topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction. ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Toute l'actualité
Burundi : D’octobre 1965 à octobre 1993, que s’est-il réellement passé ?

@rib News, 25/10/2010

D’octobre 1965 à octobre 1993,

Que s’est-il réellement passé ?

-De la Nécessité de rendre compte au peuple burundais entier.-

Perpétue NshimirimanaPar Perpétue Nshimirimana

En matière de gestion des violences répétées contre ses propres citoyens, le Burundi a opté pour le silence sur toutes les questions graves de son parcours politique et social. Rien ne se passe normalement dans notre pays comme ailleurs sous d’autres cieux.

Depuis 1962, les autorités politiques qui se sont succédées à la tête du pays ont toujours dressé un mur pour éviter que la lumière ne soit apportée sur les raisons et les vraies circonstances de plusieurs différents assassinats et les nombreuses  disparitions en masse. Ainsi, le malaise constant entre certaines composantes ethniques de la société trouve son origine dans cette chape de plomb recouvrant les périodes sombres de l’histoire récente de ce pays. Une explication, compréhensible par tous, du déroulement des évènements, manque de façon évidente.

Que faut-il pour que les autorités politiques actuelles du Burundi autorisent l’accès public aux archives, spécialement celles concernant les périodes de soubresauts sanglants ?

Lire la suite...
 
Burundi : L’Evêque de Muyinga prône le dialogue politique

@rib News, 24/10/2010 – Source MISNA

"Après tous ces épisodes de violence, la situation s'est un peu calmée. Pour la paix et le bien du pays, il faut revenir à un processus politique inclusif. Nous, évêques, appelons à la mise en place d'un dialogue entre le régime et l'opposition", dit à la MISNA l'évêque du diocèse de Muyinga (nord-est), Mgr Joachim Ntahondereye, actuellement à Bujumbura pour la conférence de l'Épiscopat catholique de la région des Grands Lacs.

"Nous déplorons les agressions et les vols commis sur les civils", poursuit l'évêque. "Nous déplorons aussi le boycott observé par la coalition de l'opposition (Adc-Ikibiri, Ndlr) pendant tout le processus électoral de cette année", ajoute Mgr Ntahondereye.

Lire la suite...
 
Burundi : La société civile dans le collimateur du pouvoir

@rib News, 24/10/2010

Le porte-parole de la police burundaise Pierre Channel Ntarabaganyi s’est insurgé contre les déclarations  « gratuites » du président de l’Association des Défense des Droits de l’Homme et des Prisonniers (APRODH) Pierre Claver Mbonimpa. Selon Ntarabaganyi, le président de cette organisation de la société civile a accusé la police burundaise d’avoir exécuté des civils sans raisons valable, au nord ouest du Burundi, dans la province de Cibitoke, il ya quelques jours.

« Nous luis demandons d’arrêter ces accusations gratuites », a demandé mercredi le porte-parole de la police au président de l’APRODH,.D’ailleurs, ajoute Ntarabaganyi, le président de l’APRODH s’est fait le porte-parole des malfaiteurs et ne défend jamais la police burundaise qui ne cesse d’être accusée par des gens mal intentionnés.

Lire la suite...
 
Burundi: Rapport final des consultations nationales sur la justice de transition

@rib News, 24/10/2010

 Depuis le 20 avril 2010, le Comité de Pilotage Tripartite (CPT) - Gouvernement, Société civile et ONU - en charge des Consultations Nationales sur la justice de transition au Burundi a remis son rapport final au président de la République, Pierre Nkurunziza, mais ce dernier tarde toujours à en assurer la publication et la diffusion auprès de toute la population. Ce rapport est basé sur les opinions exprimées par l’échantillon de la population burundaise consultée à travers toutes les provinces du pays et des Burundais de l’étranger.

Le CPT était au départ composé de M. Festus Ntanyungu (Président) et Mme Françoise Ngendahayo représentant le Gouvernement, M. Joseph Ndayizeye et Mme Eulalie Nibizi représentant la Société civile, M. Ismael Diallo (Secrétaire Exécutif) et Mme Yanine Poc représentant l’ONU. Les membres de l’ONU ont été ultérieurement remplacés par M. Jean Luc Marx et M. Alpha Fall qui, en son absence, a été remplacé par M. Pollock Ndonodji.

ARIB.INFO a pu se procurer une copie du Rapport que nous publions en intégralité car le retard observé de la part du chef de l'Etat dans sa diffusion soulève plusieurs interrogations dans les milieux politiques burundais jusque dans les sphères de la haute diplomatie. C’est ainsi que le démissionnaire Représentant des Nations Unies au Burundi vient de postposer son départ du pays en invoquant, entre autres raisons, l’attente de la diffusion de ce Rapport par le président de la République.

Lire l’intégralité du Rapport

Quelques extraits (Introduction, Conclusions et Recommandations)  :  [...]

Le processus de justice de transition au Burundi

Lire la suite...
 
Un garçon albinos retrouvé démembré au Burundi

@rib News, 23/10/2010 – Source AFP

Un garçon albinos de neuf ans enlevé il y a plus d'une semaine dans la commune de Kayogoro, dans le sud-est du Burundi, a été tué et son corps démembré a été retrouvé jeudi dans une rivière séparant le Burundi et la Tanzanie, a-t-on appris samedi de sources concordantes.

"Le 18 octobre, six hommes en provenance de la Tanzanie ont fait irruption chez une famille qui a un garçon albinos de 9 ans, sur la colline de Buga. Ils ont ligoté tout le monde et ont emmené avec eux ce petit", a annoncé le président de Albinos sans frontière, Kassim Kazungu.

Lire la suite...
 
Burundi : lancement officiel d’un projet agricole financé par la Belgique

@rib News, 23/10/2010 – Source Xinhua

Le Gouvernement de la République du Burundi a procédé ce vendredi au lancement officiel d’un projet agricole financé par le Royaume de Belgique pour un montant de cinq millions d’euros à la province de Cibitoke située à l’ouest du Burundi à plus ou moins 60 KM de Bujumbura, la capitale.

"Le Projet d’Appui au Développement Agricole de la Province de Cibitoke (PADAP) veut contribuer à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration des conditions de vie des populations de cette province. Avec le lancement de ce Projet, nous nous inscrivons pleinement dans la logique de répondre à l’un des Objectifs du Millénaire pour le Développement, à savoir la réduction de l’extrême pauvreté et de la faim", a déclaré Josef SMETZ, l’Ambassadeur du Royaume de Belgique au Burundi lors du lancement dudit projet de 4 ans au chef-lieu de la province.

Lire la suite...
 
Le représentant de l’UE reçu par le président, message des ex-rebelles

@rib News, 22/10/2010 – Source MISNA

Le représentant spécial de l'Union européenne (UE) dans la région des Grands Lacs, Roeland Van de Geer, a été reçu par le président Pierre Nkurunziza qu'il a vivement félicité pour le bon déroulement des récentes élections, qui, a-t-il précisé donnera lieu à un regain de vigueur dans la coopération bilatérale.

Bien qu'elle reconnaisse au Burundi un rôle crucial dans la stabilisation de la paix et de la sécurité dans la région, l'UE sollicite de nouveaux efforts dans la lutte contre la corruption et la promotion des droits de l'homme.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du vendredi 22 octobre 2010

@rib News, 22/10/2010

Diplomatie

- Le représentant du secrétaire des Nations Unies au Burundi, Charles Petrie dit avoir ajourné son départ malgré qu’il avait annoncé sa démission au sein du système des Nations Unies. « Je vais rester car on s’est mis d’accord avec les Nations Unies à New York pour ne pas laisser un vide derrière moi », a déclaré Petrie devant les journalistes ce vendredi à Bujumbura. (Isanganiro)

Lire la suite...
 
Le Burundi, fer de lance du français

Le Temps, 22 octobre 2010

Maurice Mazunya est professeur à l’Université du Burundi, à Bujumbura, et directeur du Centre pour l’enseignement des langues au Burundi (Celab). Dans une Afrique de l’Est où la bataille des langues fait rage, il explique les enjeux pour son pays. Entouré de pays anglophones, le Burundi a un rôle clé pour la francophonie.

Le Temps : La décision du Rwanda voisin de promouvoir l’anglais, et d’adhérer au Commonwealth, a frappé les esprits… Le pays cherche à présent un millier d’enseignants en anglais… Cette décision fera-t-elle école au Burundi ?

Lire la suite...
 
Le Burundi commémore le 17ème anniversaire de l'assassinat de Ndadaye

PANA, 21/10/2010

Bujumbura, Burundi - Les Burundais ont commémoré jeudi, dans le recueillement, le 17ème anniversaire de l'assassinat du président Melchior Ndadaye.

Décrétée journée chômée et pays, cette commémoration a été marquée par une messe de requiem et des dépôts de gerbes de fleurs sur sa tombe, à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Poème dédié au 21 octobre, "Umunsi mubi", un jour funeste

@rib News, 21/10/2010

Des questions, encore et encore.

Une minute de silence. Le monde tourne les yeux vers cette date funeste,

Ce vingt et un Octobre, « Umunsi mubi »[1], un jour indigeste,

Comme attestent nos ancêtres d’avant l’arrivée de la veste,  

Le jour qui a emporté à jamais Melchior Ndadaye[2], notre héros national preste.

Seuls ou entourés, à genoux dans une église modeste, l’air céleste,

Des affluents de larmes vont encore couler sur les joues en sieste

De ses génotypes et phénotypes[3], et de ceux et celles pour qui, un seul geste

De l’héros national, est resté comme une estampille asbeste.[4]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 20 octobre 2010

@rib News, 20/10/2010

● Droits de l’Homme

- Le ministre de l’Intérieur Edouard Nduwimana a convoqué quatre organisations de la société civile du Burundi, à savoir le Forsc, l’Olucome, l’Aprodh et la ligue Iteka. Le président du Forsc, Pacifique Nininahazwe, a annoncé que le ministre de l’intérieur leur a révélé que le président de l’Aprodh risque de comparaitre devant la justice burundaise suite à ce qu’il a dit, il y a quelques jours, sur les arrestations et exécutions de civils dans la province de Cibitoke. Le ministre de l’intérieur envisage même de changer la direction de l’Aprodh si son président actuel est reconnu coupable ou s’il ne change pas de comportement envers le pouvoir en place. (Renaissance/Rpa)

Lire la suite...
 
L'UE "préoccupée" par des cas d'exécutions extrajudiciaires au Burundi

@rib News, 20/10/2010 – Source AFP

L'Union européenne a demandé aux autorités burundaises que la justice se penche sur plusieurs cas d'exécutions extrajudiciaire présentés par le Bureau intégré de l'Onu au Burundi (Binub), a annoncé le représentant spécial de l'UE pour la région des Grands Lacs, mercredi à Bujumbura.

"J'ai exprimé notre préoccupation avec les exécutions extrajudiciaires en soulignant la nécessité de vraiment mettre à la disposition de la justice les coupables", a déclaré M. Roland Van de Geer.

Lire la suite...
 
Les évêques des pays des Grands lacs se concertent au Burundi

APA, 20-10-2010

Le président Pierre Nkurunziza (c) à l'ouverture, mardi à Bujumbura, de la conférence de l’épiscopat catholique des pays des Grands LacsBujumbura (Burundi) - Une conférence de l’épiscopat catholique des pays des Grands Lacs (Burundi, Rwanda, Ouganda, Kenya, Tanzanie et RDC) s’est ouverte mardi à Bujumbura (Burundi) sous le thème « Dieu nous a donné le Ministère de la Réconciliation »

Selon Mgr Evariste Ngoyagoye, Archevêque de Bujumbura et président de la conférence épiscopale du Burundi et de la Commission épiscopale Justice et Paix, les participants dont 18 évêques vont échanger et faire le point de la situation dans différents pays en matière de paix et de réconciliation.

Lire la suite...
 
Diomède Rutamucero anime une conférence-débat en Belgique

@rib News, 20/10/2010

CONFERENCE PUBLIQUE

L’écrivain et chercheur burundais, Ir Rutamucero Diomède, Président de PA-AMASEKANYA, auteur de trois livres publiés respectivement en 2005, 2007 et 2009, animera à Anvers, une conférence-débat intitulée « L’IMPUNITE DES CRIMES EN AFRIQUE DES GRANDS LACS »,  le vendredi 22 octobre 2010 de 19 à 21h.

Lieu : Café Le Poète - Anvers

Contact : 0486084945


 
Le représentant spécial de l'UE reçu par le chef de l'Etat burundais

PANA, 19/10/2010

Roeland Van de Geer a été reçu en audience, mardi, par le chef de l'Etat burundais, Pierre NkurunzizaBujumbura, Burundi - Le représentant spécial de l'Union européenne (UE) dans la région des Grands Lacs, Roeland Van de Geer, a été reçu en audience, mardi, par le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, pour des échanges sur la situation sécuritaire dans cette région du continent en proie à différents conflits, a appris la PANA de source diplomatique à Bujumbura.

Concernant le Burundi, le diplomate européen a dit à la presse au sortir de l'audience, avoir profité de l'occasion pour se féliciter du 'bon déroulement des récentes élections générales' dans le pays.

Lire la suite...
 
Augmentation à la pompe du prix de l’essence au Burundi

APA, 19-10-2010

Bujumbura (Burundi) - Le prix à la pompe de l’essence super passe de 1700 Frbu (1,3 dollar) à 1730 Frbu tandis que le litre de gasoil, qui était jusque là à 1670 Frbu, revient désormais à 1720 Frbu, le cours du pétrole étant pour sa part à 1420 Frbu.

Cette augmentation, la troisième de cette année, se fait sans tenir compte de la pauvreté de la population, font remarquer plusieurs associations de la société civile qui ne cessent par ailleurs de demander à l’Etat de constituer un stock stratégique qui pourrait stabiliser les prix.

Lire la suite...
 
L’ex-rébellion des FNL dénonce l’insécurité au Burundi

APA, 19-10-2010

Agathon Rwasa, président des FNLBujumbura (Burundi) - Le parti FNL (Forces National de Libération, ex-rebellion) a dénoncé dans un mémorandum, la situation sécuritaire au Burundi indiquant que plusieurs corps de ses militants exécutés sommairement, ont été retrouvés dans le Lac Tanganyika.

Dans ce mémorandum publié lundi, le FNL indique que ses militants sont également intimidés, arrêtés et emprisonnées. « Le Burundi traverse une période dangereuse qui rappelle l’époque de la naissance des mouvements de résistance », souligne le FNL.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mardi 19 octobre 2010

@rib News, 19/10/2010

● Politique

- Le président du parti FNL Agathon Rwasa  vient de donner signe de vie, en signant un mémorandum sur ce qui se passe au Burundi. Selon le mémorandum, « le pouvoir CNDD-FDD est toujours déterminé à exterminer ses opposants à commencer par le FNL ». Le parti FNL d’Agathon Rwasa déplore une fois de plus les massacres dans une sucrerie de Rukoko et l’attaque d’un secteur pastoral des environs par des hommes armés, « qualifiés officiellement de bandits », il y a près d’un mois. Il déplore ensuite la découverte de « 18 corps de personnes assassinées » à Rusizi, au nord de Bujumbura, continue le mémorandum. Il rejette aussi le tort à la communauté internationale sur son silence prolongé sur ce qui se fait au Burundi. « En outre l’attitude de la communauté internationale encourage le pouvoir CNDD-FDD à s’entêter davantage et replonge le pays dans un chaos infernal vu les violences observables à travers tout le pays et dont il se félicité », peut-on lire dans le mémorandum du parti FNL d’Agathon Rwasa. (Rpa/Isanganiro)

Lire la suite...
 
Burundi : l’opération anti-corruption laisse sceptique

@rib News, 19/10/2010

Réprimer la corruption ou en faire un monopole du CNDD-FDD ?

Par Sirahenda Jean Gabin

Qui pouvait le croire ? Qui pouvait croire que le régime CNDD-FDD allait réellement appliquer le mot d’ordre tolérance zéro et s’attaquer sérieusement à la corruption, qui semblait être une seconde nature chez les tenants du pouvoir actuel ? Des boucs émissaires ont été arrêtés, mais l’on découvre aujourd’hui les véritables motifs de leur poursuite.

On reproche en effet aux dirigeants de la SOSUMO et de l’OTRACO leur double jeu. En effet, ces responsables auraient cotisé à la fois au CNDD-FDD et au FNL. Histoire d’arroser tous les rosiers car on ne sait lequel fleurira le premier. Ou alors de contourner le principe inique du pouvoir qui ne permet à personne d’occuper un poste de responsabilité, s’il n’a pas la carte du parti présidentiel.

Lire la suite...
 
La Cour pénale internationale pourra juger Jean-Pierre Bemba

@rib News, 19/10/2010

Jean-Pierre BembaLa Cour pénale internationale (CPI) a rejeté mardi une demande d'annulation des procédures engagées par la CPI contre l'ancien chef de guerre de la République démocratique du Congo (RDC) Jean-Pierre Bemba.

Cette décision lève le dernier obstacle au procès pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre longtemps retardé de Bemba, qui est accusé d'avoir mené avec des miliciens une campagne de viols et de tortures en République centrafricaine en 2002-2003 et nie toutes les charges contre lui.

Lire la suite...
 
Burundi : hausse des taxes sur les véhicules importés et des prix du carburant

PANA, 18/10/2010

Bujumbura, Burundi - Le ministère burundais du Commerce et de l'Industrie a décidé, lundi, de revoir à la hausse les prix des produits pétroliers sur le marché local, alors que l'Office burundais des recettes (OBR) venait à peine de multiplier par trois les taxes et impôts à l'importation des véhicules.

Les parkings du port de Bujumbura sont depuis peu débordés de véhicules non enlevés par les importateurs non avertis à l'avance et devenus insolvables du jour au lendemain sous le nouveau régime de l'OBR, a constaté la PANA sur place.

Lire la suite...
 
Grogne des riziculteurs au Burundi

PANA, 18/10/2010

Bujumbura, Burundi - Une aide alimentaire japonaise de quelque 5.000 tonnes de riz est à l'origine d'une grogne grandissante dans les milieux des riziculteurs burundais sur fond de craintes pour la mévente de la production locale, a rapporté lundi, la radio nationale du Burundi.

L'accord de don pour le 'projet d'aide alimentaire' avait été signé entre l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et le gouvernement du Burundi en date du 24 novembre 2009, rappelle-t-on.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 18 octobre 2010

@rib News, 18/10/2010

● Politique

- Les personnes de l’ethnie Twa disent être exclues par les accords d’Arusha car ceux-ci ne reconnaissent pas les Twa comme une ethnie à part entière, a déploré Séverin Simbizera, Coordonnateur de l’une des associations des Twa au Burundi. (Bonesha)

- Le vice-président du parti FNL Alfred Bagaya demande l’arrêt des exécutions extrajudiciaires de ces derniers jours au Burundi. Il  déplore que plus de 20 membres du parti FNL aient été arrêté puis tués par la police burundaise. Il déplore que les cadavres gisant dans de bains de sang soient découverts un peu partout dans le pays sans que rien ne bouge. Il déplore le silence de la communauté internationale sur ce qui se passe actuellement au Burundi. Il demande à la communauté internationale de se réveiller et de suivre de près la situation au Burundi. (Rpa/Isanganiro)

Lire la suite...
 
Commémoration à Bruxelles du 17è anniversaire de l’assassinat de Ndadaye

@rib News, 18/10/2010

INVITATION

A l’occasion de la commémoration du 17ième anniversaire de la mort du Président Melchior NDADAYE

Jeudi 21 octobre 2010

L’Ambassade de la République du Burundi près les Etats du BENELUX, du Royaume Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord ainsi que de l’Union Européenne, invite tous les burundais et les amis du Burundi à venir nombreux participer aux cérémonies de Commémoration du 17ième anniversaire de la mort du Président Melchior NDADAYE ce jeudi 21 octobre 2010.

Programme :

Lire la suite...
 
Burundi : quatre fidèles foudroyés pendant la messe

@rib News, 18/10/2010 – Source AFP

Quatre personnes sont mortes foudroyées en plein office dimanche dans une église anglicane du sud du Burundi, a-t-on appris lundi de sources administratives locales.

« Hier matin (dimanche), de fortes pluies mêlées de foudre se sont abattues sur la zone de Buruhukiro (sud) », a indiqué le maire de la commune de Rumonge, Gérard Ndikumana.

Lire la suite...
 
Burundi : une pluie torrentielle cause plusieurs dégâts dans certaines communes

@rib News, 17/10/2010 – Source Xinhua

Les toitures de plus de 30 maisons, de 8 écoles et de 10 classes ont été emportées par une pluie torrentielle qui s’est abattue ce vendredi sur une bonne partie du territoire burundais.

Les communes dont nous avons le bilan se trouvent dans les provinces de Bururi au Sud du pays, de Muyinga au Nord-Est et de Cibitoke à l’Ouest du Burundi, comme l’ont reporté les correspondants de la Radio nationale dans ces provinces dans les journaux parlés de la mi-journée de ce samedi.

Lire la suite...
 
Burundi : la police dément les accusations d'exécutions sommaires

@rib News, 17/10/2010 – Source AFP

Major Pierre Chanel NtarabaganyiLe porte-parole de la police du Burundi a démenti dimanche les accusations d'exécutions sommaires de membres de l'opposition, assurant que toutes les personnes récemment tuées par la police l'avaient été au cours d'affrontements avec des « groupuscules armées ».

« Ce n'est pas la première fois que le président de l'Aprodeh lance des propos incendiaires qui sont archi-faux », a déclaré le porte-parole de la police, la major Pierre Chanel Ntarabaganyi, ajoutant que ces déclarations visaient à « salir les corps de défense et de sécurité ».

Lire la suite...
 
« Mission accomplie » pour le représentant spécial de l'ONU au Burundi

PANA, 17/10/2010

Bujumbura, Burundi - Le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies, Charles Pétrie, va écourter de deux mois son mandat au Burundi, pour avoir réalisé plus tôt que prévu les objectifs à lui assignés, a-t-il confié à la PANA dans une interview exclusif, en démenti aux rumeurs persistantes de sa démission pour des désaccords politiques avec les autorités burundaises.

Il faut rappeler que le prédécesseur de M. Petrie, Youssef Mahmoud, avait du quitter précipitamment le Burundi, pour des raisons que le gouvernement burundais n'avait pas inexpliquées.

Lire la suite...
 
Burundi : un officiel de l’ONU met en garde contre le retour de la violence

@rib News, 16/10/2010 – Source Xinhua

Il y a des risques d’un retour de la violence au Burundi, mais il existe aussi de la bonne volonté de la part des acteurs clé à être capable de l’éviter, a indiqué vendredi le Représentant exécutif des Nations unies au Burundi, Charles Petrie.

Petrie a indiqué que la violence observée ces derniers jours dans la partie Ouest du pays n’était pas encourageante. "Le risque de retour à la violence (au Burundi) est réel. Il serait naïf de penser que tout va bien. Il y a, cependant, des signes encourageants susceptibles d’éviter le retour à la violence, " a confié Petrie à des journalistes.

Lire la suite...
 
Poème dédié à Maître François Nyamoya et à sa famille

@rib News, 16/10/2010

Mwaramutse, Mwiriwe[1] Maître Nyamoya François[2]

Bonjour François, bonjour Maître Nyamoya François,

Bonjour mille fois, gros anchois[3] d’un monde narquois qui déçoit.

Comme  tu le perçois à travers cette ode, point en patois,[4]

L’univers des Droits de la Personne est en émoi et bien pantois.[5]

Comment vas-tu aujourd’hui? Bon matin, bonjour, bonne soirée.

Je suis bien attristée par cette tournure conspirée.

Comme jadis, je sais que tu es innocent.

Comme antan, tu sais que tu es innocent.

Comme dans le temps, il sait que tu es innocent.

Turgescent, il sait que tu es innocent, cent pour cent.

Comme il y a belle lurette, nous savons que tu es innocent.

Comme Naguère, vous savez qu’il est innocent.

Comme autrefois, ils savent que tu es innocent.

Comme toujours, elle sait, elles savent que tu es innocent.

Lire la suite...
 
Burundi : 22 membres de l'opposition victimes d'exécutions sommaires

@rib News, 16/10/2010 – Source AFP

Au moins 22 militants de l'ex-rébellion des Forces nationales de libération (FNL) ont été victimes d'exécutions extrajudiciaires en septembre 2010, a dénoncé samedi le président de l'Association pour la protection des personnes détenues et des droits humains.

« Ce qui se passe au Burundi est très alarmant. Beaucoup de personnes sont arrêtées par la police, puis elles disparaissent et on les retrouve mortes quelques temps après. Rien qu'en septembre, on a dénombré 22 victimes d'exécutions extrajudiciaires », a affirmé le président de l'Aprodeh, Pierre Claver Mbonimpa.

Lire la suite...
 
L'UA approuve l'envoi de 20.000 soldats en Somalie

PANA, 15/10/2010 

Addis-Abeba, Ethiopie - Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA), a annoncé vendredi le déploiement dans quelques semaines, de troupes additionnelles en Somalie, alors que l'objectif fixé par l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) est de 20.000 soldats.

Un bataillon en provenance du Burundi sera déployé dans quelques semaines, ce qui va augmenter les effectifs de la Mission de l'UA en Somalie (AMISOM) à plus de 7.000 soldats, a déclaré Ramtane Lamamra, commissaire du Conseil de paix et de sécurité au cours d'une conférence de presse tenue au siège de l'UA à Addis-Abeba, à la fin de la réunion ministérielle sur la Somalie.

Lire la suite...
 
Burundi : l'ONU "s'inquiète énormément" de la situation

@rib News, 15/10/2010 – Source AFP

Charles PetrieL'ONU "s'inquiète énormément" de la situation au Burundi, a déclaré vendredi le représentant exécutif du secrétaire général des Nations Unies dans le pays, Charles Pétrie, en estimant que "le retour à la violence n'est pas à sous-estimer" après 13 ans de guerre civile.

"La situation (au Burundi) nous inquiète énormément (...) et je crois que ça nous confirme à quel point la stabilité est encore fragile dans la région des Grands lacs et à quel point le démon de la violence n'a pas quitté la région", a déclaré M. Petrie à la presse à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Burundi : libération provisoire de Maître François Nyamoya

@rib News, 15/10/2010 – Source Xinhua

François Nyamoya, un avocat du barreau burundais et en même temps porte-parole du parti Mouvement pour la Solidarité et le Développement (Msd) a été mis en liberté provisoire dans l’après-midi de ce jeudi après avoir passé plus de deux semaines à la prison centrale de Mpimba, la plus grande maison d’arrestation du Burundi en mairie de Bujumbura.

Me François Nyamoya avait fait sa dernière comparution ce lundi 11 octobre devant le procureur en mairie de Bujumbura et l’affaire avait été mise en délibéré pour savoir s’il fallait qu’il continue à comparaître toujours de Mpimba ou de chez lui.

Lire la suite...
 
Poursuite du rapatriement des réfugiés burundais de la RD Congo

PANA, 14/10/2010

Bujumbura, Burundi - L'opération de rapatriement des réfugiés burundais de la République démocratique du Congo s'est poursuivie par l'accueil, samedi dernier, de quelque 228 personnes qui avaient quitté le pays, pour la plupart, lors de la première grande guerre civile de 1972, apprend-on de source proche du bureau du HCR à Bujumbura.

Un premier contingent de 244 personnes avait été accueilli une semaine auparavant et le mouvement devrait se poursuivre jusqu'au rapatriement complet des 15.000 réfugiés burundais recensés en RD Congo voisine, d'après toujours le HCR.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 14 octobre 2010

@rib News, 14/10/2010

● Politique

- Après les déclarations du sénateur Richard Nimbesha accusant les anciens Forces Armées burundaises d’être à la solde de l’opposition, le même sénateur a demandé pardon au président de la République, au ministre de la Défense et à tous les militaires. Selon Nimbesha, ses paroles ont été mal comprises raison pour laquelle elles ont été mal interprétées, a souligné le sénateur Nimbesha sur les ondes de la radio nationale. (Rtnb)

Lire la suite...
 
Burundi : Libération annoncée pour l’avocat François Nyamoya

@rib News, 14/10/2010 – Source RTL

Maître Francois NyamoyaUn avocat burundais, Me François Nyamoya, qui a participé à la création d'un parti d'opposition, le Mouvement pour la paix et le développement (MSD), devrait être libéré, a annoncé jeudi son collègue belge Bernard Maingain.

"Ce jour, les autorités judiciaires burundaises ont ordonné la mise en liberté de Me Nyamoya, avocat et professeur d'université au Burundi", a indiqué l'avocat belge actif dans la région des Grands Lacs.

Lire la suite...
 
Vers la mise en place d’un statut de l’opposition au Burundi

APA, 14-10-2010

Bujumbura (Burundi) - Le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a proposé, devant une délégation de parlementaires allemands qu’il recevait en audience, la mise en place d’un statut de l’opposition.

S’adressant à la presse après l’audience des parlementaires allemands, M. Léonidas Hatungimana, porte parole du chef de l’Etat, a indiqué qu’un cadre d’expression, le Forum des partis politiques, existe déjà.

Lire la suite...
 
Burundi : L’opposition s’insurge contre les propos d’un cadre du parti présidentiel

@rib News, 14/10/2010

ADC–IKIBIRI ALLIANCE DES DEMOCRATES POUR LE CHANGEMENT AU BURUNDI

DECLARATION DE L’ADC-IKIBIRI CONTRE LES ALLEGATIONS INCENDIAIRES DE RICHARD NIMBESHA

L’ADC-IKIBIRI, après avoir entendu les propos incendiaires et mensongers de Richard Nimbesha, ex Sénateur de Bubanza, contre l’ADC-IKIBIRI et les ex FAB déclare ce qui suit :

A. Les faits

1. Ce lundi 11 novembre 2010 s’est tenue, en province de Bubanza, une réunion regroupant tous les gouverneurs de provinces du Burundi, les dirigeants autoproclamés des communes et autres autorités de cette même province. La réunion était coprésidée par trois ministres du régime en place à Bujumbura, à savoir : les ministres de l’intérieur, de la défense nationale et des Anciens combattants, et de la sécurité publique. Deux points figuraient à l’agenda de cette réunion : l’investiture d’un certain Kenese Jacques dissident des FNL comme gouverneur de la province de Bubanza et les questions en rapport avec la sécurité.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 13 octobre 2010

@rib News, 13/10/2010

● Politique

- Le Burundi a célébré ce mercredi 13 octobre 2010, le 49eme de l’assassinat du prince Louis Rwagasore, héroS de l’indépendance du pays. Selon le Dr Masumbuko, l’un des compagnons du prince Louis Rwagasore, l’ancienne puissance coloniale a joué un rôle important dans l’assassinat de Rwagasore. Il demande plutôt que des enquêtes soient diligentées pour mettre à la surface ce qui est caché derrière cet assassinat. (Renaissance)

Lire la suite...
 
L'armée burundaise réaffirme son engagement à la neutralité politique

PANA, 12/10/2010

Bujumbura, Burundi - L'armée burundaise a réaffirmé mardi, son engagement à garantir "l'unité, la neutralité et l'impartialité" dans l'accomplissement de ses missions de défense de la souveraineté nationale, en démenti aux propos d'un ancien sénateur faisant état de certains membres égarés dans la politique de ce corps de défense et de sécurité.

L'ex-sénateur de Bubanza, une circonscription du nord-ouest du Burundi, Richard Nimbesha, avait affirmé publiquement lundi, détenir des "preuves tangibles" que des éléments des forces armées burundaises étaient aujourd'hui de mèche avec les partis de l'opposition radicale qui seraient derrière une rébellion armée en gestation contre le régime en place au Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : l’armée accusée de "parti pris politique"

@rib News, 12/10/2010

M. Richard Nimbesha, ancien sénateur issu du parti au pouvoir le CNDD-FDD, s’est montré hostile à une partie des corps de défense nationale, qu’il accuse d’être à la solde des partis de l’opposition.

Selon M. Nimbesha, des preuves sont à sa disposition, prouvant noir sur blanc que d’anciens militaires des ex-FAB (Forces armées burundaises, l’armée régulière d’avant les accords d’Arusha), travaillent pour l’Alliance des Démocrates pour le Changement (ADC-Ikibiri), une coalition de 11 partis politiques de l’opposition.

Lire la suite...
 
Faim "extrêmement alarmante" dans quatre pays africains dont le Burundi

APA, 12-10-2010

Bujumbura (Burundi) - La faim a atteint des niveaux « extrêmement alarmants » en République Démocratique du Congo, au Burundi, au Tchad et en Erythrée et alarmants dans 25 pays sur 122 en développement étudiés, indique un rapport de l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires reçu mardi à APA.

Cet organisme fait remarquer que la faim dans le monde touche un milliard de personnes et prend des proportions inquiétantes en raison de la pauvreté, des conflits et de l’instabilité politique.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 11 octobre 2010

@rib News, 11/10/2010

● Politique

- Le nouveau gouverneur de province de Bubanza, Jacques Kenese, a pris ces fonctions ce lundi à Bubanza. Selon le gouverneur sortant de Bubanza, les grands chantiers seront la consolidation de la sécurité, la construction des nouvelles écoles et la lutte contre la corruption comme l’a demandé le président de la République lors de son investiture. (Isanganiro/Rtnb)

Lire la suite...
 
Burundi : la Société civile réclame toujours Justice pour Ernest Manirumva

@rib News, 11/10/2010

Déclaration des organisations de la Société civile une année et demie après l’assassinat de Ernest MANIRUMVA

A quand la réouverture du procès des assassins d’Ernest MANIRUMVA ?

Une année et demie après l’ignoble assassinat du Vice-Président de l’OLUCOME (Observatoire de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques), le procès des assassins d’Ernest MANIRUMVA peine à démarrer et aucun mécanisme de protection des témoins n’est jusqu’ici mis en place.

A cette occasion, les organisations de la société civile burundaise signataires de la présente déclaration :

Lire la suite...
 
Arrestations et meurtres : climat d’oppression au Burundi

@rib News, 11/10/2010 – D’après Misna

L'ancien avocat et leader de l'Upd (opposition), Deo Nshimirimana, a été arrêté la semaine dernière pour ses liens présumés avec un groupe terroriste. L'Upd a démenti les faits et dénoncé plus de 70 arrestations dans ses rangs au cours des deux derniers mois.

Pendant ce temps, les corps de deux civils précédemment arrêtés sur la route pour Buganda auraient été retrouvés dans le Rusizi, dans la périphérie de la capitale Bujumbura, a annoncé l'Association pour la protection des détenus et des droits de l'homme (Aprodeh), qui précise que les corps ont été retrouvés au même endroit où 14 autres cadavres avaient été découverts il y a deux semaines.

Lire la suite...
 
La faim à des niveaux "extrêmement préoccupants" dans 4 pays dont le Burundi

@rib News, 11/10/2010 – Source AFP

La faim dans le monde touche un milliard de personnes et prend des proportions inquiétantes dans près d'une trentaine de pays, en raison de la pauvreté, des conflits et de l'instabilité politique, selon un rapport publié lundi.

Sur 122 pays en développement étudiés, la faim atteint des niveaux "alarmants" dans 25 pays et "extrêmement préoccupants" dans 4 pays d'Afrique sub-saharienne - la République démocratique du Congo (RDC), le Burundi, le Tchad et l'Erythrée - précise ce rapport annuel "l'indice de la faim dans le monde 2010" réalisé par l'Institut international de recherche sur les politiques alimentaires.

Lire la suite...
 
Burundi : la société civile exige la réouverture du procès Manirumva

@rib News, 10/10/2010 – Source Xinhua

Feu Ernest ManirumvaLes organisations de la société civile du Burundi exigent la réouverture du procès sur l’assassinat d’Ernest Manirumva, un ancien vice-président de l’Observatoire de Lutte contre la Corruption au Burundi, assassiné le 9 avril 2009.

Dans une déclaration faite au nom de la coordination Justice pour Ernest Manirumva, ces organisations se disent réjouies de l’ouverture du procès sur l’affaire le 14 juillet 2010, mais expriment leur préoccupation après l’annulation par jugement de la première séance et le report du procès à une date "qui n’est toujours pas précisée".

Lire la suite...
 
Burundi : Quand un ministre est frappé de "cécité juridique"

@rib News, 10/10/2010

Edouard Nduwimana : la lettre qui fait douter.

Albanel Simpemuka

Y a-t-il donc une fatalité qui veut que les ministres de l’Intérieur du CNDD-FDD soient frappés de cécité juridique ? On se souvient de la fameuse ordonnance, liberticide et avortée, n° 530 du 6 octobre 2008 portant « réglementation des réunions et manifestations des partis politiques et autres associations au Burundi » de Venant Kamana, qui avait dû battre en retraite après les protestations de gens de bon  sens.

Eh bien ! E. Nduwimana, voulant peut-être inscrire son nom dans le livre des records du zèle de la répression politique, a adressé, en date du 16 septembre 2010, une lettre sans « Objet », aux présidents des partis politiques, avec ampliation au Président de la République, au premier vice-Président de la République, aux Gouverneurs de province, au Maire de la ville de Bujumbura, au Directeur général de l’administration du territoire, ainsi qu’au président du Forum permanent du dialogue des partis politiques agréés. Cette lettre confirme, s’il en était encore besoin, la constante violation du droit par les dirigeants du CNDD-FDD, tantôt en le bafouant ouvertement, tantôt en l’invoquant de façon biaisée par une interprétation fantaisiste. 

Penchons-nous un instant sur cette lettre, et voyons ce que dit réellement la loi, et nous verrons comment ce ministre insulte le droit à des fins de répression politique de l’opposition.

Lire la suite...
 
Tolérance zéro ou le pari suicidaire de Nkurunziza

@rib News, 10/10/2010

Par Hoherande Esther

Le président burundais Pierre NkurunzizaPas facile de changer de cap, même si l’on est capitaine, quand le navire est infesté de mutins, prêts à en découdre au cas où vous dirigez le navire vers le port où les attend la justice. Pour Pierre Nkurunziza la situation est bien pire. Sans réelle conviction pour la bonne gouvernance, le chef de l’entreprise « CNDD-FDD » est néanmoins obligé de faire semblant, voire de sacrifier quelques uns des siens, pour renflouer les caisses.

Trop décrié pour sa gabegie, le pouvoir en place, qui a vidé les caisses pour se payer une campagne en méga show, méga beuverie, méga corruption, est obligé de faire une tournée de récolte de fonds. Déjà il se dit tout bas que les salaires sont payés par… un pays étranger ! Seulement voilà, qui sacrifier, qui ne pas sacrifier ? Comment éviter d’irriter les proches des hommes forts ou de mécontenter des gens qui non seulement pourraient parler mais aussi grossir les rangs des mécontents ?

Lire la suite...
 
Burundi - Côte d’Ivoire (0-1) : La hiérarchie respectée

@rib News, 09/10/2010 – Source StarAfrica

Un but de Romaric N’dri Koffi aura permis aux éléphants de Côte d’Ivoire d’empocher les points samedis dernier à Bujumbura aux dépens des Burundais.

Les Hirondelles du Burundi n’ont pu faire le printemps. Ce samedi, dans le cadre de la 2ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2012) la sélection burundaise n’a pu créer la surprise face à l’ogre ivoirien.

Lire la suite...
 
Lydia Nsekera : La garagiste qui dirige le football burundais

Nord Sud Quotidien | 09-10-2010

Lydia NsekeraLa place réservée aux femmes dans le football africain ne se réduit plus seulement aux tribunes. Au Burundi, la silhouette de Lydia Nsékéra ne passe pas inaperçue. C’est elle la patronne du football de son pays. Portrait.

Au Burundi, Lydia Nsekera s’est imposée dans le milieu des hommes. Fille d’un ancien président de club de football local, issue d’une des familles royales du Burundi, la princesse dirige le football burundais depuis 2004. Appréciée de tous, avec son sourire éclatant, la patronne du football burundais n’a pas attendu son élection pour s’intéresser aux choses du football.

Lire la suite...
 
Le pouvoir burundais s’engage dans une lutte sans merci contre les groupes armés

RFI, 09 octobre 2010

Un policier et un civil ont été blessés dans la nuit du 7 au 8 octobre lors d'affrontements entre des policiers et un groupe de « bandits armés ». L'incident a eu lieu dans la commune de Buganda, dans le nord-ouest du pays. Malgré les démentis officiels, ce nouvel accrochage repose la question de l'émergence d'un mouvement de rébellion au Burundi.

Les policiers burundais et les assaillants ont échangé des tirs pendant près de deux heures à travers les rues de la localité de Buganda. L’administration de la commune est formelle : « Cette bande armée s’est ensuite repliée vers la République démocratique du Congo d’où elle était venue ».

Lire la suite...
 
Burundi : la police attaquée par des hommes armés dans l’Ouest

@rib News, 09/10/2010 – Source Xinhua

La police de l’Ouest du Burundi a été attaquée jeudi soir par des hommes armés, rapportent vendredi la presse locale.

Selon des témoins cités par les médias, c’était un camp de police situé dans la commune de Buganda de la province de Cibitoke qui a été la cible de tirs nourris en provenance de la République démocratique du Congo (RDC), pendant plus d’une heure.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du vendredi 08 octobre 2010

@rib News, 08/10/2010

● Sécurité

- Des coups de feu se sont fait entendre ce jeudi vers 19h15 à Gasenyi en commune de Buganda, dans la province de Cibitoke. Selon l’administrateur communal de Buganda, Isidore Ntakarutimana, il s’agit des bandits qui se sont affrontés avec les policiers du camp Buganda. La même source souligne également qu’aucune personne n’a trouvé la mort dans ces affrontements sauf un policier qui a été blessé. Il ajoute que ces bandits se sont repliés vers la RD Congo et les enquêtes ont débuté pour connaître l’identité de ces bandits, a souligné l’administrateur de Buganda qui ajoute que quatre personnes sont déjà entre les mains de la police pour des enquêtes. (Rtnb/Isanganiro)

Lire la suite...
 
Commémoration à Bruxelles de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore

@rib News, 08/10/2010

INVITATION

le Samedi 16 octobre 2010

Lire la suite...
 
CAN 2012 : Hirondelles contre Eléphants (Burundi vs Côte d’Ivoire)

@rib News, 08/10/2010 – D'après BBC Afrique

Dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2012 de football, les « Eléphants » de la Côte d’Ivoire se déplacent à Bujumbura pour y défier les « Hirondelles » ("Intamba") du Burundi avec la ferme volonté de faire respecter la hiérarchie. Avec son armada de grands joueurs, la sélection ivoirienne part favorite dans ce match de la poule H.

Cependant, elle devra se méfier de la fougue des Hirondelles du Burundi, qui, portées à bout de bras par un public tout acquis à leur cause, pourraient se transcender ce week-end et contrarier les plans du capitaine Didier Zokora et de ses camarades.

Lire la suite...
 
Le Nobel de la paix 2010 décerné au dissident chinois Liu Xiaobo

@rib News, 08/10/2010 – Source Associated Press

Liu Xiaobo,Prix Nobel de la Paix 2010Le dissident chinois Liu Xiaobo, actuellement en détention, a obtenu vendredi le prix Nobel de la paix 2010. Le comité Nobel norvégien distingue ainsi le "plus grand symbole" du combat pour les droits de l'Homme en Chine.

Liu Xiaobo est récompensé "pour son long combat, non violent, pour les droits fondamentaux de l'Homme en Chine". Le Comité Nobel norvégien ajoute croire depuis longtemps qu'il existe un "lien étroit" entre la paix et les droits de l'Homme.

Lire la suite...
 
Burundi : Les prémices du chaos

Le Pays, 7 octobre 2010

Le président Pierre NkurunzizaSi le Burundi était un bateau, on dirait que le capitaine qui est à son bord le conduit tout droit vers l’iceberg, et donc au naufrage. En tout cas, son président, Pierre Nkurunziza, l’homme qui avait juré, la main sur le coeur, d’apporter le ciel et la lune aux Burundais, a réuni les ingrédients nécessaires à un chaos.

Ce pays qui sort à peine d’une longue et pénible guerre civile ressemble aujourd’hui à une véritable souricière. Quiconque y vit, court le perpétuel risque de disparaître un jour comme par enchantement, surtout s’il ne partage pas la même vision politique que NKurunziza. "Qui n’est pas avec moi est contre moi et doit donc disparaître". C’est la règle que le numéro un burundais a instaurée comme principe de gouvernance politique.

Lire la suite...
 
Burundi : sale temps pour l’opposition et la société civile

Voice of America, 7 octobre 2010

Faustin Ndikumana un de ses responsables de la Radio Publique Africaine (RPA) – station partenaire de Voice of America au Burundi – a été transféré à la prison centrale de Mpimba, à Bujumbura.

L’avocat François Nyamoya, défenseur des droits de l’Homme, est en détention depuis plus d’une semaine. Me Nyamoya est toujours détenu à la prison centrale suite à son interpellation, le mois dernier, pour « diffamation » sur plainte du patron des services secrets burundais, a expliqué Philbert Musohozi, rédacteur en chef de la RPA.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 07 octobre 2010

@rib News, 07/10/2010

● Justice

- Le chef charroi de la Radio publique africaine (Rpa), Faustin Ndikumana, a été conduit ce matin à la prison centrale de Mpimba. Il venait de passer 17 jours dans les enceintes des services de renseignements. Ce matin, le chef charroi de la Rpa avait été sorti de sa cellule et conduit au parquet de la justice de Bujumbura. Auditionné pendant quelques heures par le procureur de la justice en mairie de Bujumbura, Il a été vite conduit à la prison centrale de Bujumbura. (Rpa)

Lire la suite...
 
Kibaki appelle à un effort régional pour combattre la contrefaçon

PANA, 07/010/2010

Nairobi, Kenya - Le président kenyan Mwai Kibaki a appelé mercredi, les pays de la Communauté de l'Afrique de l'est (EAC, sigle anglais) à renforcer les lois contre le commerce illégal de produits de contrefaçon qui exposent leurs utilisateurs à des risques environnementaux et sanitaires.

Le président Kibaki a exhorté les participants, à Nairobi, la capitale kenyane, à une conférence régionale sur le commerce illicite, à identifier les failles existantes dans les législations nationales et régionales qui avaient promu le trafic florissant des produits de contrefaçon.

Lire la suite...
 
Commémoration à Rome des assassinats de Rwagasore et Ndadaye

@rib News, 07/10/2010

COMMEMORATION DES ANNIVERSAIRES DES HEROS NATIONAUX BURUNDAIS

L’Ambassade de la République du Burundi en Italie, en collaboration avec la communauté des Burundais vivant en Italie, organise la commémoration des anniversaires de nos héros nationaux : le Premier Ministre Prince Louis RWAGASORE et le Président Melchior NDADAYE, assassinés respectivement le 13 octobre 1961 et le 21 octobre 1993.

Lire la suite...
 
Burundi : des civils retrouvés morts après leur arrestation par la police

@rib News, 07/010/2010 – Source AFP

Deux civils, militants d'un parti d'opposition, ont été retrouvés morts après leur arrestation par la police dans le nord-ouest du Burundi, et une troisième personne interpellée au même moment est toujours portée disparu, a-t-on appris de sources concordantes mercredi.

"Trois civils qui se rendaient à Buganda dans la province de Cibitoke (Nord-Ouest) ont été arrêtés par la police samedi vers 20H00 en compagnie de trois personnes qui les avaient hébergés pour la nuit", a déclaré le président de l'Association pour la protection des personnes détenues et les droits humains (Aprodeh), Pierre Claver Mbonimpa.

Lire la suite...
 
La fusion CEEAC-CEMAC en marche

APA, 07-10-2010 

Yaoundé (Cameroun) - Les ministres des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC) viennent de se séparer à Yaoundé, la capitale camerounaise, où ils ont poursuivi la réflexion sur l’idée de fusion des deux communautés économiques de la sous-région, a appris APA mercredi de source officielle.

L’idée rentre dans le cadre de la rationalisation des Communautés économiques régionales (CER), prescrite par l’Union africaine (UA).

Lire la suite...
 
Burundi : Nouvelle découverte de corps sans vie au bord du Tanganyika

@rib News, 06/10/2010

La découverte de cadavres dans les eaux des grandes rivières et du Lac Tanganyika est devenue ces derniers jours monnaie courante au Burundi.  Deux cadavres d’hommes ont été découverts ce mardi dans la jonction du lac Tanganyika et la rivière Rusizi non loin de la ville de Bujumbura, la capitale burundaise.

Karabgega, le père de l’un des personnes retrouvées mortes flottant sur le lac Tanganyika, souligne que son fils Hakizimana Sylvestre était parti à Cibitoke au Nord-Ouest du pays en compagnie de deux autres personnes de son village situé à une dizaine de Kilomètres au Nord de Bujumbura. « Ils allaient chaque année à la recherche de semences à Cibitoke, c’était leur habitude », nous a informé le père de la victime.

Lire la suite...
 
Burundi : quatrième départ prématuré d’un représentant de l'ONU

@rib News, 06/10/2010 – Source AFP

Le représentant de l'ONU au Burundi Charles Petrie a annoncé sa démission hier  au cours d'une réunion du personnel du Bureau intégré des Nations Unies au Burundi (Binub) dont le mandat s'achève le 31 décembre 2010, a-t-on appris de sources onusiennes aujourd'hui.

"Le représentant du secrétaire général de l'ONU au Burundi en a fait l'annonce au cours d'une réunion générale du personnel hier après-midi. Il a d'ailleurs précisé qu'il démissionnait du système des Nations Unies pour une mission en Somalie en vue d'appuyer le gouvernement de ce pays", a affirmé le porte-parole du Binub, Amadou Ousmane.

Lire la suite...
 
Burundi : la REGIDESO nie tout acte de sabotage contre l’aéroport

@rib News, 06/10/2010 – Source Xinhua

La Régie de production des Eaux et de l’Electricité (REGIDESO) nie toute responsabilité dans ce qui vient d’arriver à l’Aéroport International de Bujumbura où en moins de deux mois deux avions ont dû rebrousser chemin sans pouvoir atterrir faute de lumière à l’Aéroport.

Le troisième cas et le plus récent date du dimanche dernier où un avion de la Compagnie Brussels Airline a atterri avec toutes les peines du monde et tous les risques à cause de la rupture du courant, ce qui a poussé les autorités de la REGIDESO qui est la seule institution publique qui fournit l’énergie à l’aéroport à faire une réaction.

Lire la suite...
 
Burundi : Le représentant de l'ONU démissionne

@rib News, 06/10/2010 – Source Europe1

Charles PetrieLe représentant de l'ONU au Burundi Charles Petrie a annoncé sa démission mardi au cours d'une réunion du personnel du Bureau intégré des Nations unies au Burundi (Binub) dont le mandat s'achève le 31 décembre 2010, ont indiqué des sources onusiennes mercredi. "Il a démissionné pour continuer un travail qu'il avait déjà commencé en Somalie, juste avant d'être à la tête du Binub", a-t-il poursuivi.

"M. Petrie part notamment parce que la mission du Binub touche à sa fin car il (le Binub) va fermer ses portes le 31 décembre 2010, pour être remplacé par une petite mission politique à partir de 2011", a indiqué par ailleurs un responsable onusien, sous couvert d'anonymat.


 
FAO : le Burundi parmi 22 pays confrontés à des crises de longue durée

@rib News, 06/10/2010 – Source AFP

Vingt-deux pays sont confrontés à des crises de longue durée, certains d'entre-eux depuis une trentaine d'années, a déploré mercredi l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

"On estime que 22 pays sont actuellement confrontés à des crises prolongées (...) qui présentent les caractéristiques suivantes : catastrophes naturelles ou conflits répétés, longue durée des crises alimentaires, bouleversement des moyens d'existence et capacité institutionnelle insuffisante pour réagir aux crises", dénonce la FAO dans son dernier rapport sur l'insécurité alimentaire.

Lire la suite...
 
Montée des enchères à l'approche du match entre le Burundi et la Côte d'Ivoire

PANA, 05/10/2010

Bujumbura, Burundi - Les tickets d'entrée pour suivre le match de dimanche prochain à Bujumbura entre les "Intamba" (Hirondelles) du Burundi et les "Eléphants" de Côte d'Ivoire, comptant pour la 2ème journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations de football (CAN) de 2012, vont se monnayer cher, a constaté la PANA dans la capitale burundaise.

Une place à ciel ouvert dans les gradins du stade Prince Louis Rwagasore, dans le centre-ville de Bujumbura, va revenir à 3.000 Francs burundais (près de 3 dollars US) au lieu des 2.000 Francs habituels lors des matches internationaux.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mardi 05 octobre 2010

@rib News, 05/10/2010

● Politique

- Le Senat burundais a procédé ce mardi soir à l’adoption la liste des nouveaux gouverneurs des provinces du Burundi. Ces gouverneurs sont composés de 13 Hutus et de 4 Tutsis dont cinq ont été reconduit. Il s’agit de Me Evrard Giswaswa pour la mairie de Bujumbura et Oscar Ndayiziga de la province de Muramvya. D’autres reconduits sont les gouverneurs de Cankuzo, Ruyigi et Karusi Ces gouverneurs proviennent des partis proches du pouvoir à savoir le Cndd-Fdd, l’Uprona, le FNL aile Miburo et le FNL Iragi rya Gahutu Rémy. Parmi les candidats il y a trois femmes qui vont diriger trois provinces du pays dont Rutana. (Rtnb/Rpa)

Lire la suite...
 
Multiplication d'incidents techniques à l'aéroport international de Bujumbura

PANA, 05/10/2010

Bujumbura, Burundi - Des catastrophes aériennes ont été évitées de justesse par trois fois ces derniers jours à l'aéroport international de Bujumbura, suite aux coupures intempestives de courant électrique, a appris la PANA de source aéroportuaire.

Dimanche dernier, le courant de la Régie nationale de production de l'eau et électricité (REGIDESO) s'est brusquement coupé au moment où un Boeing de Brussels Airlines allait se poser sur la piste d'atterrissage de l'unique aéroport d'envergure internationale dont dispose le pays.

Lire la suite...
 
244 réfugiés burundais rapatriés mardi de la RD Congo

PANA, 05/10/2010

Bujumbura, Burundi - Quelque 244 réfugiés burundais des années 1972 et 1993 ont été rapatriés, mardi, de la République démocratique du Congo voisine où certains d'entre eux vivaient depuis les années 1972 après avoir fui la première grande guerre civile dans leur pays, a appris la PANA de source humanitaire à Bujumbura.

Les convois sont arrivés à la frontière burundaise de Gatumba dans des camions du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) où ils ont été accueillis par les autorités du ministère burundais de la Solidarité nationale.

Lire la suite...
 
Malversations à la Sosumo : Les syndicalistes avaient (en vain) alerté

@rib News, 05/10/2010

SYNDICAT DES TRAVAILLEURS DE L’INDUSTRIE SUCRIERE (SYTIS)

AVIS ET CONSIDERATIONS SUR CE QUI SE DIT SUR LA SOSUMO A TRAVERS LES MEDIAS

[…] L’actuelle équipe de Direction a été nommée le 22 Avril 2006. A leur arrivée, la SOSUMO avait une trésorerie qui se portait très bien et affichait un résultat net dépassant 3 milliards de nos francs.

[…] A leur arrivée le Directeur Général a affirmé aux représentants du personnel que la SOSUMO « est une entreprise riche mais mal gérée » et qu’ils venaient le redresser et mettre en exécution le programme du gouvernement et du parti au pouvoi ‘voir pv de la réunion du 6 Juin 2006). Force est de se demander si aujourd’hui, près de 4 ans après, l’entreprise se porte mieux et si le programme que le gouvernement leur a assigné est entrain d’être exécuté. Lors d’une descente à la SOSUMO, la Ministre du Commerce et de l’Industrie de l’époque leur a dit : « il ne faut pas que la SOSUMO soit comme le COTEBU ».

Lire l’intégralité du Document du SYTIS 


 
La RPA, principale radio d’opposition du Burundi dans le collimateur du pouvoir

RFI, 05 octobre 2010

La Radio publique africaine (RPA), l'une des stations privées les plus écoutées au Burundi, est soupçonnée par les autorités d’être derrière les nouvelles violences que connaît le pays. Des accusations rejetées par les responsables de la RPA qui parlent de harcèlement.

A leur tour, ils accusent les services secrets burundais de vouloir les impliquer à tout prix dans ces violences pour pouvoir s'en débarrasser. Car la radio dérange. En deux semaines, plus d'une trentaine de personnes ont été tuées.

Lire la suite...
 
Burundi : la radio privée RPA dénonce le "harcèlement" du pouvoir

@rib News, 05/10/2010 – Source AFP

 La Radio publique africaine (RPA), une des stations privées les plus populaires du Burundi, a dénoncé mardi "le harcèlement" du pouvoir après la convocation par la police de plusieurs de ses cadres administratifs et journalistes.

Faustin Ndikumana, le responsable des transports de la radio, est "détenu dans un cachot de la Documentation (services secrets) depuis 16 jours", a indiqué le secrétaire général de cette radio, André Palice Ndimurukundo. "La RPA est en train de subir un harcèlement de la part du pouvoir", a-t-il dénoncé.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 Suivante > Fin >>

Résultats 17863 - 17940 sur 20440

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher