dans sa commune de Songa » a souligné le ministre de la Défense et des Anciens combattants.

Lire la suite...
 
Burundi : La police nationale accuse un déficit de femmes dans ses rangs

@rib News, 07/05/2011 – Source Xinhua

La police nationale du Burundi accuse un déficit de femmes dans ses rangs car les statistiques montrent qu'aujourd'hui, il y a une proportion d'une femme sur trente-deux policiers par rapport à l'effectif total des éléments de la police (Effectif tenu secret pour question de sécurité).

C’est ce que déplore l'OPC1 Pilote Sébastien, coordinateur adjoint de l'Unité de gestion du programme de développement du secteur de la sécurité au sein du ministère de la Sécurité publique, compte tenu de nombreuses tâches pour lesquelles elles sont sollicitées.

Lire la suite...
 
Burundi : le Gouvernement compare Rwasa avec Ben Laden

@rib News, 07/05/2011 – Source Xinhua

Général Pontien GaciyubwengeLe ministre burundais de la Défense nationale et des Anciens Combattants a accusé jeudi le chef du parti FNL en exil Agathon Rwasa qu'il a comparé au terroriste feu Oussama Ben Laden d'être responsable de l'insécurité qui prévaut depuis des mois dans la province de Bujumbura.

« Ne cherchons pas midi à quatorze heures et parlons avec vérité : C'est Agathon Rwasa qui est responsable de toutes ces tueries dans votre province de Bujumbura rurale. Il a préféré se ranger derrière Léonard Nyangoma qui n'a rien eu au cours des élections communales du 24 mai 2010 alors que lui, il avait eu 14% des voix exprimées », a martelé le général major Pontien Gaciyubwenge au cours d'une réunion de pacification de cette province de Bujumbura en proie à des tueries quasi quotidiennes.

Lire la suite...
 
L’ambassadeur et de cinq députés du Burundi en visite à Messac

Ouest-France, 07 mai 2011

La délégation parlementaire du Burundi reçue à la mairie - Messac

 La venue à Messac de l'ambassadeur et de cinq députés du Burundi, jeudi 5 mai, était au centre d'une semaine chargée en visites et réceptions. Après avoir été accueillie sur l'exploitation agricole de Guillaume et Stéphane Gloro à la Pommeraie (voir notre édition de vendredi 6), la délégation parlementaire burundaise a été reçue en mairie. Mais auparavant, les Burundais ont voulu visiter l'église paroissiale où l'ambassadeur, son Excellence M. Gaspard Musavyarabona, a joué un morceau à l'orgue.

Lire la suite...
 
Le ministre belge des Affaires étrangères interpellé sur le Burundi

@rib News, 06/05/2011

Chambre des Représentants de Belgique

Commission des Relations extérieures - Mercredi 04-05-2011

Question de M. Dirk Van der Maelen au vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et des Réformes institutionnelles sur "une manifestation pacifique entravée au Burundi" (n° 4236)

Dirk Van der Maelen (sp.a) : Il y a peu, des services de sécurité burundais ont perturbé une marche pacifique par laquelle l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’homme souhaitait, deux ans exactement après l’assassinat de M. Ernest Manirumva, attirer l’attention sur cette affaire. Non contents de perturber cette marche, les services d’ordre ont également brutalisé plusieurs dirigeants du mouvement de protestation.

Lire la suite...
 
Burundi : La privatisation de la filière café décriée par les caféiculteurs

APA, 06-05-2011

Bujumbura Burundi - La Confédération nationale des associations des caféiculteurs du Burundi (CNAC) a organisé ce vendredi, une conférence de presse au cours de laquelle les membres de ladite organisation ont exprimé leurs préoccupations relatives à la stratégie mise en œuvre pour la privatisation de la filière café.

Le président de la CNAC, Macaire Ntirandekura a fait remarquer que la vente de 13 stations de dépulpage et de lavage au Groupe Suisse WEBCOR s’est effectuée en violation de certaines dispositions en matière de privatisation.

Lire la suite...
 
Des ONG africaines proposent une résolution sur le Burundi à la CADHP

@rib News, 06/05/2011

Un Forum de participation des ONG à la 49ème session de la Commission africaine des Droits de l'Homme et des Peuples s'est tenu à Banjul en Gambie du 25 au 27 avril 2011. Elle a proposé une résolution sur le Burundi à la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples (CADHP).

La Commission qui tient sa 49ème session du 28 avril au 12 mai sortira ses conclusions le 12 mai prochain. Plusieurs intervenants sont revenus sur le dossier Ernest Manirumva et l'emprisonnement de Jean Claude Kavumbagu.

Lire la suite...
 
Le FESTICAB tire ses rideaux ce vendredi

APA, 06-05-2011

Léonce NgaboBujumbura (Burundi) - Le président du Festival International du Cinéma et de l’audiovisuel du Burundi (FESTICAB) qui a débuté le 29 mars, M. Léonce Ngabo, a procédé ce vendredi à la remise des certificats aux étudiants en deuxième licence de la faculté communication audiovisuelle des universités Lumière de Bujumbura et Espoir d’Afrique qui ont bénéficié d’une formation sur la scénarisation et la réalisation de films documentaires. 

Selon, un des formateurs, le professeur et réalisateur Kenyan Robby Bresson, l’unique visage du film burundais, en la personne de Ngabo Léonce est entrain de vieillir, raison pour laquelle les jeunes doivent être formés pour lui emboîter le pas.

Lire la suite...
 
ONU : Une Burkinabée nommée Représentante spéciale adjointe au Burundi

UN News Centre, 5 mai 2011

Rosine Sori-CoulibalyLe Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a annoncé jeudi la nomination de Rosine Sori-Coulibaly, du Burkina-Faso, au poste de Représentante spéciale adjointe du Bureau des Nations Unies au Burundi. Elle endossera également les responsabilités de Résidente coordonnatrice, Représentante résidente et Coordonnatrice humanitaire pour le Burundi.

Avant de rejoindre l'ONU, Mme Sori-Coulibaly était économiste au ministère burkinabé de l'économie, de la planification et du développement et membre du Conseil économique et social. Maître de conférences à l'Ecole nationale d'administration et membre des Organisations pour l'émancipation des femmes et des droits de l'homme.

Lire la suite...
 
Le Rwanda et le Burundi examinent leur accord de libre circulation

PANA, 05 mai 2011

 Kigali, Rwanda - Le Burundi et le Rwanda examinent la ratification de leur accord sur la libre circulation des personnes et des biens entre les deux pays, rapporte jeudi la presse locale.

L'accord permet aux citoyens des deux pays d'obtenir un laisser-passer temporaire pour s'installer ou exercer leur activité sur les deux territoires.

Le Rwanda et le Burundi sont tous deux membres de la Communauté économique est-africaine (CEA) et de la Communauté économique des pays des Grands Lacs (CEPGL).


 
Le Burundi enregistre une forte augmentation de ses recettes fiscales

PANA, 05 mai 2011

Bujumbura, Burundi – Le Burundi a enregistré des recettes fiscales estimées à 123 millions de dollars américains au cours du premier trimestre de cette année, soit une augmentation de 23 pour cent par rapport à la même période de 2010, a-t-on appris à Bujumbura de source officielle.

Les rentrées fiscales initialement prévues pour cette période étaient de l'ordre de 100 millions de dollars américains.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 05 mai 2011

@rib News, 05/05/2011

● Sécurité

- Une liste des membres des partis d’opposition vivant en exil a été dressée par les renseignements burundais, il y a quelques jours. Selon les recommandations faites, les gens comme Leonard Nyangoma, Alexis Sinduhije, Agathon Rwasa, et les autres devraient être tués. Une mission spéciale a été même préparée pour suivre ces personnes en exil et les assassiner. (Bonesha)

Lire la suite...
 
Léonard NYANGOMA : « La sortie de la crise passe par la voie des négociations ! »

@rib News, 05/05/2011

Interview avec Léonard NYANGOMA

Président du CNDD, parti membre de l’ADC-Ikibiri

Entretien exclusif d’ARIB.INFO avec le chef historique de l’ex-rébellion au Burundi

Léonard NyangomaAprès le cycle électoral de 2010 très contesté par l’opposition burundaise regroupée au sein de la coalition ADC-Ikibiri (Alliance des Démocrates pour le Changement), plusieurs leaders de cette opposition se sont exilés ou sont passés dans la clandestinité. C’est le cas notamment de Léonard NYANGOMA, chef historique de l’ex-rébellion au Burundi et président du parti d’opposition CNDD. Nous avons pu le joindre et avoir sa position sur des sujets cruciaux comme la sécurité, la violation des droits humains et le malaise social actuel ; ainsi que sur ses propositions de sortie de crise.

- Propos recueillis par téléphone et par e-mail, les 03 et 04 mai 2011 -

M. NYANGOMA, cela fait plusieurs mois que vous ne vous exprimez pas publiquement en personne sur les récents développements politico-sécuritaires au Burundi. Auriez-vous jeté l’éponge ? Quelle est exactement votre situation actuelle ?

LN : Je n’ai pas jeté l’éponge. Ce serait mal me connaître de le penser. Je suis resté en contact avec les militants et les membres sympathisant du CNDD et de l’ADC-IKIBIRI. Je continue également à sensibiliser la communauté internationale pour que le Burundi ne soit pas oublié à cause des événements actuels en Afrique et dans le monde arabe.

Lire la suite...
 
Samedi 28 mai : SEMITI-Med organise une conférence sur l’évolution de la santé

@rib News, 05/05/2011

Fraudes et médicaments contre faits, quels sont les impacts sur la santé ?

par Roy VANCAUWENBERGHE, Pharmacien Inspecteur de la cellule Fraude et médicaments contrefaits auprès de l’Agence Fédérale des Médicaments et Produits de Santé (AFMPS).

La science évolue et la société aussi ! Sous les cieux des pays dits développés dont la Belgique qui nous héberge, cette évolution entraîne une amélioration de la santé de la population par une bonne politique sociale, l’accessibilité aux soins médicaux et pharmaceutiques, une bonne gestion et une disponibilité des médicaments de plus en plus innovants. Les centenaires sont de plus en plus nombreux ! Chaque professionnel de la santé y contribue dans le domaine qui est le sien. Mais qu’en est-il pour les pays en voie de développement ? Quid du Burundi ?

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 Suivante > Fin >>

Résultats 17083 - 17160 sur 20440

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher