Burundi/Rwanda : la normalisation des relations arrive ŗ un niveau satisfaisant
Diplomatie

@rib News03/05/2022 - Source Agence Anadolu

Le gouvernement du Burundi a annoncé, ce mardi, que le processus de normalisation des relations avec le Rwanda avance normalement et qu’il est à un niveau satisfaisant.

Cette déclaration a été faite par Albert Shingiro, ministre burundais des relations extérieures et de la coopération au développement, lors de la présentation des réalisations trimestrielles.

Il a, toutefois, précisé que le seul point de suspens est le contentieux de 2015. « Nous voulons liquider définitivement dans un esprit de compromis et de confiance mutuelle », a-t-il rassuré.

« La remise des putschistes en cavale à Kigali à la justice burundaise sera un point catalyseur et un tournant majeur dans la normalisation des liens d’amitié et de coopération entre nos deux pays frères condamnés, comme vous le savez, à vivre ensembles de part leur géographie et leur histoire », a-t-il souligné.

Les relations entre le Rwanda et le Burundi se sont dégradées depuis fin avril 2015, suite à une crise née de la contestation contre le troisième mandat de feu Pierre Nkurunziza.

Le Burundi accusait le Rwanda d’héberger ses opposants, dont des putschistes auteurs de la tentative de coup d'État du 13 mai 2015 et de son côté, Kigali accuse Bujumbura de collaborer avec les rebelles FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda) accusés d’avoir perpétré le génocide contre les Tutsis du Rwanda en 1994.

Mais, avec l’arrivée au pouvoir du président Evariste Ndayishimiye vers fin 2020, un processus de normalisation des relations a été lancé. Des efforts qui ont poussé le Rwanda à rouvrir ses frontières avec le Burundi, le 7 mars dernier et les rencontres officielles entre hautes autorités de ces deux pays se sont d’ailleurs multipliées à Kigali ou à Gitega.