topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Diplomatie
Le Burundi soutient le report du sommet de l’EAC au mois de mai Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/04/2017 – Source Xinhua

Le Burundi "s'accommode bien" à une récente proposition du Kenya sur le report du 18ème sommet de la Communauté Est-Africaine /East african Community (CAE/EAC) au 20 mai prochain à Dar-Es-Salaam, en Tanzanie, a réagi jeudi à Bujumbura Jean Rigi (photo), secrétaire permanent au ministère burundais à la Présidence chargé des Affaires de l’EAC.

A ce jour, l’EAC est composé de six Etats, à savoir le Kenya, l'Ouganda et la Tanzanie qui en ont été fondateurs en 2000, le Burundi et le Rwanda qui l'ont rejoint en 2007, ainsi que le Soudan du Sud dont l'adhésion récente remonte à l'an 2016.

Lire la suite...
 
Burundi : Michel Kafando nommé représentant spécial de l’ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Le Pays, 27 avril 2017

Michel Kafando (photo), ancien président de la Transition au Burkina Faso, a été nommé  représentant spécial des Nations unies au Burundi, en remplacement de Jamal Benomar en fin de mandat.

C’est le pouvoir burundais qui a donné son accord pour la nomination, par l’ONU, de l’ex-président du Faso. Michel Kafando est désormais chargé d’aider les Burundais à résoudre leur crise qui n’a que trop duré.

Lire la suite...
 
La Belgique et le Burundi soucieux d'apaiser la tension dans leurs relations Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 20/04/2017 – Source Xinhua

Burundi/Belgique : vers "l'apaisement du climat politique" au niveau des relations diplomatiques

Les relations diplomatiques entre les gouvernements burundais et belge, évoluent aujourd'hui vers "l'apaisement du climat politique", estime l'ambassadeur Willy Nyamitwe, conseiller principal chargé de l'Information et de la Communication au cabinet de la présidence burundaise.

Lire la suite...
 
Un sommet de l’EAC sur le Burundi reporté pour raison de calendrier Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 13/04/2017 – Source Xinhua

Le sommet de la Communauté d'Afrique de l'Est (East African Community – CAE/EAC) sur le dialogue interburundais, prévu pour le 28 avril à Dar-Es-Salaam (Tanzanie), a été reporté au 10 mai pour raison des calendriers des chefs d'Etat des pays membres, a révélé mercredi Willy Nyamitwe (photo), chargé de la Communication à la présidence burundaise.

L’EAC regroupe six Etats : Burundi, Kenya, Tanzanie, Rwanda, Ouganda et Soudan du Sud.

Lire la suite...
 
Said Djinnit appelle à neutraliser des groupes armés qui sévissent en RDC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UN News Centre, 12 avril 2017

L'ONU encourage les pays de la région des Grands Lacs à renforcer la lutte contre les groupes armés illégaux

Intervenant devant le Conseil de sécurité, l'Envoyé spécial des Nations Unies pour la région des Grands Lacs, Said Djinnit (photo), a encouragé mercredi les pays de cette région d'Afrique à renforcer la lutte contre les groupes armés illégaux qui sévissent en République démocratique du Congo (RDC) et dans la région.

Lire la suite...
 
Burundi : L’UE demande une enquête sur les chants de la jeunesse du CNDD-FDD Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/04/2017 – Source Délégation de l'UE au Burundi

Bujumbura, le 10 avril 2017

Déclaration locale de l’Union européenne

La Délégation de l'Union européenne publie la déclaration suivante en accord avec les Chefs de Mission européens au Burundi:

"L'Union européenne a appris avec une vive préoccupation que lors d'une marche de la jeunesse du parti CNDD-FDD (Imbonerakure) qui s'est tenue récemment à Ntega (province de Kirundo), des chants ont appelé de manière répétée à mettre enceintes les femmes et filles qui ne sont pas de leur camp afin qu'elles donnent naissance à de futurs Imbonerakure.

Lire la suite...
 
Burundi : l'ONU "troublée" par la torture et les disparitions forcées Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 13/03/2017 – Source AFP

Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est dit "troublé" lundi par des informations faisant état de torture et d'enlèvements au Burundi, mais a ignoré les appels d'organisations de défense des droits humains à imposer des sanctions.

Une déclaration à l'initiative de la France a été adoptée à l'unanimité après quelques ajustements avec la Russie, la Chine et l'Egypte, qui s'opposent aux sanctions.

Lire la suite...
 
Une activiste burundaise empêchée de s’exprimer devant le Conseil de sécurité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

FRANCE 24, 11/03/2017

Une militante burundaise des droits de l’Homme devait être entendue, jeudi, par le Conseil de sécurité de l’ONU, dans le cadre d’une réunion sur la situation au Burundi. Son intervention a été annulée, suite à l'opposition russe et chinoise.

La réunion s’est tenue sans elle. Carine Kaneza (photo), une défenseure burundaise des droits de l’Homme, devait intervenir, jeudi 9 mars, devant le Conseil de Sécurité de l’ONU, à New York, en marge de la présentation d’un rapport du secrétaire général Antonio Guterres sur les violations massives des droits de l’Homme au Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : où est la communauté internationale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 10.03.2017

Le Conseil de sécurité de l'Onu s'est réuni jeudi sur le Burundi. Malgré les appels d'organisations de défense des droits de l'Homme, aucune sanction n'a été décidée.

La situation au Burundi était à l'ordre du jour, jeudi, d'une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies. Aucune résolution n'a été adoptée, malgré les appels de plusieurs ONG et un rapport alarmant du conseiller spécial du secrétaire général, Jamal Benomar. Ce dernier a notamment souligné le risque d'intensification de la crise si le président burundais décidait de briguer un 4ème mandat en 2020.

Lire la suite...
 
Visite prochaine en Chine du ministre burundais des Relations extérieures Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 10/03/2017 – Source Xinhua

Le ministre burundais des Relations extérieures et de la Coopération internationale, Alain Aimé Nyamitwe, effectuera une visite officielle en Chine du 13 au 19 mars, à l'invitation du ministre des Affaires étrangères Wang Yi.

Geng Shuang, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a fait cette annonce vendredi lors d'une conférence de presse.

Lire la suite...
 
Vers une détente entre le Burundi et la Belgique au grand dam de l’UE ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 10 mars 2017

Burundi : quand la diplomatie de Bujumbura se fait dure à l’intérieur et conciliante à Bruxelles

Le ministre burundais  des Affaires étrangères, Alain Aimé Nyamitwe, a rencontré ce jeudi 9 mars son homologue belge, Didier Reynders. Une visite critiquée côté européen en raison de l'attitude de Bujumbura, jugée hypocrite vis-à-vis de Bruxelles.

La rencontre n’est pas passée inaperçue. C’est entre le ministre burundais des Affaires étrangères, Alain Aimé Nyamitwe, effectuant une visite à Bruxelles ce jeudi 9 mars, et son homologue belge Didier Reynders que tout se passe : poignée de main chaleureuse, large sourire, amabilités… Tout se passe bien, du moins sur les images.

Lire la suite...
 
Blocage au Conseil de sécurité sur la situation au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 10-03-2017

Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est penché une nouvelle fois, jeudi 9 mars, sur le cas du Burundi, un pays des Grands Lacs africains qui traverse une grave crise politique depuis bientôt deux ans.

Cette crise est née de la décision du président Pierre Nkurunziza (photo) de briguer en avril 2015 un troisième mandat, qualifié d'illégal par son opposition et une partie de son camp. Et elle a déjà fait des morts, de 500 (ONU) à quelque 2000 personnes tuées selon les ONG, des centaines de portés disparus et poussé quelque 400 000 personnes à l'exil. Aucune décision n'a pu être prise à New York jeudi soir.

Lire la suite...
 
La réponse de Bujumbura au Conseil de Sécurité sur le dernier Rapport de l’ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/03/2017 – Source ONU

Discours de l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Représentant Permanent du Burundi auprès des Nations Unies lors du briefing du conseil de Sécurité sur la situation au Burundi, 9 mars 2017 (5 minutes) :

Monsieur le Président, comme c’est la première fois que je prends la parole sous votre présidence tournante du mois, je souhaite vous exprimer au nom de ma délégation mes sincères félicitations pour votre accession à la présidence de ce Conseil.
Nous saluons chaleureusement la présence de S.E M. Benjamin William Mkapa, Facilitateur du dialogue inter burundais qui s’exprimera par vidéoconférence depuis Kampala. Nous lui renouvelons notre confiance et soutien.

Lire la suite...
 
Burundi : L’ONU craint qu’un quatrième mandat de Nkurunziza n’aggrave la crise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UN News Centre, 9 mars 2017

Burundi : l'ONU estime que la volonté du Président de briguer un 4e mandat risque d'aggraver la crise

Le Conseiller spécial du Secrétaire général pour la prévention des conflits, Jamal Benomar (photo), a estimé jeudi devant le Conseil de sécurité que la volonté du Président du Burundi, Pierre Nkurunziza, de briguer en 2020 un quatrième mandat risquerait d'intensifier la crise dans ce pays et d'accroître son isolement international.

Lire la suite...
 
L'Onu joue sa crédibilité au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 09.03.2017

Le Conseil de sécurité de l'ONU se laisse une fois de plus informer ce jeudi sur les violations de droits de l'homme au Burundi. Un groupe d'ONG dont la FIDH appelle l'ONU à passer à un stade plus élevé de la pression.

Le Conseil de sécurité des Nations unies organise une séance ce jeudi sur la situation au Burundi. Le représentant des Nations unies Jamal Benomar présente un rapport sur les violations massives de droits humains recensées dans ce pays des Grands Lacs. L'organisation fait face à une résistance de Bujumbura qui ignore ou rejette ses appels et refuse les propositions d'envoi d'une mission de stabilisation.

Lire la suite...
 
La crise burundaise au Conseil de Sécurité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La Croix, 09/03/2017

À New York, ce jeudi 9 mars, les membres du Conseil de Sécurité de l’ONU étudient le dossier burundais. Les ONG et le Conseiller pour la prévention du génocide tirent la sonnette d’alarme

Le Conseil de sécurité de l’ONU doit discuter jeudi 9 mars de la crise burundaise. Un rapport de l’ONU, publié le 20 septembre 2016, accusait le gouvernement burundais d’être responsable de graves violations des droits de l’Homme. Il a mis en garde contre de possibles « crimes contre l’humanité » et un « grand danger de génocide ».

Lire la suite...
 
Texte intégral du Rapport de l’ONU qui provoque l'ire de Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 01/03/2017 – Source Nations Unies - Conseil de sécurité

Rapport du Secrétaire général sur le Burundi

Nations Unies S/2017/165

I. Introduction

1. Le présent rapport est soumis en application de la résolution 2303 (2016) dans laquelle le Conseil de sécurité m’a demandé de lui faire rapport sur la situation au Burundi tous les trois mois, y compris sur tout fait public d’incitation à la haine et à la violence, ainsi que sur les mesures prises aux fins du déploiement de la composante de police des Nations Unies et sur les modifications à apporter éventuellement à la composante de police des Nations Unies visée aux paragraphes 13 et 14 de la résolution.

Lire la suite...
 
Bujumbura "dénonce" un rapport transmis au Conseil de sécurité de l'ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 28/02/2017 – Source Xinhua

Le gouvernement burundais a dénoncé lundi le rapport transmis le 23 février au Conseil de sécurité des Nations Unies par le secrétaire général de l'ONU sur la situation au Burundi.

Dans ce rapport, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'est dit "inquiet" des récents propos du président burundais Pierre Nkurunziza tenus fin décembre 2016 évoquant l'éventualité de briguer un autre mandat présidentiel à la future élection présidentielle de 2020.

Lire la suite...
 
Le diplomate de l'ONU Jamal Benomar, bête noire du pouvoir burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 27-02-2017

 Le gouvernement de Pierre Nkurunziza s'en prend violemment depuis quelques jours à Jamal Benomar (photo), conseiller spécial du secrétaire général de l'ONU sur la résolution des conflits, et désigné pour suivre particulièrement le cas du Burundi.

Le pouvoir l'accuse d'avoir « induit en erreur » volontairement António Guterres avec un nouveau rapport sur le pays, qui fait part de son inquiétude de voir le président Pierre Nkurunziza vouloir briguer en 4e mandat. Ce n'est pas la première fois que ce diplomate onusien est dans le collimateur du pouvoir burundais, qui l’avait déjà récusé en octobre 2016.

Lire la suite...
 
Crise au Burundi : les inquiétudes du secrétaire général de l'ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 25-02-2017

Dans une note confidentielle transmise au Conseil de sécurité et obtenue par RFI, le secrétaire général António Guterres s'inquiète de l'impasse politique persistante au Burundi.

Il pointe aussi les récents propos du président Pierre Nkurunziza qui a évoqué la possibilité de se représenter pour un quatrième mandat et de plonger le pays dans une crise toujours plus grave.

Lire la suite...
 
Burundi : l’Onu appelle au dialogue Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

BBC Afrique, 25 février 2017

Le Secrétaire Général de l'Onu, Antonio Guterres compte sur l'engagement du président Pierre Nkurunziza et sa coopération afin de trouver une solution inclusive et durable à l'impasse politique que traverse son pays.

L'appel des Nations Unies intervient quelques jours après la reprise des pourparlers de paix interburundais à Arusha en Tanzanie. [Photo : Antonio Guterres (centre) s'adressant au Conseil de Sécurité.]

 

Lire la suite...
 
Burundi : l’ONU s'inquiète d'un éventuel 4e mandat de Nkurunziza Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/02/2017 – Source AFP

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'inquiète de propos récents du président burundais Pierre Nkurunziza évoquant la possibilité de briguer un quatrième mandat, dans un rapport obtenu par l'AFP.

Pierre Nkurunziza a annoncé fin décembre qu'il pourrait à nouveau se représenter en 2020, "si le peuple le demande", laissant craindre que la crise née de sa réélection en 2015 à un troisième mandat controversé ne se prolonge durablement.

Lire la suite...
 
La polémique n'en finit pas sur le l’ambassadeur de France eu Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Le Monde, 24.02.2017

Au Burundi, la « drôle » d’interview de l’ambassadeur de France continue de faire réagir

Dans un entretien accordé au journal en ligne proche de Bujumbura, l’ambassadeur de France a affirmé se « sentir en sécurité » dans le pays.

« Je me sens en sécurité dans ce pays », n’avait pas hésité à titrer le journal burundais Ikiriho le 27 janvier. Sur ce média en ligne réputé proche du pouvoir, cette phrase banale serait sans doute passée inaperçue si ces propos n’avaient pas été ceux de l’ambassadeur de France, Laurent Delahousse (photo), en poste au Burundi depuis plus de trois mois.

Lire la suite...
 
Bujumbura réitère sa requête portant remplacement de Jamal Benomar Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/02/2017 – Source Xinhua

Le Burundi demande le remplacement du conseiller spécial du secrétaire géneral de l'ONU traitant du conflit dans le pays

Le gouvernement burundais vient de réitérer sa requête portant remplacement du diplomate britanno-marocain Jamal Benomar (photo), conseiller spécial du secrétaire général de l'ONU sur la résolution des conflits traitant du Burundi, a fait savoir le ministre des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale (MRECI), Alain-Aimé Nyamitwe.

Lire la suite...
 
Le Burundi rejette les accusations de n'avoir pas voté pour la candidate kenyane Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 03/02/2017 – Source Xinhua

L'assistant du ministre burundais des Relations extérieures et de la Coopération internationale (MRECI), Bernard Ntahiraja (photo), a indiqué jeudi soir dans un communiqué que le Burundi a été "surpris et choqué" par des allégations récemment parues dans la presse kenyane l'accusant de n'avoir pas voté en faveur de la ministre kenyane des Affaires étrangères et candidate du Kenya au poste de président de la Commission de l'Union africaine (UA), Amina Mohamed.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 25 sur 1509

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017