topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Diplomatie
Burundi : Washington remet un coup de pression sur le pouvoir Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 19 avril 2016

Les Etats-Unis multiplient des mises en garde contre le danger de l’impasse politique au Burundi

 Bujumbura, Burundi - L’Envoyé spécial des Etats-Unis dans la région des Grands lacs, Thomas Perriello (photo), a déploré mardi le peu de progrès déjà réalisés dans le règlement de la crise burundaise de bientôt un an et le danger qui guette le pays par manque de volonté manifeste de trouver une solution pacifiquement négociée entre les différents acteurs politiques concernés.

Lire la suite...
 
L’envoyé spécial d’Obama dénonce le "double langage" de Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Voice of America, 19 avril 2016

Perriello accuse le Burundi de ne pas tenir ses engagements

 L’envoyé spécial du président américain dans la région des Grands Lacs a appelé, à Bujumbura, le gouvernement burundais à respecter ses promesses.

"La crise au Burundi persiste car le gouvernement burundais ne réalise pas ses engagements", a constaté Thomas Perriello, en visite pour la septième fois à Bujumbura et à l’intérieur du pays. [Photo : Thomas Perriello, l'envoyé spécial américain pour les Grands Lacs, à gauche, avec l’ambassadeur des Etats-Unis au Burundi, Dawn M. Liberi, à droite, tiennent un point de presse à Bujumbura, Burundi, 19 avril 2016.]

Lire la suite...
 
Burundi : le gouvernement est l'élément moteur de la crise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/04/2016 – Source AFP

 Le gouvernement burundais est l'élément moteur, pas la victime de la crise actuelle qui dure depuis un an, a estimé mardi à Bujumbura l'envoyé spécial des Etats-Unis pour la région des Grands Lacs, Thomas Perriello.

Le gouvernement du Burundi est l'élément moteur, pas la victime de la crise actuelle, que ce soit sur le plan politique ou économique, a déclaré M. Perriello lors d'une conférence de presse à Bujumbura, accusant le pouvoir de double-langage. [Photo : Conseil des Ministres burundais du 13 avril 2016.]

Lire la suite...
 
Nkurunziza dépêche un émissaire de haut niveau auprès de Magufuli Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 18 avril 2016

Le président burundais sollicite le soutien du président Magufuli pour le rapatriement des réfugiés

 Dar es-Salaam, Tanzanie - Le président burundais, Pierre Nkurunziza, a demandé au président tanzanien, John Pombe Magufuli (photo, à droite), d'implorer les réfugiés burundais à rentrer chez eux, parce que la situation est revenue à la normale dans le pays.

La demande était contenue dans un message remis samedi à Dar es-Salaam au président Magufuli par le général de Division Evariste Ndayishimiye (photo, à gauche), qui a déclaré que le président Nkurunziza "a sincèrement remercié la Tanzanie en tant que pays voisin lié par des liens amicaux au Burundi et comme véritable pays frère" pour la bonne coopération sur les différentes questions.

Lire la suite...
 
Des représentants étrangers au Burundi considérés comme de simple "touristes" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 16 avril 2016

Des diplomates étrangers sommés de plier bagages ou de choisir un statut de «touriste» au Burundi

 Bujumbura, Burundi - Le premier vice-président, en charge des questions politiques, sécuritaires et administratives, Gaston Sindimwo, a considéré samedi, comme de "simples touristes" bons à traiter comme tels, tous les délégués étrangers encore présents au Burundi, du moment que les pays d’origine ont choisi de geler leurs relations diplomatiques en attendant l’issue de la crise politique au Burundi. [Photo : Des membres du corps diplomatique accrédité au Burundi, lors du lancement de la CVR à Kayanza le 4 mars 2016]

Lire la suite...
 
Le Burundi met en garde les étrangers qui ont décidé de suspendre leur coopération Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/04/2016 – Source Xinhua

 Le premier vice-président du Burndi Gaston Sindimwo (photo), a mis en garde samedi les ressortissant étrangers des pays qui ont décidé de suspendre leurs coopérations avec le Burundi en leur demandant de faire un choix entre regagner leurs pays d'origine ou de demander un visa touristique.

"Il y a certains blancs qui ont pris des sanctions contre le Burundi, des sanctions de suspendre leurs coopérations avec notre pays. Paradoxalement, ils ne veulent pas quitter le Burundi et font leurs promenades dans le pays alors qu'ils ont même fermé leurs bureaux.

Lire la suite...
 
Huit candidats pour remplacer Ban Ki-moon Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

BBC Afrique, 12 avril 2016

 Huit prétendants au poste de secrétaire général des Nations unies ont commencé mardi à comparaître devant l'Assemblée générale de l'ONU pour des entretiens d'embauche inédits, avec l'espoir de succéder à Ban Ki-moon en janvier 2017.

Ban Ki-moon (photo) quitte ses fonctions à la fin de l'année après deux mandats de cinq ans. Pour l'instant quatre hommes et quatre femmes sont sur les rangs mais aucun ne fait l'unanimité.

Lire la suite...
 
Visite de deux jours au Caire du chef de la diplomatie burundaise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 12 avril 2016

 Le Caire, Égypte - Le ministre burundais des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Alain Aimé Nyamitwe, est arrivé mardi au Caire pour une visite de deux jours en Egypte, a annoncé une source proche du ministère égyptien des Affaires étrangères.

[Photo : Le président égyptien, Abdel Fatah El-Sisi (à droite) a reçu mardi le ministre des Affaires étrangères du Burundi (centre) en présence du ministre des Affaires étrangères de l'Egypte, Sameh Shoukry (à gauche), au palais d’El-Etehadiye.]

Lire la suite...
 
La France très critiquée pour son offensive diplomatique sur le Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 08 avril 2016

Les efforts de la France suscitent des incompréhensions de la part des protagonistes de la crise burundaise

 Bujumbura, Burundi - La France a pressé vendredi le gouvernement burundais à mettre en œuvre, "sans délai", l'engagement à un dialogue avec l’opposition qui, la veille encore, s'insurgeait de son côté, contre un récent projet de résolution française au Conseil de sécurité visant à dépêcher une centaine de policiers chargés de calmer la situation de crise politique en cours, depuis bientôt un an dans ce pays des Grands Lacs.

Lire la suite...
 
Ouganda : la diplomatie africaine démunie face à l’inertie du régime burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 08-04-2016

 Une délégation de l’Assemblée législative de la communauté est-africaine est en ce moment en visite à Kampala, en Ouganda. C'est cette même Communauté est-africaine qui avait désigné en juillet dernier Yoweri Museveni (photo), le président ougandais, comme médiateur pour la crise au Burundi. Une médiation qui ne montre pas d’avancée tangible depuis, mais il n’est semble-t-il pas question pour cette délégation de la EAC de faire pression sur le chef de l'Etat médiateur.

Lire la suite...
 
La France rappelle à l'ordre le gouvernement du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 07/04/2016 – Source France-Diplomatie

Point de presse du porte-parole - Burundi (7 avril 2016)

La France appelle le gouvernement du Burundi à mettre en œuvre, sans délais, les annonces faites lors des récentes visites, à Bujumbura, du secrétaire général des Nations unies et des cinq chefs d’Etat africains, mandatés par l’Union africaine.

A l’initiative de la France, le Conseil de sécurité a adopté le 1er avril 2016 la résolution 2279 à l’unanimité.

Lire la suite...
 
Paris condamne le "traitement indigne" infligé aux détenus au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 07/04/2016 –Source AFP

 La France "condamne le traitement indigne" infligé aux détenus dans les prisons du Burundi, a déclaré jeudi le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, rappelant le récent décès d'un ancien haut responsable rwandais dans une prison burundaise.

Dernier exemple en date des mauvais traitements dont sont victimes les prisonniers au Burundi, "la mort, le 30 mars, dans une prison de Bujumbura, de Jacques Bihozagara, ancien ambassadeur du Rwanda à Paris", a déclaré Romain Nadal.

Lire la suite...
 
L'UA réclame encore le dialogue au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 07.04.2016

 Entretien avec Kassimi Bamba, conseiller principal de l'envoyé spécial de l'Union africaine pour la région des Grands lacs. Il réclame un dialogue burundais inclusif pour sortir le pays de l'impasse.

Encore des morts cette semaine au Burundi, encore des explosions. Mais le gouvernement burundais refuse toujours tout dialogue avec les membres de l'opposition qui se trouvent à l'étranger, les accusant d'être putschistes ou d'avoir recours à la violence.

Lire la suite...
 
Rupture progressive de l’isolement diplomatique du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 05 avril 2016

 Bujumbura, Burundi - De nouveaux ambassadeurs sud-coréen, algérien, sud-soudanais, koweïtien (photo), malien et cubain ont présenté, mardi, des lettres de créance au chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, dont la réélection controversée à la tête du pays pour un troisième quinquennat, l’année dernière, n’avait été reconnue à chaud que par une poignée de pays étrangers, a-t-on appris de source officielle à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Le Nigeria invite les parties de la crise burundaise au dialogue Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/04/2016 – Source Xinhua

 Le président nigérian Muhammadu Buhari (photo, à droite) a appelé mardi les parties de la crise burundaise au dialogue. M. Buhari a lancé cet appel lors d'un entretien avec l'ancien président burundais Pierre Buyoya (photo, à gauche) à Abuja, capitale nigériane.

Il a donné l'assurance que le Nigeria continuerait à soutenir le processus de paix les efforts de paix au continent déployés par l'Union africaine, qui est déjà intervenue dans la crise burundaise.

Lire la suite...
 
L'OIF salue la Résolution de l'ONU sur l'envoi d'une force de Police au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 04 avril 2016

 Bruxelles, Belgique - La Secrétaire générale de l'Organisation internationale de Francophopnie (OIF), Mme Michaelle Jean, salue, dans un communiqué parvenu à la PANA à Bruxelles, l'adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU de la Résolution 2279 en vue du déploiement d'une présence de Police des Nations unies au Burundi.

Pour le chef de l’Exécutif de la Francophonie, "cette Résolution marque une étape cruciale dans les efforts menés par la communauté internationale en vue de contribuer au rétablissement de la paix et de la stabilité dans ce pays".

Lire la suite...
 
Le Burundi accepte le principe d'une police de l'ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 03/04/2016 –Source Reuters

 Le Burundi approuve la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies prévoyant l'envoi d'une force de police dans le pays, a déclaré samedi le ministre burundais des Affaires étrangères, Alain Nyamitwe, mettant fin à des mois de bras de fer avec l'organisation.

Les quinze membres du Conseil ont adopté vendredi à l'unanimité une résolution d'inspiration française demandant au secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, de présenter divers scénarios pour le déploiement d'une force de police au Burundi, où les violences menacent de dégénérer en conflit interethnique.

Lire la suite...
 
Burundi : "le langage de la violence a déjà montré ses limites", avertit Washington Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 03 avril 2016

Les Américains croient encore en une solution négociée à l’inextricable crise politique au Burundi

 Bujumbura, Burundi - Le Secrétaire-d'état adjoint pour la démocratie, les droits de l’homme et le travail au département d’Etat américain, Tom Malinowski, a achevé samedi, une visite de travail de deux jours au Burundi sur un appel renouvelé et un espoir d’une solution pacifiquement négociée entre tous les protagonistes de la crise politique en cours dans le pays, depuis bientôt un an.

Lire la suite...
 
Burundi : un haut responsable américain dénonce la gravité de la situation Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 03-04-2016

 Au terme d'une visite de deux jours au Burundi, le secrétaire d'État adjoint américain pour la Démocratie et les Droits de l'homme,Tom Malinowski a une nouvelle fois dénoncé samedi 2 avril la situation extrêmement grave dans laquelle se trouve le pays.

Tom Malinowski, secrétaire d'État adjoint américain pour la Démocratie et les Droits de l'homme, s'est inquiété de la poursuite des arrestations arbitraires, de la multiplication des signalements de disparitions forcées et d'allégations crédibles de torture.

Lire la suite...
 
Une résolution en vue du déploiement d'une police onusienne au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UN News Centre, 2 avril 2016

Burundi : le Conseil de sécurité demande des options pour le déploiement d'une présence de police onusienne

 Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté à l'unanimité vendredi une résolution priant le Secrétaire général de l'Organisation, Ban Ki-moon, de lui présenter des options, en vue du déploiement d'une présence de police onusienne au Burundi.

Dans cette résolution, le Conseil réitère sa profonde préoccupation face à la violence au Burundi, à la persistance de l'impasse politique dans le pays et aux conséquences humanitaires qui en découlent.

Lire la suite...
 
Burundi : les USA préviennent le gouvernement Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

BBC Afrique, 2 avril 2016

 Les Etats Unis estiment que le temps ne joue pas en faveur du gouvernement burundais pour trouver une solution à la crise qui dure depuis presque une année.

Le sous-secrétaire d’état américain Tom Malinowski (photo) a passé deux jours à Bujumbura pour convaincre les autorités de répondre par un dialogue inclusif et d'accepter le déploiement des observateurs des droits de l'homme.

Lire la suite...
 
L'ONU pourrait voter vendredi pour une présence policière au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 01/04/2016 –Source AFP

 La France était confrontée vendredi aux réticences des Etats-Unis sur sa proposition de résolution, soumise au Conseil de sécurité, visant à ouvrir la voie à une présence policière de l'ONU chargée d'apaiser les violences au Burundi, selon des diplomates.

Paris a demandé au Conseil de se prononcer vendredi sur ce texte mais les représentants américains ont dit clairement qu'ils ne comptaient pas le soutenir, ont rapporté ces diplomates sous couvert d'anonymat.

Lire la suite...
 
Bruxelles réclame une enquête sur la mort de Bihozagara en prison au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 01/04/2016 –Source Belga

 Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders (photo), s'est dit vendredi "fortement préoccupé" par le décès de l'ancien diplomate et ministre rwandais Jacques Bihozagara lors de sa détention au Burundi.

"Nous appelons à une enquête indépendante sur les faits et les conditions de détention (et le Burundi) à libérer tous les prisonniers politiques", a indiqué M. Reynders sur Twitter.

Lire la suite...
 
Les relations déjà tumultueuses entre Bujumbura et Kigali se compliquent Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 31 mars 2016

Rwanda – Burundi : mille collines, mille refuges…

 Kigali nie, mais Bujumbura ne veut pas en démordre, convaincu que son voisin fait bien plus qu'accueillir des exilés. Paul Kagamé sait pourtant à quel point il serait risqué d'afficher ses sympathies.

Un ordinateur portable, un smartphone, un modem WiFi… Seuls quelques outils technologiques relient encore Innocent Muhozi à son pays, le Burundi. À Kigali, où il a posé ses valises, le patron de Télé Renaissance est contraint de partager un bureau avec d’autres journalistes. Le Rwanda n’est pas réputé pour son respect de la liberté de la presse, mais au moins Innocent Muhozi est-il en sécurité.

Lire la suite...
 
Ça chauffe entre le Burundi et le Rwanda Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 31.03.2016

 Les relations diplomatiques déjà tendues entre le Burundi et le Rwanda sont dans une mauvaise passe après la mort en prison à Bujumbura de Jacques Bihozagara, un ex-ministre rwandais.

Jacques Bihozagara, ex-ministre, et ancien ambassadeur en Belgique et en France, avait été arrêté le 4 décembre 2015 par le Service national de renseignement (SNR) - un service qui dépend directement du président Pierre Nkurunziza - qui le soupçonnait "de travailler pour les renseignements de son pays".

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 176 - 200 sur 1532

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher