topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Droits de l'Homme
Burundi : Amnesty recommande 10 domaines prioritaires pour les droits humains Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Amnesty International, 11 août 2020

10 choses que le nouveau gouvernement du Burundi peut faire pour améliorer la situation des droits humains

Le nouveau gouvernement du Burundi, sous la direction du président Evariste Ndayishimiye, a prêté serment un peu plus tôt que prévu suite au décès soudain du président sortant Pierre Nkurunziza au mois de juin 2020. Ces cinq dernières années ont été marquées par une détérioration rapide du respect des droits humains. Amnesty International recommande au gouvernement du Burundi de s’intéresser en priorité aux 10 domaines suivants pour améliorer la situation des droits humains dans le pays. 

Lire la suite...
 
Burundi : La commission de l’ONU face à l’arrivée au pouvoir de Ndayishimiye Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 28 juillet 2020

Doudou Diène (ONU) : « Les autorités du Burundi ont réussi à épuiser les observateurs internationaux »

 Président de la commission d’enquête de l’ONU sur le Burundi, le Sénégalais Doudou Diène se confie sur les attentes et les craintes qui entourent l’arrivée au pouvoir d’Évariste Ndayishimiye.

Lire la suite...
 
Burundi : Iwacu exige la vérité sur la disparition de son journaliste Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 22.07.2020

 Vérité pour Jean Bigirimana

Le 22 juillet 2016, il y a quatre ans, le journaliste du site d’info indépendant Iwacu, Jean Bigirimana, disparaissait au Burundi. Il a été vu pour la dernière fois aux mains d’agents du Service national de renseignements. Ses collègues se rassemblaient ce mercredi devant le journal à Bujumbura en sa mémoire [photo].

Lire la suite...
 
Burundi : AI appelle Ndayishimiye à libérer un défenseur des droits humains Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/07/2020 – Source Amnesty International

Burundi. C’est le moment de libérer Germain Rukuki

Il y a trois ans, des dizaines de membres des forces de sécurité ont fait irruption au petit matin au domicile du défenseur burundais des droits humains Germain Rukuki à Bujumbura, la capitale. Cet homme et son épouse, alors enceinte de leur troisième enfant, ont été interrogés pendant des heures au sujet de leurs activités professionnelles. Les forces de sécurité ont ensuite emmené Germain au Service national de renseignement (SNR).

Lire la suite...
 
Burundi : Lettre de HRW au président Evariste Ndayishimiye Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Human Rights Watch, 15 juillet 2020

Burundi : Faire des droits une priorité

Le président Ndayishimiye change de cap sur le Covid-19

(Nairobi, 15 juillet 2020) – Le nouveau président du Burundi, Évariste Ndayishimiye, devrait faire de la protection et de la promotion des droits humains une priorité pendant sa présidence, a déclaré Human Rights Watch dans une lettre au président rendue publique aujourd’hui. La nouvelle administration a pris des mesures positives pour s’attaquer au Covid-19, mais les défis à surmonter restent de taille.

Lire la suite...
 
Le Burundi réaffirme son rejet de la Commission d’enquête de l’ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La Libre Belgique, 15 juillet 2020

Burundi : le successeur de Nkurunziza garde la même ligne, celle de la fermeture

Passe d’arme à Genève entre la Commission d’enquête de l’Onu sur le Burundi et le représentant permanent de ce pays. Après que celle-ci a appelé Gitega (la nouvelle capitale du Burundi) à « briser le cycle de la violence » et à coopérer avec les Nations unies, Renovat Tabu a répondu par une fin de non recevoir.

Lire la suite...
 
L’ONU demande au Burundi de coopérer avec ses instances Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/07/20-19 – Source AFP

La Commission d’enquête de l’ONU sur le Burundi a appelé mardi le nouveau gouvernement à « briser le cycle de la violence » et à coopérer avec les Nations Unies.

Dans un communiqué, les Commissaires de l’ONU, dont le rapport final sera publié en septembre, ont exhorté le nouveau président burundais Évariste Ndayishimiye à démontrer « sa volonté de changement en coopérant pleinement » avec les mécanismes internationaux des droits de l’homme, dont la Commission, et à rouvrir le Bureau du Haut-Commissaire aux droits de l’homme au Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : Des enquêteur onusiens mettent en garde la communauté internationale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

ONU Info, 14 juillet 2020

Conseil des droits de l’homme : des enquêteurs de l’ONU plaident pour un maintien de la pression sur le Burundi

La communauté internationale ne doit pas relâcher la pression qu’elle exerce sur le gouvernement burundais, a plaidé mardi la Commission d’enquête de l’ONU sur le Burundi, lors de la présentation à Genève de son rapport au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies.

Lire la suite...
 
Une enquête de l’ONU exhorte le Burundi à rompre le «cycle de la violence» Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/07/2020 – Source AFP

La Commission d’enquête des Nations Unies sur le Burundi a exhorté lundi le nouveau gouvernement du pays d’Afrique de l’Est à « rompre le cycle de la violence » et à commencer à coopérer avec les Nations Unies.

Lire la suite...
 
Burundi : Les enquêteurs de l'ONU "observent" Evariste Ndayishimiye Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 10.07.2020

Un des gestes attendus du nouveau président du Burundi est la dissolution de la ligue des jeunes du parti CNDD-FDD : les Imbonerakure, accusés de semer la terreur.

Au Burundi, malgré le changement de commandes au sommet de l'Etat, des réfugiés et exilés continuent de craindre l'insécurité en cas de retour dans leur pays. Certains d'entre eux ont nommément cité les Imbonerakure. Cette ligue des jeunes du parti au pouvoir (CNDD-FDD) était accusée de semer la terreur sous l'ancien président Pierre Nkurunziza décédé en juin.

Lire la suite...
 
La liberté de la presse, grande victime de la crise au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

The Conversation, 9 Juillet 2020

Les élections générales et la présidentielle de mai 2020, suivies de peu de la mort du président Pierre Nkurunziza, ont braqué les projecteurs des médias internationaux sur le Burundi. Le pays traverse l’une des périodes les plus sombres de son histoire depuis la crise de 2015.

Lire la suite...
 
Burundi : Ndayishimiye prié de mettre fin aux exactions de l’ère Nkurunziza Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 07 juillet 2020

[Tribune] Ndayishimiye doit rompre avec l’héritage brutal de Nkurunziza

Par Lewis Mudge

Les Imbonerakure, la ligue des jeunes du parti au pouvoir, terrorisent depuis trop longtemps la population du Burundi. Le nouveau président Évariste Ndayishimiye doit mettre un terme à leurs exactions.

Lire la suite...
 
Quelles réformes sont nécessaires au Burundi pour restaurer la confiance ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Human Rights Watch, 1 juillet 2020

Entretien : Le Burundi à la croisée des chemins

 Quelles chances pour la démocratie après la mort du président Pierre Nkurunziza ?

Suite à la mort soudaine, le 8 juin, du président burundais Pierre Nkurunziza, ce petit pays centrafricain a l’occasion de rompre avec son passé. Pierre Nkurunziza dirigeait le Burundi depuis 15 ans et semblait déterminé à continuer de gouverner en coulisses, même après l’élection d’un nouveau président en mai. [Photo : Lewis Mudge, Directeur pour l’Afrique centrale de Human Rights Watch]

Lire la suite...
 
Burundi : Le nouveau gouvernement refroidit les défenseurs des droits hummains Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

FIDH, 30/06/2020

Nouveau gouvernement au Burundi : les espoirs d’ouverture politique et de lutte contre l’impunité assombris.

L’annonce de la composition du nouveau gouvernement burundais vient de refroidir les espoirs d’ouverture et de libéralisation apparus avec l’élection du nouveau Président Evariste Ndayishimiye, après 15 ans de règne de l’ancien Président Pierre Nkurunziza, décédé le 8 juin 2020.

Lire la suite...
 
Burundi : Amnesty exhorte le nouveau président à « mettre fin à la répression » Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Amnesty International, 18 juin 2020

Burundi. Le président Évariste Ndayishimiye doit saisir l’opportunité qui s’offre à lui de fixer un programme de réformes

La prise de fonctions d’Évariste Ndayishimiye, le nouveau président du Burundi, offre l’occasion de rétablir le respect des droits humains dans le pays en libérant l’espace civique et en mettant fin aux crimes de droit international et aux violations des droits humains commis par les services de sécurité et par les Imbonerakure, la branche jeunesse du parti au pouvoir, a déclaré Amnesty International le 18 juin.

Lire la suite...
 
Bernard Maingain : "La mort de Pierre Nkurunziza n'arrête pas les procédures" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 17.06.2020

Justice sera rendue aux victimes politiques burundaises

Une semaine après la mort de Pierre Nkurunziza, l'avocat des familles des victimes de la répression de 2015 assure que les procédures à la Cour pénale internationale (CPI) vont se poursuivre.

C'est une question que se pose de nombreuses victimes et proches des victimes de la répression de 2015 au Burundi après la mort du président en exercice jusqu'alors, Pierre Nkurunziza.

Lire la suite...
 
Burundi. La mort de Pierre Nkurunziza marque la fin d’une époque Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Amnesty International, 17 juin 2020

L’annonce de la mort du président sortant du Burundi Pierre Nkurunziza le 8 juin 2020 a stupéfié toute une nation et le monde. Dans le contexte de la pandémie mondiale de COVID-19, la maladie et la mort soudaines du président ont soulevé de nombreuses questions, particulièrement car le gouvernement aurait minimisé le taux d’infection au Burundi. Pierre Nkurunziza sera resté aussi controversé et clivant dans sa mort que pendant sa vie. Alors que le pays fait le deuil du président Pierre Nkurunziza, les Burundais pleurent également les milliers de personnes qui ont été victimes de violences sous son gouvernement.

Lire la suite...
 
HRW : « L’héritage de Pierre Nkurunziza sera celui d’une répression impitoyable » Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Human Rights Watch, 12 juin 2020

Burundi : Le président Nkurunziza décède quelques jours après l’élection

Les responsabilités pour les abus passés doivent être clairement établies

 (Nairobi) – Le président autoritaire du Burundi, Pierre Nkurunziza, dont la mort a été confirmée par une déclaration du gouvernement le 9 juin 2020, laisse derrière lui un héritage de répression politique et de violations généralisées des droits humains.

Lire la suite...
 
Deux ONG dénoncent la condamnation des quatre reporters d’Iwacu en Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 10 juin 2020

Paris, France – Reporters sans frontières (RSF) et Amnesty international ont dénoncé la condamnation par la justice burundaise de quatre journalistes du média Iwacu et ont demandé au président burundais nouvellement élu de mettre fin à la répression systématique des médias et affirmant que cette condamnation porte un coup à la liberté de la presse au Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : RSF appelle le président élu à faire libérer les quatre journalistes d’Iwacu Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/06/2020 – Source Reporters sans frontières

Burundi : les quatre journalistes d’Iwacu restent en prison

Communiqué de Presse - 05.06.20

La Cour d’appel a maintenu la condamnation à deux ans et demi de prison pour les quatre reporters burundais d’Iwacu. Reporters sans frontières (RSF) dénonce une décision inique et demande au président nouvellement élu de mettre fin à la répression systématique des médias en commençant par rendre leur liberté à ces journalistes.

Lire la suite...
 
FIDH : Le Burundi vient d’inventer une sorte de « délit de reportage » Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

FIDH, 05/06/2020

COMMUNIQUÉ

BURUNDI : quatre journalistes lourdement condamnés pour avoir tenté de faire un reportage.

 La Cour d’appel de Ntahangwa (Bujumbura) a confirmé ce jour la condamnation des quatre journalistes d’Iwacu : Egide Harerimana, Christine Kamikazi, Terence Mpozenzi et Agnès Ndiribusa, en dépit d’un dossier d’accusation vide.

Lire la suite...
 
HRW appelle à l’ouverture d’enquêtes sur les abus lors des élections au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Human Rights Watch, 1 juin 2020

Burundi : Les élections ont été entachées d’actes d’intimidation et d’arrestations

Allégations d’abus et de fraudes

(Nairobi) – Les graves allégations d’abus commis lors des élections du 20 mai 2020 au Burundi devraient conduire à l’ouverture d’enquêtes et les responsables devraient être amenés à rendre des comptes.

Lire la suite...
 
Burundi/Elections : RSF dénonce un blackout général de l’information indépendante Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/05/2020 – Source Reporters sans frontières, 16 juillet 2019

Election présidentielle au Burundi : l’information indépendante confinée

Communiqué de Presse - 20.05.20

Alors que les réseaux sociaux sont coupés depuis l’ouverture des bureaux de vote ce mercredi matin et que les journalistes sont soumis à d’intenses pressions, Reporters sans frontières (RSF) dénonce un blackout général de l’information indépendante qui risque d’entacher la crédibilité et la sincérité du scrutin présidentiel au Burundi.

Lire la suite...
 
Les Burundais veulent le changement selon Doudou Diène de l'ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 20.05.2020

La Commission d’enquête de l’ONU sur le Burundi s'inquiète du déroulement des élections. La campagne a été marquée par des affrontements violents entre des partisans de l’opposition et ceux du parti au pouvoir.

Lire la suite...
 
Burundi : les violations des droits de l'Homme continuent, sous le manteau Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/05/2020 – Source AFP

En 2018, après avoir passé trois années dans un camp de réfugiés en Tanzanie, Jean Magorwa s'est laissé tenter par le discours de réconciliation du pouvoir burundais et est rentré dans son pays. Sa famille n'a depuis plus jamais entendu parler de lui et est convaincue qu'il est mort.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 25 sur 1390

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher