topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ALERTE - MUGABE "ENTRE LES MAINS" DE L'ARMÉE : Des officiers de l'armée du Zimbabwe ont annoncé être intervenus dans la nuit de mardi à mercredi pour éliminer des "criminels" proches du président Robert Mugabe mais ont démenti toute tentative de coup d'Etat. [BBC Afrique, 15 novembre 2017] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Diplomatie
Mkapa : Il n'y a "plus à perdre de temps à discuter" du troisième mandat Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

BBC Afrique, 09 décembre 2016

Burundi: "le pouvoir est légitime" selon Mkapa

Le facilitateur dans la crise burundaise juge inutile de continuer à contester la légitimité du président Pierre Nkurunziza, dont la réélection est contestée par l'opposition radicale.

Au terme d'une visite de trois jours au Burundi, Benjamin Mpaka a également appelé à un dialogue inclusif pour baliser la voie vers des élections « justes, libres et crédibles » en 2020.

Lire la suite...
 
Burundi : Mkapa juge inutile de contester la "légitimité" de M. Nkurunziza Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/12/2016 – Source AFP

Le facilitateur dans la crise burundaise, l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa, a estimé inutile vendredi de continuer à contester la "légitimité" de l'élection en 2015 du président Pierre Nkurunziza, et appelé les parties à cette crise à se concentrer sur la bonne tenue des élections de 2020.

"Ce n'est pas à moi de déterminer la légitimité du gouvernement du Burundi", a déclaré à la presse M. Mkapa, au terme d'une visite de trois jours au Burundi visant à relancer le dialogue de crise.

Lire la suite...
 
Burundi : possibles négociations directes en janvier prochain Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Voice of America, 09 décembre 2016

Le médiateur dans le conflit burundais, l’ancien président tanzanien Benjamin William Mkapa séjourne dans la capitale burundaise depuis mercredi. Il mène des consultations avec des acteurs locaux, politiques et de la société civile. Jeudi, M. Mkapa s’est entretenu notamment avec le président Pierre Nkurunziza. Il envisage des négociations directes vers le 10 janvier 2017.

Trois raisons ont motivé le déplacement de l’ex-président tanzanien à Bujumbura. Selon des personnes jointes par VOA Afrique qui ont rencontré le facilitateur, M. Mkapa a indiqué qu’il est venu évaluer "la situation politico-sécuritaire, l’espace politique et médiatique et si la suspension de l’aide ne risque pas de favoriser la violence."

Lire la suite...
 
Burundi : première journée bien remplie pour le facilitateur Mkapa Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 08-12-2016

Le facilitateur dans la crise et ancien président tanzanien Benjamin Mkapa est au Burundi pour tenter de relancer un dialogue en panne, et qui bute sur le refus du pouvoir de discuter avec l'opposition en exil regroupée au sein du Cnared.

Après une rencontre en tête à tête ave le président burundais Pierre Nkurunziza aujourd'hui, Mkapa a reçu toute la journée les différents acteurs de la crise burundaise, mais aussi des diplomates (photo).

Lire la suite...
 
L'ambassadeur du Burundi à Bruxelles rappelé en consultation Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La Libre Belgique, 08 décembre 2016

Alors que des officiels burundais s'en sont pris verbalement à la Belgique à trois reprises, ces dernières semaines, l'ambassadeur du Burundi en Belgique, Jérémie Banigwaninzigo (photo), a été rappelé en consultation à Bujumbura et devait quitter notre pays ce jeudi.

Selon nos informations, c'est la tenue, le mois dernier au sénat belge, d'un colloque consacré à la crise burundaise qui serait en cause; cette crise politique, sécuritaire, économique et humanitaire est provoquée par l'obstination du président Pierre Nkurunziza à se maintenir au pouvoir pour un troisième mandat, malgré l'interdiction formelle de l'Accord de paix d'Arusha qui avait mis fin à la guerre civile (1993-2005).

Lire la suite...
 
Benjamin Mkapa est arrivé mercredi dans la capitale burundaise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Voice of America, 07 décembre 2016

Le facilitateur du dialogue inter-burundais à Bujumbura pour la reprise des consultations

L’ancien président tanzanien, Benjamin William Mkapa, est arrivé dans la capitale burundaise pour la reprise des consultations avec les parties du conflit dans ce pays de la région des Grands lacs en proie à une crise meurtrière depuis plus deux ans à la suite d’un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza.

[Photo : Le facilitateur du dialogue inter-burundais, Benjamin William Mkapa, accueilli à son arrivée à Bujumbura par Alain Nyamitwe, le ministre burundais des relations extérieures.]

Lire la suite...
 
Crise au Burundi : le médiateur africain attendu mercredi à Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/12/2016 - Source Belga

Le facilitateur africain dans le conflit burundais, l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa, est attendu mercredi à Bujumbura, reprenant une médiation en suspens depuis plusieurs mois, a rapporté mardi le site d'informations SOS Médias Burundi.

Durant cette visite de trois jours, Benjamin Mkapa s'entretiendra avec le président burundais Pierre Nkurunziza [Photo : leur dernière rencontre date du 18 mars 2016, à Bujumbura], les ambassadeurs en poste dans la capitale burundaise, les représentants des organisations de la société civile, les groupes de jeunes et femmes, ainsi que les leaders politiques et des confessions religieuses.

Lire la suite...
 
Burundi : le facilitateur Mkapa à Bujumbura pour tenter de relancer le dialogue Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 06-12-2016

Le facilitateur dans le conflit burundais et ancien président tanzanien, Benjamin Mkapa, n'est parvenu jusqu'ici à faire asseoir à la même table de discussion le pouvoir burundais et son opposition à Arusha, en Tanzanie, comme il l'a tenté à deux reprises.

Il va encore une fois essayer de relancer le dialogue qu'il a engagé depuis une année pour tenter de sortir le Burundi de la crise dans laquelle ce pays des Grands Lacs africains est plongé depuis fin avril 2015 et la décision du président Pierre Nkurunziza de briguer un 3e mandat.

Lire la suite...
 
Burundi : le Facilitateur du dialogue inter-burundais attendu à Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/12/2016 - Source Xinhua

Une délégation du Facilitateur du dialogue inter-burundais Benjamin William Mkapa est attendue mercredi à Bujumbura pour une visite de trois jours.

[Photo : Benjamin Mkapa (à gauche) a rencontré début novembre le président ougandais Yoweri Museveni (à droite), qui préside l'Initiative régionale de l'EAC sur le Burundi.]

Lire la suite...
 
La France soutient la facilitation de l’EAC dans le dialogue inter-burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 02/12/2016 – Source France diplomatie

Burundi – Mission de facilitation de Benjamin Mkapa pour le dialogue inter-burundais (1er décembre 2016)

 La France salue la détermination et l’engagement du facilitateur et ancien président tanzanien Benjamin Mkapa en faveur d’une solution politique de la crise burundaise dans le respect de l’accord d’Arusha, qu’il vient de réaffirmer dans un communiqué publié le 1er décembre.

Nous lui renouvelons notre plein soutien pour poursuivre son travail en faveur du dialogue inter-burundais, dans le cadre du mandat que lui a confié la communauté d’Afrique de l’Est.

Lire la suite...
 
Attentat contre Willy Nyamtwe : Les USA appellent "au calme et à la retenue" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 30/11/2016 – Source U.S. Embassy in Bujumbura

 COMMUNIQUE DE PRESSE

29 Novembre 2016

Les Etats-Unis Condamnent l’Attaque visant Willy Nyamitwe

L’Ambassade des Etats-Unis condamne fermement l’attaque du 28 Novembre visant le conseiller principal en communication du Président de la république du Burundi ; Willy Nyamitwe. Les Etats-Unis continuent d’appeler au calme et à la retenue dans la ville de Bujumbura pendant que les autorités enquêtent sur l’attentat. Nous continuons aussi d’appeler toutes les parties de renoncer à la violence et de s’engager vers un dialogue transparent, complet et inclusif, qui résout la crise burundaise en cours.

 
UE : L’attentat contre Nyamitwe "reflète la persistance d'un climat de violence" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 29/11/2016 – Source Délégation de l'UE au Burundi

Bujumbura, le 29 novembre 2016

 Déclaration locale de l’Union européenne

Déclaration suite à l’attentat contre Willy NYAMITWE, Conseiller principal à la présidence de la République du Burundi chargé des questions de presse, d'information et de communication

La Délégation de l'Union européenne publie la déclaration suivante en accord avec les Chefs de Mission européens au Burundi :

Lire la suite...
 
Rabibochage affiché entre Bujumbura et Bruxelles Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 22 novembre 2016

 Le Burundi et la Belgique tentent d’apaiser les tensions

Les deux ministres des Affaires étrangères belge et burundais se sont rencontrés à l'occasion d'un sommet à Nairobi lundi. L'occasion pour les deux diplomates d'apaiser les tensions provoquées par la tenue, le même jour, d'une conférence au Sénat belge sur le thème des droits de l'homme au Burundi.

Lire la suite...
 
Jamel Benomar victime collatérale du bras de fer entre Bujumbura et l'ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 17-11-2016

Le Burundi demande la tête de l'intermédiaire Jamel Benomar

Les autorités burundaises exigent le remplacement de Jamel Benomar, diplomate britanno-marocain chargé de faire le lien entre le Conseil de sécurité et le gouvernement de Pierre Nkurunziza. C'est la victime collatérale de plus du bras de fer qui se joue depuis des mois maintenant entre Bujumbura et l'ONU. Le divorce semble consommé.

Lire la suite...
 
Bujumbura courtisé par des candidats à la présidence de la Commission de l’UA Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 16 novembre 2016

Bujumbura, Burundi - Le chef de l’Etat kenyan, Uhuru Kenyatta, a dépêché mardi à Bujumbura, le ministre de la Défense, Raychelle Omamo (photo, à droite), auprès du président burundais, Pierre Nkurunziza (photo, à gauche), pour lui demander un soutien politico-diplomatique à la candidate kenyane et actuelle ministre des Affaires étrangères, Mme Amina Mohammed, à la présidence de la commission de l’Union africaine (UA), a-t-on appris de source officielle à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Burundi : le président demande le départ du représentant de l’ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 14-11-2016

Le Burundi ne veut plus du médiateur choisi par les Nations unies, le Britannique d'origine marocaine Jamal Benomar (photo, à gauche). Le gouvernement burundais a envoyé une lettre au secrétaire général de l’ONU pour demander son remplacement.

Jamal Benomar a effectué une visite au Burundi le mois dernier sans véritable avancée, le dialogue étant toujours au point mort avec le président Pierre Nkurunziza (photo, à droite). Les Nations unies ont sorti plusieurs rapports depuis un an et demi qui dénoncent la répression imposée par le régime.

Lire la suite...
 
Burundi : le gouvernement demande à l'ONU de remplacer son médiateur Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/11/2016 - Source AFP

Le gouvernement burundais a averti l'ONU qu'il ne souhaitait plus continuer à traiter avec son médiateur Jamal Benomar et a demandé son remplacement, selon une lettre consultée par l'AFP lundi.

Dans cette lettre adressée la semaine dernière au secrétaire général Ban Ki-moon, Bujumbura demande aux Nations unies de trouver un successeur à M. Benomar à l'occasion de l'arrivée en janvier du nouveau secrétaire général, Antonio Guterres (photo).

Lire la suite...
 
L'Ambassadeur du Burundi à Moscou présente ses lettres de créance Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 12/11/2016 - Source Ambabu Moscou

Présentation des lettres de créance

Ce Mercredi 9 novembre 2016, S.E Dr.Edouard Bizimana, Ambassadeur du Burundi en Fédération de Russie a présenté ses Lettres de Créance à Son Excellence Vladimir Putin, Président de la Fédération de Russie.

Dans son discours, le Président Vladimir Putin a insisté sur le souhait de la Russie de travailler avec tous les pays dans un esprit d’honnêteté et de partenariat mutuellement bénéfique. Il a demandé aux Ambassadeurs présents à cette cérémonie de travailler afin de renforcer le dialogue politique et  les relations commerciales avec la Russie.

Lire la suite...
 
Burundi : un envoyé de l'ONU souligne des "discussions constructives" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/11/2016 - Source Xinhua

Le conseiller spécial du secrétaire général pour la prévention des conflits, Jamal Benomar (photo), a informé mardi le Conseil de sécurité sur sa récente visite au Burundi et dans la région concernant la mise en œuvre de la résolution 2303 du Conseil adoptée le 29 juillet 2016.

M. Benomar a détaillé au Conseil de sécurité les différentes réunions qu'il a eues avec le gouvernement et d'autres parties prenantes au cours de sa visite au Burundi ainsi qu'avec l'animateur du dialogue mené par la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC), l'ancien président tanzanien, Benjamin Mkapa, à Dar es-Salaam.

Lire la suite...
 
Nkurunziza, premier chef d'État africain à féliciter Donald Trump Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 09 novembre 2016

 États-Unis : Nkurunziza en tête des premières réactions africaines à la victoire de Donald Trump

À l'instar du Burundais Pierre Nkurunziza, qui a été le premier chef d'État africain à féliciter mercredi matin Donald Trump pour son élection à la présidence des États-Unis, plusieurs personnalités du continent ont réagi à la victoire du républicain. Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi en fait partie.

Lire la suite...
 
Saïd Djinnit appelle à éviter "toute inversion des gains obtenus en RD Congo" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 03-11-2016

Kinshasa (RD Congo) - L'Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la région des Grands Lacs, Saïd Djinnit, a appelé les pays signataires de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République démocratique du Congo (RDC) à mettre en œuvre une "action énergique et décisive afin d'éviter toute inversion des gains obtenus jusqu'à présent".

Lire la suite...
 
Paris appelle trois pays africains à rester dans la CPI Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 31/10/2016 – Source AFP

 La France appelle les pays africains qui veulent se retirer de la Cour pénale internationale (CPI) à "reconsidérer" leur décision, a déclaré lundi le ministère français des Affaires étrangères.

Le Burundi, l'Afrique du Sud et la Gambie ont annoncé leur décision de se retirer de la CPI, qu'ils accusent de cibler essentiellement des pays africains.

Lire la suite...
 
Les Grands Lacs approuvent l'accord en RDC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 27.10.2016

Les chefs d’Etats des Grands lacs réunis à Luanda ont apporté leur soutien à l’accord en RDC. Le président angolais, Eduardo dos Santos, a appelé l'opposition congolaise à patienter jusqu'à la présidentielle de 2018.

Seuls quatre des treize présidents des pays de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) ont fait le déplacement à Luanda, dont Joseph Kabila. Il s'agissait de la 7ème réunion de haut niveau du Mécanisme régional de suivi des engagements de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, signé en 2013.

Lire la suite...
 
Pour le Burundi, la sortie de l'Afrique du Sud de la CPI devrait en précéder d'autres Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/10/2016 - Source AFP

Le Burundi a estimé que la décision vendredi de l'Afrique du Sud de l'imiter et de se retirer de la Cour pénale internationale devrait inciter d'autres pays africains à faire de même, la CPI n'étant "pas populaire" sur le continent.

"Le Burundi n'est pas seul sur cette voie du retrait de la CPI, l'Afrique du Sud a suivi et on va voir ce qui va se passer pendant les mois qui viennent", a déclaré le ministre burundais des Affaires étrangères, Alain-Aymé Nyamitwe (photo).

Lire la suite...
 
Déby Itno toujours critiqué sur le Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 17.10.2016

La semaine dernière, Idriss Déby Itno (photo) qui est aussi le président en exercice de l’Union africaine avait estimé sur nos antennes que le troisième mandat du président burundais Pierre Nkurunziza était constitutionnel.

Les propos  tenus par le président tchadien ont suscité l’ire d’une partie de l’opposition et de la société civile burundaise. Quant aux autorités burundaises, elles jubilent.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 101 - 125 sur 1565

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher