topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Toute l'actualité
La situation au Burundi examinée devant le Conseil de sécurité

@rib News, 09/12/2010

09/12/2010

Conseil de sécurité
CS/10106

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York


Conseil de sécurité

6439e séance – matin


L E BURUNDI ET SA POPULATION ONT FAIT DE GRANDS PROGRÈS POUR ABANDONNER LA VIOLENCE POLITIQUE, DÉCLARE LE CHEF DU BUREAU INTÉGRÉ DES NATIONS UNIES DANS LE PAYS


Le Secrétaire général propose de remplacer le BINUB par un Bureau des Nations Unies au Burundi (BNUB), présenté comme une « structure plus légère »


Le Burundi et sa population ont fait de grands progrès pour abandonner la violence politique, a affirmé, aujourd’hui, devant le Conseil de sécurité, le Représentant exécutif du Secrétaire général au Burundi et Chef du Bureau intégré des Nations Unies au Burundi (BINUB), M. Charles Petrie.  Présentant le rapport du Secrétaire général sur le Burundi, M. Petrie a estimé que ces progrès restaient toutefois fragiles et que la communauté internationale devrait continuer d’appuyer le pays, notamment par le biais d’une « structure plus légère » que l’actuel Bureau intégré, à savoir un Bureau des Nations Unies au Burundi (BNUB).


Le Ministre des relations extérieures et de la coopération internationale du Burundi, M. Augustin Nsanze, a remercié les Nations Unies pour l’appui que le BINUB lui a apporté durant les quatre dernières années.  Le BINUB, a-t-il rappelé, a été « le premier partenaire du Gouvernement sur le terrain en matière de consolidation de la paix ».  M. Nsanze a estimé que la nouvelle structure proposée était « adaptée aux réalités du moment », tout en émettant quelques réserves, notamment sur le contrôle des droits de l’homme.

Lire la suite...
 
La prolifération des médias au Burundi passée au crible

@rib News, 09/12/2010

Analyse de la situation et du rôle des médias au Burundi

Par Le Groupe « Afrique centrale » de Justice et Paix Belgique francophone

Depuis quelques années, une multiplication des organes de presse s’est opérée au Burundi. Les journaux et les radios qui ont vu le jour ont cassé un certain monopole de fait de l’information dans ce pays, longtemps habitué à une presse uniquement publique.

Ce sont surtout les radios qui ont joué un grand rôle car elles sont assez facilement écoutées partout et par tous, alors que les journaux et les télévisions sont considérées par la population comme plus élitistes.

Depuis 2005, avec les élections à tous niveaux et déclarées libres et transparentes, le Burundi s’est engagé dans un processus démocratique. Mais, pour autant, cette prolifération des médias va-t-elle de pair avec une liberté de la presse ?

Lire la suite...
 
Burundi : un imam et opposant politique assassiné en pleine rue

@rib News, 09/12/2010 – Source AFP

Un imam également connu pour son militantisme au sein de l'opposition au Burundi a été abattu en pleine rue jeudi dans la capitale Bujumbura, a-t-on appris de sources concordantes.

Cheikh Hamza Congera, imam d'une mosquée du quartier populaire de Buyenzi, a été abattu de trois balles par un inconnu, alors qu'il se rendait à sa mosquée vers 05H00 locales pour organiser la prière du matin, selon une source administrative.

Lire la suite...
 
Burundi : La population a soif de Vérité et de Justice

MISNA, 9/12/2010

Plus de 80% des Burundais aspire à l'instauration d'une Commission Vérité et Réconciliation, sur le modèle de l'organisme créé en Afrique du Sud à la chute de l'apartheid, chargée de rendre la justice sur 40 ans de troubles et de violences, indique un rapport présenté par la Commission tripartite (composée de délégués du régime, de la société civile et de l'Onu), qui a coordonné ces dernières années une enquête-statistique sur un échantillon de 5000 habitants environ.

Instaurée en 2007, la Commission aurait dû présenter son rapport dans les six mois suivant sa création, mais les différends persistants entre l'Onu et le régime – notamment sur la nécessité de créer une juridiction spéciale pour juger les crimes commis pendant la guerre civile (1993-2003) – en ont sans cesse retardé la diffusion.

Lire la suite...
 
Burundi : Des avancées mais aussi de nombreuses questions irrésolues

@rib News, 08/12/2010 – Source MISNA

Des avancées vers la paix, la stabilité et le développement bien que de nombreuses questions soient toujours irrésolues : telle est l'analyse globale du secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, dans son rapport sur le Burundi présenté au Conseil de sécurité.

"Bien que les élections aient provoqué de profondes divisions entre acteurs politiques, et qu'un seul parti va dominer le paysage politique pendant les cinq prochaines années, il est remarquable de constater que cette situation n'a pas entraîné un retour de la violence à grande échelle, comme craint.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 08 décembre 2010

@rib News, 08/12/2010

● Sécurité

- Des coups de feu ont été entendus la nuit du mardi à mercredi dans la commune de Musaga au Sud de la capitale Bujumbura. Des sources de la commune de Musaga disent qu’il s’agissait de policiers qui étaient à la poursuite de bandits armés qui voulaient voler dans les boutiques de cette commune de Musaga. (Isanganiro)

Lire la suite...
 
Burundi : Un policier déserte son poste d’attache avec trois fusils

@rib News, 08/12/2010

Un policier du nom de Havyarimana Simon a quitté son poste d’attache avec son fusil et deux autres fusils de ses collègues alors qu’il gardait la prison de la colline Karago de la commune Cankuzo au Nord est du Burundi.

Des sources de cette même commune disent que ce policier a profité du départ des ses collègues pour le dîner et a ouvert la cellule pour relâcher un bandit du nom de Théoneste, qui était détenu dans ce cachot suite à ses actes de banditismes dans presque toute la commune de Cankuzo.

Lire la suite...
 
Burundi : bientôt 10% du budget national affectés à l’agriculture

@rib News, 08/12/2010 – Source Xinhua

Odette KayitesiLe Burundi augmentera prochainement la part accordée au secteur agricole dans le budget national, pour la faire passer à 10% du budget, conformément au protocole de Maputo, a confié mercredi la ministre burundaise de l’Agriculture et de l’Elevage, Odette Kayitesi.

"Je suis confiante dans notre capacité à atteindre prochainement l’objectif fixé par le protocole de Maputo, c’est-à-dire attribuer 10% du budget national à l’agriculture", a affirmé Mme Kayitesi.

Lire la suite...
 
Burundi : Une "revenante" de Gitobe attire l’attention de tout le pays

@rib News, 08/12/2010

Une femme décédée et enterrée depuis 2008 a été vue ce weekend par la population de la commune de Gitobe de la province de Kirundo alors qu’elle se dirigeait vers la commune de Bwambarangwe.

Mukandutiye Jacqueline était tombé malade en 2008 et est morte un jour plus tard, laissant son mari et ses deux enfants dont le plus jeune était âgé d'un an.

Lire la suite...
 
Burundi : le rapport des consultations populaires sur la justice enfin publié

@rib News, 08/12/2010

Après plus de six mois dans les tiroirs de la présidence de la République, le rapport du comité de pilotage tripartite sur la justice transitionnelle au Burundi a finalement rendu public ce mardi.

Selon le président de la commission qui a organisé les consultations populaire sur la justice transitionnelle, Festus Ntanyungu, « le travail majeur revient à l’ONU et à l’Etat dans la mise en place de la Commission Vérité et Réconciliation »

Lire la suite...
 
Burundi : les révélations d’une ONG inquiètent le Gouvernement

@rib News, 08/12/2010

Jean-Baptiste GahimbareLe ministre burundais de la Bonne Gouvernance et de la Privatisation Jean Baptiste Gahimbare s’est montré lundi inquiet par les révélations de l’Observatoire de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economique (OLUCOME) sur les surfacturations dans l’achat des équipements pour le ministère de la défense burundaise.

Selon le ministre Gahimbare, ces révélations n’arrangent pas les choses et ne facilitent pas des enquêtes, a t-il précisé. « La plupart des dossiers en rapport avec les corps sensibles comme ceux de la sécurité sont traité confidentiellement », a regretté le ministre Gahimbare.

Lire la suite...
 
Burundi : Tollé général suite au dérapage d’un responsable religieux musulman

@rib News, 08/12/2010

Cheick Sadiki Kajandi président de la Communauté Islamique du Burundi (COMIBU) demande « la fermeture des radios privées du Burundi, à exception des radios religieuses ».

S’exprimant en marge d’une réunion à l’intention des responsables religieux du Burundi tenue par le ministre de l’Intérieur Edouard Nduwimana ce lundi, Cheick Kajandi affirme que ces radios privées sont la source d’insécurité dans le pays.

Lire la suite...
 
Vers la mise en place des mécanismes d’une justice transitionnelle au Burundi

PANA, 07 décembre 2010

Festus NtanyunguBujumbura, Burundi - Un comité de pilotage tripartite au Burundi a rendu public mardi, le rapport des consultations nationales sur la mise en place des mécanismes de justice de transition ayant pour objet d’enquêter, établir l’existence d’actes de génocide, de crimes de guerre et autres crimes contre l’humanité et l’établissement d’un tribunal pénal international chargé de juger et de punir les coupables.

Il s’agit d’un volumineux rapport de 185 pages dans lequel le comité travaillait depuis le mois de novembre 2007 avec comme membres, des représentants du gouvernement burundais, ceux de la société civile locale et des Nations unies.

Lire la suite...
 
Burundi : Une ONG anti corruption sous la menace du gouvernement

@rib News, 07/12/2010 – Source AFP

Le gouvernement burundais a dénoncé publiquement les méthodes d'une association locale luttant contre la corruption, qui avait révélé la semaine dernière des malversations autour d'un contrat d'armement entre le Burundi et une société ukrainienne.

L'Observatoire de la lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome) est en quête de popularité, a accusé lundi devant la presse le ministre en charge de la Bonne gouvernance, Jean-Baptiste Gahimbare.

Lire la suite...
 
Bruxelles : Paul Kagame boudé par le Gouvernement belge

@rib News, 07/12/2010 – Source Belga

Paul KagameLe président rwandais Paul Kagame, qui séjourne en Belgique depuis la fin de la semaine dernière pour une visite de quatre jours, a rencontré lundi matin le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

Un entretien prévu lundi entre M. Kagame et le Premier ministre belge Yves Leterme, ainsi que ses ministres des Affaires étrangères et de la Coopération au développement, Steven Vanackere et Charles Michel, a par contre été annulé - "pour des raisons d'agenda", a précisé le porte-parole du chef du gouvernement.

Lire la suite...
 
Burundi : Ban Ki-moon propose de remplacer le BINUB par un BNUB

@rib News, 06/12/2010

Ban Ki-moonSeptième rapport du Secrétaire général sur le Bureau intégré des Nations Unies au Burundi

I. Introduction

1. Le présent rapport fait suite à la résolution 1902 (2009) par laquelle le Conseil de sécurité a prorogé jusqu’au 31 décembre 2010 le mandat du Bureau intégré des Nations Unies au Burundi (BINUB) et m’a prié de le tenir régulièrement informé des progrès réalisés au sujet de l’application de ladite résolution. Il m’a également prié de lui faire des recommandations, après avoir consulté le Gouvernement burundais, sur ce qu’il faut changer dans la direction et la composition de la présence des Nations Unies au Burundi, y compris sur un calendrier révisé pour le passage à une présence davantage axée sur le développement. Le présent rapport concerne les principaux événements survenus au Burundi depuis mon précédent rapport du 30 novembre 2009 (S/2009/611) et contient mes propositions au sujet du mandat et de la structure de la présence de l’ONU qui succédera au BINUB. […]

Lire la suite...
 
Le Burundi progresse vers la paix, la stabilité et le développement, estime l'ONU

UN News Centre, 6 décembre 2010

Le Burundi s'est sensiblement éloigné de son passé violent et a progressé vers la paix, la stabilité et le développement, a souligné le Secrétaire Général, Ban Ki-moon, dans son rapport sur la situation du pays publié la semaine dernière.

« L'organisation dans un bref laps de temps de cinq élections - communales, présidentielle, législatives, sénatoriales et collinaires- a représenté un défi considérable et, pour la première fois depuis 1993, le Gouvernement burundais s'en est acquitté pleinement. Je souhaite remercier la communauté internationale ainsi que les organisations régionales et sous-régionales du soutien qu'elles lui ont apporté à cet égard », a écrit le chef de l'ONU.

Lire la suite...
 
Le chef de la diplomatie luxembourgeoise en visite au Burundi

@rib News, 06/12/2010

Visite de travail de Jean Asselborn au Burundi, les 7 et 8 décembre 2010

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères / 06-12-2010

Jean AsselbornLes 7 et 8 décembre 2010, le Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères luxembourgeois, Jean Asselborn, effectuera une visite de travail à Bujumbura au Burundi.

Lors de sa visite, il rencontrera notamment le président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza, ainsi que le premier vice-président de la République, Therence Sinunguruza.

Le chef de la diplomatie luxembourgeoise aura des entrevues, entre autres, avec des représentants du ministère des Affaires étrangères, d’un parti de l’opposition, ainsi que de la société civile. Une visite des bureaux de l’organisation non-gouvernementale Handicap International est également prévue.

Lire la suite...
 
Le Burundi prend la présidence tournante de la Communauté est-africaine (CEA)

PANA, 04 décembre 2010

Bujumbura, Burundi - Le Burundi va prendre le relais de la Tanzanie à la tête de la Communauté est-africaine de libre échange (CEA) pour une période d’une année, a appris la PANA de source officielle, à l’issue du 12ème sommet de l’organisation tenu vendredi à Arusha, dans le nord de la Tanzanie.

On rappelle qu’outre le Burundi et la Tanzanie, la CEA comprend également le Rwanda, l'Ouganda et  le Kenya.

Lire la suite...
 
Burundi : des soupçons de corruption sur un marché d'armement se confirment

@rib News, 04/12/2010 – Source AFP

 Une ONG burundaise de lutte contre la corruption a produit samedi devant la presse un rapport officiel venant étayer des soupçons de malversations portant sur environ trois millions de dollars à la faveur d'un contrat d'armement entre le Burundi et une société ukrainienne.

"Voici le rapport qui a été produit par l'Inspection générale de l'Etat et qui vient confirmer une malversation grave qui a causé un grand préjudice à l'Etat et qu'on avait révélée il y a quelques jours", a annoncé le président de l'Observatoire de la lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome), Gabriel Rufyiri.

Lire la suite...
 
Burundi : Ciramunda est un "faux-rebelle et simple imposteur", dixit Bagaza

@rib News, 03/12/2010

Richard Delvaux CiramundaLe Belgo-burundais Richard DELVAUX-CIRAMUNDA a annoncé mardi sur les ondes de la radio Africa n°1 émettant depuis le Gabon qu’il est le patron d’une nouvelle rébellion au Burundi, mais plusieurs sources concordantes affirment qu’il s’agit d’un simple imposteur qui a trouvé le moyen de faire parler de lui.

Il explique que l’objectif de cette nouvelle rébellion au Burundi dénommée « Front Patriotique de la Libération » avec sa branche politique dénommée « Mouvement National Burundais », est de restaurer un Etat de Droit au Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : la police présidentielle véritable usine à terroristes

@rib News, 03/12/2010

Des agents de la Documentation nationale du Burundi, la police présidentielle (services secrets), sont cités ces derniers jours dans des actes de tueries sans nom.

Un agent de la Documentation dénommé Egide Bweso a assassiné la nuit de ce jeudi à vendredi le chef de zone Kiyenzi, Jean Bosco Bugingo, vers 20H.

Lire la suite...
 
Burundi : Malversations à grande échelle par des Généraux et une Ministre

@rib News, 03/12/2010

Lieutenant Général Germain NiyoyankanaQuatre Hauts cadres de l’armée nationale et la ministre des Finances sont cités dans une affaire de corruption et malversations à grande échelle au Burundi.

Dans un rapport rendu publique par l’inspection générale de l’Etat, l’ancien ministre de la Défense nationale le Lieutenant Général Germain Niyoyankana a autorisé une surfacturation lors du payement d’équipements militaires qui ont été livrés par l’Ukraine à l’armée burundaise.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 02 décembre 2010

@rib News, 03/12/2010

● Sécurité

- Des rebelles burundais sont en train de s’organiser en RD Congo près de la frontière avec le Burundi, comme le souligne un rapport d’un groupe d’experts des Nations Unies au Congo. Selon ce même rapport, Agathon Rwasa a recruté des démobilisés les plus expérimentés de son mouvement et ont reçu même des offres d’aides de la part des groupes rebelles de l’Est de la RDC et des Fdrl, rebelles hutu rwandais de l’Est du Congo. (Isanganiro)

Lire la suite...
 
La Belgique attribue 13 millions d’€ au secteur agricole du Burundi

@rib News, 03/12/2010

Le samedi 4 décembre 2010 aura lieu une cérémonie de signature, entre le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (MRECI) et l’Ambassade du Royaume de Belgique, de la Convention spécifique relative au Programme d’Appui Institutionnel et Organisationnel au Secteur Agricole (PAIOSA), annonce dans un communiqué l’Ambassade belge à Bujumbura. La cérémonie se tiendra au Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Par cette Convention, précise le communiqué, la Belgique attribue un montant de 13.000.000 Euros (22,1 Milliards de Francs burundais) au Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage en vue de financer l’exécution de la 1ère intervention du Programme d’Appui Institutionnel et Opérationnel au secteur agricole (PAIOSA)  dont l’objectif global est le suivant :

Lire la suite...
 
La BM va injecter 15 millions USD dans le secteur énergétique en crise au Burundi

PANA, 02 décembre 2010

Clotilde NizigamaBujumbura, Burundi - La Banque mondiale va injecter 15 millions de dollars américains sous forme de don dans le secteur énergétique burundais pour aider à l’amélioration de la capacité et la fiabilité des services de production, transport, distribution et gestion de l’électricité dans le pays, a annoncé la ministre burundaise des Finances, Mme Clotilde Nizigama.

L’extension de la centrale thermique de Bujumbura, la capitale et poumon économique du pays, fait partie des principales composantes du projet d’urgence, selon les termes d’une convention passée, mercredi, entre l’Etat burundais et la Banque mondiale, a fait savoir la ministre Nizigama.

Lire la suite...
 
Burundi : Agathon Rwasa décline l’invitation des autorités à regagner son pays

@rib News, 02/12/2010 – Source Xinhua

Agathon RwasaAgathon Rwasa, leader du Front National de Libération (FNL, ex-mouvement rebelle), qui est en exil depuis le mois de juin dernier, a décliné jeudi l’invitation des autorités burundaises à tous les leaders des partis politiques en exil pour qu’ils regagnent le pays et entament un dialogue avec le gouvernement.

"Nous inviter à rentrer, c’est une attitude simpliste du gouvernement lorsque pour ce qui nous concerne, le même pouvoir ne cesse de verser de colossales sommes d’argent à l’intérieur et à l’étranger surtout en République Démocratique du Congo pour chercher ma tête", a dit Agathon Rwasa dans une cassette qu’il a distribuée dans les média locaux.

Lire la suite...
 
L’Afrique centrale reçoit 3 millions d’€ de la BM pour l’agriculture

@rib News, 02/12/2010 – Source AFP

La Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC, 10 pays) a annoncé dans un communiqué le don de 3,9 millions de dollars (près de 3 millions d’euros) pour l’agriculture régionale par un fonds géré par la Banque mondiale.

Ce don émane d’un fonds multi-donateurs et il couvre « une période de trois ans (2010-2013) », affirme le secrétariat général de la CEAAC dans ce texte daté de mercredi.

Lire la suite...
 
Les chefs d’état major des armées d’Afrique de l’Est en conclave à Bujumbura

APA, 02-12-2010

Bujumbura (Burundi) - Une réunion des chefs d’Etat Major des armées des pays fournissant des troupes à la Force en attente de l’Afrique de l’Est (EASBRIG, du signe anglais East African Stand bye Brigade), se tient ce jeudi à Bujumbura (Burundi).

L’EASBRIG est composé de 14 pays dont le Burundi, les Iles Comores, le Djibouti, l’Éthiopie, le Kenya, le Rwanda, les Iles Seychelles, la Somalie, le Soudan, la Tanzanie et l’Ouganda.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 01 décembre 2010

@rib News, 01/12/2010

● Politique

- Les partis d’opposition trouvent que la communauté internationale cherche de la sympathie de la part du gouvernement burundais alors que celui-ci a déjà expulsé quatre représentants des Nations Unies, ainsi que la représentante de Human Rights Watch au Burundi. Dans une conférence de presse de ce mercredi à Bujumbura, ces partis font un clin d’œil à la communauté internationale de ne plus avoir confiance en un pouvoir criminel qui ne respectent même pas les représentants de l’ONU au Burundi. (Rpa)

Lire la suite...
 
Somalie : renforts burundais au sein de l'Amisom qui atteint 8.000 hommes

@rib News, 01/12/2010 - Source AFP

Colonel Gaspard Baratuza, porte-parole de l'armée burundaiseLe Burundi a récemment envoyé un quatrième bataillon de 850 soldats en Somalie, portant les effectifs de la force de l'Union africaine dans ce pays (Amisom) à plus de 8.000, le nombre initialement prévu lors de sa création début 2007, a-t-on appris de source militaire.

"Sur demande de l'UA, le Burundi a envoyé un bataillon additionnel en Somalie la semaine passée, ce qui porte à quatre le nombre total de bataillons burundais déployés dans ce pays dans le cadre de l'Amisom", a annoncé le colonel Gaspard Baratuza, porte-parole de l'armée burundaise.

Lire la suite...
 
Le Burundi parmi les pays subsahariens les plus menacés par le SIDA

PANA, 01 décembre 2010

Bujumbura, Burundi - Le Burundi figure parmi les pays du sud du Sahara les plus menacés par la pandémie du VIH/SIDA, a révélé ce mercredi la ministre de la Santé publique et de la lutte contre le VIH/SIDA, Dr Sabine Ntakarutimana.

La ministre intervenait à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le SIDA sous le thème national de "l’accès universel et droits humains". Ce thème préoccupe d’autant plus qu’au Burundi l’accès aux médicaments antirétroviraux (ARV) est encore limité à 20.000 malades dans un pays qui compte officiellement pas moins de 160.000 porteurs du virus.

Lire la suite...
 
L'EAC prête à reprendre des négociations avec l'UE sur un accord commercial

@rib News, 01/12/2010 - Source Xinhua

Les pays de la Communauté d'Afrique de l'Est (East african community, EAC) ont annoncé mardi soir qu'ils sont prêts à reprendre les négociations sur l'Accord de partenariat économique (EPA) avec la Commission européenne (CE) et à le conclure d'ici un an.

Le Conseil sectoriel des ministres du Commerce, de l'Industrie, des Finances et des Investissements de l'EAC (SCTIFI) a également adopté un avant-projet conjoint de feuille de route EAC-CE-EPA pour les négociations.

Lire la suite...
 
Bras de fer entre l’ARCT et les sociétés du mobile au Burundi

PANA, 01 décembre 2010

Bujumbura, Burundi - Les trois grandes sociétés de téléphonie mobile au Burundi se sont coalisées, mercredi, contre une décision "unilatérale" de l’Agence de régulation et contrôle des télécommunications (ARCT, gouvernementale) leur enjoignant de céder, avant la fin de l’année 2010, une partie de leurs fréquences à de nouveaux opérateurs.

Les branches internationales d’Africell et Leo (ancien TELECEL-Burundi) ainsi que l’Office national du mobile (ONAMOB, une branche de l’office national des télécommunications fixes) ont mis momentanément de côté leurs rivalités commerciales habituelles en organisant une conférence de presse conjointe pour signifier publiquement à l’ARCT le refus de céder sans compensations financières des fréquences aux nouveaux venus sur le marché local déjà saturé des nouvelles technologies de l’information et la communication.

Lire la suite...
 
L'UE offre des véhicules et d'équipements d'une valeur de 5 millions d'€ à l'EAC

@rib News, 01/12/2010 - Source Xinhua

L'Union européenne (UE) a fait don de véhicules et d'équipements d'une valeur de 5 millions d'euros à la Communauté d'Afrique de l'Est (East african community, EAC) qui seront utilisés pour contrôler les armes légères et petits calibres dans la région.

Les cinq véhicules, les équipements et machines liées ont été remis aux ministres de la Sécurité du Burundi, du Kenya, du Rwanda, de la Tanzanie et de l'Ouganda par le chef de la délégation européenne, Enrico Strampelli.

Lire la suite...
 
Le Burundi donné "mauvais élève" de la CEA

PANA, 30/11/2010

Bujumbura, Burundi - Le Burundi cumule beaucoup de lacunes en matière d'échanges commerciaux, base de production, infrastructures, développement des ressources naturelles et humaines, climat et opportunités d'investissement par rapport au reste des cinq pays membres de la Communauté est-africaine (CEA), a relevé, au cours d'une conférence publique, l'ancien deuxième vice-président de la République du Burundi en charge des questions économiques et sociales et ancien cadre de la Banque mondiale, Mathias Sinamenye.

Le jugement sans complaisance a été fait par cet ancien dignitaire et économiste de renom à une conférence publique sur les "défis et opportunités" liés à l'intégration du Burundi à cette communauté de libre échange qui regroupe, en plus du Burundi, le Rwanda, le Kenya, l'Ouganda et la Tanzanie.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mardi 30 novembre 2010

@rib News, 30/11/2010

● Politique

- Le Forum des partis politiques burundais a organisé un atelier de proposition de deux projets de lois sur le financement des partis politiques et un autre sur le statut de l’opposition. Selon le chef de cabinet au ministère se l’Intérieur, Evariste Nsabiyumva, les partis politiques devraient être financés par l’Etat suivant leur taille dans le pays. Selon lui, un parti ayant beaucoup de membres pourrait avoir beaucoup de fond par rapport aux autres. (Rtnb)

Lire la suite...
 
500.000 euros de la Belgique au Burundi pour le secteur agricole

PANA, 29/11/2010

Bujumbura- Burundi - La Belgique va mettre à la disposition de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture(FAO) une enveloppe financière de 500 000 euros destinée au projet "Appui à la mise en place et l'adoption rapide du système de certification de semences par les producteurs privés et les organisations paysannes agricoles" au Burundi, indique un communiqué publié vendredi à Bujumbura.

Les activités du projet débuteront en novembre 2010 pour s'achever en mai 2011, précise le communiqué remis à la PANA par l'ambassade du Royaume de Belgique à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Le Burundi, marginal en terme commercial dans l'Afrique de l'Est

@rib News, 29/11/2010 – Source Xinhua

Mathias SinamenyeLa situation du Burundi en terme commercial est "dramatiquement marginale quel que soit l'angle d'observation", indique une étude menée par l'économiste et ancien vice-président Mathias Sinamenye (juin 1998 - novembre 2001) et présentée vendredi aux membres du gouvernement et aux parlementaires.

Le PIB du Burundi, dont la population représente 6,6% de celle de la Communauté des Etats de l'Afrique de l'Est (East african community, EAC), n'est que de 1,8% de celui l'EAC.

Lire la suite...
 
Bujumbura a refusé de recevoir une délégation de défenseurs des droits de l’Homme

FIDH, 29 novembre 2010

Refus des autorités nationales de rencontrer la délégation de l’Observatoire

  L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, programme conjoint de l’Organisation mondiale contre la torture et de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) a mandaté une mission internationale d’enquête au Burundi du 14 au 21 novembre 2010, composée de Olivier Foks, avocat au barreau de Paris, et Damien Chervaz, avocat au barreau de Genève, afin d’évaluer la situation des défenseurs des droits de l’homme au Burundi en cette période post-électorale.

La délégation a pu rencontrer les acteurs principaux de la société civile burundaise, des représentants de divers médias, plusieurs avocats travaillant sur des dossiers jugés sensibles, des membres de l’appareil judiciaire burundais, ainsi que des membres des représentations diplomatiques. A l’occasion d’un déplacement à Gitega, les chargés de mission ont également pu rencontrer des représentants de la société civile, le gouverneur de la province ainsi que des autorités de police de cette ville.

Lire la suite...
 
Vers une école fondamentale à neuf ans au Burundi

PANA, 29/11/2010

Bujumbura, Burundi - L'école primaire pourrait passer de six à neuf ans dès la rentrés scolaire 2011-2012 au Burundi, dans le cadre d'une réforme en profondeur du système éducatif national, a annoncé, lundi, le ministre burundais de l'Enseignement primaire et secondaire, Séverin Buzingo.

Le concours national de la sixième année primaire, qui filtrait habituellement l'accès aux études secondaires, va également être réformé pour intervenir à la fin de la 9ème année, a encore annoncé M. Buzingo, devant les cadres du ministère réunis dans un atelier de réflexion sur cette réforme majeure du secteur de l'éducation.

Lire la suite...
 
La Belgique verse 500.000 Euros au PNUD pour la coopération bilatérale au Burundi

@rib News, 29/11/2010

Ce mardi 30 novembre 2010 à 15h00naura lieu dans les enceintes du PNUD une cérémonie de signature entre le PNUD et l’Ambassade du Royaume de Belgique du Memorum of Understanding (MoU) matérialisant le nouveau projet de coopération bilatérale déléguée d’« Appui au renforcement des capacités nationales en vue d'une meilleure efficacité de l'aide », annonce dans un communiqué l’Ambassade de Belgique à Bujumbura.

Par cet acte, la Belgique verse un montant de 500.000 Euros au PNUD via son Trust Fund, au bénéfice des activités de renforcement du Comité National de Coordination des Aides (CNCA), annonce le communiqué.

Lire la suite...
 
Réflexions à Bujumbura sur une force africaine d'intervention rapide

PANA, 29/11/2010

Bujumbura, Burundi - Des experts militaires de 14 pays d'Afrique orientale ont entamé, lundi à Bujumbura, une réunion de trois jours centrée sur les stratégies de mise sur pied d'une force africaine d'intervention rapide dans les zones de conflit.

Il s'agit d'une réunion annuelle ordinaire d'experts provenant des 14 pays qui sont déjà membres de la Brigade est-africaine, d'après les organisateurs.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 29 novembre 2010

@rib News, 29/11/2010

● Politique

- Le porte-parole du gouvernement burundais Philippe Nzobonariba s’en est pris à Human Rights Watch qui accuse le pouvoir de Bujumbura de réduire au silence l’opposition politique. Selon Nzobonariba, le rapport de HRW est un acte de vengeance contre le pouvoir de Bujumbura qui avait expulsé Neela Ghoshal en mai dernier. (Rtnb)

Lire la suite...
 
Quand les diplomates US espionnent les dignitaires étrangers dont des Burundais

Europe1, 29 novembre 2010

 Les étranges pratiques des diplomates américains

Les documents publiés dimanche par Wikileaks jettent une lumière crue sur la diplomatie US.

Des diplomates américains sommés de se procurer les données personnelles voire l'ADN de diplomates étrangers, dirigeants de l'Onu, militants d'ONG… Ce scénario, digne d’une série TV, est bien réel à en croire les 250.000 documents confidentiels divulgués, dimanche, par le site Wikileaks.

Lire la suite...
 
Burundi : les enfants à Kirundo pris du paludisme

@rib News, 28/11/2010 – Source Xinhua

Le paludisme menace la vie des habitants de la province de Kirundo, dans le Nord-Est du Burundi, spécialement celle des enfants depuis le début du mois de novembre.

"Presque 80% des personnes alitées à l'hôpital de Kirundo au début de ce mois de novembre souffraient du paludisme. L'hôpital recevait par jour entre 70 et 80 enfants souffrant de malaria tandis que la capacité d'accueil est de 24 personnes dans le service de la pédiatrie", a indiqué samedi par téléphone le médecin provincial de Kirundo, Dr Alphonse Nkunzimana.

Lire la suite...
 
Dans sa dernière analyse, l’OAG craint une escalade vers la violence au Burundi

@rib News, 28/11/2010

BURUNDI : Après les élections de 2010, le choix entre sortir ou entrer dans la crise - Tendances trois mois après la mise en place des institutions

Bujumbura, 26 novembre 2010

 […] Elections de 2010 : tensions et régression démocratique

Avec les élections de 2010, le Burundi se trouve à la croisée des chemins. Le déroulement et l’issue des élections étaient essentiels pour déterminer la direction dans laquelle le Burundi allait évoluer. Grosso modo, deux  scenarii étaient possibles.

Premièrement, réussir les élections sans violence avec des résultats reconnus par la majorité des principaux acteurs clés et évoluer ainsi vers la consolidation de la paix et de la démocratie et le développement.

Deuxièmement, comme cela semble être le cas, organiser des élections sur fond  de tensions et de suspicions, aboutissant à des résultats contestés. Cette alternative ouvre nécessairement la voie à l’incertitude et expose le pays à de forts risques de régression de la stabilité et de la démocratie.

Lire la suite...
 
Le Protocole de l'Union monétaire est-africaine devrait être adopté en 2012

@rib News, 27/11/2010 – Source Xinhua

Le gouverneur de la Banque centrale tanzanienne Benno Ndulu a indiqué que le Protocole de l'Union monétaire est-africaine devrait être adopté en 2012, soit trois ans plus tôt que la date prévue, a rapporté vendredi le journal tanzanien Daily News.

M. Ndulu a tenu ces propos jeudi lors de la 15e Conférence des Institutions financières tenue à Arusha, le siège de la la Communauté de l’Afrique de l’Est (East african community, EAC) situé dans le Nord-Est de la Tanzanie. La conférence avait pour thème "Vers l'Union monétaire est-africaine et les incidences sur la Stabilité financière".

Lire la suite...
 
Les parlementaires de la CEEAC préoccupés par la paix et la sécurité

APA, 27-11-2010

Douala (Cameroun) - Le réseau des parlementaires des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) sera en conclave mercredi à Douala pour débattre des possibilités de prévention des conflits et de la consolidation de la paix en Afrique centrale.

Les participants des dix pays de la CEEAC vont échanger sur les causes de la guerre dans la sous région, et surtout d’identifier les moyens devant permettre de prévenir les conflits armés.

Lire la suite...
 
Burundi : Combats dans le Sud, le médiateur de la République prête serment

MISNA, 26/11/2010

Des combats entre hommes armés en uniforme et militaires ont semé la terreur à Vugizo, dans la province de Makamba (Sud), incitant un grand nombre d'habitants à prendre la fuite.

Selon des sources locales, un bataillon conjoint de policiers et soldats aurait attaqué mardi après-midi le groupe armé, signalé dans la région montagneuse de Makambasi. Le bilan officiel des affrontements s'élève à deux rebelles tués et deux autres faits prisonniers. Certains membres du groupe armé seraient des soldats déserteurs.

Lire la suite...
 
Vers l’harmonisation des politiques de lutte contre le VIH/Sida en Afrique de l’Est

APA, 26-11-2010

Kampala (Ouganda) - Les pays de l’Afrique de l’Est ont entrepris des mesures en vue d’harmoniser les politiques et législations existantes dans les différents Etats membres en matière de prévention, de traitement, de soins et de gestion du VIH/Sida, a déclaré le Secrétaire général adjoint de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) en charge des secteurs productifs et sociaux, Jean Claude Nsengiyumva.

Les États membres se sont engagés à éradiquer complètement la pandémie dans l’Afrique de l’Est. a indiqué M. Nsengiyumva dans un communiqué de presse en prélude à la Journée mondiale du Sida célébrée le 1e décembre prochain.

Lire la suite...
 
Burundi : « le parti au pouvoir a perfectionné l’art d’institutionnaliser la peur »

IRIN, 26 novembre 2010

ANALYSE : Un espace politique de plus en plus restreint au Burundi

Le politologue Jean Salathiel Muntunutwiwe dit que le parti au pouvoir semble avoir perfectionné l’art d’institutionnaliser la peurBUJUMBURA - Accusé de supprimer toute opposition et de nier que l’insécurité montante puisse avoir des motifs politiques, le gouvernement du Burundi est soumis à des pressions grandissantes.

L’espoir avait été émis que les élections organisées au début de l’année consolideraient le progrès de la démocratie dans le pays, après des années de guerre civile.

« [Sur le plan] politique, la situation est très inquiétante parce que le gouvernement du CNDD-FDD [Conseil national pour la défense de la démocratie - Forces de défense de la démocratie] veut imposer un système de parti unique en punissant… les partis politiques d’opposition », a dit à IRIN Jean Salathiel Muntunutwiwe, politologue et doyen de la Faculté des arts et sciences humaines à l’Université du Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : deux ministres et les chefs de l'armée accusés de corruption

@rib News, 26/11/210 – Source AFP

Une organisation non-gouvernementale burundaise a accusé vendredi les ministres de la Défense et des Finances, le chef d'état-major de l'armée et son adjoint d'avoir surfacturé du matériel militaire défectueux.

"Nous venons de découvrir un grand scandale de détournement de fonds et de corruption au ministère de la Défense", a annoncé à la presse le président de l'Observatoire de la lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome), Gabriel Rufyiri.

Lire la suite...
 
Nouvelles nominations dans la diplomatie burundaise

@rib News, 25/11/2010 – Source Présidence

Le président burundais Pierre NKURUNZIZA a signé mardi 23 novembre le décret n°100/55 portant nomination de certains conseillers et secrétaires d’ambassade de la République du Burundi.

Sont nommés, pour l’Ambassade du Burundi à New York :

Monsieur Emmanuel NDABISHURIYE : Premier Conseiller ;

Monsieur Joseph NTAKAMURENGA : Deuxième Conseiller.

Lire la suite...
 
Bien mal acquis : ouverture d'une enquête en France contre Paul Biya

@rib News, 25/11/2010 – Source AFP

Paul BiyaLe parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après la plainte d'une association pour "recel de détournements de fonds publics" visant le président camerounais Paul Biya, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

L'Union pour une diaspora active avait porté plainte le 2 novembre à Paris contre le dirigeant camerounais, soupçonné de s'être constitué un important patrimoine en France financé par des détournements de fonds publics.

Lire la suite...
 
Burkina Faso : Compaoré réélu dès le premier tour

@rib News, 25/11/2010 – Source Reuters

Blaise CompaoréLe président Blaise Compaoré a été réélu à la tête du Burkina Faso avec 80,21% des voix au premier tour, le 21 novembre, de l'élection présidentielle, selon les résultats préliminaires publiés jeudi par les autorités.

Compaoré, au pouvoir depuis 1987, est devenu depuis un médiateur apprécié dans les conflits de la sous-région, comme ce fut le cas ces dernières années pour la Côte d'Ivoire.

Lire la suite...
 
Burundi : le rapport de HRW est un "acte de vengeance" dit le gouvernement

@rib News, 25/11/2010 – Source AFP

Philippe NzobonaribaLe rapport de l'organisation de défense des droits de l'homme Human Right Watch (HRW) qui dénonce "la réduction de l'espace démocratique" au Burundi, est "un acte de vengeance et de frustration", a déclaré jeudi le porte-parole du gouvernement Philippe Nzobonariba.

"Ce rapport a été écrit par la représentante de HRW" (expulsée du pays) qui s'était "inscrite contre le processus électoral et avait prophétisé l'apocalypse avec ses associés de l'opposition", a expliqué ce responsable burundais.

Lire la suite...
 
Des violences liées au genre au Burundi : une situation inquiétante

@rib News, 25/11/2010 – Source Xinhua

1.727 cas de violences sexuelles dont 1.646 de victimes de sexe féminin ont été recensés au Burundi entre janvier et octobre.

Ces données, officiellement publiées jeudi à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, inquiètent tout le monde, a indiqué la ministre en charge du Genre au Burundi, Mme Immaculée Nahayo, dans une déclaration lue à la Radio Télévision Nationale du Burundi.

Lire la suite...
 
"Je Cherche", Reportage photo sur de jeunes Burundais handicapés

@rib News, 24/11/2010

Martina Bacigalupo, photographe italienne, travaille beaucoup au Burundi afin de couvrir différents problèmes de société du pays. La gagnante du prix Canon de la Femme photojournaliste 2010 nous propose de plonger dans le quotidien des jeunes Burundais handicapés.

Martina Bacigalupo travaille pour l'agence VU. Voici le texte de présentation de son travail :

Lire la suite...
 
Le Réseau Libéral Africain a adopté une résolution critique à l'égard du Burundi

@rib News, 24/11/2010

Résolution sur le Burundi

adopté par le Réseau Libéral Africain

Soutenu par le Président de l’Internationale Libérale, Hans van Baalen MEP, l’Assemblée Générale du Réseau Libérale Africain (RLA):

Tenant compte des informations des différentes sources indépendantes telles que les organisations des droits de l’homme oeuvrant dans la Région des Grands Lacs d’Afrique en l’occurrence Human Rights Watch et Amnesty International ; les organisations de protection du métier de journalisme tel que Reporters Sans Frontières ; les organisations de lutte contre la corruption tel que Transparency International etc. ;

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 24 novembre 2010

@rib News, 24/11/2010

● Gouvernance

- Le président de l’Observatoire de Lutte contre la corruption et les malversations économiques Gabriel Rufyiri accuse l’ambassadeur du Burundi en Tanzanie, le maire de la ville de Bujumbura Evrard Giswaswa, le commandant de la région ouest de la police,   et l’homme d’affaire fidele au parti au pouvoir Kayobera d’avoir créé une association pour faire des livraisons fictives à la police nationale. Selon Rufyiri, cette entreprise, qui fonctionne même en marge de la loi burundaise, se fait fournisseur des équipements à la police mais ces équipements n’arrivent même pas à la destination. (Rpa)

Lire la suite...
 
Prestation de serment de l’ombudsman du Burundi

APA, 23-11-2010

Mohamed Rukara prêtant serment comme Ombudsman du BurundiBujumbura (Burundi) - L’ombudsman burundais, élu par l’assemblée nationale de ce pays la semaine dernière, en la personne de Cheik Mohamed Rukara, a prêté serment ce mardi devant le président de la République, le parlement et le gouvernement et a juré d’être "impartial" dans son travail.

L’élection de Cheick Mohamed Rukara à ce poste avait provoqué l’indignation et le boycott de cette élection par des députés de l’UPRONA (le seul parti qui siège au Parlement à coté du CNDD-FDD qui occupe plus de 9O% des sièges), et des députés de l’ethnie « Batwas ».

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mardi 23 novembre 2010

@rib News, 23/11/2010

Politique

- Le président du parti UPRONA a participé aux cérémonies de prestation de serment  de l’Ombudsman malgré l’interdiction de son bureau politique. Selon le président du parti UPRONA, il n’y avait pas de raison de s’absenter à ces cérémonies de prestation de serment malgré que le parti UPRONA et les députés de l’ethnie Batwa avaient boycotté son élection dans les deux chambres du Parlement burundais. Selon le député Mudugu chef du groupe parlementaire du parti UPRONA, la présence de NIyoyankana dans ces cérémonies est une surprise car le bureau du parti avait décidé de ne pas participer à ces cérémonies car le parti n’accepte pas l’élection de Rukara comme Ombudsman. (Rpa)

Lire la suite...
 
Burundi : prestation de serment du premier Ombudsman

@rib News, 23/11/2010 – Source Xinhua

L’Ombudsman burundais Mohamed Rukara Khalfan a prêté serment mardi devant le président de la République et le Parlement.

"Je jure et promets de remplir mes fonctions avec honnêteté et impartialité et de ne révéler aucun secret que j’aurai obtenu pendant et après l’exercice de mes fonctions", a déclaré Rukara Khalfan, premier Ombudsman dans l’histoire des institutions du Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : Droits humains bafoués après les élections

Human Rights Watch, 23 novembre 2010

Les journalistes, la société civile et les partis de l’opposition sont victimes de harcèlement et de restrictions

Un policier se tient devant la permanence du parti d'opposition CNDD à Bujumbura pendant une réunion de leaders de l'opposition le 23 juin 2010. Après que la police et des agents du service de renseignement eurent encerclés la permanence, les leaders de l'opposition se sont enfermés à l'intérieur, craignant d'être arrêtés.(Nairobi, le 23 novembre 2010) - À la suite des élections locales et nationales agitées qui se sont déroulées au Burundi de mai à septembre 2010, la société civile, les médias et les partis d'opposition sont soumis à une répression accrue, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd'hui.

Le rapport de 75 pages, intitulé « Des portes qui se ferment ? Réduction de l'espace démocratique au Burundi », décrit les exactions commises, notamment des actes de torture, des arrestations arbitraires, l'interdiction d'activités de l'opposition, ainsi que le harcèlement des associations de la société civile. Human Rights Watch a appelé le gouvernement à mettre fin à ces exactions et à renforcer les mécanismes institutionnels visant à promouvoir l'obligation, pour les agents du gouvernement et les forces de sécurité, de rendre compte de leurs actes.

Lire la suite...
 
Le Comesa en conclave au Malawi pour discuter du commerce régional

APA, 22-11-2010

Lilongwe (Malawi) - La 26ème réunion sur le commerce et les douanes du Marché commun de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique Australe (Comesa) s’est ouverte lundi à Lilongwe, la capitale du Malawi, pour discuter des derniers développements intervenus dans le commerce régional.

Les participants vont également aborder entre autres, la question de la levée des barrières non tarifaires dans le commerce, et les avancées dans le régime commercial simplifié mis en place par l’Union douanière du Comesa, a indiqué le Secrétaire d’Etat du Malawi, chargé du commerce et de l’industrie, Newby Kumwembe.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 22 novembre 2010

@rib News, 22/11/2010

● Politique

- Le parti Uprona a appelé le parti au pouvoir Cndd-Fdd à s’asseoir avec les opposants politiques et faire revenir ceux qui sont en exile. Selon Bonaventure Niyoyankana, président de l’Uprona, parti actuellement membre de la mouvance présidentielle, une paix durable n’est pas possible aussi longtemps qu’il y a des gens aussi aimés dans certaines localités qui sont en exile. Selon lui, ces gens devraient revenir pour tranquilliser ceux qui sont restés au pays. (Rpa)

Lire la suite...
 
Le procès de Jean-Pierre Bemba s'est ouvert à La Haye

@rib News, 22/11/2010 – Source AFP

Jean-Pierre BembaLe procès de Jean-Pierre Bemba, ancien vice-président de la République démocratique du Congo (RDC), accusé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, principalement des viols, commis par sa milice en Centrafrique, s'est ouvert lundi après-midi devant la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye.

"Nous commençons la première audience", a déclaré la juge brésilienne Sylvia Steiner peu après 14H30 (13H30 GMT), en présence de l'accusé, vêtu d'un costume marine et d'une cravate bleu ciel, assis derrière ses conseils.

Lire la suite...
 
Geneviève Pécréaux : la maison à Rousies, le cœur au Burundi

La Voix du Nord, 21.11.2010

La roséenne Geneviève Pécréaux a vécu quarante ans au Burundi.Geneviève Pécréaux a vécu près de quarante ans au Burundi, où elle était enseignante. Revenue à Rousies, sa ville natale, en 2007, elle a gardé des liens étroits avec ce petit pays d'Afrique.

C'est une petite dame souriante et énergique qui cache bien ses 71 ans. Geneviève Pécréaux se prend souvent la tête à deux mains lorsqu'elle raconte « son » Burundi. Pensez donc : balayer comme ça quarante ans de vie dans ce pays coincé entre le Rwanda au nord, la Tanzanie à l'est, la république démocratique du Congo à l'ouest et le lac Tanganiyka au sud...

C'était en 1964, elle avait 25 ans : après deux ans dans l'enseignement à Rousies et avec un certificat d'études littéraires en poche, Geneviève décidait d'aller enseigner en Afrique.

Lire la suite...
 
Le Chef de la Défense belge en visite officielle au Burundi

@rib News, 21/11/2010

Général Charles-Henri DELCOURDu 22 au 24 novembre 2010, le Général Charles-Henri DELCOUR, Chef de la Défense belge, sera en visite officielle au Burundi, annonce dans communiqué l’ambassade du Royaume de Belgique au Burundi.

Cette visite s’inscrit dans le cadre de la poursuite du Partenariat Militaire qui unit depuis 2006 la Belgique et le Burundi, précise le communiqué.

Le Général DELCOUR rencontrera son homologue burundais, le Chef d’Etat-major général de la Force de Défenses Nationale et la ministre burundais de la Défense nationale et des Anciens combattants, annonce l’ambassade.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du vendredi 19 novembre 2010

@rib News, 20/11/2010

● Sécurité

- L’ONU vient de mettre 15 provinces du Burundi dans la phase II au niveau sécuritaire. Seules deux provinces de l’Est du Burundi, à savoir Bubanza et Cibitoke sont restées dans la phase III ; selon les mêmes informations. Ces deux provinces font face ces derniers jours à des crimes et des attaques d’hommes armés non encore identifiés et qualifiés de bandits par le pouvoir de Bujumbura. (Isanganiro)

Lire la suite...
 
Signature d'une convention sur le contrôle d'armes légères en Afrique centrale

PANA, 20/11/2010

Brazzaville, Congo - Huit pays d'Afrique centrale ont signé, vendredi, à Brazzaville, une convention sur le contrôle de la circulation des armes légères et de petit calibre, à l'issue d'une réunion sous l'égide de l'Organisation des Nations Unies (ONU).

Il s'agit du Congo, de la République démocratique du Congo, du Gabon, du Tchad, de l'Angola, de Sao Tomé et Principe, de la Centrafrique et du Cameroun, qui étaient représentés dans la capitale congolaise par leurs ministres des Affaires étrangères ou leurs ambassadeurs. Le Burundi, la Guinée équatoriale et le Rwanda n'ont pas signé la convention pour diverses raisons.

Lire la suite...
 
Le Burundi refuse de signer une convention sur le contrôle des armes légères

@rib News, 20/11/2010 – Source Belga

Huit pays d'Afrique centrale, sur onze concernés, ont signé vendredi à Brazzaville une convention sur le contrôle de la circulation des armes légères et de petit calibre (ALPC), censée aider à réduire la violence dans leur zone en proie à des rébellions et groupes armés.

Les signataires sont le Congo, la République démocratique du Congo (RDC), le Gabon, le Tchad, l'Angola, Sao Tomé et Principe, la Centrafrique et le Cameroun. En revanche, le Burundi, la Guinée équatoriale et le Rwanda n'y ont pas apposé leur signature, faute d'avoir "les pleins pouvoirs" pour les deux premiers, "pour des raisons internes" pour le dernier.

Lire la suite...
 
Burundi : le courant passe avec Serge Vyisinubusa

Afrik.com, 19 novembre 2010

Portrait d’un entrepreneur lauréat du Prix Harubuntu

Par Falila Gbadamassi

Serge VyisinubusaAfin de répondre à ses propres impératifs de production et de voir sa mère jouir du courant dans sa cuisine, l’entrepreneur burundais Serge Vyisinubusa a offert un barrage électrique à son village de Mayoni, dans le Sud du pays. Une démarche inédite et solidaire qui illumine le quotidien de ses concitoyens depuis plus d’un an.

Serge Vyisinubusa, la cinquantaine, est entrepreneur depuis le « bas âge », dit-il. Sa réussite fait de lui quelqu’un « qui fait ce que font les vaches », selon l’expression consacrée au Burundi pour évoquer l’opulence et la générosité d’un individu. Malgré lui, l’homme d’affaires qui dirige une entreprise agro-pastorale employant plus de 160 personnes, est devenu depuis plus de deux ans le premier producteur privé d’électricité dans le pays.

Lire la suite...
 
Le Burundi souhaite la révision du mandat de l'AMISOM

PANA, 19/11/2010

Bujumbura, Burundi - Le Burundi souhaite la révision du mandat de la Mission de maintien de la paix en Somalie (AMISON) afin de permettre aux troupes présentes sur le terrain de mieux remplir leur rôle.

Le ministre burundais des Relations extérieures et de la coopération internationale, Augustin Nsanze, en a exprimé la demande lors d'une conférence internationale de quatre jours à Bujumbura sur la paix en Somalie et à laquelle ont pris part des représentants des Nations Unies, de l'Union Africaine et du pouvoir en place à Mogadiscio.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 18 novembre 2010

@rib News, 19/11/2010

● Politique

- Le ministre de la Sécurité publique Allain Guillaume Bunyoni n’a pas pu convaincre les députés sur l’inexistence d’une rébellion, lors de la séance des questions orales de ce mercredi. Pour les députés, les arguments donnés par le ministre de la Sécurité publique ne sont pas convaincants. Le ministre Bunyoni avait fait savoir que la rébellion n’a pas de raison d’être suite au manque d’un coordinateur et de structures dirigeantes. Il avait fait savoir que pour que la rébellion existe, il doit y avoir un motif et une idéologie fondée pour convaincre la population. Cependant, les députés trouvent que toutes les rébellions débutent de la même façon, même le CNDD-FDD a commencé par des groupuscules d’hommes armés, puis par des grands groupes avant de se fortifier tard, a rappelé un député dans la salle des réunions à Kigobe. (Isanganiro/Rpa)

Lire la suite...
 
Burundi : Importants détournements de fonds au ministère de la Sécurité publique

@rib News, 19/11/2010

Des marchés fictifs au ministère de la sécurité publique : « Tolérance zéro » = « tolérance 100% ».

Que signifie « tolérance zéro » au ministère de la sécurité publique que dirige le tout puissant général, le Général Guillaume Bunyoni ? La réponse est tout simple ; ça signifie « tolérance 100 % ». Quand le sage montre du doigt la lune, l’insensé ou l’imbécile regarde le bout du doigt, dit l’adage. Et quand on a dit « tolérance zéro », on a compris 100 %.

Entre celui qui a compris « tolérance zéro » et « tolérance 100 % », qui est plus intelligent dans le Burundi de la corruption (180ème pays le moins corrompu ou 8ème pays le plus corrompu sur la terre ou encore 1er pays le plus corrompu de l’East African Community : prévalence de la corruption de 36,7 %, (la police vient en seconde position après le fic), Ouganda (33 %), Kenya (31,9%), Tanzanie (28,6%) et le Rwanda avec 6,6% ). Mon pays est malade en j’en ai honte !

Lire la suite...
 
Des experts de la BM proposent au Burundi un plan de réforme des affaires

@rib News, 18/11/2010 - Source Xinhua

Gervais RufyikiriUn groupe d'experts de la Banque mondiale a proposé mercredi un plan de réforme commerciale au Burundi, en présence de plusieurs responsables burundais, dont le second vice-président Gervais Rufyikiri, lors d'une réunion à Bujumbura, capitale burundaise.

L'équipe de l'institution internationale a proposé au Burundi un plan de réforme commerciale visant à harmoniser les régulations commerciales du Burundi avec les autres pays.

Ces experts ont également saisi cette occasion pour présenter un rapport intitulé "Doing Business Report 2011" (Rapport faire le commerce 2011) qui classe le Burundi au 181e rang des 183 pays qui y figurent.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 Suivante > Fin >>

Résultats 17707 - 17784 sur 20440

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher